Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Pépinières ornementales, Avertissement No 7, 9 juin 2021

Réseau d'avertissements phytosanitaires Avertissement - Pépinières ornementales
Premiers spécimens de cicadelle de la pomme de terre. Tétranyque de l’épinette. Tache noire du rosier. Pucerons.
 
 
PREMIERS SPÉCIMENS DE LA CICADELLE DE LA POMME DE TERRE
 
L’équipe du RAP – Pépinières ornementales fait le suivi de pièges installés sur quatre sites en Montérégie, afin de détecter l’arrivée de la cicadelle de la pomme de terre (Empoasca fabae). Des captures récentes ont été identifiées comme étant de cette espèce.

En pépinière, cet insecte affecte particulièrement certains arbres ornementaux, comme l’érable de l’Amur (Acer ginnala), l’érable rouge (Acer rubrum) et l’érable de Freeman (Acer x freemanii). Lors de fortes infestations, un plus grand nombre d’espèces, dont des vivaces, sont atteintes.

La cicadelle de la pomme de terre occasionne des déformations aux pousses terminales, des nécroses et le raccourcissement des entre-nœuds aux points de croissance. Les dommages peuvent être assez importants pour rendre les arbres invendables.

Il est possible d’intervenir en prévention dès l’arrivée des premiers individus, avant l’apparition de dommages. Pour de petits lots très sensibles, souvent en propagation, l’usage de filets contre les insectes peut être envisagé. Le kaolin (argile blanche) appliqué sur le feuillage forme une barrière dissuasive sur les insectes. Il a été essayé en pépinière dans un projet de recherche et a donné des résultats prometteurs. Il ne peut encore être utilisé en pépinières, mais une demande d'homologation a été soumise à l'Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire (ARLA).

Des insecticides conventionnels sont homologués contre les cicadelles en pépinière. Privilégiez l’emploi de produits à faible risque pour la santé et l’environnement.
 
Photos de dommages sur différents végétaux : Avertissement No 12 du 4 août 2020
 
 
Image Agri-Réseau
Image Agri-Réseau

 

Pièges collants pour dépister la cicadelle de la pomme de terre.
Photos : IQDHO


 
Image Agri-Réseau

Dommages de cicadelle de la pomme de terre sur Acer sp.

Photo : IQDHO

    
 
TÉTRANYQUE DE L’ÉPINETTE
 
Dommages tétranyque de l'épinette

Dommages du tétranyque de l'épinette sur Thuja occidentalis

Photo : IQDHO

On nous a rapporté la présence de dommages liés aux fortes populations de tétranyque de l’épinette (Oligonychus ununguis) dans des cédrières en Montérégie.

Les aiguilles et les rameaux deviennent grisâtres et prennent une apparence poussiéreuse. Les dommages débutent sur le vieux feuillage.

Un suivi serré est recommandé dans les cultures de thuya. Le battage sur un carton blanc permet de dépister le ravageur et ses prédateurs, qui effectuent un contrôle naturel des tétranyques.


Si des dommages sont visibles, des traitements pourraient être requis. La plupart des acaricides sont toutefois nuisibles aux prédateurs du tétranyque.

D’autre part, le nombre de tétranyques de l’épinette pourrait diminuer prochainement, en raison de la période de chaleur qui est défavorable à leur développement.

Fiche technique : Tétranyque de l’épinette

 
TACHE NOIRE DU ROSIER
 
Tache noire du rosier

Tache noire du rosier

Photo : IQDHO

Les symptômes de la tache noire du rosier (Diplocarpon rosa) font leur apparition, notamment dans les régions de Québec, de Montréal et de l’Estrie. Les taches noires sont entourées d’une auréole jaune.

La maladie continue de progresser tout l’été et peut faire chuter les feuilles. La floraison est moins abondante chez les plants affectés.

Il est encore temps dans plusieurs cas de faire des traitements fongicides préventifs, à l’aide de biofongicides, ou de fongicides conventionnels homologués. Répétez les applications pour protéger les nouvelles pousses.


En prévention, espacez les plants afin de favoriser une bonne circulation d’air et l’assèchement des feuilles après les pluies ou l’irrigation.

Fiche technique : Tache noire du rosier

 
PUCERONS
 
Pucerons sur cimicifuga

Pucerons sur Cimicifuga sp.

Photo : IQDHO

Les populations de pucerons (plusieurs espèces) sont en augmentation sur les vivaces, les arbres et les arbustes, dans plusieurs régions du Québec.

Parmi les dommages, on peut observer la décoloration et l’enroulement des feuilles, ainsi que la présence d’exuvies blanches. De plus, les pucerons sécrètent du miellat qui favorise l’apparition de fumagine noire.

D’autre part, le puceron lanigère de l’orme (Eriosoma americanum) serait présent en quantité plus importante qu’à l’habitude. Ces pucerons laineux bleutés causent un enroulement sévère et des boursoufflures aux feuilles.


Dans les productions en champ, il est rarement nécessaire d'effectuer un traitement, puisque les pucerons ne causent pas de dommages sérieux ni de pertes économiques, sauf sur certains conifères. De plus, les prédateurs naturels réussissent en général à contrôler les infestations.

Dans les productions en contenants, des interventions peuvent être requises pour assurer la qualité esthétique des plants. En effet, ces plants sont souvent destinés à une vente prochaine aux détaillants.

Privilégiez l’emploi d’insecticides à faible risque pour favoriser la présence de prédateurs.
 
Fiche technique : Pucerons
 

POUR PLUS D’INFORMATION
   
Toute intervention de contrôle d’un ennemi des cultures doit être précédée d’un dépistage et de l’analyse des différentes stratégies d’intervention applicables (prévention et bonnes pratiques, lutte biologique, physique et chimique). Le Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP) préconise la gestion intégrée des ennemis des cultures et la réduction des risques associés à l’utilisation des pesticides.


 
Cet avertissement a été rédigé par Marie-Édith Tousignant, agr. et Mario Comtois, agr. (IQDHO), puis révisé par Louise Thériault, agr. (MAPAQ). Pour des renseignements complémentaires, vous pouvez contacter les avertisseurs du réseau Pépinières ornementales ou le secrétariat du RAP. La reproduction de ce document ou de l’une de ses parties est autorisée à condition d'en mentionner la source. Toute utilisation à des fins commerciales ou publicitaires est cependant strictement interdite.
Image Agri-Réseau

Organisation : Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ)
Auteur(s) : RAP – Réseau Pépinières ornementales
Date de publication : 09 juin 2021
Infolettre Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP)

M'abonner au RAP

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.