Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Vigne, Avertissement No 8, 23 juin 2022

Réseau d'avertissements phytosanitaires Avertissement - Vigne
La période de la floraison se poursuit alors que certains cépages sont bien noués! Insectes : actions à prendre pour contrôler la première génération de cicadelle et première observation de scarabée japonais; êtes-vous prêt? Maladies : les principales maladies de la vigne sont présentes dans les vignobles à différents degrés. Comment déterminer si l'éclaircissage des vignes est nécessaire?
  
 
DÉVELOPPEMENT PHÉNOLOGIQUE
(voir le 2e onglet du suivi des degrés-jours 2022 du fichier Excel)
 

Pour les cépages hâtifs tels Frontenac rouge et Marquette, la floraison est terminée et le stade « baie de la taille d'un plomb (4-6 mm, EL29) » est atteint à quelques endroits. 

Pour les raisins de table, cépage Somerset, le stade est maintenant « fin floraison (EL26) » pour les régions de la Montérégie et des Laurentides.

Le tableau de suivi des degrés-jours 2022 est disponible sur Agrométéo. Pour la vigne, le 1er mars correspond au début des calculs pour l'accumulation des degrés-jours en base 10 (DJ10). Le tableau comparatif annuel 2015-2022 est maintenant aussi disponible. Agrométéo vous permet un visuel provincial de l'état d'avancement du développement des cépages à débourrement hâtif et semi-tardif ainsi que d'autres modèles bioclimatiques pour la vigne.  

Image Agri-Réseau

Phénologie des cépages à débourrement hâtif

Agrométéo

Image Agri-Réseau

Phénologie des cépages à débourrement semi-tardif

Agrométéo

 
INSECTES et ACARIENS
 
Stratégie GIEC
 L'effeuillage des vignes réalisé à partir de la fin de la floraison pourrait permettre d'éliminer jusqu'à 70 % des larves de cicadelles, en plus de réduire les risques de maladie comme la pourriture grise. 
 
Résumé des observations
Image Agri-Réseau

Larve de cicadelle de la vigne

LEDP (MAPAQ)

Image Agri-Réseau

Cicadelle de la pomme de terre

LEDP (MAPAQ)

Image Agri-Réseau

Cicadelle du raisin

LEDP (MAPAQ)

Image Agri-Réseau

Cicadelle à trois bandes

LEDP (MAPAQ)

 
Stratégie d'intervention contre les insectes du moment

Gestion des cicadelles
Les cicadelles sont des ravageurs importants de la vigne au Québec, mais également ailleurs au Canada. Le chercheur Tom Lowery, de la station de recherche d’Agriculture et Agroalimentaire Canada à Summerland, a rédigé une fiche sur les stratégies d'intervention contre ces insectes, dans laquelle il insiste sur l’importance d’intervenir au bon moment et d’utiliser plusieurs moyens de lutte. La fiche Management of grape leafhoppers est disponible en anglais sur Agri-Réseau. Voici un résumé :
 
Plusieurs espèces de cicadelles passent l’hiver à l’état adulte. Au printemps, les adultes commencent à s'alimenter, et ce, sur une vaste gamme de végétaux. Vers la fin du mois de mai ou au début du mois de juin, ils vont entamer une migration vers les plants de vigne qui sont à proximité. Les femelles déposent leurs œufs sur la face inférieure des feuilles. Les larves sont présentes de la mi-juin à la fin août, et même jusqu’au mois d’octobre pour les générations suivantes. Il est préférable d’intervenir sur la première génération (juin).

Pièges collants au débourrement des vignes
Certains vignerons installent des pièges collants jaunes dès le débourrement des vignes pour capturer des adultes. Cette pratique est surtout utilisée par les vignerons bio, sur de petites superficies ou dans le pourtour des parcelles. Son impact est limité et l’installation des pièges, le retrait et le recyclage sont exigeants en temps.

Effeuillage des vignes à partir de la fin de la floraison
Dans des essais réalisés en Colombie-Britannique dans deux vignobles et sur deux cépages, le retrait des feuilles en dessous des grappes a permis de réduire jusqu'à 70 % les larves de cicadelles. Dans les vignobles aux prises avec des infestations, ces feuilles sont décolorées et présentent des symptômes caractéristiques le long des nervures. La période optimale pour réaliser l’effeuillage est à la fin de la floraison des vignes lorsqu’au moins 10 à 15 % d’œufs de cicadelles sont éclos et que les nymphes ne peuvent pas voler. On peut voir les œufs et les nymphes sur la face inférieure des feuilles. L’article ne précise pas quoi faire avec les feuilles, mais on peut supposer qu’il est préférable d’en disposer à l’extérieur du vignoble afin de se débarrasser des larves de cicadelles et des œufs de la première génération.
 
