Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Mot du pilote

Le Réseau d'avertissements phytosanitaires (RAP) a pour mission d'informer les producteurs et autres intervenants de l'agroalimentaire québécois sur :

  • La présence et l'évolution des ennemis des cultures dans leur région.
  • Les stratégies d'intervention les plus appropriées dans un contexte de gestion intégrée des cultures et de développement durable.
Le site Agri-Réseau du RAP regroupe l’ensemble des communiqués émis par le réseau depuis 2004. Vous pouvez rechercher parmi ces informations par groupe de culture et en utilisant le moteur de recherche.
Recevez gratuitement par courriel les communiqués du RAP en vous abonnant :

M'abonner au RAP

Liens rapides

Les choix du pilote

Bleuet en corymbe, Avertissement No 2, 22 avril 2021

Nouveau

22 avril 2021
Les stades de développement du cultivar Patriot. Sommaire météo. Avancement de la taille des plants. Observation de cochenilles. Surveillance de la pourriture sclérotique. STADES DE DÉVELOPPEMENT DU CULTIVAR PATRIOT   Bourgeons à feuilles 1 mm Photo : Christian Lacroix, agronome Chaudière-Appalaches, 19 avril 2021 Bourgeons à fruits au stade « éclatement » Pointe verte avec début de déroulement des feuilles Photo : Violaine Joly-Séguin, agronome Montérégie, 20 avril 2021   Régions Bourgeons à feuilles Bourgeons à fruits Montérégie Pointe verte 2-5 mm à début déroulement des feuilles Éclatement (bud break) Laurentides et Lanaudière Pointe verte 1-3 mm Éclatement (bud break) Estrie, Centre-du-Québec et Mauricie Pointe verte 1-3 mm Éclatement (bud break) Chaudière-Appalaches et Capitale-Nationale Pointe verte 0-2 mm Début éclatement (bud break) Bas-Saint-Laurent ND ND Liste et photos des stades du bleuet en corymbe : Highbush blueberry growth stages table (en anglais) Note : Le tableau ci-dessus indique les stades atteints dans certaines bleuetières pour le cultivar Patriot. Selon votre emplacement, les stades atteints par vos bleuetiers peuvent différer et être plus ou moins avancés.    SOMMAIRE MÉTÉO   Le temps est demeuré relativement chaud jusqu'à mardi dernier, et le développement des plants demeure très en avance sur la normale (voir sommaire météorologique de la dernière semaine). Cependant, depuis mercredi, c'est le retour de l'hiver avec des accumulations de neige importantes prévues à certains endroits. Le mercure descendra sous zéro dans plusieurs bleuetières, au cours des prochains jours, notamment dans les secteurs plus montagneux. En général, les plants ne semblent pas encore suffisamment débourrés pour subir des dommages significatifs, mais il y a tout de même un risque (voir tableau ci-dessous). Dans la nuit de mercredi à jeudi, des températures près de -5°C sont prévues dans certains Lire la suite
Pommier, Avertissement No 3, 21 avril 2021

Nouveau

21 avril 2021
Développement des pommiers. Gel. Insectes et acariens. Observations et prévisions du réseau. SITUATION DANS LES VERGERS (POMMIERS, INSECTES ET ACARIENS) (F. Pelletier et G. Chouinard) Avec l'arrivée de températures plus fraîches, le développement des pommiers se poursuit, mais plus lentement. Pour le cultivar McIntosh, les derniers stades observés dans les différentes régions pomicoles sont les suivants : Le « prébouton rose » a été atteint le 19 avril en Montérégie et dans la région de Missisquoi, et le 20 avril au sud-ouest de Montréal. Le « débourrement avancé » a été atteint le 14 avril, dans les Laurentides et en Estrie, dans les sites les plus hâtifs de ces régions. Le « débourrement » est atteint dans les sites les plus hâtifs de la région de Québec.   Selon les prévisions des prochains jours, le stade « bouton rose » est attendu pour le 29 avril dans les régions les plus hâtives (voir le sommaire pour l’ensemble des prévisions et des observations par région). L’activité de la punaise terne a été faible au cours des derniers jours. Le seuil d’intervention a été atteint localement dans quelques vergers seulement. Selon le modèle de prévision, l’éclosion des œufs de tétranyque rouge devrait être amorcée dans les régions les plus hâtives (Montérégie, Missisquoi, Sud-Ouest), mais aucune observation d’éclosion n’est encore rapportée par les collaborateurs du Réseau-pommier. Dans les régions de l’Estrie et des Laurentides, le modèle prédit le début de l’éclosion à la fin de la semaine prochaine (voir le sommaire). Les premières captures de mineuse marbrée sont rapportées dans la Montérégie et le Sud-Ouest de Montréal. Selon le modèle prévisionnel, les premières captures d’hoplocampe des pommes pourraient être observées à partir de la fin semaine de prochaine, dans les régions les plus chaudes (Montérégie, Missisquoi, Sud-Ouest). Une première chenille de tordeuse à bandes obliques a été observée dans Lire la suite
Framboise, Avertissement No 1, 22 avril 2021

