Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Framboise, Avertissement No 6, 30 mai 2019

Réseau d'avertissements phytosanitaires Avertissement - FramboiseStades bouton vert serré à bouton vert dégagé atteints.  Insectes : seuil atteint pour l'anthonome, présence de byture, cicadelles, larves de cynipe, chenilles diverses, pucerons, punaise terne, tétranyques et tordeuses.

 
MÉTÉO

Au cours de la dernière semaine, les températures sont demeurées fraîches avec quelques pointes de chaleur. Un épisode de gel est survenu à certains endroits au Québec dans la nuit du 27 au 28 mai. Des précipitations ont été enregistrées partout en province. Le vent a été léger au cours de la période. Pour plus de détails, consultez le sommaire agrométéorologique.
 
STADES DE DÉVELOPPEMENT
 
Régions 'Killarney'
(été)
'Pathfinder'
(automne)
'Tulameen'
(longues cannes hors-sol)
Stades Hauteur des nouveaux drageons Hauteurs des nouveaux drageons Stades
Montérégie Bouton vert regroupé à bouton vert dégagé 10-35 cm 10-25 cm ND
Laurentides et Lanaudière Bouton vert regroupé ND 20 cm Bouton vert serré
Estrie, Centre-du-Québec et Mauricie Bouton vert serré à bouton vert regroupé 5-30 cm 10-30 cm Bouton vert serré
Chaudière-Appalaches et
Capitale-Nationale
Bouton vert serré 0-25 cm 10-25 cm ND
Bas-Saint-Laurent et
Saguenay–Lac-Saint-Jean
 Fin de la pointe verte à bouton vert serré 5 cm 20 cm ND
ND : non disponible

 
ANTHONOME

Des dommages d'anthonome ont été rapportés au sud de la province. Le seuil d'intervention a également été atteint par endroits. L’anthonome fait des dommages tant qu’il y a des boutons floraux à couper. Le beau temps et les températures supérieures à 16 °C rendent cet insecte très actif. Dépistez vos champs et intervenez au besoin si le seuil d’intervention est atteint. Pour plus d’information, veuillez consulter votre conseiller et la fiche technique Anthonome de la fleur du fraisier (framboise).
 

BYTURE

Des adultes de byture ont été observés sur certains sites. Aucune intervention n’est nécessaire pour le moment. Cet insecte peut faire des dommages aussi longtemps que des boutons floraux sont présents. Généralement, aucune intervention ne vise spécifiquement les bytures, puisque les traitements contre l’anthonome répriment en même temps ce ravageur. Consulter la fiche Byture des framboises pour de plus amples informations.

 
CICADELLES

Certains conseillers rapportent la présence de cicadelles en framboisière. Dans la majorité des cas, les cicadelles observées sont des nymphes de cicadelle de la pomme de terre (Empoasca fabae). Les dégâts d’alimentation observés se traduisent par une déformation du feuillage et/ou par l’apparition de petites plaques jaunes sur les feuilles. La cicadelle de la pomme de terre n’est pas connue pour transmettre de virus. Il s’agit d’un ravageur secondaire dans la culture du framboisier. Si toutefois vous avez un doute sur la nécessité d’effectuer un traitement ou non, n’hésitez pas à consulter votre agronome. De l’information sur ce ravageur est également disponible sur la fiche IRIIS Cicadelle de la pomme de terre.

 
CYNIPE

Des renflements contenant des larves de cynipe sont présentement observés sur des tiges fructifères de framboisier. On recommande habituellement de tailler les tiges affectées pour contrôler les populations sur le site. De l'information sur ce ravageur est disponible sur la fiche IRIIS Diastrophus turgidus/Hymenoptera/Cynipidae.
 
Image Agri-Réseau

Galle causée par des larves de cynipe sur une tige de framboisier

IRIIS phytoprotection, MAPAQ



LAMPRONIA CORTICELLA ET ORTHOTAENIA UNDULANA


Au cours de la dernière semaine, des larves rouges à tête noire (Lampronia corticella) et des larves brun chocolat à tête noire (Orthotaenia undulana) sont rapportées par des conseillers. Généralement, ces chenilles sont observées lorsque les bourgeons de framboisier ont atteint le stade « fin de la pointe verte » à « bouton serré ». Pour plus de détails sur ces ravageurs, consulter la fiche technique Pique-bouton du framboisier/Lampronia corticella et Orthotaenia undulana.

  
PUCERONS


Des observations de pucerons en framboisière nous sont rapportées à nouveau cette semaine. Portez une attention particulière à ce ravageur, car certaines espèces, notamment Amphorophora agathonica, peuvent transmettre des virus. Les pucerons sécrètent une substance sucrée (miellat) attirant les fourmis. Il est possible que la présence de fourmis sur les plants de framboisiers révèle la présence de pucerons à proximité. Pour de plus amples informations, vous pouvez consulter la fiche IRIIS Puceron du framboisier.


PUNAISE TERNE

Certains conseillers ont commencé à voir des adultes de punaise terne dans les champs dépistés. Soyez vigilant, car les larves et les adultes se nourrissent des boutons floraux et des fruits. Les traitements réalisés contre l’anthonome sont également efficaces contre la punaise terne. De l’information supplémentaire est disponible sur la fiche IRIIS Punaise terne.


TÉTRANYQUES

L'activité des tétranyques est en légère hausse dans certaines framboisières. À noter que les tétranyques doivent être surveillés jusqu’en postrécolte. Pour plus de détails sur ce ravageur, consulter la fiche technique Dépistage et contrôle des tétranyques dans les framboisières
 

TORDEUSES

De nouvelles observations de tordeuses ont été rapportées cette semaine. Ces chenilles se situent habituellement au niveau du point de croissance des nouvelles pousses de framboisiers. Les larves s'alimentent du feuillage et s’enroulent littéralement avec les nouvelles feuilles. La larve est généralement verte et se débat vigoureusement lorsqu’on la dérange. À noter qu’il existe plusieurs espèces de tordeuses. Pour plus de détails sur un de ces ravageurs, vous pouvez consulter la fiche IRIIS Tordeuse à bandes obliques.

 
Il est recommandé de toujours vous référer aux étiquettes des pesticides pour les doses, les modes d’application et les renseignements supplémentaires disponibles sur le site Web de Santé Canada. En aucun cas la présente information ne remplace les recommandations indiquées sur les étiquettes des pesticides. Le Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP) décline toute responsabilité relative au non-respect des étiquettes officielles.


 
Cet avertissement a été rédigé par Guy-Anne Landry, agronome, M. Sc. (MAPAQ). Pour des renseignements complémentaires, vous pouvez contacter l’avertisseure du réseau Framboise ou le secrétariat du RAP. La reproduction de ce document ou de l’une de ses parties est autorisée à condition d’en mentionner la source. Toute utilisation à des fins commerciales ou publicitaires est cependant strictement interdite. 
Image Agri-Réseau

Organisation : Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ)
Auteur(s) : RAP - Réseau Framboise
Date de publication : 29 mai 2019
Infolettre Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP)

M'abonner au RAP

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.