Certains fongicides ont un effet sur les cicadelles
Les recherches ont également démontré que certains fongicides à base de strobilurine, appliqués pour le contrôle des maladies dans les vignobles conventionnels, tel PRISTINE, pouvaient réduire jusqu'à 95 % le nombre de nymphes de cicadelles. Pas étonnant que les cicadelles soient moins présentes dans les vignobles en régie conventionnelle que biologiques. L'HUILE DE PULVÉRISATION 13E, homologuée en production biologique pour lutter contre le blanc et les ériophydés, a également démontré une efficacité pour réduire les populations de cicadelles. Dans les vignobles où les cicadelles et le blanc sont problématiques, les traitements à l'huile appliqués à partir de la nouaison (lorsqu’au moins 5 à 10 % d’œufs de cicadelles sont éclos) pourraient être une bonne stratégie pour prévenir le blanc et réduire les populations de cicadelles. Pour optimiser le traitement, il faut s'assurer d'une bonne couverture du feuillage incluant le dessous des feuilles. Il est cependant important de rappeler qu’il ne faut pas utiliser du cuivre et de l’huile ensemble lorsque des fruits sont présents. Ne pas utiliser l’huile dans les 14 jours avant ou après un traitement avec un fongicide à base de captane ou de soufre.

Traitements insecticides qui visent les nymphes (qui ne peuvent pas voler)
Qu’ils soient biologiques ou conventionnels, les insecticides homologués pour lutter contre les cicadelles ont des effets négatifs sur la faune auxiliaire. C’est pourquoi ils doivent être utilisés en dernier recours afin d’éviter de causer un déséquilibre qui pourrait favoriser les pucerons et les cochenilles. Les applications doivent viser les stades sensibles, soit les nymphes, puisque celles-ci ne peuvent pas voler.

Scarabée japonais : première observation en Montérégie
Les pièges Expando sont parfois employés pour capturer les scarabées japonais. Ces pièges sont utilisés avec un système d’attractif floral et une phéromone d’agrégation qui attirent les mâles et les femelles; c'est la raison pour laquelle il est important de vider les pièges régulièrement (idéalement tous les jours). Sinon, on risque d'attirer les scarabées de tous les environs! Les collaborateurs du Réseau ont noté une efficacité inégale de cette méthode de lutte. Toutefois, si vous songez à l’utiliser, l’installation des pièges doit se faire dès les premières semaines de juin, en périphérie du vignoble (jusqu’à 24 pièges par hectare). Les pièges doivent être placés à environ 15 m (50 pi) de la vigne, afin d'éviter d'attirer les insectes dans la vigne.

Scarabées japonais parasités

Si vous observez des scarabées qui portent un ou plusieurs points blancs sur la tête, ne les éliminez pas : ils sont parasités; une nouvelle mouche prête à parasiter de nouveaux scarabées japonais en émergera. Si ce parasitoïde est présent dans votre vignoble, n’intervenez qu’au besoin, c’est-à-dire en cas de forte infestation, avec des applications localisées et/ou en bordure de votre parcelle. L’insecticide utilisé sera probablement plus nocif sur la mouche que sur le scarabée. Pour en savoir plus sur le ravageur, consultez la fiche technique Scarabée japonais rédigée par le RAP Pépinières ornementales et celle d’IRIIS phytoprotection.

Image Agri-Réseau

Scarabée japonais parasité

Vivaces.net

 

 

Scarabée du rosier et tordeuse de la vigne
Ils sont à surveiller durant la période qui entoure la floraison et la nouaison. Pour en savoir plus, c
onsultez l'avertissement N° 7 du 16 juin 2022.

Plusieurs insectes et acariens, déjà mentionnés dans les avertissements précédents, sont encore présents ou étendent leur présence à plus de régions. C'est le cas des ériophydes qui sont encore bien présents dans les vignobles. Consultez l'avertissement N° 7 du 16 juin 2022 pour plus d'information sur les stratégies de lutte.

 


MALADIES
 
Stratégie GIEC
Les premières taches de mildiou apparaissent souvent sur les pampres à la base des plants. Un deuxième épamprage peut être nécessaire sur certains cépages hybrides pour éliminer les taches présentes dans le vignoble et éviter les infections secondaires de mildiou. 
 
