Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Pommier, Avertissement No 15, 4 juillet 2019

Réseau d'avertissements phytosanitaires Avertissement - PommierPremières captures de mouche de la pomme à nos portes; fin de la période critique pour le charançon de la prune; protection des prédateurs; invitation en Estrie; dérive des pesticides et délais à la récolte.

 

MOUCHE DE LA POMME 
(G. Chouinard et F. Pelletier)


Le modèle du Réseau prévoit le début d’activité de la mouche à partir de la mi-juillet en Montérégie, mais les premières captures de mouche de la pomme ont déjà été observées dans quelques vergers au sud-ouest de Montréal. Il est donc plus que temps de nettoyer vos sphères rouges et de les installer si ce n'est déjà fait.
 

Image Agri-Réseau

Mouche de la pomme adulte. 

LEDP (MAPAQ), tirée d'IRIIS phytoprotection



Stratégies d’intervention

Le dépistage (fiche 65 du Guide de référence en production fruitière intégrée [Guide de PFI]) de la mouche de la pomme est une pratique incontournable en PFI :

  • C’est rentable : le dépistage permet d’éviter des traitements insecticides dans la plupart des exploitations. Les traitements évités en été permettent à leur tour la multiplication des insectes utiles qui effectuent un contrôle naturel des tordeuses, des mineuses, des acariens et des autres ravageurs. Cette lutte biologique peut vous permettre d’économiser chaque année, en moyenne, un autre traitement insecticide.
  • C’est écologique : la réduction du nombre de traitements insecticides vous permet de réduire les résidus sur les fruits, de préserver la biodiversité et d’élever votre performance environnementale.

Pour connaître les caractéristiques des produits homologués contre la mouche de la pomme, consultez SAgE pesticides.

 

AUTRES INSECTES ET ACARIENS
(F. Pelletier et G. Chouinard)


Plusieurs soirées ont été favorables à l’activité du charançon de la prune au cours de la dernière semaine. La période d’activité de ponte tire à sa fin et des dommages récents ont été observés uniquement de façon localisée, dans une minorité de vergers.
 

Selon le modèle prévisionnel, on se situe à peu près au pic de captures des adultes de carpocapse de la pomme dans la majorité des régions à l’exception de celle de la Capitale-Nationale. Plusieurs observateurs rapportent d’ailleurs de fortes captures (< 100 papillons) dans certains vergers. Les premiers dégâts de carpocapses ont été observés en date du 25 juin en Montérégie, ce qui coïncide avec les prévisions du modèle pour les premières éclosions d’œufs (voir le sommaire de la semaine).
 

Une première chenille de la génération estivale de tordeuse à bandes obliques (TBO) a été observée ces derniers jours en Montérégie.
 

Les premières captures de sésie du cornouiller ont été observées, notamment dans les Laurentides.
 

Les premiers adultes de punaise de la molène ont été observés en Montérégie et dans la région de Missisquoi ainsi que les premières larves de punaise pentatomide (punaise à bouclier).

 

Stratégies d’intervention 

  • Charançon : malgré les températures chaudes, peu de dégâts additionnels sont à prévoir et la surveillance peut normalement cesser, sauf dans les vergers laissés sans protection depuis la nouaison et dans lesquels une importante population est toujours présente.
  • Carpocapse et TBO : consultez les communiqués précédents pour plus d’information.
 

VOUS N’AIMEZ PAS LES INFESTATIONS D’INSECTES ET D'ACARIENS : PROTÉGEZ VOS PRÉDATEURS EN PÉRIODE ESTIVALE!


Le choix de produits phytosanitaires sélectifs est la clé pour protéger les espèces utiles présentes dans votre verger.  Si vous devez intervenir contre un ravageur, choisissez un produit qui minimisera l’impact négatif sur vos prédateurs et parasitoïdes. Cette information est disponible de plusieurs façons :

  1. L’affiche couleur sur la production fruitière intégrée (PFI) que vous avez reçue par la poste ce printemps si vous êtes producteur;
  2. SAgE pesticides (l’outil d’information sur les pesticides agricoles au Québec);
  3. La fiche 95 du Guide de PFI.


