Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche 
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :
Format
Type de contenu
Date de début
Date de fin
Régions
24850 documents disponibles
25 juillet 2011
Version de l'Ontario du Guide des bonnes pratiques au Québec. La Loi de 2002 sur la gestion des éléments nutritifs (LGEN), le Règlement de l’Ontario 267/03 et les protocoles qui s’y rattachent ont pour but d’atténuer les répercussions des éléments nutritifs produits par l’agriculture, sans compromettre l’avenir de ce secteur d’activité.  / Les dispositions législatives offrent aux propriétaires d’exploitations d’engraissement en plein air des possibilités qui ne sont pas offertes aux éleveurs qui gardent leurs animaux dans des bâtiments d’élevage, possibilités qui assurent quand même une protection équivalente des eaux de surface et des eaux souterraines. Le Règlement prévoit plusieurs types de « zones de confinement extérieures » (ZCE) qui peuvent être utilisées par les exploitations d’engraissement en plein air. La présente fiche technique fournit de l’information sur les ZCE qui sont soumises au Règlement.  Quand s'agit-il d'une ZCE?   Catégories de ZCE   ZCEP à haute densité (HD)   Protection des eaux souterraines   Sol de la zone de confinement   Retraits à respecter par rapport aux éléments vulnérables   Exigences de maîtrise des eaux de ruissellement   Enlèvement et entreposage du fumier et de la neige  Concurrence et protection de l'environnement  Lire la suite
25 avril 2023
Cet article a paru dans le magazine La technique CDL des Équipements d’érablière CDL inc. (guide acéricole, troisième édition, printemps 2023, p. 17).  
25 juillet 2011
Bâtiment d'engraissement pour bovins de boucherie avec mangeoire extérieure couverte Ce feuillet fournit les principes d'aménagement d'un bâtiment d'engraissement étroit d'une capacité de 600 bovins.  Le bâtiment fait 15 m de largeur sur 129,6 m de longueur et est orientée de préférence sud-ouest/nord-est.  On aménagera la mangeoire sur le côté sud-est de manière à mieux la protéger des vents dominants pouvant entraîner des précipitations (pluie et neige) dans l'aire d'alimentation. Lire la suite
20 août 2012
Un nouveau site pour faire connaître les résultats de recherche dans les différents domaines.
07 juin 2005
À la lueur de ces informations, il apparaît primordial d’améliorer la disponibilité du bois sain à l’intérieur des érables. En premier lieu, nous pouvons adopter des pratiques d’entaillage minimisant les blessures.  En second lieu, nous pouvons améliorer les conditions de croissance des peuplements afin que chaque érable ait des conditions optimales pour la production acéricole.   Ainsi, il sera possible de mieux gérer ce patrimoine collectif de façon responsable et d’assurer une production acéricole durable pour les générations futures, favorisant le mieux-être de la collectivité des régions-ressources. Lire la suite
15 février 2007
 BUDGET  BLÉ FOURRAGER , BLÉ D'ALIMENTATION HUMAINE 2006 L' HECTARE
19 janvier 2007
 BUDGET DE TRÉSORERIE PEUX S'ADAPTER À TOUTES PRODUCTIONS
 Chapitre 11. Gestion d'élevage - La production vache-veau, 3e édition
08 décembre 2021
      Ce chapitre mis à jour (3e édition) s’adresse aux conseillers, aux producteurs de bovins de boucherie, aux étudiants ainsi qu’à la relève agricole. Il saura notamment intéresser ceux et celles qui ont déjà acheté La production vache-veau (version 2007). Une bonne gestion d'élevage vise ultimement à maximiser les revenus par vache. Cette gestion s’appuie sur plusieurs piliers décrits en détails dans les chapitres précédents du guide La production vache-veau. Le chapitre 11 résume trois aspects essentiels : une chronologie des étapes clés de cette production, avec les gestes à poser pour garantir la santé et la productivité des animaux; une description de certains moyens facilitant leur suivi et leur manipulation (corral, cage de contention, chien de troupeau, etc.); des outils pour noter systématiquement et rigoureusement les évènements et les résultats de l’élevage. Outre ces bonnes pratiques, on y présente une méthode de