Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche 
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :
Format
Type de contenu
Date de début
Date de fin
Régions

Vigne, Avertissement No 10, 29 juin 2023

Réseau d'avertissements phytosanitaires Avertissement - Vigne
Activité GIEC à Frelighsburg : inscription avant le 5 juillet. Baies des cépages hâtifs de la taille d'un pois sur les sites les plus chauds! Insectes : altises à tête rouge, tordeuses et scarabées. Maladies : observations de blanc sur baies, anti-botrytis à planifier. Virus : symptômes à surveiller. Phytotoxicité : mise en garde. Coulure et millerandage. Opérations culturales : fin juin = fin des implantations. Cultures de couverture : préparez vos implantations 2024.


DÉMONSTRATION DE DÉSHERBAGE MÉCANIQUE EN VERGER ET VIGNOBLE
 
Vous souhaitez obtenir des conseils pratiques et astuces? Vous aimeriez réduire l'utilisation de produits chimiques tout en diminuant les coûts de main-d'œuvre? Le 3 juillet prochain, Producetech organise une démonstration de désherbage mécanique à Havelock chez Les Vergers Boileau et au Vignoble du marathonien.

Au programme :
11 h : Début de la démonstration dans les pommiers des Vergers Boileau à Havelock.
12 h 30 : Repas offert au Vignoble du marathonien, à proximité.
13 h 30 : Démonstration dans les vignes.

En cas de mauvais temps, les participants seront informés d'une éventuelle annulation à partir de 8 h le matin.      

Pour confirmer votre place, afin de prévoir le diner, veuillez contacter Eve avant le 30 juin :
Téléphone : 450 994-4567
Courriel : [email protected]
 

ACTIVITÉ GIEC
 
Le 12 juillet prochain aura lieu la première activité GIEC-vigne à la ferme expérimentale d'Agriculture et Agroalimentaire Canada à Frelighsburg. L'activité est gratuite, mais les participants doivent débourser 35 $ pour leur repas.

Pour faciliter la gestion de l'organisation de la journée, les inscriptions sont obligatoires et doivent être faites d'ici le 5 juillet prochain. Pour plus de détails sur la programmation de la journée et les inscriptions, consultez le calendrier  du CRAAQ.

L'activité aura lieu à l'extérieur. Pensez à apporter chaise, gourde d'eau, crème solaire et chapeau!


DÉVELOPPEMENT PHÉNOLOGIQUE
 
Jusqu'à maintenant, l'accumulation des degrés-jours en 2023 est inférieure à l'année 2022, mais comparable et même supérieure aux années 2018, 2019, 2020 et 2021. Pour plus de détails, consultez le comparatif 2015-2023.

Pour les cépages hâtifs comme 'Frontenac rouge' et 'Marquette', les baies grossissent et le stade « baie de la taille d'un pois (7-10 mm, EL31) » est atteint à quelques endroits. Pour les raisins de table, le cépage 'Somerset' est maintenant au stade « baie de la taille d'un plomb (4-6 mm, EL29) » sur les sites les plus chauds de la Montérégie.

Consultez Agrométéo Québec pour un visuel provincial de l'état d'avancement du développement des cépages à débourrement hâtif et semi-tardif ainsi que d'autres modèles bioclimatiques sur la vigne. L'information est mise à jour régulièrement dès le début du débourrement. Le document suivi annuel des degrés-jours est aussi disponible.
 
Image Agri-RéseauSituation au 27 juin 2023

Agrométéo Québec

Image Agri-RéseauSituation au 27 juin 2023

Agrométéo Québec


INSECTES
 
Stratégie GIEC
En juillet, l'altise à tête rouge peut causer des dommages importants dans les nouvelles plantations alors qu'elle consomme le peu de feuillage présent sur les jeunes plants de vigne. Pour éviter un traitement insecticide, des filets anti-insectes peuvent être placés temporairement dans les jeunes plantations et déplacés dans les vignes établies à l'approche de la récolte. 
 
 

L'altise à tête rouge a fait son apparition dans les vignobles de la Montérégie (Est et Ouest).
 

Pour la distinguer parmi les autres espèces d'altises, vous pouvez consulter la fiche technique de cet insecte. L'altise à tête rouge est généralement peu problématique dans les parcelles de vignes établies. Toutefois, lorsqu'elle est présente en grand nombre, elle peut faire des dommages sur les feuilles et les fruits. Dans les jeunes plantations, les altises à tête rouge peuvent défolier rapidement les jeunes plants et causer des problèmes de photosynthèse et d’aoûtement en fin de saison.


