Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche 
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :
Format
Type de contenu
Date de début
Date de fin
Régions

Mot du pilote

La mission de cette plateforme est la sauvegarde, la mise en valeur et la diffusion d’un patrimoine documentaire et archivistique. Le patrimoine agroalimentaire et culinaire, un patrimoine gourmand qui se veut une simple histoire d‘identité.

La richesse de notre identité agricole, aquicole, alimentaire et culinaire contribue, sans contredit au rayonnement de notre notoriété québécoise. La valorisation patrimoniale c’est l’amalgame des éléments «territoire - produit – savoir-faire - artisans». Les acteurs actuels de cet univers agroalimentaire et culinaire québécois débordent de créativité et poussent toujours plus loin la recherche d’authenticité et de saveurs dans les produits et les mets qu’ils proposent. La valorisation patrimoniale représente donc un enjeu culturel et social d’importance pour l’ensemble des régions du Québec.

Les caractères distinctifs de certains de nos produits ont traversé le temps. Les pionniers ont su sauvegarder leur savoir-faire et transmettre avec fierté leur métier et leur passion. Une des forces du Québec dans le domaine agricole et agroalimentaire repose également sur la transmission de génération en génération.

Le patrimoine gourmand à travers son expression gastronomique est une composante essentielle de la notoriété d’une collectivité, d’une nation. Ce type de patrimoine devient de plus en plus une composante de l’offre touristique, un puissant levier de développement qui distingue un territoire et lui confère de l’attractivité.

Ce patrimoine que l’on a hérité de nos ancêtres a une valeur de témoignage et d’histoire. Nous y avons intégré l’apport des Premiers Peuples et les richesses des diversités culturelles au Québec, des réalités bien présentes, mais souvent oubliées.

Il faut faire rayonner davantage la richesse de notre identité agroalimentaire et culinaire. C’est la vocation de la plateforme Patrimoines – Identités

Bonne découverte!

Les organisme porteurs :

Histoires de Gourmands (HdeG) 
Histoires de Gourmands
Archives de la Côte-du-Sud (ACS)
Archives de la côte-du-Sud
Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ) 

Avec la collaboration de : 
Fédération Histoire Québec (FHQ)
Fédération Histoire Québec

Le développement et le démarrage de ce projet a été rendu possible grâce à l’aide financière de la Caisse Desjardins de l’Administration et des Services publics et son programme d’aide au développement du milieu. 
Desjardins Caisse de l'Administration et des Services publics

Les choix du pilote

Mise à jour

17 juin 2024
Dorimène Desjardins, cofondatrice des Caisses populaires Desjardins, naît à Sorel le 17 septembre 1858. Elle est la fille de Joseph Roy-Desjardins et de Rosalie Mailhot. Suite aux épreuves de maladie qui accablent sa famille, dès l’âge de deux ans et demi son oncle et sa tante se chargent de son éducation à Lévis. C’est dans cette ville qu’elle rencontre Alphonse Desjardins avec lequel elle se marie le 2 septembre 1879. De cette union naît dix enfants.  Dorimène est le véritable bras droit de son mari lorsque qu’il fonde la première caisse populaire à Lévis, le 6 décembre 1900. Alphonse la surnommait d’ailleurs son « ministre des finances ». Dès les débuts, elle s’inscrit comme une collaboratrice essentielle à l’établissement de cette nouvelle entreprise. Lors de l'Assemblée générale des Nations-Unies, tenue à New-York le 18 décembre 2009, on a proclamé l’année 2012 «Année internationale des coopératives». «Une femme engagée et déterminée qui a contribué de façon exceptionnelle à changer et bonifier les conditions de vie des Québécois et Québécoises»   Lire la suite
/documents/Image_112268.jpg
10 décembre 2023
Nous sommes à la ferme de François Dumont et de Marie April de Saint-Alexandre en cette belle mais fraîche journée du mois d'avril 1926. Des membres de la famille prennent le temps de poser avec deux des plus jeunes animaux du troupeau. Derrière le jeune garçon on aperçoit une porte à deux vantaux assurant l'aération de l'étable sans permettre au bétail d’entrer ou de sortir.   Lire la suite
/documents/Image_112269.jpg
10 décembre 2023
Nous voyons ici le séchage et le salage de la morue sur un quai à Barachois. Cette photographie provient du fonds du Service social économique de l'École supérieure des pêcheries à Sainte-Anne-de-la-Pocatière. Fondé en juin 1938, ce service d'éducation d'adultes avait pour but de travailler à augmenter le bien-être chez les pêcheurs du Québec, lesquels à l'époque étaient les «moins rémunérés au monde». Le Service social a formé des coopératives de pêcheurs dans toutes les régions maritimes, principalement en Gaspésie, de même qu'une fédération connue dans le monde entier sous le nom de Pêcheurs Unis du Québec. Il a aussi assuré la publication pendant plus de vingt-cinq ans de la revue mensuelle «À Pleines Voiles».   Lire la suite
/documents/Image_112215.jpg
13 décembre 2023
Lors d'une excursion dans la montagne du Collège de Sainte-Anne-de-la-Pocatière, ces étudiants en ont profité pour récolter des champignons. L'histoire ne dit pas si c'était pour les déguster ou pour les étudier.  
13 décembre 2023
Plusieurs termes sont rattachés presque exclusivement au monde agroalimentaire. Ils sont parfois galvaudés ou utilisés à tort. Rose-Hélène Coulombe et Michel Jutras, de Histoires de gourmands, ont rassemblé de nombreuses définitions expliquant en détail le sens exact de plusieurs d’entre eux. Nous vous en présentons ici quelques-uns. Ce document sera mis à jour et bonifié au cours du temps et des recherches des 2 mémorialistes Rose-Hélène et Michel   Lire la suite
Infolettre Patrimoines – Identités

M'abonner à l'infolettre

En cliquant sur « Accepter tous les cookies », vous acceptez le stockage de ces témoins de connexion sur votre appareil. Ceux-ci permettent au CRAAQ de générer des statistiques et d'améliorer votre expérience utilisateur. Vous pourrez les désactiver en tout temps dans votre fureteur Web.

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.