La floraison; une période critique pour la lutte contre plusieurs maladies
Les principales maladies de la vigne sont maintenant présentes à différents degrés dans les vignobles. La floraison (EL19 à EL21) est un stade critique où les traitements fongicides de protection sont souvent nécessaires pour protéger la récolte contre la majorité des maladies (anthracnose, mildiou, blanc, pourriture noire et pourriture grise). 

Pourriture grise
Les baies peuvent être infectées à la floraison et demeurer sans symptômes jusqu’au stade véraison (EL35). Dans les cépages dont les grappes sont très compactes et serrées, les risques de cette maladie sont plus importants si la saison est chaude et pluvieuse. La présence de dommages mécaniques ou causés par des insectes, tels que la tordeuse de la vigne, augmente également les risques. Un traitement au stade fermeture de la grappe est recommandé sur les cépages sensibles (‘Seyval’, ‘Chardonnay’, ‘Pinot’, etc.). Attention, Botritys (le champignon responsable de la pourriture grise) peut rapidement développer de la résistance aux fongicides systémiques! Mieux vaut agir en protection. Un traitement au stade « fermeture » de la grappe est recommandé sur les cépages sensibles (‘Seyval’, ‘Chardonnay’, ‘Pinot’, etc.). Pour plus de détails, relisez l'avertissement Nº 9 du 25 juin 2021.
 
Blanc
Pour faire « d'une pierre... plusieurs coups », vous pouvez intervenir contre le blanc, avec des huiles d'été. Ce traitement sera aussi efficace contre le phylloxéra, les cicadelles et les ériophyides de la vigne causant l'érinose. De plus, certaines huiles sont aussi permises en production biologique. Consultez l'avertissement Nº 6 du 9 juin 2022 pour plus d'information sur le cycle du blanc et le modèle utilisé. 
 
Références - Modèle du cycle du blanc
Degrés-jours accumulés
depuis le stade « pointe verte (EL05) »
Niveau de risque du blanc Stratégies
400 à 500 DJ Faible Le dépistage est de mise.
S’il y a apparition de taches blanches, les traitements fongiques doivent commencer.
500 à 600 DJ Moyen La fréquence du dépistage augmente.
Les traitements sur cépages sensibles ('Chancellor', 'Seyval', 'Vidal', les pinots, etc.) peuvent commencer.
600 DJ et + Élevé La fréquence de dépistage est encore augmentée.
Les traitements fongiques sur les cépages modérément sensibles ('De Chaunac', 'Frontenac', 'Foch', 'St. Croix', etc.) peuvent commencer.
 
L'accumulation des degrés-jours est du stade pointe verte jusqu'au 21 juin :
Date moyenne pointe verte (EL05) : 13 mai 2022
Selon les prévisions, date approximative 400 DJ6 : 22 juin
Selon les normales, date approximative 500 DJ6 : 1er juillet

Stratégie :
Le seuil de 400 DJ6 sera probablement atteint aujourd'hui pour les stations météo consultées et l’accumulation de 500 DJ6 sera atteinte d’ici la prochaine semaine, selon les normales. Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. La protection devrait être commencée. Le « danger » se rapproche pour la majorité des cépages.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 26 mai 2022
Date moyenne pointe verte (EL05) : 20 mai 2022
Selon les normales, date approximative 400 DJ6 : 1er juillet

Stratégie :
Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. Le dépistage devrait débuter bientôt pour les cépages très sensibles à la maladie.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 14 mai 2022
Selon les prévisions, date approximative 400 DJ6 : 22 juin
Selon les normales, date approximative 500 DJ6 : 30 juin

Stratégie :
Le seuil de 400 DJ6 a ou sera atteint aujourd'hui. Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. Le dépistage devrait débuter bientôt pour les cépages très sensibles à la maladie.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 19 mai 2022
Selon les normales, date approximative 400 DJ6 : 30 juin

Stratégie :
Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. Le dépistage devrait débuter bientôt pour les cépages très sensibles à la maladie.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 13 mai 2022
Selon les prévisions, date approximative 400 DJ6 : 22 juin
Selon les normales, date approximative 500 DJ6 : 28 juin

Stratégie :
Le seuil de 400 DJ6 sera probablement atteint aujourd'hui. Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. Le dépistage devrait débuter bientôt pour les cépages très sensibles à la maladie. Le seuil de 500 DJ6 sera atteint d’ici la prochaine semaine, selon les prévisions. Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. La protection devrait être commencée. Le « danger » se rapproche pour la majorité des cépages.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 31 mai 2022
Date moyenne pointe verte (EL05) : 14 mai 2022
Selon les prévisions, date approximative 400 DJ6 : 23 juin
Selon les normales, date approximative 500 DJ6 : 1er juillet

