Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :
464 documents correspondants à votre recherche et/ou filtre(s) sélectionné(s)

Fiers de diffuser leur expertise

Institut de recherche et de développement en agroenvironnement (IRDA)
Pommier, Avertissement No 14, 23 juillet 2021
23 juillet 2021
Insectes et acariens. Journée de démonstration du 12 août. Liste des laboratoires pour analyses foliaires. Pesticides : délais avant récolte. Observations et prévisions du Réseau-pommier.  INSECTES et ACARIENS (G. Chouinard et F. Pelletier) Carpocapse On se situe actuellement entre le vol de la 1re génération de papillons et le début de la 2e génération, selon le modèle prévisionnel du Réseau-pommier. Les collaborateurs du Réseau rapportent des captures à la baisse dans la majorité des vergers. Des captures et des dégâts récents sont observés dans une minorité de vergers seulement.   Mouche de la pomme Une augmentation des captures a été observée par endroits au cours de la dernière semaine. Mais, dans l’ensemble, jusqu’à maintenant, moins de la moitié des parcelles ont atteint le seuil d’intervention dans les régions les plus hâtives. Selon le modèle prévisionnel, on se situe près du pic de captures pour la majorité des régions, alors qu’il est prévu au début août pour les régions de l’Estrie et de Québec (voir le sommaire par région en fin de communiqué).   Tordeuses Peu de dommages de tordeuses à bandes obliques ont été observés par les collaborateurs du Réseau. Seules quelques interventions localisées ont été requises dans certains vergers, principalement dans la région des Laurentides. Le vol de la 2e génération de papillons devrait débuter dans environ une semaine, dans les régions les plus hâtives (Montérégie et sud-ouest de Montréal).   Acariens Un bon contrôle des tétranyques est atteint par les acariens prédateurs (phytoséides et agistèmes) dans la plupart des vergers. Des applications d’acaricides ont été requises, de façon localisée, dans une minorité de blocs jusqu’à présent.     Pucerons Une augmentation des observations de pucerons lanigères dans plusieurs vergers est également mentionnée par différents collaborateurs du Réseau. Scarabée japonais Les populations ont augmenté, au cours des deux dernières semaines, dans Lire la suite
Pommier, Avertissement No 13, 30 juin 2021
30 juin 2021
Repousse et feu bactérien. Insectes et acariens. Espèces utiles. Analyse foliaire. Vergers-vitrines. Observations et prévisions du Réseau.  REPOUSSE ET FEU BACTÉRIEN (V. Philion) Différents conseillers rapportent une recrudescence de cas de feu bactérien au cours de la dernière semaine. La situation n’est pas alarmante, mais le retour de la pluie a favorisé une poussée de croissance qui a réactivé les foyers actifs de la maladie. De plus, le temps violent (orages, grêle, ou pire) contribue fortement à la propagation du feu bactérien quand la croissance est active. Difficile de prédire l’avenir, mais la météo à long terme semble favorable à la croissance et donc à la propagation du feu. Des applications régulières de chlorure de calcium ou du régulateur de croissance prohexadione-Ca (APOGEE/KUDOS) sont efficaces pour ralentir la maladie dans les vergers problématiques. Ces deux produits sont incompatibles en mélange. Traiter avec APOGEE ou KUDOS au moins deux ou trois jours avant le calcium pour assurer l’efficacité du régulateur de croissance. L’hormone sera moins efficace si elle est appliquée sur des résidus de calcium (fiche 37a).   Repousse sur un bourgeon terminal Source : V. Philion (IRDA) INSECTES et ACARIENS (G. Chouinard et F. Pelletier) Bien que le pic de vol de la 1re génération de papillons de carpocapse de la pomme soit dépassé pour la majorité des régions, des captures soutenues sont encore observées dans certains vergers en Montérégie. Selon le modèle prévisionnel, on se situe actuellement environ au pic d’éclosion dans les régions les plus hâtives (voir le sommaire en fin de communiqué pour les prévisions par région).  Les premières jeunes chenilles de la génération d’été de tordeuse à bandes obliques ont été observées en Montérégie et dans la région de Missisquoi.  Bien que les captures de mouche de la pomme aient débuté dans plusieurs vergers, seuls quelques sites ont atteint le seuil d’intervention. Lire la suite
Pommier, Avertissement No 12, 23 juin 2021
23 juin 2021
