Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Maïs sucré, Avertissement No 7, 20 juillet 2017

Réseau d'avertissements phytosanitaires, RAP, réseau Maïs sucré, avertissement

Pyrale bivoltine (1re génération) : les captures de papillons sont encore en diminution. Présence de masses d’œufs, de larves et/ou de dommages de pyrale dans certains champs. Pyrale univoltine : les captures de papillons se poursuivent dans plusieurs régions. Les recommandations émises précédemment demeurent inchangées. Ver de l’épi : aucun papillon capturé au cours de la dernière semaine. Importance du piégeage à la ferme. Légionnaire d’automne : les captures de papillons sont en augmentation. Importance du dépistage au champ. Autres ennemis (légionnaire uniponctuée, pucerons et rouille) : surveillez les champs à risque.

 
 
MAÏS SUCRÉ HÂTIF : 1RE GÉNÉRATION DE LA PYRALE BIVOLTINE


 Les captures de papillons de la pyrale bivoltine (1re génération) sont encore en diminution. Seuls quelques papillons ont été capturés à deux sites situés dans les régions de la Capitale-Nationale et de Laval. Du dépistage a été effectué dans des champs situés dans les régions suivantes : Basses-Laurentides, Capitale-Nationale, Centre-du-Québec, Chaudière-Appalaches, Estrie, Mauricie et Montérégie. Bien qu’il ne soit pas toujours possible de savoir avec certitude s’il s’agit de la pyrale univoltine ou bivoltine pour certaines régions, dans certains champs, il y avait présence de masses d’œufs, de larves et/ou de dommages, nécessitant un traitement dans certains cas.
 
 
PYRALE UNIVOLTINE
 

Les captures de papillons de la pyrale univoltine se poursuivent dans des sites situés dans les régions suivantes : Capitale-Nationale, Centre-du-Québec, Lanaudière, Mauricie, Outaouais et Saguenay–Lac-Saint-Jean. Les recommandations émises précédemment demeurent inchangées. Pour tous les détails, consultez l’avertissement No 6 du 13 juillet 2017. Consultez également le tableau synthèse ci-dessous pour voir le portrait de l’activité de la pyrale du maïs selon les régions.
 
 
Tableau synthèse de l’activité des deux races de la pyrale du maïs selon la région

 

 

VER DE L’ÉPI
 
 
Aucun papillon du ver de l’épi n’a été capturé au cours de la dernière semaine. Dans quelques cas isolés, des larves ont été observées au champ. Rappelons que les champs de maïs sucré sont à risque lorsque les épis ont des soies fraîches. Les papillons femelles sont attirés par les soies fraîches, où ils pondent leurs œufs. À partir de la date de capture de papillons, la période de ponte de ce ravageur dure environ 10 jours.
 
Lorsque le maïs approche le stade « soies fraîches », le piégeage de papillons « ferme par ferme » est fortement recommandé, car c’est la seule façon de surveiller l’arrivée du ver de l’épi, un papillon qui nous arrive du Sud par les vents. Lorsqu’il est question du ver de l’épi, chaque ferme est différente, c’est du cas par cas. Pour tous les détails sur le piégeage, les méthodes de lutte, etc., consultez le bulletin d’information Le ver de l’épi du maïs : identification, biologie et stratégie d’intervention. Pour voir une vidéo sur le piégeage du ver de l’épi (installation du piège et de la phéromone, relevé du piège, etc.), cliquez ici. Pour commander du matériel de piégeage, vous pouvez contacter Distributions Solida.

 
 
LÉGIONNAIRE D’AUTOMNE
 
 Les captures de papillons de la légionnaire d’automne sont débutées depuis peu. Des papillons ont été capturés dans des sites de piégeage situés dans les régions suivantes : Centre-du-Québec, Estrie, Laurentides et Montérégie. Les papillons de légionnaire d’automne arrivent du sud des États-Unis par les vents et il est impossible de déterminer où ils se poseront. On ne peut savoir, avec certitude, qu'il y a présence de la légionnaire d’automne dans un champ qu’à l’aide de pièges à phéromone, ou encore, en dépistant les dommages dans le champ alors que les larves sont toujours présentes sur le feuillage.
 
