Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche 
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :
Format
Type de contenu
Date de début
Date de fin
Régions
178 documents correspondants à votre recherche et/ou filtre(s) sélectionné(s)

Fiers de diffuser leur expertise

Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ)

Mise à jour

24 juillet 2024
Comment choisir le bon produit nettoyant et la procédure à suivre.

Mise à jour

23 juillet 2024
Voici un guide pratique de solutions envisageables par les propriétaires pour contrer les effets de la déprédation causés par les cerfs de virginie. Une population trop élevée de cerfs entraîne une augmentation des dommages aux activités agricoles et forestières de la région (culture de pommes, de vigne, de framboises, de fraises, de luzerne, de maïs, de trèfle, d’arbres de Noël, de feuillus, etc.). De tels problèmes de broutage excessif s’étendent même jusqu’à l’horticulture ornementale. La densité élevée de cerfs entraîne également une hausse des accidents routiers impliquant des collisions avec ces animaux. Ce document technique vous permettra de mieux connaître les outils disponibles (répulsifs, clôtures, protection individuelle, chiens, chasse, etc.) afin de diminuer les dommages causés par le cerf de Virginie en agriculture. Ce guide a été réalisé par un comité de spécialistes de la Société de la faune et des parcs et du Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation. Consultez également le Guide des bonnes pratiques pour le contrôle de la déprédation animale en milieu agricole pour des informations complémentaires. Lire la suite

