Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche 
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :
Format
Type de contenu
Date de début
Date de fin
Régions

Mot du pilote

Le Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP) a pour mission de réaliser la surveillance des ennemis des cultures du territoire agricole. Il informe les producteurs et les autres intervenants de l’agroalimentaire québécois de la présence et de l’évolution des ennemis des cultures dans leur région et des stratégies d’intervention les plus appropriées dans un contexte de gestion intégrée des ennemis des cultures (GIEC). Le RAP participe au rôle stratégique de développement et de transfert des connaissances du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ) afin de prévenir les problèmes phytosanitaires au Québec et d’en minimiser les répercussions. Son objectif étant la réduction des pesticides et de leurs risques, il est un pilier important du Plan d’agriculture durable 2020-2030 (PAD).

Le site Web Agri-Réseau du RAP regroupe l’ensemble des communiqués émis par le réseau depuis 2004. Vous pouvez rechercher parmi ces informations par sous-réseau et en utilisant le moteur de recherche.

Recevez gratuitement par courriel les communiqués du RAP en vous abonnant :

M'abonner au RAP

Liens rapides

Les choix du pilote

Pomme de terre, Avertissement No 10, 12 juillet 2024

Nouveau

12 juillet 2024
Météo : températures généralement chaudes et précipitations copieuses par endroits. Développement de la culture : bonne croissance soutenue. Maladies : aucun cas de mildiou, mais risques bien présents au Québec et cas en Ontario, progression plutôt graduelle de la brûlure hâtive et aussi d’autres pathogènes. Insectes : maintien de la pression du doryphore et de la cicadelle de la pomme de terre, légère hausse d’activité d’autres insectes. Mauvaises herbes : populations localement élevées de certaines espèces d'adventives.   CONDITIONS MÉTÉOROLOGIQUES Pour la période du 5 au 11 juillet, le temps chaud a surtout dominé à travers la province, avec un mercure atteignant la barre du 30 °C du 7 au 9 juillet dans des secteurs du sud (ex. : Montérégie, Lanaudière), mais aussi plus au nord (ex. : Lac-Saint-Jean). Quelques journées ont été plus fraîches par moments, dont les 6 et/ou 11 juillet, dans le centre et l’est. Les nuits ont été douces à chaudes un peu partout (voir le sommaire agrométéorologique). Des précipitations fort significatives ont été enregistrées dans des secteurs plus au sud de la province, comme en Montérégie et dans Lanaudière le 6 et surtout les 10 et/ou 11 juillet lors du passage des vestiges de la tempête Beryl. Les cumuls ont donc été à nouveau bien variables en province (voir la carte des précipitations cumulées au cours des sept derniers jours). Pour la période qui débute (12 au 18 juillet), Environnement Canada prévoit la poursuite de températures généralement chaudes et estivales, plus élevées dans le secteur sud de la province, avec des risques de précipitations en début de période, mais plus élevés vers la fin, sous la forme d’averses ou de possibles orages.   DÉVELOPPEMENT DE LA CULTURE Le temps chaud et humide, agrémenté de précipitations au bon moment par endroits, a permis la poursuite d’une croissance active de la culture. La pousse végétative est belle pour des parcelles destinées à l’entreposage, avec une Lire la suite
Maïs sucré, Avertissement No 7, 11 juillet 2024