Mouche de la pomme: premières captures. Observations et prévisions du Réseau. Pour en savoir plus en période estivale.   INSECTES ET ACARIENS (G. Chouinard et F. Pelletier) Les captures de mouche de la pomme ont débuté dans quelques sites, en Montérégie, et dans les régions de Missisquoi, du sud-ouest de Montréal et des Laurentides. Une baisse des captures de carpocapse de la pomme a été observée dans la majorité des vergers, mais quelques sites présentent encore des captures élevées. Les dommages sur fruits demeurent faibles en général. Selon le modèle prévisionnel, on approche du pic d’éclosion dans les régions les plus hâtives (voir le sommaire en fin de communiqué pour les prévisions par région). Les populations de tétranyques et d’ériophyides sont en augmentation dans quelques sites, mais demeurent généralement sous les seuils d’intervention. Leurs prédateurs (phytoséides, agistèmes, Allothrombium spp.) sont présents, à des niveaux variables selon les vergers. Parmi les autres ravageurs mentionnés, cette semaine, par les collaborateurs du Réseau, on note, entre autres, la présence de la cicadelle de la pomme de terre dans quelques sites ainsi que les premières mentions de l’arrivée du scarabée japonais et du scarabée du rosier. Stratégies d'intervention PFI Mouche de la pomme et carpocapse. Consultez les communiqués précédents.  Vous voyez des cicadelles? Lorsque celles-ci occupent uniquement les gourmands, aucune perte économique n'est à craindre (c'est souvent le cas de la cicadelle de la pomme de terre). Si les cicadelles sont présentes sur les feuilles de plusieurs autres pousses, un décompte sur 100 feuilles (3 à 5 feuilles par arbre) peut être fait. Le seuil d'intervention suggéré est, en moyenne, une cicadelle par feuille (excluant les gourmands). Attention, les produits efficaces contre Lire la suite
19 juin 2021
Éjections forcées tavelure vergers pilotes
Pommier, Avertissement No 11, 16 juin 2021
16 juin 2021
Mouche de la pomme et autres insectes ravageurs. Taille d'été. Observations et prévisions du Réseau. Pour en savoir plus en période estivale.   INSECTES ET ACARIENS (G. Chouinard et F. Pelletier) Les captures de carpocapse de la pomme sont à la hausse dans plusieurs vergers, notamment en Montérégie et dans la région de Missisquoi. Selon le modèle prévisionnel, on se situe environ au pic des captures de la 1re génération de papillons. Les premiers dommages sur fruits ont été observés dans plusieurs régions (Montérégie, Missisquoi, Laurentides, sud-ouest de Montréal), et le seuil d’intervention a été atteint dans quelques parcelles. Bien que l’activité de ponte du charançon de la prune soit pratiquement terminée (sauf dans la région de Québec), quelques dégâts récents ont été observés ces derniers jours, principalement dans les vergers à régie biologique. La première capture de sésie du cornouiller a été observée, à la fin de la semaine dernière, au verger expérimental du Réseau-pommier. Selon le modèle prévisionnel, le vol des papillons devrait être amorcé dans les régions les plus hâtives, et débuter au cours de la prochaine semaine, en Estrie et dans la région de Québec. Selon le modèle prévisionnel, on se situe au pic de captures des papillons de la tordeuse à bandes obliques (TBO) dans les régions les plus hâtives. Les jeunes chenilles devraient apparaître dans les prochains jours ou la semaine prochaine, selon les régions. Bien que le modèle prévisionnel ne prédise les premières captures de la mouche de la pomme qu’au début juillet, dans les régions les plus hâtives, des captures sont possibles plus tôt dans les vergers les plus affectés par cet insecte.  Parmi les autres ravageurs mentionnés cette semaine, par les collaborateurs du Réseau, on note, entre autres, la présence du charançon de la pomme dans quelques vergers à régie biologique de différentes régions, ainsi que la présence Lire la suite
Pommier, Avertissement No 10, 9 juin 2021
09 juin 2021
Développement des pommiers et sécheresse. Forte réduction des risques de maladies avec la fin de la croissance. Insectes et acariens : charançons, carpocapse et autres. Fertilisation : pas d'azote en été. Observations et prévisions du Réseau.   DÉVELOPPEMENT DES POMMIERS ET SÉCHERESSE (G. Chouinard) En date du 7 juin, les fruits du cultivar 'McIntosh' ont un diamètre moyen d’environ 20 mm en Montérégie et d’environ 10 mm dans la région de Québec. La chute de juin est en cours dans les régions les plus hâtives. La croissance du feuillage est presque terminée (bourgeon terminal en formation sur plusieurs pousses). Le manque d’eau à ce stade-ci de la saison est préoccupant pour l’ensemble des régions pomicoles, et des signes de stress hydrique sont rapportés, en particulier chez les producteurs qui ne sont pas équipés pour irriguer. Parmi les conséquences possibles figurent une chute physiologique des fruits plus forte qu'à l'habitude et la réduction du nombre de bourgeons floraux pour l'an prochain.     