Nouveau

19 juillet 2024
Spécial phytoprotection bio
Vigne, Avertissement No 12, 11 juillet 2024
11 juillet 2024
Journée d'information en Outaouais. Attention aux délais de sécurité et avant récolte des produits. Insectes : présence importante de l'altise à tête rouge, cicadelle de la pomme de terre, tordeuse et scarabée japonais. Insectes prédateurs à l'œuvre! Maladies : utilisation du bicarbonate pour lutter contre le blanc et la moisissure grise, pression élevée du mildiou sur plusieurs sites. Anomalies de croissance ou de coloration? : c'est peut-être un virus! Dérives d'herbicides. Coulure importante cette année. Que faire en cas de grêle? Méthode pour estimer la récolte.   DÉVELOPPEMENT PHÉNOLOGIQUE La majorité des cépages (raisins de cuve et de table) sont au stade de la fermeture de la grappe. Certaines stations ont cumulé jusqu'à plus de 90 degrés jours (base 10) dans la dernière semaine. En date du 10 juillet, le cumul annuel de degrés-jours continue de se classer parmi les plus élevés, comparable à l'année 2021.    Comparatif 2015-2024         Consultez Agrométéo Québec pour un visuel provincial de l'état d'avancement du développement des cépages à débourrement hâtif et semi-tardif ainsi que d'autres modèles bioclimatiques sur la vigne.   Phénologie des cépages à débourrement hâtif au 9 juillet 2024 Source : Agrométéo Québec Phénologie des cépages à débourrement semi-tardif au 9 juillet 2024 Source : Agrométéo Québec   ATTENTION ! Pendant les mois de juillet et d'août, les avertissements du sous-réseau Vigne seront généralement publiés aux deux semaines. Toutefois, nous demeurons présents sur le terrain et à l'affût des ravageurs ou autres problèmes qui pourraient affecter votre production.     ACTIVITÉ À VENIR   Journée d'information et d'échange en viticulture en Outaouais, le 15 juillet de 10 h à 16 h au Domaine du Mont-Vézeau. Inscription requise avant le 12 juillet.     DÉLAIS DE SÉCURITÉ (DS) ET AVANT LA RÉCOLTE (DAAR)    Lire la suite
08 juillet 2024
C'est le temps de prendre vos analyses foliaires. Les échantillons pour les arbres fruitiers doivent être prélevés à la fin de la période de croissance (en juillet) lorsque le bourgeon terminal commence à se former. Pour plus de détails, voir la fiche PFI # 38
Vigne, Avertissement No 11, 3 juillet 2024
03 juillet 2024
Plusieurs cépages débutent le stade fermeture de la grappe. Cumul annuel de degrés-jours parmi les plus élevés. Insectes : dépistage de la tordeuse de la vigne; scarabée japonais et cicadelle de la pomme de terre en augmentation. Maladies : protection à prévoir contre la moisissure grise; esca et autres maladies du bois. Dessèchement de la rafle. Rognage et écimage : quand commencer?   DÉVELOPPEMENT PHÉNOLOGIQUE Plusieurs cépages hâtifs (raisins de cuve et de table) débutent le stade de la fermeture de la grappe alors que les autres cépages ont des baies de la taille d'un pois.  En date du 3 juillet, le cumul annuel de degrés-jours continue de se classer parmi les plus élevés, comparable à l'année 2021.    Comparatif 2015-2024         Consultez Agrométéo Québec pour un visuel provincial de l'état d'avancement du développement des cépages à débourrement hâtif et semi-tardif ainsi que d'autres modèles bioclimatiques sur la vigne.   Phénologie des cépages à débourrement hâtif au 2 juillet 2024 Source : Agrométéo Québec Phénologie des cépages à débourrement semi-tardif au 2 juillet 2024 Source : Agrométéo Québec INSECTES ET ACARIENS   Stratégie GIEC Lorsque des traitements insecticides sont faits, ils doivent viser le stade sensible de l'insecte. Sans quoi, ils sont inefficaces et augmentent inutilement les risques liés à leur usage    À l'approche du stade fermeture de la grappe, le dépistage est particulièrement important afin de vérifier la présence de la tordeuse de la vigne : il est recommandé d'examiner 10 grappes de 10 vignes, non-consécutives, provenant des cinq rangs en bordure de parcelle. Si plus de 5 % des grappes sont infestées par la tordeuse de la vigne, inspectez 100 grappes supplémentaires au centre de la parcelle. Le seuil d'intervention recommandé en Ontario est lorsque plus de 5 % des grappes sont affectées.   Plusieurs insectes sont présents Lire la suite
Vigne, Avertissement No 10, 26 juin 2024
26 juin 2024
Stade « baies de la taille d'un pois » atteint sur les sites les plus chauds pour le raisin de cuve et de table. Résistance aux pesticides : alternez les matières actives. Insectes : chevauchement des générations de phylloxéra. Maladies : protection à prévoir contre la moisissure grise; Maladies du bois : ouvrez l'oeil. Opérations culturales : favoriser une bonne aération, fin des implantations. Coulure et millerandage.   DÉVELOPPEMENT PHÉNOLOGIQUE   Semaine record pour l'accumulation des degrés-jours et la croissance des vignes. Toutes les stations desquelles des données météo sont prises sont maintenant au 1er rang des dernières années. Les stations qui avaient enregistré un "léger retard" la semaine dernière ont repris leur avance cette semaine. Les cépages hâtifs sur les sites les plus chauds des Laurentides et de la Montérégie ont atteint le stade « baies de la taille d'un pois, 7-10 mm » (EL31), tout comme les raisins de table.   Comparatif 2015-2024         Consultez Agrométéo Québec pour un visuel provincial de l'état d'avancement du développement des cépages à débourrement hâtif et semi-tardif ainsi que d'autres modèles bioclimatiques sur la vigne.   Phénologie des cépages à débourrement hâtif au 25 juin 2024 Source : Agrométéo Québec Phénologie des cépages à débourrement semi-tardif au 25 juin 2024 Source : Agrométéo Québec RÉSISTANCE AUX PESTICIDES   Stratégie GIEC Afin de ne pas perdre l'efficacité des produits antiparasitaires homologués dans nos cultures, nous devons éviter les conditions favorables au développement de résistance. Voir la fiche Prévention et gestion de la résistance des ennemis des cultures aux pesticides pour un rappel des techniques à préconiser et celles à proscrire. Peu importe le ravageur (maladies, insectes, mauvaises herbes) contre lequel vous devez intervenir, s'il est présent dans votre vignoble, utilisez de préférence des produits multisites Lire la suite