diagnostic permettant d’analyser les résultats obtenus et d’identifier des problèmes à résoudre, afin d’améliorer la rentabilité de l’entreprise. Format : cahier indépendant, broché et perforé pour reliure à anneaux, couverture couleur, 52 pages. Procurez-vous également les autres chapitres mis à jour en 3e édition : Environnement socio-économique, Économie de la production, Mise en marché, Génétique, Nutrition et alimentation, Reproduction, Soins et santé du troupeau, Bien-être animal et Viandes biologiques et marché de niche, individuellement ou regroupé en collection. Version numérique Une initiative du Comité bovins de boucherie du CRAAQ Rédaction Diane Allard, agronome, M. Sc., conseillère sectorielle en productions animales, Direction régionale de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches, ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ)  Linda Larocque, agronome, conseillère en productions animales et en agroenvironnement, Direction régionale de l'Outaouais, MAPAQ Éric Lepage, agronome, Lire la suite
 Collection Guide de dépistage : Insectes ravageurs de la canneberge (versions française et espagnole)
23 mars 2021
      Ce guide de dépistage des ravageurs de la canneberge destiné aux producteurs de canneberges du Québec est un outil essentiel dans une démarche de lutte intégrée contre les insectes ravageurs. Cette collection est une invitation à outiller tous les producteurs, techniciens et travailleurs pour un dépistage efficace de la lutte intégrée contre les ravageurs. Elle comprend les versions française et espagnole du Guide de dépistage : Insectes ravageurs de la canneberge, en format papier, ainsi que les 6 capsules vidéo de démonstrations exclusives des techniques de dépistage, également disponibles dans les 2 versions. Il contient les fiches descriptives de 6 techniques de dépistage ainsi que la présentation résumée de 18 espèces d’insectes ravageurs fréquemment observées dans l’environnement de la production de canneberge. Basées sur les pratiques en cours depuis une vingtaine d’années au Québec et au sein d’autres régions productrices de canneberges en Amérique du Nord, ces méthodes ont été peaufinées au sein du Club environnemental et technique atocas Québec et adaptées aux réalités de la province de Québec. Feuilletez un extrait »»      Lire la suite
10 mars 2023
Destinée aux productrices et aux producteurs de fleurs coupées du Québec, cette journée s'est déroulée au Pavillon horticole écoresponsable de l’ITAQ à Saint-Hyacinthe, le 1er février 2023. Consulter les présentations de la journée : Canaux de distribution de gros : les possibilités d'affaires Andriy Miguninov, directeur général, Marché floral inter-provincial Canaux de distribution de gros : les possibilités d'affaires Hélène et Katie Pageau, Eco Fleurs Potentiel de marché des fleurs coupées du Québec : résultats du projet des Producteurs en serre du Québec Marlène Thiboutot, directrice générale, Producteurs en serre du Québec Forçage des bulbes : comprendre pour mieux réussir - NON DISPONIBLE Claude Vallée, agronome, professeur en horticulture ornementale environnementale, nourricière et biophilique, ITAQ - campus de Saint-Hyacinthe Gestion de l'eau et ses enjeux Caroline Martineau, DTA, agronome, conseillère en agroenvironnement et en horticulture ornementale, ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) Comprendre et optimiser l'utilisation des engrais organiques Nicolas Authier, DTA, agronome, conseiller en pépinière et en serriculture, Institut québécois du développement de l’horticulture ornementale (IQDHO) Fleurir des lieux : possibilités et défis liés à la vente direct Mylène Blanchard, M. Sc., conseillère en transformation alimentaire et commercialisation, MAPAQ Lire la suite
1 à 10 sur 24850

En cliquant sur « Accepter tous les cookies », vous acceptez le stockage de ces témoins de connexion sur votre appareil. Ceux-ci permettent au CRAAQ de générer des statistiques et d'améliorer votre expérience utilisateur. Vous pourrez les désactiver en tout temps dans votre fureteur Web.

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.