LE SOLEIL ET LE BOURGEON TERMINAL SONT LES MEILLEURS OUTILS POUR ARRÊTER LES MALADIES  (V. Philion)   Tavelure En pratique, la pluie du 3 juin a mis fin à la période des infections primaires de la tavelure en 2021. Cette année, la fin des éjections est à peu près synchronisée avec la fin du cycle de croissance, dans plusieurs vergers. L’épuisement de la réserve de spores et le ralentissement de l’apparition des nouvelles feuilles diminuent fortement le risque de propagation de cette maladie. Dans les vergers où il n’y a pas de taches apparentes et où le traitement contre l’infection du 3 juin est fiable, les traitements peuvent arrêter. Dans les vergers où des taches sont apparentes, la propagation est possible sur les pousses en croissance lors des pluies. Mise à jour: ascospores tenaces. Lors du comptage des éjections d’ascospores cet après-midi nous avons observé un niveau d’éjection plus élevé qu’anticipé Lire la suite
Pommier, Avertissement No 9, 2 juin 2021
02 juin 2021
Gel. Tavelure : les infections primaires ne sont pas terminées. Insectes et acariens : charançon, carpocapse et puceron rose. Protection de vos employés bénévoles : les espèces utiles. Observations et prévisions du Réseau.   GEL  (F. Pelletier et G. Chouinard)   Cas extrêmes de gels observés dans l'ouest de la Montérégie, à la suite du gel de la fin de semaine dernière. Photo : Club des producteurs du Sud-Ouest Les nuits des 27, 28 et 29 mai ont été anormalement fraîches pour la saison, et des températures gélives ont été enregistrées localement dans la plupart des régions. Les stades de développement des pommiers affectés allaient de « calice » à « nouaison 18 mm ». Des dommages sont rapportés dans certains sites sensibles aux gels (bas de pente, mauvaise circulation de l’air), principalement en Montérégie et au sud-ouest de Montréal. Dans les vergers touchés, l’importance des dommages est variable selon les secteurs et la variété, allant de 5 % à près de 100 % de fruits affectés.   TAVELURE : LES INFECTIONS PRIMAIRES NE SONT PAS TERMINÉES (V. Philion) Chaque semaine, des échantillons frais et représentatifs des vergers (qui ont donc subi la sécheresse de mai) sont soumis à une averse pour déterminer si les ascospores de la tavelure peuvent encore être éjectées. Les résultats des tests sont publiés deux fois par semaine. Ces tests démontrent que le champignon a bien survécu aux conditions printanières et que les éjections ne sont pas terminées. Cependant, les éjections achèvent. Le modèle RIMpro reflète bien les observations et indique que la pluie prévue demain dans plusieurs régions va marquer la fin des éjections importantes. La saison des infections primaires sera terminée dans une semaine environ. L’infection prévue demain est importante et nécessite certainement une intervention.   INSECTES ET ACARIENS (G. Chouinard et F. Pelletier) Peu de dégâts récents du charançon de Lire la suite
Pommier, Avertissement No 8, 26 mai 2021
26 mai 2021
Développement des pommiers. Tavelure et feu bactérien. Insectes et acariens. Observations et prévisions du Réseau.   DÉVELOPPEMENT DES POMMIERS (F. Pelletier)   Pour le cultivar 'McIntosh', le stade « nouaison » est atteint dans l’ensemble des régions à l’exception de celle de Québec. La nouaison est bonne pour la majorité des sites et des cultivars. En raison de la chaleur des derniers jours, le calibre des fruits augmente rapidement. En date du 24 mai, un diamètre moyen de 8-10 mm est observé (cultivar 'McIntosh') dans les régions les plus chaudes. Dans la région de Québec, les pommiers sont au stade « calice » dans les sites les plus hâtifs, et le stade « nouaison » devrait être atteint autour du 1er juin.     TAVELURE ET FEU BACTÉRIEN : OUVREZ L'ŒIL (V. Philion) Plusieurs conseillers régionaux rapportent l’apparition de taches de tavelure dans un grand nombre de vergers. La position des feuilles infectées indique que l’infection du 15 avril (indice RIM entre 100 et 500 selon la station, soit élevé) est à l’origine des taches. Dans les vergers où des taches sont apparues malgré un traitement, l'important est de comprendre ce qui est arrivé pour mieux gérer cette maladie à l'avenir. Plusieurs causes sont possibles : un mauvais pulvérisateur, un mauvais réglage, des erreurs de manipulation, etc. L’achat de nouveaux équipements ou leur amélioration doivent être planifiés. Enfin, dans les vergers où la tavelure est visible, les traitements doivent continuer après la saison des infections primaires pour éviter la propagation aux fruits. Les courtes pluies peuvent provoquer des éjections d’ascospores importantes, mais l’infection n’a pas lieu si le feuillage sèche assez rapidement. Cependant, les spores déposées sur le feuillage ne meurent pas instantanément. La survie des ascospores peut mener à des infections sournoises quand les averses s’accumulent. C’est le cas actuellement dans certains secteurs. Lire la suite