Nouveau

11 juillet 2024
Pyrale du maïs : suite des captures de papillons de pyrale univoltine; la situation demeure calme avec quelques dommages par endroits. Ver-gris occidental des haricots (VGOH) : suite des captures de papillons dans quelques régions; début d’observation de masses d’œufs à certains sites. Autres ravageurs : suite des captures de papillons du ver de l’épi, premières captures de papillons de légionnaire d’automne; surveillez les champs à risque.   PYRALE DU MAÏS Univoltine Quelques nouvelles captures de papillons dans la dernière semaine sur des sites dans les régions du Bas-Saint-Laurent et de la Chaudière-Appalaches. La situation demeure calme en lien avec cette race de pyrale. Avec les captures de papillons de la dernière semaine, il est à prévoir pour les régions plus tardives que :   Bas-Saint-Laurent et Gaspésie Les premières pontes et observations de masses d’œufs devraient commencer vers le 19 juillet (début du dépistage). Les premières larves devraient être actives à partir du 24 juillet. Bivoltine Dans la dernière semaine, aucune nouvelle capture de la pyrale bivoltine n’a été enregistrée. On rapporte la présence de jeunes larves ou de dommages minimes sur peu de sites. Des traitements sont prévus dans certains semis. Pour plus d’information :   Fiche technique Pyrale du maïs   VER-GRIS OCCIDENTAL DES HARICOTS (VGOH)   Les captures de papillons de VGOH se poursuivent dans les sous-réseaux Maïs sucré et Grandes cultures. Dans le maïs sucré, de 1 à 46 papillons ont été capturés sur 6 sites répartis dans la majorité des régions allant de la Montérégie au Bas-Saint-Laurent. Les papillons pondent surtout dans des champs en sol sableux et lorsque le maïs est autour du stade de la sortie des croix. Des masses d’œufs sont déjà visibles sur certains sites en Montérégie. Soyez donc vigilant dans l’ensemble des régions. Pour repérer les masses d’œufs, concentrez-vous sur les trois feuilles du haut du plant. La ponte a lieu Lire la suite
Laitue et chicorée, Avertissement No 10, 11 juillet 2024

Nouveau

11 juillet 2024
Températures au-dessus des normales. Précipitations variables d'une région à l'autre. Les populations de pucerons augmentent. L'altise à tête rouge est en augmentation, mais il y a peu de dommages. Présence de symptômes de jaunisse de l'aster. La tache bactérienne, les pourritures bactériennes et la tache luisante sont présentes en Montérégie-Ouest. Faible augmentation du mildiou en Montérégie-Ouest.   RÉSUMÉ CLIMATIQUE ET RISQUES ASSOCIÉS La période du 4 au 9 juillet a été marquée par des températures au-dessus des normales climatiques de jour comme de nuit pour la majorité des régions. Les régions de la Capitale-Nationale, du Saguenay–Lac-Saint-Jean et du Bas-Saint-Laurent ont connu une journée plus fraîche le 6 juillet. Du côté des précipitations, elles ont été variables d’une région à l’autre tant du point de vue des quantités reçues que du nombre d’épisodes. Les régions de la Montérégie et de la Matapédia ont reçu peu de précipitations, alors que d’autres régions comme la Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches en ont reçu plus souvent et en plus grande quantité. Voir la carte des précipitations. Il est à noter que ce résumé météo et la carte des précipitations ne tiennent pas compte des pluies importantes tombées par endroits les 10 et 11 juillet. Leurs conséquences, s’il y en a, seront présentées dans le prochain avertissement.   AVANCEMENT DES TRAVAUX Les plantations et les récoltes se poursuivent dans toutes les régions. La croissance est bonne et les récoltes sont de bonne qualité. INSECTES Punaises En Montérégie-Ouest, la présence des punaises ternes et des punaises brunes est variable. Des dommages ont été rapportés. Plusieurs traitements ont été effectués pour contrôler ce ravageur. On retrouve des adultes de la punaise terne avec des dommages dans la Capitale-Nationale, dans Chaudière-Appalaches et à Montréal-Laval-Lanaudière, mais aucun traitement n’a été fait dans ces régions.   Lire la suite
Crucifères, Avertissement No 11, 11 juillet 2024

Nouveau

11 juillet 2024
Plusieurs désordres physiologiques et symptômes de maladies sont observés au champ. L'homologation d'urgence du SWITCH 62.5 WG contre les taches alternariennes dans les crucifères-feuilles/fleurs a été renouvelée pour l'année 2024. Des oeufs et des larves de la deuxième génération de la mouche du chou sont observés. D'autres ravageurs sont actifs : cécidomyie du chou-fleur, chenilles défoliatrices, altises et pucerons.    ÉTAT GÉNÉRAL DES CULTURES   Les épisodes de chaleur et de pluie se succédant, plusieurs désordres physiologiques sont observés dans les champs de crucifères. Bien que les plants se développent généralement bien, on observe depuis quelques semaines des dommages induits par différents stress climatiques (insolation, flétrissement, montaison prématurée, granulée brune) ainsi que par de la phytotoxicité. Des carences en calcium et en magnésium sont également fréquentes et celle en molybdène est parfois rapportée dans des sols sableux qui n'ont pu être irrigués par temps plus chaud et sec.  De plus, les symptômes de maladies qui sont favorisées par les sols humides sont davantage visibles : hernie des crucifères, fonte des semis/tige noire, fusariose vasculaire. Les précipitations attendues dans les prochains jours sont d'ailleurs susceptibles de favoriser leur progression. Des taches de forme angulaire et du mycélium causés par le mildiou sont aussi observés dans des champs de rutabaga de même que dans certains champs de chou pommé.    Mildiou sur la face supérieure d'une feuille de rutabaga Photo : CIEL Mildiou sur la face inférieure d'une feuille de rutabaga Photo : CIEL Par ailleurs, les conditions (température > 25 °C et humidité relative élevée) sont favorables aux maladies bactériennes telles la nervation noire et la pourriture molle bactérienne, dont la progression est rapide par endroits. Lorsque des symptômes de nervation noire Lire la suite
Vigne, Avertissement No 12, 11 juillet 2024

