Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Bleuet nain, Avertissement No 2, 11 mai 2021

Réseau d'avertissements phytosanitaires Avertissement - Bleuet nain
Conditions météo et sommaire agrométéorologique. Réglage des pulvérisateurs et des épandeurs. Nettoyage des pulvérisateurs. Contrôle des mauvaises herbes en prélevée. Précisions pour l’hexazinone. Pourriture sclérotique. Plan de biosécurité.
 
 
CONDITIONS MÉTÉO
 
Au courant de l’hiver 2020-2021, les bleuetières de la Côte-Nord ont subi des épisodes de gel. Durant la dernière semaine, les conséquences sont bien visibles au champ. Pour ce qui est du Saguenay-Lac-Saint-Jean, bien que certaines portions de champs semblent affectées par le gel hivernal, les dommages semblent mineurs pour le moment.
 
Image Agri-Réseau

Symptômes de gel hivernal

Photo : Marielle Gagné (MAPAQ)


Quant aux gels printaniers, les prochaines semaines seront critiques tant au Saguenay–Lac-Saint-jean que sur la Côte-Nord. Le document Le gel printanier et automnal illustre bien la sensibilité du bleuetier au gel, les types de gels printaniers, la description des dommages et les méthodes de protection.

 
SOMMAIRE AGROMÉTÉOROLOGIQUE

Le sommaire agrométéorologique vous présente le tableau des précipitations et des degrés-jours cumulés pour chacune des régions productrices de bleuets. Le modèle bioclimatique Phénologie du bleuetier nain illustre les degrés-jours cumulés, les degrés-jours prévus et identifie les différents stades de développement du bleuet nain.

 
RÉGLAGE DES PULVÉRISATEURS ET DES ÉPANDEURS

Il est temps de régler vos épandeurs et pulvérisateurs en ce début de saison. Une machinerie défectueuse ou mal réglée peut entraîner des dommages à la culture, une augmentation des coûts ou un contrôle inadéquat des mauvaises herbes, des insectes ou des maladies visés. Le réglage des équipements d’épandage et de pulvérisation est donc une étape importante qui permet d’être efficace (uniformité et dosage) tout en étant respectueux de l’environnement.

Pour plus d’information sur les méthodes de réglage, consultez les documents Le réglage du pulvérisateur, Le réglage d’un épandeur granulaire et Le réglage du Valmar. Vous pouvez aussi faire inspecter et régler votre pulvérisateur par une personne accréditée dans le cadre du projet Action-réglage.

 
NETTOYAGE DES PULVÉRISATEURS

Avec les années, plusieurs pesticides ayant des matières actives différentes se sont ajoutés pour la production du bleuet nain. Il est essentiel de bien nettoyer les pulvérisateurs afin d’éviter des situations (phytotoxicité, mélange incompatible entre deux produits phytosanitaires, etc.) qui risqueraient d’endommager les bleuetiers. Le réservoir, les tuyaux, la rampe, les buses et les filtres doivent être bien nettoyés.

Avant de commencer le nettoyage du pulvérisateur, il est important de consulter les étiquettes des pesticides utilisés, puisque, pour certains produits, la procédure de nettoyage et le type de détergent à utiliser y sont précisés.

Veuillez consulter ce document pour obtenir une procédure de nettoyage générale.

 
CONTRÔLE DES MAUVAISES HERBES EN PRÉLEVÉE

Les applications en prélevée de l’herbicide VELPAR DF CU sont commencées au Saguenay–Lac-Saint-Jean et sur la Côte-Nord. Afin de bien choisir les herbicides de prélevée, il est important de dépister les champs à l’automne de l’année précédant le traitement. Les résumés des étiquettes des pesticides les plus utilisés dans le bleuet nain sont disponibles à la section 4.5 du Guide de production du bleuet sauvage.

 
PRÉCISIONS POUR L’HEXAZINONE 

Contact avec l’engrais
Selon le fabricant, les fertilisants minéraux ne doivent pas entrer en contact avec l’hexazinone (VELPAR DF CU). Ainsi, après un traitement avec de l’hexazinone, un délai de 2 à 5 jours doit être respecté avant d’effectuer l’application de fertilisants. Un délai de 5 jours est préférable s’il y a peu de précipitations.