 

Image Agri-Réseau

Altise à tête rouge

LEDP

Dans la vigne, aucun pesticide n’est homologué contre ce ravageur. Des matières actives utilisées pour lutter contre d’autres ravageurs pourraient avoir un effet sur l’altise à tête rouge. Consultez votre conseiller.
 
Le scarabée japonais est déjà présent dans quelques vignobles de la Montérégie, des Laurentides et de l'Estrie. 
 
De petites chenilles de tordeuse de la vigne ont été observées sur les grappes dans quelques vignobles de la Montérégie. Selon le modèle prévisionnel intégré dans CIPRA, plus de 50 % des œufs de la 1re génération seront pondus sur les sites les plus chauds de la province d'ici la fin de la semaine. Ce sont les larves de la 2e génération qui font le plus de dommages lorsqu’elles percent les fruits et créent une porte d’entrée pour la pourriture grise. Les cépages aux grappes compactes (ex. : ‘Seyval’ et ‘Chardonnay’) sont plus à risque. Ouvrez l'œil lors de votre dépistage et recherchez la présence de soies (glomérules) dans les grappes. Les traitements contre cet insecte sont rarement requis au Québec. Lorsqu’ils s’avèrent nécessaires, ils doivent être faits à partir de la ponte des œufs jusqu'à l’émergence des larves, mais avant que celles-ci ne pénètrent dans les fruits, où elles sont protégées des insecticides. Consultez votre agronome afin de vous aider dans votre stratégie.
 
Plusieurs autres insectes sont présents. Pour plus d'information, revoir l'avertissement N° 8 du 16 juin 2023.


MALADIES
 
Les premières taches de blanc ont été observées en Estrie et en Montérégie.

Outre le blanc, l
es principales maladies de la vigne (anthracnose, excoriose, mildiou, pourriture noire) sont présentes dans les régions du Québec, à des niveaux variables, selon les sites et les cépages. Pour un rappel sur les stades critiques et les conditions propices pour le développement de certaines maladies de la vigne, revoir l'avertissement Nº 9 du 21 juin dernier.

Moisissure grise 
Le traitement fait en prévention avant la fermeture de la grappe (EL33) sera à prévoir bientôt pour les vignobles ayant un historique de la maladie, dont les cépages ont des grappes très compactes ('Seyval', 'Chardonnay', etc.) et si la tordeuse de la vigne y est présente. Plusieurs produits, autant conventionnels que biologiques, peuvent être appliqués. Attention, ce champignon (Botrytis cinerea) peut développer de la résistance rapidement! Alternez les matières actives et les groupes de pesticides et travaillez en prévention le plus souvent possible.
 
Stratégie GIEC
Fongicides et insecticides : si vous devez intervenir, portez une attention particulière aux délais de sécurité qui varient selon l'opération à faire.
 
 
Modèle prévisionnel pour la surveillance du blanc 
L'accumulation des DJse poursuit à travers le Québec. Selon les prévisions, les régions qui atteindront l'accumulation de 400 DJau cours des prochains jours sont identifiées en gras dans le tableau « Accumulation » ci-dessous, celles se rapprochant des 500DJ6 sont identifiées en rouge et celles se rapprochant des 600DJ sont en bleu. 

À 400 DJ6, le risque de développement de la maladie est encore considéré comme faible, mais ajustez la protection de vos vignes selon l'historique de maladie et la sensibilité des cépages présents. À ce niveau de risque, le dépistage est de mise si aucun traitement préventif n'a été fait. S'il y a apparition des premiers symptômes de blanc (décolorations jaunes sur les feuilles, suivies de taches blanc grisâtre poudreuses très fines) sur les cépages moyennement sensibles et très sensibles (voir tableau ci-dessous), les traitements fongicides doivent commencer. Les stades à risque vont de « 4 à 5 feuilles déployées (EL12) » jusqu’à « véraison (EL35) ».

L’accumulation de 500 DJ6 sera atteinte d’ici les prochains jours ou la prochaine semaine  (voir tableau « Accumulation » ci-dessous), selon les prévisions. Ajustez votre niveau de protection selon l'historique et la sensibilité des cépages présents. La protection devrait être commencée. Le risque se rapproche pour la majorité des cépages.

L’accumulation de 600 DJ6 sera atteinte d’ici les prochains jours ou la prochaine semaine pour les sites les plus chauds, selon les prévisions. Le risque est présent pour tous les cépages, peu importe leur sensibilité à la maladie. Le dépistage régulier et la protection devront être planifiés. Si le seuil de 700 DJ6 est dépassé, le dépistage et la protection doivent être commencés.