Nouveau

11 juillet 2024
Journée d'information en Outaouais. Attention aux délais de sécurité et avant récolte des produits. Insectes : présence importante de l'altise à tête rouge, cicadelle de la pomme de terre, tordeuse et scarabée japonais. Insectes prédateurs à l'œuvre! Maladies : utilisation du bicarbonate pour lutter contre le blanc et la moisissure grise, pression élevée du mildiou sur plusieurs sites. Anomalies de croissance ou de coloration? : c'est peut-être un virus! Dérives d'herbicides. Coulure importante cette année. Que faire en cas de grêle? Méthode pour estimer la récolte.   DÉVELOPPEMENT PHÉNOLOGIQUE La majorité des cépages (raisins de cuve et de table) sont au stade de la fermeture de la grappe. Certaines stations ont cumulé jusqu'à plus de 90 degrés jours (base 10) dans la dernière semaine. En date du 10 juillet, le cumul annuel de degrés-jours continue de se classer parmi les plus élevés, comparable à l'année 2021.    Comparatif 2015-2024         Consultez Agrométéo Québec pour un visuel provincial de l'état d'avancement du développement des cépages à débourrement hâtif et semi-tardif ainsi que d'autres modèles bioclimatiques sur la vigne.   Phénologie des cépages à débourrement hâtif au 9 juillet 2024 Source : Agrométéo Québec Phénologie des cépages à débourrement semi-tardif au 9 juillet 2024 Source : Agrométéo Québec   ATTENTION ! Pendant les mois de juillet et d'août, les avertissements du sous-réseau Vigne seront généralement publiés aux deux semaines. Toutefois, nous demeurons présents sur le terrain et à l'affût des ravageurs ou autres problèmes qui pourraient affecter votre production.     ACTIVITÉ À VENIR   Journée d'information et d'échange en viticulture en Outaouais, le 15 juillet de 10 h à 16 h au Domaine du Mont-Vézeau. Inscription requise avant le 12 juillet.     DÉLAIS DE SÉCURITÉ (DS) ET AVANT LA RÉCOLTE (DAAR)    Lire la suite

Évènements en vedette

Journée phytoprotection 2024 Le jeudi 18 juillet 2024

La Journée phytoprotection présente des ateliers pratiques au champ, une activité incontournable pour les intervenants et intervenantes œuvrant en phytoprotection des grandes cultures. Venez en apprendre davantage sur les principaux enjeux du secteur et les bonnes pratiques à mettre en place pour une agriculture durable. Un rendez-vous à ne pas manquer! Notez à votre agenda la date de la prochaine Journée phytoprotection, jeudi 18 juillet 2024. Une station de biosécurité sera installée à la table d'inscription. Vous serez invité(e) à nettoyer vos souliers ou bottes afin de ne pas contaminer les parcelles de champ.   CONSEILS PRATIQUES pour cette activité extérieure Nous vous conseillons d’apporter les accessoires essentiels en fonction de la température annoncée (chapeau, crème solaire, vêtements légers ou chauds, coupe-vent, parapluie ou imperméable et bouteille d'eau réutilisable). En cas de chaleur intense annoncée, nous vous invitons à lire l’article Chaud devant! de la CNESST-IRSST.   Une initiative de la Commission de phytoprotection   Lire la suite

Infolettre Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP)

M'abonner au RAP

En cliquant sur « Accepter tous les cookies », vous acceptez le stockage de ces témoins de connexion sur votre appareil. Ceux-ci permettent au CRAAQ de générer des statistiques et d'améliorer votre expérience utilisateur. Vous pourrez les désactiver en tout temps dans votre fureteur Web.

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.