Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :
87 documents correspondants à votre recherche et/ou filtre(s) sélectionné(s)

Fiers de diffuser leur expertise

Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC)

Mise à jour

24 novembre 2020
Le chiffrier est un outil de simulation de coûts de 7 modèles de bande riveraine (selon le guide « À chacun sa bande »), et de réalisation de devis d'aménagements personnalisés. Il permet de comparer les gains et pertes des aménagements par rapport au maintien en culture de la surface. Ainsi, il permet de prévoir les coûts à la charge des producteur(trices) sur une période de 5 ans grâce au montage financier intégrant les subventions applicables. L'outil vise donc deux types d'utilisateur(trice)s, soit; dans un premier cas, les acteur(trice)s du milieu : il(elle)s pourront effectuer des simulations globales de projets types et utiliser les résultats à titre indicatif pour comparer les gains et pertes liés à l'aménagement d'une bande riveraine par rapport au maintien en culture de la surface. À l’aide des 7 modèles pré-établis, il est possible de simuler les coûts sur 5 ans d'un projet d’aménagement cohérent et réaliste rapidement et sans pré-requis technico-économiques spécifiques. Dans le deuxième cas, il peut servir aux producteur(trice)s agricoles et conseiller(ère)s: ils(elles) pourront réaliser des devis détaillés pour la réalisation d'aménagements individuels, en ayant accès à un vaste choix de fournitures, configurations, pratiques de plantation et d'entretien. Avertissement: L'utilisateur doit avoir une version d'Excel 2010 ou plus récente pour s'assurer du bon fonctionnement du chiffrier. La première étape pour démarrer le logiciel est de cliquer sur le nombre d'aménagements que l'on veut planifier dans le premier onglet, en cliquant en haut à droite sur un des chiffres en vert. Ensuite il vous faut choisir un modèle (soit selon les 7 présentés ou personnalisé) en cliquant sur la case Choisissez votre modèle en vous référant à l’onglet BandesRiverainesModèles, et ensuite vous aurez accès aux autres cases. Pour plus de questions, vous pouvez contacter Catherine Mercier du Groupe ProConseils au courriel catherine.mercier@groupeproconseil.com ou Lire la suite
03 juillet 2020
La régie de paissance et les mélanges fourragers complexes peuvent influencer les rendements et la valeur nutritives des fourrages, et du même coup affecter les coûts d’alimentation des animaux. De plus, le mode de paissance (i.e., continue vs rotation) peut influencer la biomasse racinaire des plantes fourragères ainsi que les quantités de carbone (C) stocké dans le sol. La paissance en continue est celle où les animaux demeurent dans la parcelle aussi longtemps que les fourrages peuvent combler leurs besoins, alors celle faite en rotation offre un temps de repos aux plantes, ce qui assure un meilleur rendement et une meilleure persistance des légumineuses et des graminées les plus productives. L'objectif général de ce projet était de démontrer que la paissance en rotation de mélanges fourragers complexes permet d'améliorer le système d'alimentation des bovins de boucherie et d'accroître le stockage du C dans le sol. Vous pouvez avoir accès à la fiche synthèse. Lire la suite
03 juillet 2020
La production du veau d’embouche est responsable de 80% des émissions de gaz à effet de serre (GES) dans la chaîne de production de viande bovine. Or, les pâturages pourraient atténuer ces émissions grâce à leur potentiel de stockage du carbone (C). Mais pour ce faire, ils doivent être productifs le plus longtemps possible durant la saison. Ceci peut être réalisé avec des mélanges fourragers complexes, mais la régie de paissance de ces mélanges est peu étudiée. Voici le lien du rapport final. Lire la suite
Projet RadEAU - Résultats du bilan hydrique de la Montérégie
06 avril 2020
Le projet de recherche participative d’Alternatives durables pour la gestion de l’eau en milieu agricole dans un contexte de changement climatique est un projet mandaté par le Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec. Le présent livrable brosse un portrait des disponibilités et des besoins actuels en eau de surface et souterraine des différentes usagers (secteurs agricole, résidentiel, de même qu’institutionnel, commercial et industriel). L’étude projette également ce bilan en climat futur suivant différents scénarios possibles d’évolution du climat, d’occupation du territoire et de stratégies d’adaptation. Cette présentation porte sur la région de la Montérégie. Elle aborde en premier lieu la méthodologie utilisée dans la projection de la disponibilité et des besoins en eau et présente les résultats sous la forme de cartes interprétatives à l’échelle de la région. Les informations reproduites dans cette présentation sont disponibles de façon plus détaillée dans L’Atlas électronique des bilans régionaux de la consommation et de la disponibilité des eaux de surface et souterraine en climat actuel et futur produit sous la forme d’un système d’information géographique. En format GDB, le SIG à accès libre comprend toutes les données de disponibilité et de prélèvement/consommation d’eau de surface et souterraine en climat actuel et futur rapportés aux polygones de municipalité ou des bassins versants. Lire la suite
Projet RadEAU - Résultats du bilan hydrique de Lanaudière
06 avril 2020
Le projet de recherche participative d’Alternatives durables pour la gestion de l’eau en milieu agricole dans un contexte de changement climatique est un projet mandaté par le Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec.  Le présent livrable du projet dresse un portrait des disponibilités et des besoins actuels en eau de surface et souterraine des différents usagers (secteurs agricole, résidentiel, de même qu’institutionnel, commercial et industriel) pour la région de Lanaudière. L’étude projette également ce bilan en climat futur suivant différents scénarios possibles d’évolution du climat, de l’occupation du territoire et de stratégies d’adaptation. Cette présentation porte sur la région de Lanaudière. Elle aborde en premier lieu la méthodologie utilisée dans la projection de la disponibilité et des besoins en eau et présente les résultats sous la forme de cartes interprétatives à l’échelle de la région. Les informations reproduites dans cette présentation sont disponibles de façon plus détaillée dans L’Atlas électronique des bilans régionaux de la consommation et de la disponibilité des eaux de surface et souterraine en climat actuel et futur produit sous la forme d’un système d’information géographique. En format GDB, le SIG à accès libre comprend toutes les données de disponibilité et de prélèvement/consommation d’eau de surface et souterraine en climat actuel et futur rapportés aux polygones de municipalité ou des bassins versants. Lire la suite
