Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Arbres de Noël, Avertissement No 5, 11 mai 2021

Réseau d'avertissements phytosanitaires Avertissement - Arbres de Noël
Le développement des arbres est encore lent. Les cônes mâles sont présents en abondance dans les Cook. Le dépistage des pucerons est terminé et les cécidomyies sont maintenant sous surveillance. La brûlure des pousses n’est pas encore en période de sporulation, mais il faut surveiller le débourrement des arbres sensibles. Il est encore temps de retirer les balais de sorcière. 
 

 
DÉVELOPPEMENTS DES ARBRES ET TRAVAUX DANS LES CHAMPS

Le développement des bourgeons des arbres est lent en raison des températures fraîches. À noter que les collaborateurs du réseau notent une présence très importante de cônes mâles, particulièrement dans les Cook, cette année.
 
Image Agri-Réseau

Cônes mâles en abondance dans un Cook

Photo : Jacinthe Drouin (Fertior)

 

La plantation des transplants est avancée chez plusieurs collaborateurs. Aussi, la germination de plusieurs mauvaises herbes à feuilles larges s’est accélérée durant la dernière semaine. Si un herbicide anti-germinatif est nécessaire, la présence de mauvaises herbes déjà levées justifie l’ajout d’un herbicide de postlevée en mélange pour les éliminer, selon la stratégie choisie. Surveillez la hauteur des mauvaises herbes problématiques dans vos plantations, car dans certains secteurs, le chiendent pourrait dépasser le stade sensible, entre 3 et 5 feuilles. Les applications de postlevée sont réalisées en jet dirigé, à la base des arbres. Consultez votre conseiller.

 
LE PUCERON DES POUSSES DU SAPIN

Le dépistage des pucerons est terminé en Montérégie, au Centre-du-Québec, en Estrie et en Chaudière-Appalaches. Dans les plantations suivies par les clubs agroenvironnementaux, où le seuil d’intervention était atteint, les traitements sont terminés. L'éclosion des œufs de pucerons serait également terminée dans toutes les régions du Québec, selon le nouveau modèle de l’Université Laval (base 5.4 degrés-jours); voir le Tableau des observations régionales. Comme le temps chaud accélère le développement des bourgeons et des pucerons, il est encore temps d’intervenir, si le seuil d’intervention est atteint et que le traitement n’est pas fait selon votre localité, mais il faut faire vite.

 
LA CÉCIDOMYIE DU SAPIN

Pour la région de l'Estrie particulièrement et certains sites de Chaudière-Appalaches, nous amorçons bientôt la période à risque de la cécidomyie du sapin. Son émergence est synchronisée avec l’atteinte du stade III des sapins baumiers. Le développement des bourgeons s’accélérera avec la chaleur des prochains jours, il faut rester vigilant. L'activité de l'insecte est à surveiller de près dans les deux prochaines semaines environ, particulièrement en bordure des boisés et à l'abri des vents dominants.
Image Agri-Réseau

Femelles de cécidomyie en ponte

Photo : Université Laval

 
 
LA BRÛLURE DES POUSSES

La sporulation du champignon causant la brûlure des pousses n'était pas encore commencée selon les dernières observations du Club agroenvironnemental de l'Estrie. Par contre, nous amorçons bientôt la période à risque d'infection. Le débourrement des arbres sensibles à cette maladie est à surveiller de très près. Les sites présentant des symptômes de 2020 doivent être protégés avant la prochaine pluie, dès que les bourgeons seront au stade II et plus. Consultez votre conseiller à ce sujet.
 
Image Agri-Réseau

Début de la période à risque d’infection par Delphinella, stade II à III des bourgeons

Photo : MAPAQ - Bureau régional de l'Estrie



LE BALAI DE SORCIÈRE

La présence de balais de sorcière est variable selon les sites. Il est encore temps d’enlever les branches atteintes par cette maladie, même en Montérégie, car la sporulation n’est pas encore commencée (pas de production de spores, poudre jaune).

Toute intervention de contrôle d’un ennemi des cultures doit être précédée d’un dépistage et de l’analyse des différentes stratégies d’intervention applicables (prévention et bonnes pratiques, lutte biologique, physique et chimique). Le Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP) préconise la gestion intégrée des ennemis des cultures et la réduction des risques associés à l’utilisation des pesticides.

 

Cet avertissement a été rédigé par Dominique Choquette, agronome (MAPAQ) et révisé par Mathieu Côté, agronome (MAPAQ). Pour des renseignements complémentaires, vous pouvez contacter l'avertisseure du réseau Arbres de Noël ou le secrétariat du RAP. La reproduction de ce document ou de l’une de ses parties est autorisée à condition d'en mentionner la source. Toute utilisation à des fins commerciales ou publicitaires est cependant strictement interdite.
Image Agri-Réseau

Organisation : Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ)
Auteur(s) : RAP - Réseau Arbres de Noël
Date de publication : 11 mai 2021
Infolettre Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP)

M'abonner au RAP

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.