Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :
1332 documents correspondants à votre recherche et/ou filtre(s) sélectionné(s)
04 février 2020
Version anglaise de « Les taureaux améliorateurs – Ça rapporte! ». Fiche synthèse présentant les avantages d’utiliser des taureaux améliorateurs pour l’industrie bovine et ce pour différents caractères. L’utilisation de taureaux améliorateurs crée des bénéfices pour les troupeaux vache-veau, les parcs d’engraissement et les abattoirs. On y retrouve aussi, à titre d’exemple, un calcul type qui permet d’estimer la différence de revenu issu de la vente des veaux d’embouche provenant de deux taureaux à potentiel génétique différent pour le caractère de gain de poids des veaux de la naissance au sevrage. Dans cet exemple, le calcul tient uniquement compte d’un caractère et est basé sur les statistiques de prix de vente moyen 2018 des encans spécialisés du Québec (veaux d’embouches de 600 à 700 livres vif) et sur la compensation nette finale du Programme d’assurance stabilisation de revenus agricoles (ASRA)-Veaux d’embouche, et ce, toujours pour l’année de référence 2018. Lire la suite
03 février 2016
Quelle a été la place occupée par les races dans le cheptel bovin québécois au fil du temps et comment ont évolué les aptitudes génétiques de ces mêmes races durant cette période? Des réponses à vos questions!
04 février 2020
Fiche synthèse présentant les avantages d’utiliser des taureaux améliorateurs pour l’industrie bovine et ce pour différents caractères. L’utilisation de taureaux améliorateurs crée des bénéfices pour les troupeaux vache-veau, les parcs d’engraissement et les abattoirs. On y retrouve aussi, à titre d’exemple, un calcul type qui permet d’estimer la différence de revenu issu de la vente des veaux d’embouche provenant de deux taureaux à potentiel génétique différent pour le caractère de gain de poids des veaux de la naissance au sevrage. Dans cet exemple, le calcul tient uniquement compte d’un caractère et est basé sur les statistiques de prix de vente moyen 2018 des encans spécialisés du Québec (veaux d’embouches de 600 à 700 livres vif) et sur la compensation nette finale du Programme d’assurance stabilisation de revenus agricoles (ASRA)-Veaux d’embouche, et ce, toujours pour l’année de référence 2018. Lire la suite
21 mars 2007
 Afin de mobiliser le secteur sur l’importance des services reliés à l’amélioration génétique bovine et la pertinence de services adaptés aux besoins des producteurs et productrices de bovins pur-sang et commerciaux du Québec, les différents intervenants impliqués en amélioration génétique dans le secteur bovin ont convenu d’explorer la possibilité de réorganiser les divers services offerts à l’industrie.  Un mandat nous a donc été confié en ce sens. Lire la suite
11 mars 2016
Quelle a été la place occupée par les races dans le cheptel bovin québécois au fil du temps et comment ont évolué les aptitudes génétiques de ces mêmes races durant cette période? Des réponses à vos questions! Présentation PowerPoint de la conférence présentée lors du Congrès Boeuf 2014 du 10 octobre 2014  Une initiative du Comité bovins de boucherie du CRAAQ.  Lire la suite
04 février 2020
Conférence Power point présentée lors du Colloque Boeuf de Chaudière-Appalaches au Centre Caztel à Sainte-Marie de Beauce, ayant pour but d'inciter les productrices et producteurs bovins à utiliser des taureaux génétiquement mesurés.
27 janvier 2020
Rapport détaillant les deux journées génétiques.  104 personnes ont participé le 2 octobre et 94 personnes ont participé le 6 novembre.
03 décembre 2008
Résumé par madame Anne-Marie Christen du rapport du Dr Roger Cue, PhD., généticien au département des sciences animales de l'Université McGill sur les divers programmes d'évaluation génétique. Ce texte a été publié dans la revue Bovins du Québec d'automne 2008. Lire la suite
16 janvier 2008
 Derrière ce titre plutôt « macho » (!) se cache une réalité trop souvent oubliée : en élevage, le tau­reau c’est tout, ou presque. Ainsi, le fait que chacun des parents fournisse la moitié du matériel génétique lors de la conception d’un veau nous amène naturellement à assumer que le taureau et la vache contribuent de façon égale au progrès génétique d’un troupeau. Ce n’est pourtant pas le cas. En fait, les taureaux que vous avez utilisés depuis une dizaine d’années sont responsables de près de 90 % du progrès génétique réalisé dans votre élevage… ou, au contraire, de son recul si vos choix n’ont pas été les bons. L’impact à long terme de la sélection génétique chez vos femelles est donc marginal et s’explique par les raisons suivantes : Lire la suite
29 janvier 2009
Traduction française du rapport rédigé par Dr Roger Cue Ph. D. dont la révision et la mise en page ont été effectuées par Madame Anne-Marie Christen, M. Sc. Ce rapport est une revue des systèmes d'évaluation génétique des bovins de boucherie disponibles au Québec aux éleveurs-sélectionneurs ainsi qu'aux producteurs commerciaux. Lire la suite
1 à 10 sur 1332
Infolettre Bovins de boucherie

M'abonner à l'infolettre

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.