Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :
957 documents correspondants à votre recherche et/ou filtre(s) sélectionné(s)

Nouveau

22 janvier 2020
Revue de littérature et fiches techniques portant sur 4 cultures de couverture prometteuses pour la lutte aux mauvaises herbes au Québec. Projet réalisé dans le cadre du cours "Agri-Food Project" du baccalauréat en agroenvironnement de l'Université McGill.

Nouveau

15 janvier 2020
Ce projet a pour objectif général de documenter l’impact des changements climatiques (CC) sur les ravageurs et maladies des principales cultures fruitières du Québec (pomme, canneberge, fraise et framboise) et d’identifier des mesures d’adaptation. Cinq objectifs spécifiques ont été établis. Premièrement, une revue de littérature sur des espèces ciblées de ravageurs et maladies déjà présentes dans les cultures de la pomme, la canneberge, la fraise et la framboise a été réalisée afin de documenter leurs caractéristiques (temps de développement, survie, cycle de vie, etc.) et les variables pour déterminer quelles espèces pourraient être favorisées par les changements climatiques (Objectif 1). Dans une deuxième étape, une revue de littérature a été effectuée pour déterminer quelles espèces exotiques envahissantes (EEE) présentent une menace pour les quatre cultures fruitières du Québec (Objectif 2). Une troisième étape visait à modéliser finement l’effet des changements climatiques sur le développement phénologique de sept études de cas choisies grâce aux revues de littératures précédentes et sur la phénologie des cultures qu’elles attaquent (Objectif 3). Enfin une quatrième étape visait à identifier et recommander des mesures d'adaptation aux effets des CC pour les ravageurs et maladies visées dans les études de cas (Objectif 4). Finalement un dernier objectif visait à réaliser une synthèse des projets réalisés au Québec sur la phytoprotection en lien avec les changements climatiques pour dégager des recommandations sur les besoins de recherches à poursuivre dans le futur. Lire la suite

Nouveau

15 janvier 2020
Détectée pour la première fois au Québec en 2001, la teigne du poireau (TP), Acrolepiopsis assectella (Lepidoptera: Acrolepiidae), est un ravageur d’origine européenne (figure 1). La larve de ce lépidoptère s’attaque aux cultures de poireau, d’ail et d’oignon. Au Québec, les populations de la TP ne cessent d’augmenter et de causer des dommages, particulièrement dans la culture du poireau biologique. Les insecticides autorisés en production biologique contre ce ravageur ont une fréquence d’application très limitée, ce qui les rend peu efficaces. Les trichogrammes (Hymenoptera: Trichogrammatidae), des parasitoïdes des oeufs des lépidoptères, ont le potentiel d’être de bons agents de lutte biologique contre la TP. Ce projet visait à évaluer, en laboratoire et au champ, la capacité de parasitisme fonctionnel de deux espèces de trichogrammes, Trichogramma brassicae et T. ostriniae, sur les oeufs de la TP. Lire la suite

Nouveau

15 janvier 2020
Détectée pour la première fois au Québec en 2001, la teigne du poireau (TP), Acrolepiopsis assectella (Lepidoptera: Acrolepiidae), est un ravageur d’origine européenne (figure 1). La larve de ce lépidoptère s’attaque aux cultures de poireau, d’ail et d’oignon. Au Québec, les populations de la TP ne cessent d’augmenter et de causer des dommages, particulièrement dans la culture du poireau biologique. Les insecticides autorisés en production biologique contre ce ravageur ont une fréquence d’application très limitée, ce qui les rend peu efficaces. Les trichogrammes (Hymenoptera: Trichogrammatidae), des parasitoïdes des oeufs des lépidoptères, ont le potentiel d’être de bons agents de lutte biologique contre la TP. Ce projet visait à évaluer, en laboratoire et au champ, la capacité de parasitisme fonctionnel de deux espèces de trichogrammes, Trichogramma brassicae et T. ostriniae, sur les oeufs de la TP. Lire la suite
10 janvier 2020
Les cultures de couverture entraînent une variété d’effets bénéfiques dans les champs agricoles, par exemple la protection des sols contre l’érosion, le contrôle des mauvaises herbes, l’apport d’azote et la protection contre les agents phytopathogènes (champignons, nématodes, bactéries). L’utilisation de paillis de seigle d’automne pour lutter contre les maladies bactériennes dans la culture de courge a été démontrée dans le passé sous nos conditions. Au cours de l’été 2018, l’équipe de phytobactériologie dirigée par Martin Laforest (Ph.D.) a voulu évaluer le potentiel de cette pratique culturale pour d’autres cultures horticoles ayant des problématiques associées aux maladies bactériennes. (Paru dans Primeurs maraîchères, mars 2019)   Lire la suite
06 janvier 2020
Nouvelles homologations - Septembre, Octobre et Novembre 2019
27 décembre 2019
Présentations - Journées horticoles et grandes cultures 2019 à Saint-Rémi - Journée lutte intégrée.   Présentations de la journée lutte intégrée qui s’est déroulée dans le cadre des Journées horticoles et grandes cultures 2019 à Saint-Rémi. Seules les présentations autorisées pour publication sont déposées sur le site d’Agri-Réseau. Consultez les présentations en suivant les liens.   Cultures horticoles sur paillis de seigle Carl Bélec, M. Sc., biologiste en développement et transfert de technologies, CRD St-Jean-sur-Richelieu, Agriculture et Agroalimentaire Canada L’apport des savoirs des producteurs agricoles dans la recherche scientifique Aurélie Dumont, candidate au doctorat, Université du Québec à Trois-Rivières et Marie-Pierre Maurice, biologiste, Rang3 Les différentes formulations du BioCeres®, bioinsecticide à base de Beauveria bassiana québécois Martin Nadeau, Ph. D, directeur scientifique à la division Bio-Insecticide, Anatis Bioprotection Reconnaitre la réduction des pesticides et l’adoption de bonnes pratiques agricoles. Quels outils possibles ? Patrick Mundler, Ph. D., professeur titulaire en développement rural, Université Laval Utilisation d’engrais verts en dans les voies de passage des cultures en rang : quelles espèces pour quels objectifs? Raphaël Fonclara, agr. et Philippe Jetten, agr. Conseillers viticoles au Dura-Club Lire la suite
27 décembre 2019
Conférence prononcée dans le cadre des journées horticoles et grandes cultures 2019 tenues à Saint-Rémi, sous le thème lutte intégrée.  
27 décembre 2019
Conférence prononcée dans le cadre des journées horticoles et grandes cultures 2019 tenues à Saint-Rémi, sous le thème lutte intégrée.  
27 décembre 2019
Conférence prononcée dans le cadre des journées horticoles et grandes cultures 2019 tenues à Saint-Rémi, sous le thème lutte intégrée.  
1 à 10 sur 957

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.