Un autre geste à cultiver est de protéger la punaise de la molène en été. C’est un excellent prédateur d’acariens, et son activité nuisible est à peu près nulle lorsque les pommes ont un diamètre de plus de 10 mm. Intervenir contre la punaise de la molène en juillet, c’est tirer sur vos amis! 

 

JOURNÉE DE DÉMONSTRATION AU VERGER-VITRINE DE L’ESTRIE
(C. Turcotte et G. Chouinard)


Le 19 juillet prochain, venez découvrir le monde mystérieux des acariens – les bons comme les méchants!  Nous profiterons également de l’occasion pour vous présenter deux techniques de lutte à l’essai dans d’autres vergers-vitrines : les filets d’exclusion et le désherbeur mécanique. Rendez-vous à 11 h 45 au Verger et cidrerie Ferland, 380, chemin de la Station, Compton, J0B 1L0. Boîte à lunch disponible au coût de 15 $, payable avant le 12 juillet, ou apportez votre lunch.
 

Pour l'inscription, la réservation d’une boîte à lunch et de l'information, vous pouvez contacter François Gendron du CAE au 819 820-8620, poste 29 ou par courriel à fgendron@cae-estrie.com.
 

Consultez le programme détaillé ici.

 

DÉRIVE DES PESTICIDES : NOUVELLES PUBLICATIONS DU MELCC


 Le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) annonce la mise en ligne des deux outils suivants :


À noter : depuis mars 2018, la définition d’un immeuble protégé exclut les bâtiments utilisés ou destinés à être utilisés pour abriter ou recevoir des « choses », mais comprend toujours ceux utilisés pour abriter ou recevoir des humains, des animaux de compagnie et des animaux d’élevage.

 

ATTENTION AUX DÉLAIS À LA RÉCOLTE


Voici quelques exemples de produits homologués en verger, mais dont les délais à la récolte dépassent les 10 jours. L'étiquette du pesticide demeure la seule source officielle : vérifiez-la toujours avant d’utiliser un produit!

INSECTICIDES ET ACARICIDES :
ACTARA : 60 jours CONFIRM : 14 jours
CALYPSO : 30 jours KANEMITE : 14 jours
AGRIMEK : 28 jours IMIDAN, INTREPID : 14 jours
NEXTER : 25 jours SIVANTO PRIME : 14 jours
BELEAF : 21 jours RIMON : 14 jours
FONGICIDES ET BACTÉRICIDES :
KASUMIN : 90 jours FONTELIS : 28 jours
STREPTOMYCINE : 50 jours NOVA, FLINT, SCALA : 14 jours
DITHANE, MANZATE : 45 jours INSPIRE SUPER : 14 jours
POLYRAM : 45 jours LUNA TRANQUILITY : 14 jours
APROVIA : 30 jours SOVRAN : 30 jours 



POUR EN SAVOIR PLUS EN PÉRIODE ESTIVALE
(G. Chouinard et F. Pelletier)


Avec la fin de la période critique pour la tavelure et la majorité des interventions de base ayant été effectuées en période préflorale et postflorale, la fréquence des avertissements sera réduite au cours des prochaines semaines. Le Réseau-pommier continue toutefois à suivre l’activité des insectes et des maladies, et nos sources d’information ci-après sont toujours mises à jour :

  • Messages des conseillers du MAPAQ, prévisions et observations en temps réel : cliquez ici
  • Sommaire de la semaine par région : cliquez ici
  • Webcaméras : cliquez ici



 
Cet avertissement a été préparé par Gérald Chouinard, agronome, Ph. D. (IRDA). Pour des renseignements complémentaires, vous pouvez contacter 
les avertisseurs du réseau Pommier ou le secrétariat du RAP. La reproduction de ce document ou de l’une de ses parties est autorisée à condition d'en mentionner la source. Toute utilisation à des fins commerciales ou publicitaires est cependant strictement interdite.Image Agri-Réseau


Organisation : Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ)
Auteur(s) : RAP - Réseau Pommier
Date de publication : 04 juillet 2019

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.