Stratégie :
Le seuil de 400 DJ6 sera atteint d'ici les prochains jours. Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. Le dépistage devrait débuter bientôt pour les cépages très sensibles à la maladie.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 12 mai 2022
Date approximative 400 DJ6 : 16 juin
Selon les prévisions, date approximative 500 DJ6 : 25 juin

Stratégie :
Le seuil de 400 DJ6 est dépassé pour l’ensemble des stations météo consultées et l’accumulation de 500 DJ6 sera atteinte d’ici les prochains jours, selon les prévisions. Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. La protection devrait être commencée. Le « danger » se rapproche rapidement pour la majorité des cépages.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 14 mai 2022
Selon les prévisions, date approximative 400 DJ6 : 23 juin
Selon les normales, date approximative 500 DJ6 : 1er juillet

Stratégie :
Le seuil de 400 DJ6 sera atteint d'ici les prochains jours. Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. Le dépistage devrait débuter bientôt pour les cépages très sensibles à la maladie.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 12 mai 2022
Date 400 approximative DJ6 : 16 juin
Selon les prévisions, date approximative 500 DJ6 : 24 juin
Selon les normales, date approximative 600 DJ6 : 2 juillet

Stratégie :
Le seuil de 400 DJ6 est dépassé pour l’ensemble des stations météo consultées et l’accumulation de 500 DJ6 sera atteinte d’ici les prochains jours, selon les prévisions, tandis que celui de 600  DJ6 devrait l'être d'ici la prochaine semaine. Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. La protection devrait être commencée. Le « danger » se rapproche rapidement pour la majorité des cépages.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 11 mai 2022
Date approximative 400 DJ6 : 14 juin
Selon les prévisions, date approximative 500 DJ6 : 22 juin
Selon les normales, date approximative 600 DJ6 : 29 juin

Stratégie :
Le seuil de 400 DJ6 est dépassé pour l’ensemble des stations météo consultées et l’accumulation de 500 DJ6 devrait être atteinte aujourd'hui, selon les prévisions, tandis que celui de 600  DJ6 devrait l'être d'ici la prochaine semaine. Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. La protection devrait être commencée. Le « danger » se rapproche rapidement pour la majorité des cépages.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 11 mai 2022
Date approximative 400 DJ6 : 16 juin
Selon les prévisions, date approximative 500 DJ6 : 22 juin
Selon les normales, date approximative 600 DJ6 : 29 juin

Stratégie :
Le seuil de 400 DJ6 est dépassé pour l’ensemble des stations météo consultées et l’accumulation de 500 DJ6 devrait être atteinte aujourd'hui, selon les prévisions, tandis que celui de 600  DJ6 devrait l'être d'ici la prochaine semaine. Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. La protection devrait être commencée. Le « danger » se rapproche rapidement pour la majorité des cépages.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 12 mai 2022
Date approximative 400 DJ6 : 15 juin
Selon les prévisions, date approximative 500 DJ6 : 24 juin
Selon les normales, date approximative 600 DJ6 :  1er juillet

Stratégie :
Le seuil de 400 DJ6 est dépassé pour l’ensemble des stations météo consultées et l’accumulation de 500 DJ6 sera atteinte d’ici les prochains jours, selon les prévisions, tandis que celui de 600  DJ6 devrait l'être d'ici la prochaine semaine. Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. La protection devrait être commencée. Le « danger » se rapproche rapidement pour la majorité des cépages.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 13 mai 2022
Date approximative 400 DJ6 : 21 juin
Selon les prévisions, date approximative 500 DJ6 : 28 juin
Selon les normales, date approximative 600 DJ6 : 6 juillet

Stratégie :
Le seuil de 400 DJ6 est dépassé pour les stations météo consultées et l’accumulation de 500 DJ6 sera atteinte d’ici les prochains jours, selon les prévisions. Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. La protection devrait être commencée. Le « danger » se rapproche pour la majorité des cépages.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 19 mai 2022
Selon les normales, date approximative 400 DJ6 : 3 juillet
 
 
OPÉRATION CULTURALE
 
Stratégie GIEC
En production fruitière intégrée, l'effeuillage, l'éclaircissage et le désherbage font partie des stratégies de base de lutte contre les maladies.
 
Effeuillage
Cette opération est particulièrement justifiée pour les cépages vigoureux et sensibles à la pourriture grise. Elle consiste à retirer un certain nombre de feuilles vis-à-vis les grappes, de façon à mieux les exposer au soleil. 

L'effeuillage peut être réalisé à différents stades : 
  • avant la nouaison (EL27);
  • de la nouaison à la véraison (EL35);
  • après la véraison et 
  • juste avant la récolte.

