Chargement en cours

    Validation d’une méthode simple et naturelle de production d’un lait enrichi en acides gras oméga-3 dans des conditions commerciales

     Télécharger le document original
     Le présent projet consiste à valider une méthode simple et naturelle de production d’un lait enrichi en acides gras oméga-3 sur des fermes commerciales. Douze producteurs laitiers ont ajouté du lin oléagineux durant huit semaines dans la ration de la moitié des vaches de leur troupeau. La production laitière ainsi que la composition du lait de chacune des vaches ont été mesurées. De plus, le profil en acides gras a été déterminé sur des pools de lait témoin et de lait modifié constitués sur chacune des fermes. Les vaches recevant la graine de lin ont montré une meilleure persistance de production (+ 1,4 kg/jour de lait). Le taux de matières grasses du lait n’a pas été affecté, mais la production de matières grasses a été plus élevée chez les vaches recevant la graine de lin. La teneur en protéines du lait a augmenté linéairement pour les deux traitements pendant la période expérimentale, mais l’augmentation a été moins marquée pour les vaches recevant la graine de lin. Cette légère baisse de la teneur en protéines a toutefois été compensée par une production laitière plus élevée de sorte que la sécrétion totale de protéines a été améliorée par l’ajout de graine de lin dans la ration. La teneur en acide alpha–linolénique, principal acide gras oméga-3 présent dans l’huile de lin, a augmenté dans les matières grasses du lait passant de 6,5 mg/g d’acides gras pour les vaches recevant la ration régulière à 8,8 mg/g d’acides gras chez les vaches recevant la graine de lin. L’impact sur les coûts de production a été évalué et, au terme du projet, un cahier des charges sera rédigé
    Organisation : Novalait inc.
    Auteur(s) : Marilou Laprise
    Date de publication : 11 septembre 2006
    Annonces