Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche 
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :
Format
Type de contenu
Date de début
Date de fin
Régions
1044 documents disponibles
04 juin 2024
Pyrale du buis : le Québec inclus dans la zone réglementée
Pépinières ornementales, Avertissement No 7, 4 juin 2024
04 juin 2024
Suivi des punaises dans le thuya. Oïdium. Tache noire du rosier. Autres observations.   SUIVI DES PUNAISES DANS LE THUYA Des punaises vertes (Dichrooscytus elegans) adultes, ainsi que des larves de Dichrooscytus sp. ou de punaises ternes (Lygus lineolaris) ont été observées dans des Thuja occidentalis de la plupart des régions productrices de thuya. Dans certains cas, les populations étaient élevées et il y avait des dommages similaires à ceux de la punaise terne. Selon les modèles prévisionnels, les larves de la punaise terne sont maintenant actives. Des larves leur ressemblant ont été vues la semaine dernière. Il est toutefois difficile de les identifier lorsqu'elles sont à un stade juvénile; elles ressemblent à d’autres punaises de la famille des Miridae. Un dépistage hebdomadaire est recommandé. L’apparition de dommages ou d’une grande quantité de punaises pourrait justifier une intervention à l’aide d’insecticides homologués.   Revue de littérature Caractérisation de trois espèces de punaise présentes dans les thuyas ornementaux en champ  Fiche technique Punaise terne   Larve de Dichrooscytus repletus Photo : IQDHO Larve de punaise terne (Lygus lineolaris) Photo : IQDHO OÏDIUM   Oïdium affectant des feuilles d'amélanchier Photo : IQDHO L’apparition de taches foliaires de blanc (oïdium – plusieurs microorganismes) a été signalée par nos collaborateurs, notamment dans les secteurs de la Montérégie, de l’Estrie et de l’Outaouais. La maladie a été observée cette semaine sur des végétaux tels que les physocarpes (Physocarpus sp.), les rosiers (Rosa sp.) et les amélanchiers (Amelanchier sp.). On voit apparaître un duvet blanc à la face supérieure des feuilles. Les fortes infections peuvent provoquer la chute prématurée des feuilles. C’est actuellement un bon moment pour effectuer des traitements préventifs sur les espèces connues comme étant sensibles. En plus des hôtes déjà mentionnés, surveillez les cerisiers (Prunus), le Lire la suite
Pépinières ornementales, Avertissement No 6, 28 mai 2024
28 mai 2024
Arrivée de la cicadelle de la pomme de terre. Chrysomèle versicolore du saule. Galéruque de la viorne.   ARRIVÉE DE LA CICADELLE DE LA POMME DE TERRE   Cicadelles de la pomme de terre sur un piège collant Photo : IQDHO Les premiers spécimens de la cicadelle de la pomme de terre (Empoasca fabae) ont été capturés la semaine dernière, dans le cadre d’un suivi de pièges par l’équipe du RAP – Pépinières ornementales en Montérégie. En pépinière, cet insecte affecte particulièrement certains arbres ornementaux, comme l’érable de l’Amur (Acer ginnala), l’érable rouge (Acer rubrum) et l’érable de Freeman (Acer x freemanii). Elle occasionne des déformations aux pousses terminales, des nécroses et le raccourcissement des entre-nœuds aux points de croissance. Les dommages peuvent être assez importants pour rendre les arbres invendables.   Il est possible d’intervenir en prévention dès l’arrivée des premiers individus, avant l’apparition de dommages. Pour de petits lots très sensibles, souvent en propagation, l’usage de filets contre les insectes peut être envisagé.   Des insecticides conventionnels sont homologués contre les cicadelles en pépinière. Privilégiez l’emploi de produits à faible risque pour la santé et l’environnement.   Fiche technique : Cicadelle de la pomme de terre   CHRYSOMÈLE VERSICOLORE DU SAULE   Chrysomèle versicolore du saule et ses dommages sur le saule Photo : IQDHO Des chrysomèles versicolores du saule adultes et larves (Plagiodera versicolora) ont été observées par nos collaborateurs dans la région de la Montérégie. Le saule est l’hôte affecté. Les adultes hivernent et deviennent actifs en mai. Ils grugent la bordure du feuillage et les dommages sont limités pour le moment. Les produits homologués pour les traitements phytosanitaires visent le stade larvaire de la chrysomèle. Les larves seront normalement actives de juin jusqu’au début d’août. Elles dévorent la face inférieure des feuilles entre les nervures. Les Lire la suite
