Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Oignon, ail et poireau, Avertissement No 18, 10 septembre 2020

Réseau d'avertissements phytosanitaires Avertissement - Oignon, ail et poireau
Températures clémentes, précipitations inégales. Thrips dans l’oignon vert et le poireau. Tétranyques dans le poireau. Maladies foliaires en légère augmentation. Mildiou sur l’oignon dans Lanaudière et en Montérégie-Ouest. Peu de maladies de sol. Cultures de couverture.

 
RÉSUMÉ CLIMATIQUE ET RISQUES ASSOCIÉS

Durant la dernière semaine (du mercredi 2 au mardi 8 septembre), les températures ont atteint ou dépassé la normale, sauf pour quelques nuits où elles ont parfois été un peu plus froides, notamment le 6 septembre où le mercure est descendu à 5 ºC sur plusieurs secteurs. Les précipitations ont été fréquentes et plutôt inégales (voir la carte des précipitations cumulées). Les quantités les plus significatives sont tombées le 2 et le 7 septembre, mais des périodes de mouillure sont aussi survenues localement le 5 et le 8 septembre. Étant donné les forts taux d’humidité, les rosées ont aussi été abondantes. Cependant, en contrepartie, les vents fréquents ont permis d’accélérer le séchage du feuillage des cultures. Le taux d’humidité du sol varie d'un peu trop sec à bien humide, selon les types de sol et les localités. 

 
AVANCEMENT DES SEMIS ET DES PLANTATIONS

Oignon, oignon espagnol et oignon vert
Comme rapporté la semaine dernière, rares sont les champs d’oignons secs en Montérégie-Ouest qui ne sont pas en tombaison ou en récolte. Cependant, le feuillage des champs semés tardivement est parfois encore debout et bien vert. Dans la Capitale-Nationale et la Chaudière-Appalaches, la tombaison avance graduellement et la récolte a débuté dans certains champs.

Poireau
La récolte se poursuit dans toutes les régions.

 
INSECTES

Insectes
En Montérégie-Ouest, on retrouve des thrips en augmentation dans plusieurs champs d’oignons verts et plusieurs interventions ont été nécessaires. Les populations sont difficiles à contrôler lorsque des champs d’oignons secs en tombaison se trouvent à proximité. Dans l’oignon sec, quelle que soit la région, la présence et les dommages causés par les thrips sont tolérables, mais une dernière intervention a été justifiée dans deux champs semés tardivement en Montérégie-Ouest. 

Dans le poireau, malgré une diminution des populations depuis la semaine précédente, des interventions ont encore été justifiées contre les thrips dans quelques champs en Montérégie-Ouest.

On rapporte également la présence de tétranyques dans le poireau en Montérégie-Ouest et dans la Capitale-Nationale. N’intervenez que si des dommages se retrouvent sur la partie commercialisable des plants. Avec la baisse graduelle des températures, les tétranyques devraient être de moins en moins actifs.

Teigne du poireau
Les captures sont faibles à nulles pour l’ensemble des régions. Le troisième et dernier vol est donc à peu près terminé et les pièges peuvent maintenant être retirés des champs. Très peu de dommages par les larves de la 3e génération sont rapportés jusqu’à maintenant.

Le tableau ci-dessous présente, en rappel, les dates d’intervention recommandées contre la 3e génération pour les sites où il n’y a pas de piégeage. Comme on est en fin de saison, seules les régions les plus froides ont été incluses. Pour plus de détails, consultez l’avertissement Nº 17 du 3 septembre 2020.

 
Dates d'intervention recommandées pour les stratégies à 1 ou à 2 traitements pour le 3e vol
Région Stratégie à 1 traitement Stratégie à 2 traitements
Date Date du 1er traitement Date du 2e traitement
Capitale-Nationale 27 août 20 août 3 septembre
Saguenay–Lac-Saint-Jean 3 septembre 27 août 10 septembre
Abitibi-Témiscamingue* 10 septembre S. O. S. O.
Bas-Saint-Laurent* 10 septembre S. O. S. O.
Gaspésie* 10 septembre S. O. S. O.
* Un vol court et faible est prévu cette année pour ces régions, c’est pourquoi la stratégie à un traitement devrait être suffisante pour obtenir un bon contrôle.
S. O. : Sans objet


 
MALADIES

Brûlure de la feuille (Botrytis squamosa)
En Montérégie-Ouest et dans la Capitale-Nationale, les symptômes de la brûlure de la feuille (Botrytis squamosa) sont en augmentation sur les plants d’oignons verts et sur les oignons secs encore debout. Peu d’interventions ont été effectuées dans l’oignon sec, mais la régie se poursuit dans l’oignon vert. 

