Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :
3267 documents disponibles

Nouveau

10 juillet 2020
Bonjour à tous! Pour la majorité d’entre vous, le rendement de la 1ère coupe a été trop faible pour vos besoins fourragers.  Deux causes : du gel hivernal pour la luzerne et un mil très affecté par la sécheresse et les longues canicules.  Plusieurs envisagent des cultures d’urgence, surtout pour les champs ayant connu du gel hivernal.  Toutefois, avant de semer, vérifiez d’abord avec votre conseiller en plantes fourragères afin d’identifier les plantes qui pousseront le mieux.  Marchez vos champs. Si plus de 30 à 50 % du champs ressemble à ceci (pissenlit et mauvaises herbes annuelles), il faut renouveler la prairie.  Et attention : semez le plus tôt possible, dès que les conditions de sol sont bonnes. La pluie des deux derniers jours a pénétré les sols plus en profondeur.  Cette pluie aidera à la germination et contribuera à une bonne levée, surtout si des averses surviennent après le semis. Après le 20 juillet environ, il sera trop tard pour semer la luzerne, le trèfle rouge et l’Herbe de Soudan pour une récolte fin-août.  À partir de la fin de juillet jusqu’au début d’août, il faut alors envisager des plantes qui poussent rapidement comme des engrais verts (trèfle incarnat et avoine) pour des récoltes fourragères fin septembre ou juste avant les gels mortels. Ci-joint, vous trouverez une présentation illustrée complémentaire à ce qui est publié sur Agri-Réseau pour le dossier de la sécheresse 2018 et 2020. Pour ceux qui sont intéressés, je peux aussi vous envoyer une présentation plus élaborée sur l’Herbe de Soudan comme plante-abri pour les plantes fourragères.   Lire la suite

Nouveau

06 juillet 2020
Compilation à partir de PRIX DES VEAUX D'EMBOUCHE d’hiver 2020 / Source: Rapport quotidien encans spécialisées, PBQ, . Les compilations avant 2019 ont été faites par le Ministère d’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ) et à partir de 2019 par le Centre de développement du porc du Québec.

Mise à jour

03 juillet 2020
La régie de paissance et les mélanges fourragers complexes peuvent influencer les rendements et la valeur nutritives des fourrages, et du même coup affecter les coûts d’alimentation des animaux. De plus, le mode de paissance (i.e., continue vs rotation) peut influencer la biomasse racinaire des plantes fourragères ainsi que les quantités de carbone (C) stocké dans le sol. La paissance en continue est celle où les animaux demeurent dans la parcelle aussi longtemps que les fourrages peuvent combler leurs besoins, alors celle faite en rotation offre un temps de repos aux plantes, ce qui assure un meilleur rendement et une meilleure persistance des légumineuses et des graminées les plus productives. L'objectif général de ce projet était de démontrer que la paissance en rotation de mélanges fourragers complexes permet d'améliorer le système d'alimentation des bovins de boucherie et d'accroître le stockage du C dans le sol. Vous pouvez avoir accès à la fiche synthèse. Lire la suite

Mise à jour

03 juillet 2020
La production du veau d’embouche est responsable de 80% des émissions de gaz à effet de serre (GES) dans la chaîne de production de viande bovine. Or, les pâturages pourraient atténuer ces émissions grâce à leur potentiel de stockage du carbone (C). Mais pour ce faire, ils doivent être productifs le plus longtemps possible durant la saison. Ceci peut être réalisé avec des mélanges fourragers complexes, mais la régie de paissance de ces mélanges est peu étudiée. Voici le lien du rapport final. Lire la suite
12 juin 2020
Il est important de bien évaluer le stade de développement des plantes fourragères afin d’établir précisément le moment opportun de récolte et d’optimiser leur rendement, leur valeur nutritive et leur persistance. Ce guide illustre et explique les stades de développement de la fléole des prés et de la luzerne, les deux principales espèces fourragères cultivées au Québec. Il décrit aussi deux méthodes utilisées pour déterminer le stade moyen de ces cultures fourragères: le stade moyen par comptage, (SMC) et le stade moyen par poids (SMP). Issued also in English under the title Developmental stages of timothy and alfalfa Lire la suite
10 juin 2020
Il est possible que vous deviez réaliser une régénération (ou « réparation ») de vos prairies au printemps, selon la survie de celles-ci aux hivers, ou à cause d’autres dommages climatiques ou de certains problèmes de régie (fertilité, pH, maladies, insectes, etc.). En renouvelant les espèces fourragères, cela permet de maintenir la prairie productive ou de maintenir les légumineuses dans le mélange, par le fait même, leur rendement sur la rotation de quatre à cinq ans. Cela permet aussi d’éviter que les surfaces laissées à nu soient comblées par les mauvaises herbes (ex. : pied-de-coq, pissenlit, chénopode blanc, herbe à poux, amarante à racine rouge, etc.) et que cela ne vienne altérer les rendements et la qualité protéique des fourrages récoltés. Lire la suite
10 juin 2020
Cet article a pour but de préciser certaines utilisations de graminées fourragères annuelles de saison chaude, plus particulièrement l’herbe de Soudan qui est utilisée comme plante-abri pour un nouveau semis de prairie de luzerne avec des graminées vivaces de saison froide (mil, fétuque élevée, etc.).
09 juin 2020
L'agriculture intelligente annonce la prochaine révolution agricole : dans ce contexte la nutrition de précision et la détection des maladies seront des éléments clés de l’élevage intelligent. Cependant, son développement ne reposera pas seulement sur les technologies (capteurs, données massives, intelligence artificielle, etc.), mais sur un mariage réussi entre les connaissances (scientifiques, pratiques, etc.) et ces technologies. Cette conférence est également disponible en vidéo. Présentation PowerPoint de la conférence présentée lors du Colloque agriculture numérique et agriculture de précision - Valorisez vos données! du 4 mars 2020.  Une initiative de la Commission géomatique agricole et agriculture de précision du CRAAQ. Lire la suite
08 juin 2020
PRIX DES VEAUX D'EMBOUCHE hiver 2020/ Source: Rapport quotidien encans spécialisées, FPBQ, www.bovin.qc.ca
03 juin 2020
Cette page Web a pour objectif d'expliquer la méthode des degrés-jours (DJ) et son utilisation dans la prise de décision quant à la première coupe de foin. Les principes théoriques seront brièvement décrits et des valeurs de référence seront fournies à l'égard de différentes espèces fourragères.
1 à 10 sur 3267
Infolettre Bovins de boucherie

M'abonner à l'infolettre

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.