Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :
1006 documents disponibles
Changements climatiques et solutions agricoles
24 novembre 2021
Les changements climatiques sont parmi les plus grands défis de notre époque - et les impacts sont particulièrement difficiles pour le secteur agricole. Dans cet épisode, nous parlons d'un modèle scientifique que le gouvernement du Canada utilise pour générer des solutions, ainsi que des enjeux liés aux changements climatiques et à l'agriculture. Nous entendons deux générations de scientifiques environnementaux sur le sujet. (Balado #11) (Les premiers seize pour cent est la nouvelle série de balados d’Agriculture et Agroalimentaire Canada qui explore les idées les plus fraîches en alimentation et en agriculture. Also available in English : Climate change and agricultural solutions) Lire la suite
Lutte biologique contre les ravageurs
03 novembre 2021
Les agriculteurs biologiques peuvent lutter contre les ravageurs en fournissant un habitat propice aux organismes utiles, en utilisant des cultures pièges, en libérant des agents de biocontrôle ou en appliquant des biopesticides (pesticides fabriqués à partir de sources naturelles, comme des micro-organismes, des plantes, des tissus animaux ou des minéraux). Les agents de biocontrôle (lutte biologique) sont des organismes vivants qui sont introduits ou soutenus par l’homme dans l’intention de nuire aux ravageurs invertébrés. Les agents de biocontrôle sont parfois appelés “ ennemis “ parce qu’ils s’attaquent aux ravageurs. Les agents de biocontrôle comprennent les prédateurs, les parasitoïdes, les parasites et les agents pathogènes des ravageurs Lire la suite
02 novembre 2021
La pourriture sclérotique (Monilinia vaccinii-corymbosi), une maladie fongique, est présente au Québec avec une forte incidence dans certaines régions. Un modèle prévisionnel a été développé à l'Université du Maine à partir d’informations de chercheurs d’AAC en Nouvelle-Écosse. Ce modèle est utilisé pour orienter les intervenants et producteurs dans le suivi de cette maladie. Il sert à prédire le développement de la maladie, aide à la prise de décision et mène à une diminution d’application de fongicides en diminuant la pratique d’application systématique. Les conditions météorologiques associées au climat continental et les spécificités au niveau des types de sols des bleuetières québécoises justifient l’évaluation et l’adaptation de ce modèle prévisionnel. Ce projet vise l’adaptation du modèle existant afin d’assurer une gestion efficace et raisonnée de la pourriture sclérotique dans la culture du bleuet sauvage au Québec. Les résultats obtenus démontrent que le modèle ne répond pas de façon adéquate à la réalité du terrain. Un faible nombre de jeux de données et le fait qu’une infection peut survenir uniquement lorsque des apothécies sont présentes pendant la période phénologique sensible du bleuet nain rendent l’évaluation très limitée. Plus d’observations seraient nécessaires afin de tirer des conclusions plus précises sur le potentiel prévisionnel du modèle. Lire la suite
01 novembre 2021
Co-auteurs  : Jenny Leblanc, conseillère, MAPAQ, Yannick de Ladurantaye, professionnel de recherche, Université Laval, Patrice Thibault, Réseau Lutte Intégrée Orléans et Pierre Vaillancourt, producteur agricole Fiche synthèse sur la mise au point d'une technique de contrôle pneumatique du doryphore de la pomme de terre.   Lire la suite
26 octobre 2021
Fiche synthèse sur la production du guide des ravageurs et des ennemis naturels du canola au Québec.
