Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :
119 documents correspondants à votre recherche et/ou filtre(s) sélectionné(s)

Fiers de diffuser leur expertise

Institut de recherche et de développement en agroenvironnement (IRDA)
24 mars 2021
Le galinsoga cilié est devenu un fléau pour un bon nombre de fermes maraîchères biologiques dont l’infestation persiste à travers les années. Un projet de recherche a été réalisé pour étudier la biologie du galinsoga en sols québécois et plus particulièrement sa productivité en graines, la dormance de celles-ci, l’effet de la luminosité sur la germination, la survie des graines enfouies dans le temps, le patron de levée et le développement phénologique des plants au champ. Lire la suite
22 février 2021
La culture de jeunes pousses de roquette en régie biologique amène son lot de ravageurs. Il est donc nécessaire de faire une bonne gestion de ceux-ci, tout en considérant l’impact des produits phytosanitaires sur l’environnement, mais aussi le manque d’homologation des produits biologiques contre certains de ces ravageurs.
22 février 2021
L’altise à tête rouge (Systena frontalis) est un ravageur important des jeunes pousses d’épinard au Québec aussi bien dans les cultures en production conventionnelle que biologique. Ce ravageur s’alimente au stade adulte de la couche épidermique des feuilles causant des dommages circulaires brunâtres et des trous dans les pousses (IQDHO, 2008). L’insecte survit à l’hiver au stade oeuf et quelques adultes peuvent survivre dans les haies et aux abords des boisés. L’éclosion des oeufs se produit entre la fin mai et le début juin. Les adultes apparaissent en juillet et causent le plus de dommages à cette période. La ponte se fait en août et en septembre par le dépôt des oeufs à la surface du sol (Lacroix, 2013). Lire la suite
10 février 2021
Cette fiche synthèse résume les résultats d'un projet de développement et de transfert de connaissances en agroenvironnement. L'objectif principal de ce projet était de favoriser l'adoption de pratiques de conservation des sols tels que le semis direct et les cultures de couverture en Chaudière-Appalaches. Il visait notamment à favoriser chez les entreprises agricoles l'acquisition des connaissances nécessaires à la réussite d'une implantation de soya dans une culture vivante de seigle d'automne en semis direct. Le projet a permis de comparer les rendements du soya dans des parcelles semées avec ou sans seigle d'automne. Le projet a aussi permis de documenter la pratique sur plusieurs aspects soit notamment, la performance du seigle, le contrôle des mauvaises herbes et la qualité du sol.   Lire la suite
10 février 2021
Ce document présente le rapport final d'un projet de développement et de transfert de connaissances en agroenvironnement. L'objectif principal de ce projet était de favoriser l'adoption de pratiques de conservation des sols tels que le semis direct et les cultures de couverture en Chaudière-Appalaches. Il visait notamment à favoriser chez les entreprises agricoles l'acquisition des connaissances nécessaires à la réussite d'une implantation de soya dans une culture vivante de seigle d'automne en semis direct. Le projet a permis de comparer les rendements du soya dans des parcelles semées avec ou sans seigle d'automne. Le projet a aussi permis de documenter la pratique sur plusieurs aspects soit notamment, la performance du seigle, le contrôle des mauvaises herbes et la qualité du sol. Lire la suite
15 décembre 2020
Cet article scientifique porte sur les impacts des applications de lisier de porc sur la concentration des gènes de résistance aux antibiotiques dans le sol et l'eau de drainage des grandes cultures. Il a été publié le 24 avril 2020 dans le Canadian Journal of Microbiology.
17 juillet 2020