Il est recommandé de dépister régulièrement vos champs de maïs sucré afin de vérifier la présence de dommages et de larves sur le feuillage. Il est important d’intervenir à ce moment, puisque les jeunes larves sont encore sur le feuillage, et donc vulnérables aux insecticides. Plus tard, les larves se retrouvent dans les épis où elles se nourrissent des grains en formation et où elles sont difficiles, voire impossibles à contrôler. Si un traitement est effectué, il est recommandé d’utiliser un insecticide homologué à la fois contre la légionnaire d’automne et contre la pyrale du maïs.
 
Pour plus de renseignements, consultez le bulletin d’information Légionnaire d’automne dans le maïs sucré : biologie, surveillance, dépistage et stratégies d’intervention.
 

  
AUTRES RAVAGEURS (LÉGIONNAIRE UNIPONCTUÉE, PUCERONS ET ROUILLE)
 

Certains collaborateurs ont observé quelques dommages causés par des larves de la légionnaire uniponctuée, notamment dans la Capitale-Nationale et la Chaudière-Appalaches. Continuez à surveiller les champs à risque.
 
Certains collaborateurs ont également noté la présence de pucerons, à de faibles niveaux ne nécessitant pas d’intervention, notamment dans les Basses-Laurentides, la Capitale-Nationale, la Chaudière-Appalaches et la Montérégie. Pour plus de renseignements sur les pucerons, consultez le bulletin d’information Les pucerons dans le maïs sucré.
 
Dans quelques champs, on rapporte la présence de rouille sur le feuillage de certains cultivars de maïs sucré, mais les niveaux d’infestation sont trop faibles pour justifier une intervention. Cette maladie se manifeste par la présence de pustules brun rougeâtre sur la face supérieure des feuilles. Avec le temps, les pustules deviennent brun noirâtre. Le premier moyen de défense contre la rouille est la résistance ou la tolérance variétale. Pour les autres cultivars, il peut parfois être nécessaire d’intervenir avec un fongicide pour protéger le maïs sucré tardif. Surveillez les champs qui ne sont pas encore au stade « croix » et consultez votre conseiller avant toute intervention. Il n’existe pas de seuil d’intervention au Québec. Ailleurs, les seuils d’intervention pour la rouille dans le maïs sucré sont mal définis. Dans l’État de New York et en Ontario, on propose de faire un traitement lorsqu’on trouve plus de 6 pustules par feuille avant l’apparition des soies. Chose certaine, pour une grande efficacité, les traitements faits à un stade de croissance précoce du maïs sont à privilégier. Seuls les traitements réalisés avant la croix seraient utiles. Pour connaître les fongicides homologués dans la culture du maïs sucré contre la rouille, consultez le bulletin d’information Insecticides et fongicides homologués dans la culture du maïs sucré en 2017.
 
 

À consulter
Vidéo Le piégeage d’insectes dans le maïs sucré (pyrale du maïs, ver de l’épi, légionnaire d’automne)
Bulletin d’information Pyrale du maïs dans le maïs sucré : biologie, surveillance, dépistage et stratégies d’intervention
Bulletin d’information Le ver de l’épi du maïs : identification, biologie et stratégie d’intervention
Bulletin d’information Les pucerons dans le maïs sucré
Bulletin d’information Légionnaire d’automne dans le maïs sucré : biologie, surveillance, dépistage et stratégies d’intervention
Bulletin d’information Insecticides et fongicides homologués dans la culture du maïs sucré en 2017
 

 Collaboration : Bonduelle Canada.



Cet avertissement a été rédigé par Brigitte Duval, agronome. Pour des renseignements complémentaires, vous pouvez contacter l’avertisseure du réseau Maïs sucré ou le secrétariat du RAP. La reproduction de ce document ou de l’une de ses parties est autorisée à condition d'en mentionner la source. Toute utilisation à des fins commerciales ou publicitaires est cependant strictement interdite.


Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, MAPAQ, Réseau d'avertissements phytosanitaires, RAP

Organisation : Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec
Auteur(s) : RAP - Réseau Maïs sucré
Date de publication : 20 juillet 2017
Infolettre Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP)

M'abonner au RAP

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.