Références - Modèle du cycle du blanc
 
Degrés-jours accumulés
depuis le stade « pointe verte (EL05) »
Niveau de risque du blanc Stratégies
400 à 500 DJ6 Faible Le dépistage est de mise.
S’il y a apparition de taches blanches, les traitements fongiques doivent commencer.
500 à 600 DJ6 Moyen La fréquence du dépistage doit augmenter.
Les traitements sur cépages sensibles ('Chancellor', 'Seyval', 'Vidal', les pinots, etc.) peuvent commencer.
600 DJ6 et + Élevé La fréquence de dépistage doit encore augmenter.
Les traitements fongiques sur les cépages modérément sensibles ('De Chaunac', 'Frontenac', 'Foch', 'St. Croix', etc.) peuvent commencer.
 

Accumulation de degrés-jours (DJ) en base 6 des régions viticoles du Québec depuis le stade pointe verte (EL05)
Région Date pointe verte (EL05) DJ6 accumulés au 27 juin Atteinte des 400 DJ6 prévue le : Atteinte des 500 DJprévue le : Atteinte des 600 DJ6 prévue le : Atteinte des 700 DJ6 prévue le :
Abitibi 17 mai 418 26 juin 4 juillet 11 juillet ND
Bas-Saint-Laurent 28 mai 258 9 juillet ND ND ND
Capitale-Nationale 21 mai 358 1 juillet 8 juillet ND ND
Centre-du-Québec 14 mai 444 24 juin 1 juillet 8 juillet ND
Chaudière-Appalaches 21 mai 357 1 juillet 8 juillet ND ND
Estrie 11 mai 425 25 juin 2 juillet 9 juillet ND
Gaspésie 29 mai 229 11 juillet ND ND ND
Lanaudière 16 mai 420 26 juin 3 juillet 7 juillet ND
Laurentides 11 mai 503 21 juin 27 juin 4 juillet 11 juillet
Mauricie 17 mai 417 26 juin 3 juillet 10 juillet ND
Montérégie-Est (Missisquoi) 6 mai 512 20 juin 26 juin 3 juillet 10 juillet
Montérégie-Est (Rougemont) 7 mai 539 17 juin 25 juin 1 juillet 8 juillet
Montérégie-Ouest (Franklin) 8 mai 529 18 juin 26 juin 2 juillet 8 juillet
Montérégie-Ouest (Mont-Saint-Grégoire) 6 mai 557 16 juin 24 juin 1 juillet 7 juillet
Outaouais 11 mai 479 22 juin 29 juin 6 juillet ND
Saguenay–Lac-Saint-Jean 27 mai 312 3 juillet ND ND ND
ND : non disponible
 

VIRUS
 
Stratégie GIEC
Si des symptômes sont présents, effectuez vos travaux dans ces parcelles en dernier et désinfectez vos outils. Consultez le bulletin d'information Nº 2 - 24 avril 2015 du réseau petits fruits pour de 
l'information sur la désinfection des outils de taille.

Tomato ringspot virus (ToRSV)

Ouvrez l'œil! Sur les plants infectés par le ToRSV, les symptômes suivants peuvent apparaître à partir du stade « baie de la taille d'un pois (EL31) » : 

  • Des plants plus petits;
  • Un retard dans le débourrement et la maturité des fruits;
  • Des baies plus petites;
  • Un dépérissement général des plants.
Revoir l'avertissement N° 7 du 8 juin 2023 pour des visuels de plants affectés.Si vous remarquez ou avez remarqué ces symptômes dans certaines de vos parcelles, autant les plus âgées que les nouvelles implantations, parlez-en à votre conseiller afin qu’une investigation puisse être faite. Pour un diagnostic de la maladie, le plant au complet doit être arraché et envoyé au laboratoire.
 
 
MILLERANDAGE et COULURE
 
Certains collaborateurs ont observé la présence de baies de petite taille associée à du millerandage. Ce désordre physiologique est causé par une mauvaise pollinisation ou la persistance des capuchons floraux après la floraison. Certains cépages sont plus sensibles. Le résultat est la présence, dans les grappes, de petits grains mal formés, souvent apyrènes (sans pépins), qui restent verts ou peu colorés. Ces derniers, s’ils sont nombreux, peuvent réduire la qualité de la vendange.
 