Vigne, Avertissement No 9, 20 juin 2024
20 juin 2024
Stades des cépages hâtifs : fin floraison à « baies de la taille d'un plomb ».  Prudence pour les traitements phytosanitaires par temps de canicule. Insectes : premiers scarabées japonais en Montérégie; cicadelle de la pomme de terre et 2e génération de phylloxera sur plusieurs sites; tordeuse de la vigne à surveiller. Maladies : conditions favorables au blanc, pourriture noire présente sur de nombreux sites; mildiou A et B détectés. Virus : ouvrez l'oeil. Traitement au cuivre : éviter les accumulations. Opérations culturales : effeuillage en cours. Coulure à surveiller.   DÉVELOPPEMENT PHÉNOLOGIQUE   Les températures chaudes et humides de la dernière semaine ont accéléré la croissance des vignes. Les cépages hâtifs sur les sites les plus chauds de la Montérégie ont atteint le stade « baies de la taille d'un plomb, 4-6 mm » (EL29), tout comme les raisins de table. La saison 2024 est encore la plus chaude des dernières années pour la majorité des stations météo consultées. Pour quelques stations, l'année 2021 est légèrement supérieure.   Comparatif 2015-2024         Consultez Agrométéo Québec pour un visuel provincial de l'état d'avancement du développement des cépages à débourrement hâtif et semi-tardif ainsi que d'autres modèles bioclimatiques sur la vigne.   Phénologie des cépages à débourrement hâtif au 18 juin 2024 Source : Agrométéo Québec Phénologie des cépages à débourrement semi-tardif au 18 juin 2024 Source : Agrométéo Québec MÉTÉO   Canicule La prudence est de mise lorsqu’on fait des traitements phytosanitaires en temps de canicule. Nous recommandons fortement de consulter les étiquettes des produits à utiliser, afin de détecter si des incompatibilités y sont mentionnées : température et humidité élevées, mélanges en cuve de plusieurs produits (cocktail), utilisation d'organismes vivants (levures, bactéries), etc. Dans Lire la suite
Vigne, Avertissement No 8, 14 juin 2024
14 juin 2024
Les cépages hâtifs sont en fin de floraison sur les sites les plus chauds et en début de floraison dans les régions plus froides. Insectes : scarabée du rosier présent en grand nombre dans plusieurs régions; tordeuse de la vigne et alypie à surveiller. Maladies : mildiou et pourriture grise à surveiller. Seuil critique atteint pour le blanc (oïdium) sur les cépages sensibles. Épamprage et effeuillage; de bonnes stratégies de lutte intégrée.   DÉVELOPPEMENT PHÉNOLOGIQUE   Les températures chaudes et humides de la dernière semaine ont accéléré la croissance des vignes. Les cépages hâtifs sur les sites les plus chauds de la Montérégie ont atteint le stade « fin floraison, nouaison » (EL27), tandis que les raisins de table ont atteint le stade « 80 % floraison » (EL25).  En termes d'accumulation de degrés-jours base 10, le début de la saison 2024 est toujours en première position dans le comparatif 2015-2024.           Consultez Agrométéo Québec pour un visuel provincial de l'état d'avancement du développement des cépages à débourrement hâtif et semi-tardif ainsi que d'autres modèles bioclimatiques sur la vigne.   Phénologie des cépages à débourrement hâtif au 12 juin 2024 Source : Agrométéo Québec Phénologie des cépages à débourrement semi-tardif au 12 juin 2024 Source : Agrométéo Québec   INSECTES ET ACARIENS   Scarabée du rosier (Macrodactylus subspinosus) Montréal-Laval-Lanaudière, Montérégie-Est et Montérégie-Ouest Le scarabée du rosier est l'insecte qui retient notre attention cette semaine. Il est présent dans plusieurs régions et en assez grand nombre. Lorsque les populations sont importantes, cet insecte peut faire des dommages importants en se nourrissant des inflorescences. Une technique de dépistage est très bien décrite dans ce bulletin d'information.  Le dépistage se fait sur 25 plants. Une intervention Lire la suite
Vigne, Avertissement No 7, 6 juin 2024
06 juin 2024
Le stade « début floraison » (EL19-21) des cépages hâtifs et « 25 % floraison » (EL 23) pour le raisin de table est atteint sur les sites les plus chauds. Insectes : le scarabée du rosier et les tordeuses de la vigne sont arrivés! Cicadelles : le retrait des feuilles sous les grappes peut réduire jusqu'à 70 % des larves. Cécidomyie : plus de peur que de mal. Mildiou : plusieurs cas rapportés. Moisissure grise : le moment entourant la floraison est la période cruciale pour intervenir. C'est le temps des analyses foliaires.     DÉVELOPPEMENT PHÉNOLOGIQUE   Les températures chaudes et humides de la dernière semaine ont accéléré la croissance des vignes. Les cépages hâtifs sur les sites les plus chauds de la Montérégie ont atteint le stade « début floraison » (EL19-21), tandis que les raisins de table ont atteint le stade « 25 % floraison » (EL23).  En terme d'accumulation de degrés-jours base 6, le début de la saison 2024 est comparable à celui de 2015...  Mais plus récemment, c'est le début de saison le plus chaud des 5 dernières années pour la majorité des stations météo consultées. Comparatif 2015-2024   Consultez Agrométéo Québec pour un visuel provincial de l'état d'avancement du développement des cépages à débourrement hâtif et semi-tardif ainsi que d'autres modèles bioclimatiques sur la vigne.   Phénologie des cépages à débourrement hâtif au 4 juin 2024 Source : Agrométéo Québec Phénologie des cépages à débourrement semi-tardif au 4 juin 2024 Source : Agrométéo Québec   INSECTES ET ACARIENS   Stratégie GIEC  À la fin de la floraison, le retrait des feuilles sous les grappes peut permettre de réduire jusqu'à 70 % les larves de cicadelles.   Cicadelles Les collaborateurs du sous-réseau Vigne du RAP ont observé la présence de cicadelles sur quelques sites, encore cette semaine, dans plusieurs régions, dont la Montérégie Lire la suite
1 à 10 sur 178
Infolettre Vigne et vin

M'abonner à l'infolettre

En cliquant sur « Accepter tous les cookies », vous acceptez le stockage de ces témoins de connexion sur votre appareil. Ceux-ci permettent au CRAAQ de générer des statistiques et d'améliorer votre expérience utilisateur. Vous pourrez les désactiver en tout temps dans votre fureteur Web.

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.