Pépinières ornementales, Avertissement No 5, 22 mai 2024
22 mai 2024
Brûlure bactérienne du lilas dans diverses espèces. Punaises dans le thuya. Pucerons.   BRÛLURE BACTÉRIENNE DU LILAS DANS D’AUTRES ESPÈCES   Taches foliaires de Pseudomonas syringae pv. philadelphi dans un Philadephus sp. Photo : IQDHO   Les symptômes de la brûlure bactérienne du lilas ont été observés par nos collaborateurs la semaine dernière. La maladie (Pseudomonas syringae pv. syringae) affecte évidemment le lilas (Syringa sp.), mais ce printemps plusieurs cas ont été rapportés dans le Philadelphus sp. (pathovar (pv.) philadelphi) et on soupçonne sa présence dans le Cotoneaster sp. Les jeunes tiges de lilas affectées (Syringa sp.) prennent la forme d’une crosse noircie. Les symptômes chez le Philadephus sont plutôt des taches foliaires noires et anguleuses. La période de l’année n’est pas propice à l’application d’un traitement.  Il faut attendre à l’automne, avant d’hiverner les plants, ou au printemps après l’enlèvement des protections hivernales (avant le débourrement).   Pour des lots à vendre prochainement, tailler les branches 15 cm sous la partie atteinte, brûler les débris et désinfecter le sécateur entre chaque coupe. Retirer les arbustes les plus fortement affectés et les brûler.   Fiche technique Brûlure bactérienne du lilas Fiche de l’IQDHO et Québec Vert La brûlure bactérienne du lilas     PUNAISES DANS LE THUYA   Dommages de punaises dans un Thuja sp. Photo : IQDHO Des larves de Dichrooscytus sp. ont été observées dans des Thuja occidentalis dans le sud du Québec. Les populations étaient localisées par foyers et il n’y avait pas de dommages. Dans le thuya, ce genre de punaise semble produire des dommages similaires à ceux de la punaise terne. Le suivi des populations est recommandé. L’apparition de dommages ou d’une grande quantité de punaises pourrait justifier une intervention à l’aide d’insecticides homologués.   Revue de littérature Caractérisation de trois espèces Lire la suite
21 mai 2024
Nématodes bénéfiques en pépinière
Pépinières ornementales, Avertissement No 4, 21 mai 2024
21 mai 2024
Application de nématodes contre l’altise à tête rouge.  APPLICATION DE NÉMATODES CONTRE L’ALTISE À TÊTE ROUGE   Chaque été, l’altise à tête rouge (Systena frontalis) cause d'importants dommages en criblant les feuilles de plusieurs végétaux en pépinière. Il est possible de réduire l’émergence des altises adultes lorsqu’elles sont au stade larvaire, en appliquant des nématodes Heterorhabditis bacteriophora au sol. Les nématodes seraient plus efficaces contre le dernier stade larvaire de l’insecte, qui est atteint autour de la mi-juin en Montérégie. Commandez-les maintenant! Les nématodes sont distribués par la plupart des fournisseurs en lutte biologique. En général, un délai de deux semaines est à prévoir pour les recevoir. La durée d’entreposage est limitée, il faut donc les commander pour les utiliser le plus frais possible. Les principaux produits commerciaux suivants contiennent le nématode H. bacteriophora : Larvanem (Koppert); Nematode HB (AEF Global, aussi distribué par Royal Brinkman); BioHb (Biobee, distribué par Anatis bioprotection et groupe horticole Ledoux); Nemasys G (BASF, distribué par Plant Products) – non disponible au printemps 2024. Plusieurs autres petits formats contenant H. bacteriophora sont disponibles sous d’autres noms pour la vente au détail.   Altises à tête rouge et leurs dommages sur des feuilles de Weigela sp. Photo: IQDHO Larve d'altise à tête rouge dans le substrat d'un pot de Weigela sp. Photo: IQDHO Efficacité Dans un projet de recherche, l’IQDHO a observé 94 % de réduction de la population d’altises à tête rouge avec une application des nématodes Heterorhabditis bacteriophora sur le substrat des pots, avant l’émergence des adultes. En pépinière, ces altises pondent presque essentiellement dans les pots de plantes dont les adultes se nourrissent. On peut donc limiter l’application aux principales espèces touchées comme les weigelas, les hydrangées, les cornouillers, les physocarpes et les Lire la suite
Pépinières ornementales, Avertissement No 3, 15 mai 2024
15 mai 2024