Projet RadEAU - Résultats du bilan hydrique de l'Estrie
06 avril 2020
Le projet de recherche participative d’Alternative durables pour la gestion de l’eau en milieu agricole dans un contexte de changement climatique est un projet mandaté par le Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec. Le présent livrable brosse un portrait des disponibilités et des besoins actuels en eau de surface et souterraine des différentes usagers (secteurs agricole, résidentiel, de même qu’institutionnel, commercial et industriel). L’étude projette également ce bilan en climat futur suivant différents scénarios possibles d’évolution du climat, d’occupation du territoire et de stratégies d’adaptation. Cette présentation porte sur la région de l’Estrie. Elle aborde en premier lieu la méthodologie utilisée dans la projection de la disponibilité et des besoins en eau et présente les résultats sous la forme de cartes interprétatives à l’échelle de la région. Les informations reproduites dans cette présentation sont disponibles de façon plus détaillée dans L’Atlas électronique des bilans régionaux de la consommation et de la disponibilité des eaux de surface et souterraine en climat actuel et futur produit sous la forme d’un système d’information géographique. En format GDB, le SIG à accès libre comprend toutes les données de disponibilité et de prélèvement/consommation d’eau de surface et souterraine en climat actuel et futur rapportés aux polygones de municipalité ou des bassins versants. Lire la suite
Projet RadEAU - Résultats du bilan hydrique de Chaudière-Appalaches
06 avril 2020
Le projet de recherche participative d’Alternatives durables pour la gestion de l’eau en milieu agricole dans un contexte de changement climatique est un projet mandaté par le Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec.  Le présent livrable brosse un portrait des disponibilités et des besoins actuels en eau de surface et souterraine des différentes usagers (secteurs agricole, résidentiel, de même qu’institutionnel, commercial et industriel.  L’étude projette également ce bilan en climat futur suivant différents scénarios possibles d’évolution du climat, d’occupation du territoire et de stratégies d’adaptation. Cette présentation porte sur la région de Chaudière-Appalaches. Elle aborde en premier lieu la méthodologie utilisée dans la projection de la disponibilité et des besoins en eau et présente les résultats sous la forme de cartes interprétatives à l’échelle de la région. Les informations reproduites dans cette présentation sont disponibles de façon plus détaillée dans L’Atlas électronique des bilans régionaux de la consommation et de la disponibilité des eaux de surface et souterraine en climat actuel et futur produit sous la forme d’un système d’information géographique. En format GDB, le SIG à accès libre comprend toutes les données de disponibilité et de prélèvement/consommation d’eau de surface et souterraine en climat actuel et futur rapportés aux polygones de municipalité ou des bassins versants. Lire la suite
Projet RadEAU - Résultats du bilan hydrique du Centre-du-Québec
06 avril 2020
Le projet de recherche participative d’Alternatives durables pour la gestion de l’eau en milieu agricole dans un contexte de changement climatique est un projet mandaté par le Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec. Le présent livrable brosse un portrait des disponibilités et des besoins actuels en eau de surface et souterraine des différentes usagers (secteurs agricole, résidentiel, de même qu’institutionnel, commercial et industriel. L’étude projette également ce bilan en climat futur suivant différents scénarios possibles d’évolution du climat, d’occupation du territoire et de stratégies d’adaptation. Cette présentation porte sur la région Centre du Québec. Elle aborde en premier lieu la méthodologie utilisée dans la projection de la disponibilité et des besoins en eau et présente les résultats sous la forme de cartes interprétatives à l’échelle de la région. Les informations reproduites dans cette présentation sont disponibles de façon plus détaillée dans l’Atlas électronique des bilans régionaux de la consommation et de la disponibilité des eaux de surface et souterraine en climat actuel et futur produit sous la forme d’un système d’information géographique (en format GDB, le SIG à accès libre comprend toutes les données de disponibilité et de  prélèvement/consommation d’eau de surface et souterraine en climat actuel et futur rapportés aux polygones de municipalité ou des bassins versants. Lire la suite
Recherche participative d'alternatives durables pour la gestion de l'eau en milieu agricole dans un contexte de changement climatique (Rapport final 1)
06 avril 2020
Ce document présente les résultats de la première phase (RADEAU 1) d’une étude permettant de mieux cerner les défis actuels et futurs de la gestion de l’eau au Québec.
10 janvier 2020
Les cultures de couverture entraînent une variété d’effets bénéfiques dans les champs agricoles, par exemple la protection des sols contre l’érosion, le contrôle des mauvaises herbes, l’apport d’azote et la protection contre les agents phytopathogènes (champignons, nématodes, bactéries). L’utilisation de paillis de seigle d’automne pour lutter contre les maladies bactériennes dans la culture de courge a été démontrée dans le passé sous nos conditions. Au cours de l’été 2018, l’équipe de phytobactériologie dirigée par Martin Laforest (Ph.D.) a voulu évaluer le potentiel de cette pratique culturale pour d’autres cultures horticoles ayant des problématiques associées aux maladies bactériennes. (Paru dans Primeurs maraîchères, mars 2019)   Lire la suite
1 à 10 sur 87
Infolettre Agroenvironnement

M'abonner à l'infolettre

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.