Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Pommier, Avertissement No 4, 8 mai 2019

Réseau d'avertissements phytosanitaires Avertissement - Pommier
Développement des pommiers, la tavelure, les insectes, les acariens et pour en savoir plus.

 

DÉVELOPPEMENT DES POMMIERS
(G. Chouinard et F. Pelletier)


Pour le cultivar McIntosh, les derniers stades observés dans les différentes régions pomicoles sont les suivants :

  • Le débourrement avancé a été atteint le 6 mai en Montérégie et dans Missisquoi.
  • Le débourrement a été atteint les 4 et 5 mai dans l’ensemble des vergers de l’Estrie et des Laurentides.


Le stade prébouton rose est prévu le 9 mai dans les sites les plus hâtifs (au sud-ouest de Montréal) et le stade débourrement, le 12 mai dans la région de Québec (voir le sommaire de la semaine pour l’ensemble des prévisions et observations par région).
 

Stratégie d’intervention
Pensez à réserver vos ruches! Les premières fleurs du cv. McIntosh devraient ouvrir dans deux semaines dans les sites chauds de la Montérégie-Ouest. La liste des apiculteurs qui offrent leurs services pour la pollinisation est disponible sur le site Web du CRAAQ. Pour des conseils sur la pollinisation (nombre de ruches, arbres pollinisateurs, protection des abeilles, etc.), consultez la fiche 42 et la fiche 95 du Guide de production fruitière intégrée (Guide de PFI).

 

TAVELURE
(V. Philion)


La première « vraie » infection de la tavelure du pommier est attendue avec la pluie qui est prévue demain, soit dans la nuit du 9 mai au 10 mai.

Selon l’heure du début de la pluie et le moment du séchage du feuillage, le risque pourrait varier grandement. Les éjections de spores sont fortement inhibées la nuit et les spores ne pourront pas toutes infecter le feuillage si ce dernier sèche rapidement. Vous pouvez évaluer la situation en continu avec le logiciel RIMpro pour votre localité.


Selon les prévisions actuelles, une forte quantité de pluie est attendue, soit plus de 25 mm en 12 h. La pluie diminue graduellement l’efficacité de tous les traitements fongicides, même celle des produits en partie absorbés par le feuillage. La perte d’efficacité dépend de la quantité de pluie, son intensité et le produit utilisé. Les doses plus élevées résistent mieux au lessivage. Cependant, aucun produit n’est efficace sur les feuilles déployées après le traitement. La « redistribution » des produits est également marginale.

Trois stratégies d’intervention sont possibles :

  1. Protection : attendez la fenêtre la plus tardive possible avant la pluie pour bien couvrir les dernières feuilles qui seront présentes pendant l’infection. Si votre traitement est lessivé après l’arrivée des spores, il n’a a pas lieu de traiter à nouveau.
  2. Germination : attendez que toutes les spores soient éjectées et traitez sous la pluie avant que l’infection soit trop avancée. Il est préférable d'attendre un peu trop pour bien frapper toutes les spores éjectées, quitte à laisser les premières spores infecter le feuillage. Les produits de contact restent efficaces même un peu après l’infection.
  3. Postinfection : attendez des conditions propices de traitement après le retour du beau temps. Cette stratégie permet d’atteindre toutes les feuilles, mais tous les produits utilisés pour cet usage perdent graduellement leur efficacité à mesure que la résistance aux fongicides progresse.
 

INSECTES
(G. Chouinard et F. Pelletier)


Avec le temps frais qui a perduré jusqu’à vendredi dernier, peu de captures et peu d’activité de punaises ternes ont été observées. De plus, le seuil d’intervention n’a pas été atteint dans aucun verger selon les observateurs du Réseau. Selon le modèle prévisionnel, on se situe actuellement, pour la plupart des régions, autour du pic d’activité de cet insecte.
 

Image Agri-Réseau

Adulte de punaise terne (sur brocoli)

Source : Laboratoire d'expertise et de diagnostic en phytoprotection du MAPAQ


Les premiers papillons de tordeuses à bandes rouges et de mineuses marbrées ont été capturés dans quelques vergers en Montérégie-Ouest cette semaine. Les premières chenilles de tordeuses à bandes obliques ont été observées dans la région de Missisquoi. Ces insectes posent généralement peu de problèmes dans les vergers en PFI. Le dépistage permet de déterminer s'il est nécessaire d'intervenir ou non contre ces ravageurs.
 

Des observateurs du Réseau ont rapporté la présence de taupins se nourrissant sur des bourgeons floraux dans certains sites, notamment en Montérégie-Ouest et en Estrie. Il importe de noter que cet insecte cause très rarement des dommages économiques, même lorsque présent.
 


Stratégie d’intervention

Punaise terne
Alors que les piqûres faites jusqu’au prébouton rose entraînent l’avortement en partie ou en totalité des boutons floraux (qui s’apparente à un éclaircissage naturel), les piqûres faites à partir du bouton rose provoquent soit la chute du bourgeon, soit l’apparition de dommages sur fruit. Consultez l’affiche PFI pour les principales recommandations du Réseau. Pour la totalité des options de traitements homologuées, consultez la page suivante de SAgE pesticides.

 

ACARIENS
(F. Pelletier et G. Chouinard)


De belles conditions pour les applications d’huiles étaient présentes ces derniers jours. Selon le modèle prévisionnel du Réseau, l’éclosion des œufs du tétranyque rouge devrait débuter vers la fin de la semaine (10 mai) en Montérégie-Ouest et au début de la semaine prochaine dans les autres régions (voir le sommaire hebdomadaire pour les prévisions par région).

 

Stratégie d’intervention
Trop tard pour appliquer l’huile? Non. La période actuelle est théoriquement une période recommandable pour un traitement à l’huile supérieure. Lorsqu’appliquée dans de bonnes conditions, l’huile est très efficace autant sur les œufs que sur les premiers stades de développement du tétranyque. Pour plus de détails, consultez l’avertissement de la semaine dernière et la fiche 93 du Guide de PFI.

 

POUR EN SAVOIR PLUS
(G. Chouinard et F. Pelletier)
 

  • Messages des conseillers du MAPAQ,  prévisions et observations en temps réel : cliquez ici 
  • Sommaire de la semaine par région : cliquez ici 
  • Webcaméras : cliquez ici 




Cet avertissement a été préparé par Gérald Chouinard, agronome, Ph. D., et Vincent Philion, agronome, M. Sc. (IRDA). Pour des renseignements complémentaires, vous pouvez contacter les avertisseurs du réseau Pommier ou le secrétariat du RAP. La reproduction de ce document ou de l’une de ses parties est autorisée à condition d'en mentionner la source. Toute utilisation à des fins commerciales ou publicitaires est cependant strictement interdite. Image Agri-Réseau


Organisation : Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ)
Auteur(s) : RAP - Réseau Pommier
Date de publication : 08 mai 2019

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.