Fiche synthèse du projet. Le but de ce projet était d'évaluer l'impact d’aménagements fleuris (e.g., haies brise-vent, bandes fleuries), déjà existants et bien établis dans les vergers, sur la diversité, l'abondance et la survie des reines bourdons, de même que sur les rendements en pommes. Les reines bourdons de 12 vergers du sud de la province ont été marquées, relâchées et parfois recapturées au printemps et à l’automne 2017, 2018 et 2019. Parmi ces 12 fermes, six possédaient des aménagements alors que les six autres n’en possédaient pas. De plus, des pommes ont été récoltées en 2018 et 2019 pour comparer leur qualité en fonction de la présence des aménagements. Les résultats obtenus indiquent que le nombre total de reines capturées différait en fonction des saisons et des aménagements. Les captures de reines étaient significativement plus élevées sur les fermes avec aménagement. De plus, nos résultats suggèrent que la probabilité d’occurrence de l’espèce Bombus ternarius diminue avec l’augmentation de l’intensité de l’usage d’intrants (pesticides) sur la ferme. Pour la qualité des pommes, les aménagements ont semblé avoir un effet négatif sur certains paramètres. Pour plus de détails, consultez le Rapport final Lire la suite
17 juillet 2020
Rapport final du projet. Le but de ce projet était d'évaluer l'impact d’aménagements fleuris (e.g., haies brise-vent, bandes fleuries), déjà existants et bien établis dans les vergers, sur la diversité, l'abondance et la survie des reines bourdons, de même que sur les rendements en pommes. Les reines bourdons de 12 vergers du sud de la province ont été marquées, relâchées et parfois recapturées au printemps et à l’automne 2017, 2018 et 2019. Parmi ces 12 fermes, six possédaient des aménagements alors que les six autres n’en possédaient pas. De plus, des pommes ont été récoltées en 2018 et 2019 pour comparer leur qualité en fonction de la présence des aménagements. Les résultats obtenus indiquent que le nombre total de reines capturées différait en fonction des saisons et des aménagements. Les captures de reines étaient significativement plus élevées sur les fermes avec aménagement. De plus, nos résultats suggèrent que la probabilité d’occurrence de l’espèce Bombus ternarius diminue avec l’augmentation de l’intensité de l’usage d’intrants (pesticides) sur la ferme. Pour la qualité des pommes, les aménagements ont semblé avoir un effet négatif sur certains paramètres. Lire la suite
19 mai 2020
Ce document présente le rapport final d'un projet ayant appuyé les efforts de la coalition d’intervenants du bassin versant dans leurs démarches visant la restauration de la frayère à éperlan située à l’embouchure de la rivière Boyer, et visant à décrire et comprendre les processus hydrologiques et hydrogéomorphologiques du bassin versant ainsi qu'à identifier des solutions concrètes. Lire la suite
Projet RadEAU - Résultats du bilan hydrique de la Montérégie
06 avril 2020
Le projet de recherche participative d’Alternatives durables pour la gestion de l’eau en milieu agricole dans un contexte de changement climatique est un projet mandaté par le Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec. Le présent livrable brosse un portrait des disponibilités et des besoins actuels en eau de surface et souterraine des différentes usagers (secteurs agricole, résidentiel, de même qu’institutionnel, commercial et industriel). L’étude projette également ce bilan en climat futur suivant différents scénarios possibles d’évolution du climat, d’occupation du territoire et de stratégies d’adaptation. Cette présentation porte sur la région de la Montérégie. Elle aborde en premier lieu la méthodologie utilisée dans la projection de la disponibilité et des besoins en eau et présente les résultats sous la forme de cartes interprétatives à l’échelle de la région. Les informations reproduites dans cette présentation sont disponibles de façon plus détaillée dans L’Atlas électronique des bilans régionaux de la consommation et de la disponibilité des eaux de surface et souterraine en climat actuel et futur produit sous la forme d’un système d’information géographique. En format GDB, le SIG à accès libre comprend toutes les données de disponibilité et de prélèvement/consommation d’eau de surface et souterraine en climat actuel et futur rapportés aux polygones de municipalité ou des bassins versants. Lire la suite
1 à 10 sur 119
Infolettre Agroenvironnement

M'abonner à l'infolettre

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.