Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :
21187 documents correspondants à votre recherche et/ou filtre(s) sélectionné(s)
25 juillet 2011
Version de l'Ontario du Guide des bonnes pratiques au Québec. La Loi de 2002 sur la gestion des éléments nutritifs (LGEN), le Règlement de l’Ontario 267/03 et les protocoles qui s’y rattachent ont pour but d’atténuer les répercussions des éléments nutritifs produits par l’agriculture, sans compromettre l’avenir de ce secteur d’activité.  / Les dispositions législatives offrent aux propriétaires d’exploitations d’engraissement en plein air des possibilités qui ne sont pas offertes aux éleveurs qui gardent leurs animaux dans des bâtiments d’élevage, possibilités qui assurent quand même une protection équivalente des eaux de surface et des eaux souterraines. Le Règlement prévoit plusieurs types de « zones de confinement extérieures » (ZCE) qui peuvent être utilisées par les exploitations d’engraissement en plein air. La présente fiche technique fournit de l’information sur les ZCE qui sont soumises au Règlement.  Quand s'agit-il d'une ZCE?   Catégories de ZCE   ZCEP à haute densité (HD)   Protection des eaux souterraines   Sol de la zone de confinement   Retraits à respecter par rapport aux éléments vulnérables   Exigences de maîtrise des eaux de ruissellement   Enlèvement et entreposage du fumier et de la neige  Concurrence et protection de l'environnement  Lire la suite
25 juillet 2011
Bâtiment d'engraissement pour bovins de boucherie avec mangeoire extérieure couverte Ce feuillet fournit les principes d'aménagement d'un bâtiment d'engraissement étroit d'une capacité de 600 bovins.  Le bâtiment fait 15 m de largeur sur 129,6 m de longueur et est orientée de préférence sud-ouest/nord-est.  On aménagera la mangeoire sur le côté sud-est de manière à mieux la protéger des vents dominants pouvant entraîner des précipitations (pluie et neige) dans l'aire d'alimentation. Lire la suite
20 août 2012
Un nouveau site pour faire connaître les résultats de recherche dans les différents domaines.
07 juin 2005
À la lueur de ces informations, il apparaît primordial d’améliorer la disponibilité du bois sain à l’intérieur des érables. En premier lieu, nous pouvons adopter des pratiques d’entaillage minimisant les blessures.  En second lieu, nous pouvons améliorer les conditions de croissance des peuplements afin que chaque érable ait des conditions optimales pour la production acéricole.   Ainsi, il sera possible de mieux gérer ce patrimoine collectif de façon responsable et d’assurer une production acéricole durable pour les générations futures, favorisant le mieux-être de la collectivité des régions-ressources. Lire la suite
15 février 2007
 BUDGET  BLÉ FOURRAGER , BLÉ D'ALIMENTATION HUMAINE 2006 L' HECTARE
19 janvier 2007
 BUDGET DE TRÉSORERIE PEUX S'ADAPTER À TOUTES PRODUCTIONS
28 octobre 2004
Plusieurs maladies fongiques, virales ou bactériennes peuvent survivre dans les serres d’une saison à l’autre. La désinfection des matériaux de serre devrait faire partie de la routine annuelle. Sans être un maniaque de désinfection, considérez que cette mesure a son importance pour lutter contre les maladies des plantes. Et  tant qu’à désinfecter aussi bien le faire le mieux possible. Voici quelques trucs pour vous aider à déjouer la nature lorsque le printemps se fait maussade et à produire des beaux transplants de légumes bien solides et bien compacts. Lire la suite
05 novembre 2012
Outil de calcul anglais permettant  de comparer en quantité et en valeur les pertes de foin à la mangeoire  chez lkes bovins.  
12 septembre 2005
Les hybrides sorgho-Soudan, qui sont en fait des hybrides entre le sorgho fourrager proprement dit et le sorgho herbacé (aussi appelé « herbe du Soudan ») peuvent procurer une source de matière sèche de dépannage à offrir au bétail. Il s’agit de graminées de saison chaude, contrairement à la plupart de nos espèces fourragères, qui sont des graminées de saison froide. Les hybrides sorgho-Soudan sont souvent utilisés en Ontario. Étant donné que l’hybride peut retenir davantage de l’un ou l’autre parent, il est important de bien indiquer au semencier ce qu’on attend de la culture. Les sorghos sont reconnus pour être résistants à la sécheresse. Si on les compare au maïs, ils ont une meilleure capacité de rétention d’eau du fait qu’ils ont deux fois plus de racines secondaires par unité de racine primaire et deux fois moins de surface foliaire par où l’eau s’évapore. Leurs besoins en eau sont les mêmes que ceux du maïs, mais ils ont la capacité d’entrer en dormance pendant les longues périodes de sécheresse. Leur croissance reprend avec le retour des pluies. Lire la suite
1 à 10 sur 21187

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.