Pommier, Avertissement No 7, 19 mai 2021
19 mai 2021
Développement des pommiers. Feu bactérien, tavelure et blanc du pommier. Insectes et acariens. Pulvérisations nutritives. Observations et prévisions du Réseau.   DÉVELOPPEMENT DES POMMIERS (F. Pelletier) Pour le cultivar 'McIntosh', les derniers stades observés dans les différentes régions pomicoles sont les suivants : Le stade « calice » a été atteint le 16 mai, en Montérégie et dans Missisquoi, et quelques sites plus hâtifs sont au début du stade « nouaison ». Le stade « pleine floraison » a été atteint le 15 mai, dans les Laurentides, et le 16 mai en Estrie. Le « bouton rose avancé » a été atteint le 17 mai dans la région de Québec. Selon les prévisions des prochains jours, la pleine floraison (cultivar 'McIntosh') devrait être observée le 20 mai, dans la région de Québec (voir le sommaire en fin de communiqué pour l’ensemble des prévisions et observations par région).   Les collaborateurs du Réseau rapportent jusqu'à maintenant une belle floraison pour la majorité des cultivars. Plusieurs belles journées pour la pollinisation ont aussi été observées au cours de la dernière semaine. Éclaircissage des fruits  Evelyne Barriault a publié un complément d'information sur l'utilisation du modèle RIMpro pour l'aide à l'éclaircissage:  consultez le message Hortitel Montérégie Ouest du 19 mai 2021.   FEU BACTÉRIEN, TAVELURE, BLANC (V. Philion) Feu bactérien  Dans les vergers où des fleurs continuent d’éclore, notamment dans les régions de production un peu plus froides, les risques de feu bactérien sont élevés. Surveillez l’éclosion des fleurs et considérez sérieusement un traitement, notamment dans les environs des vergers avec un historique de la maladie et sur les cultivars les plus durement touchés lors de l’infection florale. Les fleurs ouvertes déjà traitées sont protégées et n’ont pas besoin d’une dose de rappel! L’infection peut survenir parfois sur des fleurs écloses depuis un peu Lire la suite
Pommier, Avertissement No 6, 12 mai 2021
12 mai 2021
Développement des pommiers. Insectes et acariens. Stratégies postflorales contre les insectes et acariens. Tavelure et feu bactérien. Éclaircissage. Pulvérisations à bas volume. Observations et prévisions du Réseau.   DÉVELOPPEMENT DES POMMIERS (F. Pelletier) Pour le cultivar 'McIntosh', les stades observés, en date du 11 mai, dans les différentes régions pomicoles sont les suivants : Le stade « pleine floraison » a été atteint le 10 mai dans les sites plus hâtifs, en Montérégie, et devrait être observé, le 12 ou le 13 mai, dans les régions de Missisquoi et du sud-ouest de Montréal. Le stade « bouton rose avancé » a été atteint le 10 mai, dans les Laurentides, et devrait être atteint le 12 mai, en Estrie. Le stade « pré-bouton rose » a été atteint le 7 mai dans la région de Québec. Selon les prévisions des prochains jours, le stade « pleine floraison » (cultivar 'McIntosh') devrait être observé durant la fin de semaine, dans les Laurentides et en Estrie, alors que l’atteinte du stade « calice » est prévue pour le début de la semaine prochaine en Montérégie (voir le sommaire en fin de communiqué pour l’ensemble des prévisions et des observations par région).   Des températures sous le point de congélation ont de nouveau été observées au cours de la dernière semaine, dans les régions de l’Estrie et de Québec, et quelques épisodes isolés de grêle sont survenus, hier, en Montérégie et dans les Laurentides.   Cultivar 'McIntosh', le 10 mai 2021, au verger du mont Saint-Bruno Photo : F. Pelletier (IRDA)   INSECTES ET ACARIENS (F. Pelletier) L’activité des insectes (ce qui inclut les ravageurs, mais aussi les abeilles et autres pollinisateurs) a été limitée jusqu’à maintenant en raison du temps généralement frais : L’activité de la punaise terne est demeurée faible dans la majorité des vergers, et plusieurs vergers en Montérégie n’ont pas nécessité d'intervention avec un Lire la suite
1 à 10 sur 464

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.