Dommages de charançon dans le thuya. Lieuse de l’hydrangée. Tache foliaire de l’hémérocalle. Phytopte du poirier. Autres observations.   DOMMAGES DE CHARANÇONS DANS LE THUYA   Dommage de charançon sur un rameau de Thuja occidentalis Photo : IQDHO Des dommages de charançon noir de la vigne ou de charançon de la racine du fraisier ont été observés sur des rameaux en pépinière. Ces entailles encerclant les branches ont été faites par les insectes adultes lors de la saison précédente. Ce ravageur n’est pas actif sur les parties aériennes en ce moment. À cette période de l’année, ces charançons sont encore sous forme larvaire, au sol. L’application de nématodes Steinernema carpocapsae ou Heterorhabditis bacteriophora donne d’excellents résultats contre ces charançons dans les plantes en contenants. Les nématodes ne sont pas des pesticides et ne nécessitent donc pas de délai de réentrée dans les zones traitées. Ils sont distribués par la plupart des fournisseurs en lutte biologique. En général, un délai de deux semaines est à prévoir pour la commande.   Fiche technique : Charançon noir de la vigne ou de charançon de la racine du fraisier Fiche technique : Nématodes bénéfiques en pépinière   LIEUSE DE L’HYDRANGÉE   Feuilles d'hydrangée collées par la lieuse de l'hydrangée Photo : IQDHO Nos collaborateurs nous ont rapporté la présence de larves de la lieuse de l’hydrangée (Olethreutes ferriferana) dans les régions de Lanaudière, de l'Outaouais et de la Montérégie, dans des plants d'Hydrangea sp. Les larves forment un cocon en attachant deux feuilles de l’extrémité d'une tige par un fil de soie. Les dommages sont essentiellement esthétiques et les boutons floraux réussissent à sortir dans la majorité des cas. Pour abaisser la population de lieuses, on peut couper les feuilles liées et les détruire. Cette pratique aura comme objectif d’abaisser les populations de l’insecte. Si on enlève seulement les feuilles atteintes à ce temps-ci de Lire la suite
Pépinières ornementales, Avertissement No 2, 7 mai 2024
07 mai 2024
Prévention de la brûlure bactérienne du lilas. Prévention de la brûlure bactérienne des rosacées.     PRÉVENTION DE LA BRÛLURE BACTÉRIENNE DU LILAS   Lilas affecté par la brûlure bactérienne du lilas Photo : IQDHO Selon les observations de nos collaborateurs, il y a peu de cas de brûlure bactérienne du lilas (Pseudomonas syringae) pour l’instant. Les symptômes de la maladie apparaissent généralement au mois de mai : les jeunes tiges de lilas (Syringa sp.) prennent la forme d’une crosse noircie. Il est recommandé de couper les branches symptomatiques par temps sec, au moins 15 cm sous la lésion, et de brûler les résidus de taille.   Lutte physique : la meilleure approche Pour prévenir l’apparition de la maladie, il faut éviter tout bris mécanique qui permet aux bactéries d’entrer et manipuler les plants le moins possible. De plus, des études ont démontré que cultiver les lilas sous abris garde les plants sains, en les protégeant de la pluie, sans nécessiter de fongicides. À cette période de l’année, l’application de fongicides n’est pas efficace. L’application d’un fongicide homologué peut être utile en prévention à l’automne avant de mettre les protections hivernales, et tôt au printemps au moment du retrait de ces couvertures. Les méthodes de lutte physiques donneraient de meilleurs résultats que la lutte chimique.   Fiche technique Brûlure bactérienne du lilas Fiche de l’IQDHO et Québec Vert La brûlure bactérienne du lilas    PRÉVENTION DE LA BRÛLURE BACTÉRIENNE DES ROSACÉES   Jeunes pommiers affectés par la brûlure bactérienne des rosacées Photo : IQDHO Le temps sera bientôt propice aux infections des pommiers à la brûlure bactérienne des rosacées (Erwinia amylovora). En verger, les pommiers ont atteint le stade « bouton rose » dans certains sites en Montérégie. Selon les moyennes enregistrées, la pleine floraison est attendue entre le 15 mai (Montérégie) et le 22 mai (Québec). Toutefois, en pépinière, la floraison Lire la suite
03 mai 2024
Traitements préventifs contre différentes maladies foliaires  des plantes ligneuses

Mise à jour

12 juin 2024
Tache noire du rosier
1 à 10 sur 1044
Infolettre Horticulture ornementale - pépinière

M'abonner à l'infolettre

En cliquant sur « Accepter tous les cookies », vous acceptez le stockage de ces témoins de connexion sur votre appareil. Ceux-ci permettent au CRAAQ de générer des statistiques et d'améliorer votre expérience utilisateur. Vous pourrez les désactiver en tout temps dans votre fureteur Web.

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.