Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Mot du pilote

Le Réseau d'avertissements phytosanitaires (RAP) a pour mission d'informer les producteurs et autres intervenants de l'agroalimentaire québécois sur :

  • La présence et l'évolution des ennemis des cultures dans leur région.
  • Les stratégies d'intervention les plus appropriées dans un contexte de gestion intégrée des cultures et de développement durable.
Le site Agri-Réseau du RAP regroupe l’ensemble des communiqués émis par le réseau depuis 2004. Vous pouvez rechercher parmi ces informations par groupe de culture et en utilisant le moteur de recherche.
Recevez gratuitement par courriel les communiqués du RAP en vous abonnant :

M'abonner au RAP

Liens rapides

Les choix du pilote

Mise à jour

19 avril 2021
Les applications printanières d'herbicides dans les fraisières
Grandes cultures, Avertissement No 1, 16 avril 2021

Nouveau

15 avril 2021
  7 ASTUCES EN CE DÉBUT DE SAISON POUR PROTÉGER LA SANTÉ DE VOS CULTURES   Télécharger l'enregistrement audio de l'avertissement     Plusieurs actions peuvent être mises en œuvre pour prévenir et mieux contrôler les ennemis des grandes cultures tout en favorisant la rentabilité des entreprises agricoles.  1. Planifiez vos rotations En plus des bénéfices économiques découlant de l’amélioration de la qualité des sols, l’alternance d’au moins trois cultures différentes dans un champ donné permet de réduire la pression de certains insectes, mauvaises herbes et maladies. Un sol bien structuré et riche en matière organique rend les racines moins sujettes aux maladies. Autre exemple, la rotation des cultures est très efficace pour contrôler la chrysomèle des racines du maïs. Le printemps est un bon moment pour planifier l'ensemencement d'une céréale d'automne après la culture du soya ou pour planifier vos engrais verts d’automne à la dérobée. 2. Pensez à désherber en début de saison Les températures chaudes des derniers jours ont favorisé la germination et la croissance des mauvaises herbes. Il est donc nécessaire de prévoir dès maintenant une stratégie de désherbage puisque les cultures tirent avantage à être exemptes de mauvaises herbes au moment de la levée. Des périodes critiques durant lesquelles les cultures doivent être préservées de cette compétition pour l’eau, la lumière et les éléments fertilisants ont été établies. Par exemple, la période critique pour le maïs s'étend du stade 2 feuilles au stade 8 feuilles. Les mauvaises herbes qui apparaîtront au-delà de ces périodes auront beaucoup moins d’impacts sur le rendement. Pour en savoir plus sur ces périodes critiques, consultez la fiche technique Désherbage de début de saison. Un retard sur le désherbage des vivaces et des volontaires de céréales d'automne rend l’opération de désherbage plus difficile à réaliser.  Une autre bonne raison de désherber tôt en Lire la suite
Fraise, Avertissement No 2, 15 avril 2021

Nouveau

15 avril 2021
Saison très hâtive. Poursuite du dépaillage dans plusieurs régions. Stades de développement. Gel printanier. Dépistage des œufs de pucerons du fraisier. Évaluez si vos champs et les fraisiers sauvages sont porteurs de virus. Surveillez les tétranyques. Stratégies contre les tarsonèmes. Tache angulaire. Stèle rouge. Contrôle du chiendent et des autres mauvaises herbes. SAISON TRÈS HÂTIVE Le début de la saison est particulièrement hâtif cette année, avec près de 3 semaines d’avance dans certaines régions. Nous observons des températures de jour comme de nuit au-dessus des normales de saison. Par contre, les chances sont très élevées qu’il y ait du gel ces prochaines semaines. Les choses se précipitent, mais gardez en tête ce risque. DÉPAILLAGE  Le dépaillage s’est poursuivi dans plusieurs régions, au cours de la dernière semaine. C’est le grand dilemme pour plusieurs actuellement : dépailler ou ne pas dépailler. Consultez la fiche technique Le dépaillage des fraisières, qui pourra répondre à certaines de vos questions et vous aiguiller dans votre prise de décision.      STADES DE DÉVELOPPEMENT Sous les bâches, certains cultivars hâtifs tels que la CLERY sont au stade bouton vert avancé et, dans certaines zones plus chaudes, la SEASCAPE 2e année est au stade début floraison.  GEL PRINTANIER Avec le départ hâtif de cette saison et la possibilité encore présente de gels printaniers, cela augmente le risque que de futurs gels arrivent à des stades sensibles du fraisier. Si des gels surviennent, selon le stade des plants, il peut arriver que vous ayez à protéger vos fraisiers en les irriguant par aspersion, en repaillant ou en remettant les bâches. Soyez prêts à intervenir si certains de vos champs sont à des stades critiques et que la situation se présente. Voici les stades sensibles au gel pour la fraise.   Température critique pour le fraisier Stade °C Début du bouton vert Lire la suite

Mise à jour

15 avril 2021
Le bronzage sur fraises associé aux thrips
Pommier, Avertissement No 2, 14 avril 2021

Nouveau

14 avril 2021
Développement des pommiers. Tavelure. Chancres. Acariens. Punaise terne. Observations et prévisions du réseau. Les services du Réseau-pommier en 2021. SITUATION DANS LES VERGERS (POMMIERS, INSECTES ET ACARIENS) (F. Pelletier et G. Chouinard) Avec les températures chaudes observées en ce début de saison, le développement des pommiers avance très rapidement. Pour le cultivar McIntosh, les derniers stades observés dans les différentes régions pomicoles sont les suivants : Le débourrement avancé a été atteint le 11 avril en Montérégie et le 12 avril au sud-ouest de Montréal et dans la région de Missisquoi. Le débourrement a été atteint le 9 avril, dans les Laurentides et en Estrie, pour les sites les plus hâtifs de ces régions. Selon les prévisions des prochains jours, le stade « prébouton rose » est prévu pour le 15 avril dans les régions les plus hâtives, et le stade « débourrement » pour le 19 avril dans la région de Québec (voir le sommaire en fin de communiqué).   Punaise terne sur bourgeon de pommier, le 13 avril, au verger de l'IRDA Photo : Francine Pelletier Plusieurs producteurs ont profité de la fenêtre d’application de la fin de semaine pour faire un traitement à l’huile supérieure dans les sites où une intervention contre le tétranyque rouge et/ou les cochenilles était requise. Selon le modèle de prévision, l’éclosion des œufs débutera dans les prochains jours (15 avril) dans les régions les plus hâtives (Montérégie, Missisquoi, Sud-Ouest). Des captures de noctuelles du fruit vert ont été observées dans les vergers pilotes du Réseau. Selon le modèle prévisionnel, on se situe déjà au pic de captures de cet insecte dans l’ensemble des régions, à l’exception de celles de Québec. Les captures de tordeuses à bandes rouges ont également débuté dans plusieurs vergers de la Montérégie-Ouest. Pour un suivi des prévisions en temps réel, consultez la page des modèles sur la plateforme PFI.    PREMIÈRE INFECTION Lire la suite
Infolettre Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP)

M'abonner au RAP

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.