Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Liens rapides

Les choix du pilote

Nouveau

01 juin 2020
ApiProtection est une application québécoise de géolocalisation des ruchers dans une optique de protection des abeilles. Elle est spécifiquement destinée aux apiculteurs, aux agronomes conseillers en production végétale et aux vétérinaires du réseau apicole du MAPAQ. L’application vise d’une part la localisation des ruchers afin de repérer et envoyer un avis, de l’agronome à l’apiculteur, si une application de pesticides est nécessaire à proximité d’un rucher. Elle permet aussi d’aviser facilement la centrale de signalement du MAPAQ en cas de suspicion d’empoisonnement. ApiProtection permet d'autre part de créer un itinéraire de déplacement entre ses ruchers et de partager les emplacements avec ses employés.  Pour ce faire, les apiculteurs doivent localiser leurs ruchers sur l’application. Ils peuvent à ce moment décider si ces informations seront visibles uniquement aux conseillers et vétérinaires inscrits en mode privé, ou également dans Info-Sols en mode public. Pour vous inscrire, allez sur le site https://apiprotection.crsad.qc.ca, sélectionnez votre profil comme Nouvel utilisateur (apiculteur, agronome ou vétérinaire) puis complétez et envoyez le formulaire. Lire la suite

Nouveau

01 juin 2020
En avril dernier, le ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques publiait le Bilan des ventes de pesticides au Québec pour l'année 2018. Les résultats sont au rendez-vous grâce aux efforts déployés par l'ensemble des acteurs du secteur agricole.

Nouveau

01 juin 2020
Résumé:     L’abeille domestique (Apis mellifera L.) participe à la pollinisation commerciale des cultures de bleuets à feuilles étroites (Vaccinium angustifolium Ait.) et de canneberges (Vaccinium macrocarpon Ait.). Ce service de pollinisation représente 27% des revenus associés aux activités des apiculteurs au Québec (Canada). En participant à la pollinisation commerciale, les abeilles domestiques sont ainsi souvent exposées à des sources de pollen moins diversifiées qui pourraient alors contribuer à engendrer des carences nutritionnelles. Dans cette étude, nous avons élaboré quatre stratégies d’aménagement apicole (SA) avec pollinisation commerciale et mesuré leur impact sur le développement et la santé des colonies d’abeilles domestiques. Les groupes expérimentaux utilisés étaient : A) SA avec production de miel seulement (témoin); B) SA avec pollinisation commerciale du bleuet à feuilles étroites; C) SA avec pollinisation commerciale de la canneberge et D) SA avec double pollinisation, bleuet suivi de la canneberge. Nos objectifs étaient de 1) réaliser le suivi de colonies pendant une saison apicole complète dans différentes situations selon les SA, 2) identifier et comparer la diversité florale et son attrait pour les abeilles domestiques entre les ruchers expérimentaux en utilisant un système d’information géographique et le pollen récolté, 3) mesurer périodiquement le contenu en protéines et acides aminés du pollen récolté par les butineuses, par le biais des pelotes de pollen et du pain d'abeilles dans différentes situations selon les SA, et 4) comparer le développement et la santé des colonies d’abeilles domestiques entre les différentes SA tout au long d’une saison apicole complète. Nos résultats démontrent que l’abondance florale et son attrait pour les abeilles domestiques sont significativement plus faibles lors des services de pollinisation de la canneberge comparé aux autres SA. D’autre part, la concentration de protéines dans le pollen Lire la suite

Nouveau

28 mai 2020
Ce guide décrit les traitements acaricides, fongicides, insecticides et herbicides homologués pour la culture des cerisiers nains rustiques. De plus, il présente les principaux insectes et les maladies ainsi que les caractéristiques des produits.

Nouveau

26 mai 2020
Une étude publiée par la firme d’ingénierie BPR révélait une problématique importante d’approvisionnement en eau à des fins agricoles sur l’Île d’Orléans. La difficulté de trouver de l’eau en profondeur et des rivières à faible débit expliquent en partie cette problématique et la nécessité de s’approvisionner au moyen d’étangs. Même avec plus de 600 étangs aménagés au cours des ans, les réserves actuelles sont insuffisantes pour répondre aux besoins. De plus, la forte proportion de gravier dans les sols et leur faible épaisseur accentuent la dépendance à l’irrigation. Ce projet a mis à profit la mobilisation de producteurs agricoles, de la MRC de l’Île d’Orléans, d’intervenants de l’IRDA, du MAPAQ et d’entreprises privées pour explorer et expérimenter de nouvelles approches et façons de faire pour maintenir, développer et mettre en valeur le secteur bioalimentaire de la MRC en évaluant des solutions qui ont le potentiel de diminuer, voir éliminer, le déficit hydrique sur ce territoire. Lire la suite
Infolettre Petits fruits

M'abonner à l'infolettre

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.