Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Les choix du pilote

29 mars 2021
L’Équipe québécoise de santé porcine (EQSP) a présenté, en octobre, le Plan pour l’amélioration de la santé des porcs pour les maladies endémiques 2020-2025. Ce plan de santé vise à améliorer et à protéger le statut sanitaire des troupeaux porcins du Québec en mettant en oeuvre des actions qui vont les protéger contre le syndrome reproducteur et respiratoire porcin (SRRP), l’influenza et les maladies endémiques d’importance économique. Lire la suite
29 mars 2021
Le Conseil canadien du porc (CCP) travaille en collaboration avec plusieurs partenaires pour prévenir une épidémie de peste porcine africaine (PPA) et s’y préparer en cas d’introduction. Les efforts se sont accélérés depuis que la Chine a déclaré son premier cas en août 2018.
29 mars 2021
Une formation sur la réduction de l’utilisation des antibiotiques a été concoctée pour les éleveurs avec l’aide d’un groupe d’intervenants, incluant des vétérinaires, et en collaboration avec la Chaire de recherche en salubrité des viandes. On y apprend des conseils très utiles.
29 mars 2021
Si le Projet diagnostic toux a pu relever que la toux ne semble pas être un élément permettant de détecter beaucoup plus facilement des souches sauvages du virus du SRRP chez des animaux vaccinés, il a cependant démontré que la toux s’avère un bon critère pour retrouver de l’influenza sur un site, car ce virus a été détecté chez les cas d’animaux présentant de la toux. Lire la suite
29 mars 2021
Le Projet pilote d’éradication des souches sauvages (SRRP) à Saint-Elzéar a été réalisé d’août 2018 à juin 2020 par le Réseau santé Beauce. Les pertes attribuables au SRRP dans la municipalité de Saint-Elzéar sont évaluées à plus de 500 000 $ par année et elles sont responsables de la fermeture de nombreux sites, notamment de plusieurs maternités au Québec. Lire la suite
Infolettre Secteur porcin

M'abonner à l'infolettre

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.