21 octobre 2021
Ce guide rassemble les informations les plus à jour afin d’aider les acteurs du milieu agricole (producteurs, clubs conseils en agroenvironnement, conseillers du MAPAQ, etc.) à développer une meilleure connaissance des ravageurs du canola et de leurs ennemis naturels pour l’établissement d’une stratégie de gestion intégrée des ennemies des cultures dans le canola. Lire la suite
15 octobre 2021
Rapport final d'un projet sur la biologie et la reproduction de la légionnaire uniponctuée élevée à différentes températures en conditions de laboratoire et en milieu naturel. Le projet visait également à évaluer l'attractivité des phéromones utilisées pour le dépistage de l'insecte. Ce projet a été réalisé par le CÉROM en collaboration avec l'université Laval, en vertu du volet 4 du programme Prime-Vert 2013-2018 et il a bénéficié d’une aide financière du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) par l’entremise de la Stratégie phytosanitaire québécoise en agriculture 2011-2021. Ce projet a également reçu le soutien de Mitacs dans le cadre du programme Mitacs Accélération et a permis de financer une partie de la Maîtrise de Sandrine Lemaire-Hamel. Lire la suite
15 octobre 2021
Fiche synthèse d'un projet sur la biologie de la légionnaire uniponctuée, réalisé par le CÉROM en collaboration avec l'université Laval. Ce projet a été réalisé en vertu du volet 4 du programme Prime-Vert 2013-2018 et il a bénéficié d’une aide financière du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) par l’entremise de la Stratégie phytosanitaire québécoise en agriculture 2011-2021. Ce projet a également reçu le soutien de Mitacs dans le cadre du programme Mitacs Accélération et a permis de financer une partie de la Maîtrise de Sandrine Lemaire-Hamel   Lire la suite
01 octobre 2021
La drosophile à ailes tachetées (DAT), Drosophila suzukii, est maintenant un ravageur bien connu qui cause des dommages importants dans de nombreuses cultures fruitières (fraises, framboises, bleuets, mûres et cerises). Contrairement aux autres espèces de drosophiles, la DAT pond ses œufs dans les fruits sains en mûrissement grâce à son ovipositeur dentelé. Actuellement, l’application répétée d’insecticides permet de contrôler la DAT durant sa période d’activité.  Dans l’optique de réduire les applications insecticides contre la DAT, une nouvelle technique a été proposée pour capturer massivement les drosophiles adultes au champ ; le piégeage de masse. Cette technique a pour but de diminuer fortement les populations de DAT et de limiter leur reproduction via l’installation d’une densité élevée de pièges contenant une solution hautement attractive pour l’insecte. Cette stratégie est recommandée, depuis 2017, chez les producteurs de petits fruits en Suisse au niveau national et doit être combinée avec un système de dépistage efficace et des mesures d’hygiène. Nous avons donc d’évaluer en conditions québécoises sur période de deux ans (2018-2019) la technique de piégeage de masse contre la DAT développée en Suisse (méthode d’Agroscope pour le piégeage de masse en framboisière, méthode en 3 phases) chez un producteur de fraises à jour neutre. Les populations de DAT ont été suivies dans deux zones, une fraisière soumise au piégeage de masse et une en régie conventionnelle (témoin).  Lire la suite
24 septembre 2021
La drosophile à ailes tachetées (DAT), Drosophila suzukii, est maintenant un ravageur bien connu qui cause des dommages importants dans de nombreuses cultures fruitières (fraises, framboises, bleuets, mûres et cerises). Contrairement aux autres espèces de drosophiles, la DAT pond ses œufs dans les fruits sains en mûrissement grâce à son ovipositeur dentelé. Actuellement, l’application répétée d’insecticides permet de contrôler la DAT durant sa période d’activité.  Dans l’optique de réduire les applications insecticides contre la DAT, une nouvelle technique a été proposée pour capturer massivement les drosophiles adultes au champ ; le piégeage de masse. Cette technique a pour but de diminuer fortement les populations de DAT et de limiter leur reproduction via l’installation d’une densité élevée de pièges contenant une solution hautement attractive pour l’insecte. Cette stratégie est recommandée, depuis 2017, chez les producteurs de petits fruits en Suisse au niveau national et doit être combinée avec un système de dépistage efficace et des mesures d’hygiène. Nous avons donc d’évaluer en conditions québécoises sur période de deux ans (2018-2019) la technique de piégeage de masse contre la DAT développée en Suisse (méthode d’Agroscope pour le piégeage de masse en framboisière, méthode en 3 phases) chez un producteur de fraises à jour neutre. Les populations de DAT ont été suivies dans deux zones, une fraisière soumise au piégeage de masse et une en régie conventionnelle (témoin). Ce document constitue la fiche synthèse du projet réalisé par le CIEL. Pour consulter le rapport complet: https://www.agrireseau.net/documents/108203/rapport-final-evaluation-d_une-technique-suisse-de-piegeage-de-masse-pour-lutter-contre-la-drosophile-a-ailes-tachetees-dat?a=1 Lire la suite
1 à 10 sur 1006
Infolettre Phytoprotection

M'abonner à l'infolettre

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.