Période d’application
L’herbicide doit être appliqué le plus près possible du moment d’émergence des mauvaises herbes. À cette période, elles sont en croissance active, ce qui augmente les possibilités d’absorption de l’herbicide.

Pluie
L’hexazinone a besoin de 0,6 à 1,3 cm (¼ à ½ po) de pluie durant les deux semaines suivant son application, afin de pouvoir se rendre jusqu'à la zone de germination et à la zone racinaire des mauvaises herbes. Lorsque les précipitations ne sont pas suffisantes durant cette période, l'herbicide est généralement moins efficace. Cependant, un excès de pluie peut lessiver l'herbicide au-delà de la zone racinaire des mauvaises herbes.

Délai de réentrée
On ne pas entrer dans la zone traitée pendant les 48 heures suivant l’application de l’herbicide.

Pour plus d’information sur les bonnes pratiques d’utilisation de l’hexazinone, veuillez consulter ce document.

 
POURRITURE SCLÉROTIQUE ET STADES DE LA CULTURE
 
La figure 8 de ce document sur la pourriture sclérotique illustre les stades de sensibilité du bleuetier au développement de la maladie, soit du débourrement jusqu’au début de la floraison. Actuellement, les bleuetières du Saguenay–Lac-Saint-Jean et de la Côte-Nord sont dans cette période de sensibilité. Le tableau suivant présente les stades de culture observés. 

Tableau des stades de la culture
Secteur Bourgeons à feuilles Bourgeons à fruits Végétation
Haute-Côte-Nord V1 BBCH51-53 Non émergée
Sept-Rivières ND ND Non émergée
Minganie ND ND Non émergée
Manicouagan ND ND Non émergée
Fjord-du-Saguenay V0 à V1 BBCH51-55 Non émergée
Lac-Saint-Jean-Est V1 à V2 BBCH51-55 Non émergée
Maria-Chapdelaine V0 à V2 BBCH51-55 Non émergée
Domaine-du-Roy ND ND Non émergée
ND : données non disponibles
Suivez le lien pour visualiser les stades de la culture.

Pour plus d’information sur la pourriture sclérotique, consultez l’avertissement No 1 du 11 mai 2021.

 
PLAN DE BIOSÉCURITÉ

La biosécurité est un allié incontournable afin de limiter la propagation des organismes nuisibles aux cultures. La rentabilité et la pérennité du secteur agricole sont liées au maintien du meilleur état sanitaire possible des végétaux. Avec l’arrivée de la mouche du bleuet au Saguenay–Lac-Saint-Jean, l’implantation de mesures de biosécurité à la ferme visant à limiter sa dispersion s’avère un incontournable.

Afin d’aider les producteurs de bleuets et de faciliter l’adoption de mesures de biosécurité spécifiques à la production de bleuets, le MAPAQ a développé un « modèle type » de plan de biosécurité. Celui-ci propose différentes mesures à mettre en place et doit être adapté à la réalité de chaque entreprise. C’est pourquoi vous trouverez une série de documents à télécharger en format Word et Excel que vous pourrez par la suite modifier, selon les mesures que vous désirez mettre en place, et imprimer.

Pour toutes questions sur le plan de biosécurité ou la façon de vous en servir, vous pouvez communiquer avec Josée Tremblay, conseillère en biosécurité et inspectrice, au (418) 662-6457, poste 2876.

 
Toute intervention de contrôle d’un ennemi des cultures doit être précédée d’un dépistage et de l’analyse des différentes stratégies d’intervention applicables (prévention et bonnes pratiques, lutte biologique, physique et chimique). Le Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP) préconise la gestion intégrée des ennemis des cultures et la réduction des risques associés à l’utilisation des pesticides.



Cet avertissement a été rédigé par Marie-Ève Moreau, agronome (Club Conseil Bleuet) et Pierre-Olivier Martel, agronome (MAPAQ), et révisé par Mathieu Côté, agronome (MAPAQ). Pour des renseignements complémentaires, vous pouvez contacter les avertisseurs du réseau Bleuet nain ou le secrétariat du RAP. La reproduction de ce document ou de l’une de ses parties est autorisée à condition d’en mentionner la source. Toute utilisation à des fins commerciales ou publicitaires est cependant strictement interdite.
Image Agri-Réseau

Organisation : Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ)
Auteur(s) : RAP - Réseau Bleuet nain
Date de publication : 11 mai 2021
Infolettre Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP)

M'abonner au RAP

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.