Selon le stade où elle est pratiquée, cette opération pourrait avoir une incidence sur la gestion de la pourriture grise, sur l'amélioration des caractéristiques organoleptiques et sur le temps nécessaire pour les récoltes. Comme expliqué plus haut, un effeuillage réalisé juste après la floraison (début de la nouaison) pourrait permettre d'éliminer des larves de cicadelles. Le Guide de bonnes pratiques en viticulture (chapitre 2, question 20) explique les avantages et les inconvénients de l’effeuillage selon le moment où il est pratiqué. Notez que l’effeuillage hâtif a une incidence sur la pourriture grise, tandis que l'effeuillage tardif augmente les risques d’échaudage et de coup de soleil.

Éclaircissage
Pour déterminer si l'éclaircissage est nécessaire dans votre vignoble, il faut d’abord évaluer le potentiel de rendement des vignes, puis la vigueur et l’équilibre entre le feuillage et les fruits.

Vieilles vignes
Lorsque les vignes sont vigoureuses et que le couvert végétal est abondant, il est préférable de ne pas retirer de fruits au risque d’encourager la vigueur et la croissance du feuillage au détriment des fruits. Toutefois, lorsque les vignes sont peu vigoureuses, on peut procéder à l'éclaircissage de certaines grappes. Les effets les plus positifs sont obtenus lorsque le potentiel de rendement est élevé et que le climat est plutôt médiocre, et ce, particulièrement sur les cépages tardifs. On retire d’abord les grappes abîmées, malades ou qui accusent un retard par rapport à l’ensemble. Lorsque l’éclaircissage est réalisé dans les 30 jours suivant la floraison et qu’au moins 30 % des grappes sont enlevées, la réduction du nombre de grappes est compensée par un accroissement du poids des grappes et, dans certains cas, des grappes de meilleure qualité organoleptique. Pour que l’éclaircissage ait un effet sur la qualité des moûts, il doit absolument être réalisé avant la véraison.
 
Jeunes vignes 
De façon générale, on recommande d’enlever les grappes sur les jeunes vignes l’année de la plantation et la suivante (1re et 2e feuille), afin de favoriser le développement des racines et un bon établissement. Toutefois, lorsque les vignes sont très vigoureuses, on peut laisser des grappes dès la 2e feuille afin d’éviter de tomber dans un cycle d’excès de vigueur et de faible rendement.

Consultez le Guide des bonnes pratiques pour savoir comment procéder (chapitre 2, questions 15, 23 et 24). 


 

NUTRITION DES VIGNES
FERTILISATION, CARENCES et ANALYSES FOLIAIRES


 
Stratégie GIEC
À partir de la floraison, la vigne commence à absorber l'azote contenu dans le sol. Les applications foliaires devraient cesser afin d'éviter les excès qui stimulent la vigueur des vignes, retardent l'aoûtement en fin de saison et rendent les vignes plus sensibles aux maladies et au gel. 
 
L'analyse foliaire effectuée durant la floraison est un excellent moyen pour détecter les carences et les excès en éléments nutritifs. Vous pouvez ensuite consulter votre conseiller viticole pour savoir comment les interpréter et corriger la situation au besoin. Pour savoir comment prélever vos échantillons et les envoyer au laboratoire d'analyse, vous pouvez consulter le bulletin d'information L'ABC des analyses foliaires et l’avertissement N° 4 du 13 juin 2019. Pensez à prendre des analyses foliaires si vous avez des soupçons ou, tout simplement, pour confirmer que votre programme de fertilisation est bien adapté. 


POUR PLUS D'INFORMATION
 
 
Toute intervention envers un ennemi des cultures doit être précédée d’un dépistage et de l’analyse des différentes stratégies d’intervention applicables (prévention et bonnes pratiques, lutte biologique, physique et chimique). Le Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP) préconise la gestion intégrée des ennemis des cultures et la réduction des pesticides et de leurs risques.

 


Cet avertissement a été rédigé par Karine Bergeron et Evelyne Barriault, agronomes (MAPAQ), puis révisé par la Direction de la phytoprotection (MAPAQ). Pour des renseignements complémentaires, vous pouvez contacter les avertisseures du réseau Vigne ou le secrétariat du RAP.  La reproduction de ce document ou de l’une de ses parties est autorisée à condition d'en mentionner la source. Toute utilisation à des fins commerciales ou publicitaires est cependant strictement interdite.
Image Agri-Réseau

Organisation : Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ)
Auteur(s) : RAP - Réseau Vigne
Date de publication : 23 juin 2022
Infolettre Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP)

M'abonner au RAP

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.