La coulure est aussi présente dans plusieurs parcelles, à différents niveaux, selon les cépages et les sites. Ce désordre physiologique se caractérise par une chute des baies et un avortement des fleurs fécondées. Ce phénomène survient plus tôt, entre le stade floraison et nouaison de la vigne, particulièrement lors de mauvaises conditions climatiques (température froide, temps couvert et pluvieux durant la floraison), de carences, etc. Les applications préflorales de bore (B) peuvent parfois diminuer l’incidence en améliorant la nouaison.
 
Image Agri-Réseau

Coulure

Evelyne Barriault, agr. (MAPAQ)

Image Agri-Réseau

Millerandage

Evelyne Barriault, agr. (MAPAQ)


PHYTOTOXICITÉ

Stratégie GIEC
Consultez IRIIS phytoprotection, section phytotoxicité, pour voir les effets de divers herbicides sur la vigne.
 

Certains collaborateurs du réseau ont observé des phyotoxicités aux herbicides du groupe 4 (phytohormone ou auxine). Certaines formulations des herbicides phytohormonaux utilisées dans les cultures de céréales sont très volatiles et la dérive, sous forme de vapeur, peut endommager les vignes selon les conditions climatiques observées après l’application. Même à faible dose, les vapeurs de ces herbicides affectent parfois les vignes qui sont à près de 2 kilomètres du lieu d’application. La vigne, surtout les jeunes feuilles, est beaucoup plus sensible que le maïs et le blé. Les symptômes apparaissent généralement 2 jours après le traitement. Parlez-en à vos voisins si vous êtes entourés par des cultures dans lesquelles ces produits sont homologués.

Pour en savoir plus sur les phytotoxicités liés aux conditions météo, aux produits à base de cuivre et aux mélanges en réservoir, consultez l'avertissement N° 9 du 21 juin 2023.

 

OPÉRATIONS CULTURALES

Stratégie GIEC
Pour garantir une bonne implantation des vignes, celle-ci doit se faire avant la fin du mois de juin.
 
Fin de la période propice à l'implantation des vignes
La fin du mois de juin marque la fin de la période propice à l’implantation des vignes. Les jeunes vignes doivent s’établir, développer un bon système racinaire et se préparer avant l’arrivée des grands froids. En effet, après leur période d’établissement et de croissance, les vignes doivent aoûter, c’est-à-dire qu’une partie des pousses de l’année doit se lignifier.

Revoir l'avertissement N° 9  du 21 juin dernier pour un rappel sur les opérations culturales (effeuillage, éclaircissage, épamprage) à prioriser à cette période-ci du développement de la vigne.



CULTURES DE COUVERTURE

Stratégie GIEC
En plus de protéger votre sol contre l’érosion, l’implantation de cultures de couverture permet de nourrir la vie du sol et améliorer sa structure, d'attirer des pollinisateurs et des insectes prédateurs, et de réduire la pression des mauvaises herbes sur le rang.

Les cultures de couverture sont implantées au printemps dans les parcelles de vignes établies, mais des semis d’été peuvent se faire dans les parcelles qui seront implantées en 2024.

Consultez la mise à jour du Guide des cultures de couverture pour les vignobles pour vous aider à faire des choix éclairés!
 

POUR PLUS D'INFORMATION

 

 
Toute intervention envers un ennemi des cultures doit être précédée d’un dépistage et de l’analyse des différentes stratégies d’intervention applicables (prévention et bonnes pratiques, lutte biologique, physique et chimique). Le Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP) préconise la gestion intégrée des ennemis des cultures et la réduction des pesticides et de leurs risques.

 

 
Cet avertissement a été rédigé par Karine Bergeron et Evelyne Barriault, agronomes (MAPAQ). Pour des renseignements complémentaires, vous pouvez contacter les avertisseures du sous-réseau Vigne ou le secrétariat du RAP. Édition : Louise Thériault, agronome et Lise Bélanger (MAPAQ). La reproduction de ce document ou de l’une de ses parties est autorisée à condition d'en mentionner la source. Toute utilisation à des fins commerciales ou publicitaires est cependant strictement interdite.
Image Agri-Réseau

Organisation : Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ)
Auteur(s) : RAP - Vigne
Date de publication : 29 juin 2023
Infolettre Vigne et vin

M'abonner à l'infolettre

En cliquant sur « Accepter tous les cookies », vous acceptez le stockage de ces témoins de connexion sur votre appareil. Ceux-ci permettent au CRAAQ de générer des statistiques et d'améliorer votre expérience utilisateur. Vous pourrez les désactiver en tout temps dans votre fureteur Web.

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.