Les symptômes de mildiou (Peronospora destructor) sont en augmentation dans l’oignon sec (champs tardifs) dans Lanaudière. Pour la première fois cette saison, des symptômes ont aussi été observés dans l’oignon vert en Montérégie-Ouest. Des interventions ont été effectuées dans l’oignon vert. Pour plus de détails sur la stratégie d’intervention, veuillez consulter la page 6 de l’avertissement Nº 9 du 3 juillet 2015.

Les symptômes de tache pourpre (Alternaria porri) et de brûlure stemphylienne (Stemphylium vesicarium) sont présents dans toutes les régions. Des interventions sont justifiées dans certaines parcelles d’oignons verts. Les interventions se poursuivent dans plusieurs champs de poireaux en productions biologique et conventionnelle. Avec les conditions plus humides et l’augmentation de la quantité de feuillage, les risques augmentent.

Autres maladies
Les cas de pourritures bactériennes et de pourriture basale (fusariose) sont stables ou en légère augmentation dans l’oignon et le poireau. Quelques cas de graisse bactérienne ont été observés dans le poireau en Montérégie-Ouest. L’avertissement N° 10 du 20 juillet 2017, page 6, présente davantage d’information sur cette maladie.

 
RAPPEL : CULTURES DE COUVERTURE

Plus la saison avance, plus le choix des cultures de couverture (couvre-sol) diminue. Pourtant, celles-ci jouent plusieurs rôles importants, dont la protection contre les érosions hydrique et éolienne, surtout en terre noire. Cette pratique permet aussi d’accumuler les éléments nutritifs qui seraient autrement perdus par lessivage, dont l’azote, et d’accroître la biodiversité et l’activité biologique du sol. Les cultures de couverture jouent ainsi un rôle dans la gestion des mauvaises herbes et la lutte contre les agents pathogènes du sol. Quelques documents permettent de mieux connaître les espèces végétales à privilégier et de comprendre les bénéfices qu’on peut retirer de cette pratique. De l’aide financière est aussi disponible sous certaines conditions.

Cultures de couverture. Les pratiques agricoles de conservation. Habiter le sol par les racines.

Cultures de couverture : un vaste choix et de multiples usages

Cultures de couverture pour semis d’automne

Innovations in Cover Crops/Instrument de décision pour culture de couverture; français/anglais

Aide financière par le MAPAQ : Prime-Vert – Volet 1. Interventions en agroenvironnement par une entreprise agricole
(sélectionnez ensuite Pratiques de conservation des sols)


 
Toute intervention de contrôle d’un ennemi des cultures doit être précédée d’un dépistage et de l’analyse des différentes stratégies d’intervention applicables (prévention et bonnes pratiques, lutte biologique, physique et chimique). Le Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP) préconise la gestion intégrée des ennemis des cultures et la réduction des risques associés à l’utilisation des pesticides.
  


Cet avertissement a été rédigé par Carl Dion Laplante, agr. (PRISME), Mario Leblanc, agr. (MAPAQ), et Eve Abel, agr. (MAPAQ). Pour des renseignements complémentaires, vous pouvez contacter les avertisseurs du réseau Oignon, ail et poireau ou le secrétariat du Réseau d'avertissements phytosanitaires (RAP). La reproduction de ce document ou de l’une de ses parties est autorisée à condition d'en mentionner la source. Toute utilisation à des fins commerciales ou publicitaires est cependant strictement interdite.
Image Agri-Réseau

Organisation : Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ)
Auteur(s) : RAP - Réseau Oignon, ail et poireau
Date de publication : 10 septembre 2020
Infolettre Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP)

M'abonner au RAP

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.