Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Liens rapides

Les choix du pilote

Nouveau

19 avril 2021
Nouvelles homologations MARS 2021

Nouveau

19 avril 2021

Mise à jour

Publié le 13 juin 2019

Mise à jour le 19 avril 2021   Ce billet a été rédigé par un groupe de travail composé de Brigitte Duval, Annie Marcoux, Stéphanie Mathieu, David Miville et Amélie Picard (MAPAQ), Sandra Flores-Mejia (CÉROM). Les mauvaises herbes résistantes aux herbicides sont de plus en plus présentes dans les champs du Québec. Lire la suite

Brigitte Duval
Conseillère en phytoprotection | MAPAQ Centre-du-Québec
MAPAQ Centre-du-Québec

Mise à jour

16 avril 2021
Éjections forcées tavelure vergers pilotes  
Grandes cultures, Avertissement No 1, 16 avril 2021

Nouveau

15 avril 2021
  7 ASTUCES EN CE DÉBUT DE SAISON POUR PROTÉGER LA SANTÉ DE VOS CULTURES   Télécharger l'enregistrement audio de l'avertissement     Plusieurs actions peuvent être mises en œuvre pour prévenir et mieux contrôler les ennemis des grandes cultures tout en favorisant la rentabilité des entreprises agricoles.  1. Planifiez vos rotations En plus des bénéfices économiques découlant de l’amélioration de la qualité des sols, l’alternance d’au moins trois cultures différentes dans un champ donné permet de réduire la pression de certains insectes, mauvaises herbes et maladies. Un sol bien structuré et riche en matière organique rend les racines moins sujettes aux maladies. Autre exemple, la rotation des cultures est très efficace pour contrôler la chrysomèle des racines du maïs. Le printemps est un bon moment pour planifier l'ensemencement d'une céréale d'automne après la culture du soya ou pour planifier vos engrais verts d’automne à la dérobée. 2. Pensez à désherber en début de saison Les températures chaudes des derniers jours ont favorisé la germination et la croissance des mauvaises herbes. Il est donc nécessaire de prévoir dès maintenant une stratégie de désherbage puisque les cultures tirent avantage à être exemptes de mauvaises herbes au moment de la levée. Des périodes critiques durant lesquelles les cultures doivent être préservées de cette compétition pour l’eau, la lumière et les éléments fertilisants ont été établies. Par exemple, la période critique pour le maïs s'étend du stade 2 feuilles au stade 8 feuilles. Les mauvaises herbes qui apparaîtront au-delà de ces périodes auront beaucoup moins d’impacts sur le rendement. Pour en savoir plus sur ces périodes critiques, consultez la fiche technique Désherbage de début de saison. Un retard sur le désherbage des vivaces et des volontaires de céréales d'automne rend l’opération de désherbage plus difficile à réaliser.  Une autre bonne raison de désherber tôt en Lire la suite
Infolettre Phytoprotection

M'abonner à l'infolettre

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.