Nouveau

21 avril 2021
Météo et stades de développement. Taille printanière en cours ou terminée. Traitements préventifs contre certaines maladies en début de saison. Gestion des mauvaises herbes. Observation de tétranyques.   MÉTÉO Les conditions climatiques de ces dernières semaines ont été marquées par des températures de jour supérieures à la normale de saison. Toutefois, les épisodes de gel et de neige prévus cette semaine occasionneront quelques retards de croissance aux plants de framboisier. Il y a eu peu d'accumulation de neige cet hiver, donc peu de bris de tiges. En contrepartie, le peu de neige cumulé au peu de pluie reçue jusqu'à maintenant sur plusieurs sites fait en sorte que les réserves en eau sont déjà basses pour certains endroits.  Pour plus de détails concernant la météo de la dernière semaine, consultez le sommaire agrométéorologique du 14 au 20 avril.      STADES DE DÉVELOPPEMENT   Régions Killarney (été) Pathfinder (automne) Tulameen (longues cannes hors-sol) Stades Hauteur des nouveaux drageons Hauteur des nouveaux drageons Stades Montérégie ND ND ND ND Laurentides et Lanaudière Fin de la pointe verte ND ND ND (sous bâches) Estrie, Centre-du-Québec et Mauricie Débourrement - pointe verte à fin de la pointe verte 0 - 5 cm 0 - 5 cm Fin de la pointe verte Chaudière-Appalaches et Capitale-Nationale Débourrement - pointe verte ND 0 - 5 cm Débourrement - fin de la pointe verte (quelques sites encore sous bâches) Bas-Saint-Laurent et Saguenay–Lac-Saint-Jean ND ND ND ND  ND : non disponible Stade phénologique du cultivar Killarney   Killarney, stade fin pointe verte, Basses-Laurentides, 20 avril 2021 Équipe Profit-eau-sol     TAILLE ET ÉCLAIRCISSEMENT DE PRINTEMPS La taille de printemps semble terminée pour plusieurs, sinon bien entamée. Les tiges de framboisier ou les sections de tiges montrant des dégâts occasionnés par le gel, des blessures ou des malformations doivent normalement être coupées, Lire la suite

Nouveau

21 avril 2021
Résistance des mauvaises herbes aux herbicides, Saison 2020 - Résultats partiels
Malherbologie, Avertissement No 1, 21 avril 2021

Nouveau

21 avril 2021
LES MAUVAISES HERBES PROBLÉMATIQUES À SURVEILLER AU COURANT DE L’ÉTÉ 2021 Une affiche a été produite afin d’informer les producteurs et les conseillers de la présence potentielle de certaines mauvaises herbes problématiques, en émergence au Québec ou aux portes de la province. On y présente quatre mauvaises herbes, soit l’amarante tuberculée, l’amarante de Palmer, le kochia à balais et l’égilope cylindrique, ainsi que les caractéristiques permettant d’identifier chacune de ces espèces. L’équipe de malherbologie du Laboratoire d’expertise et de diagnostic en phytoprotection (LEDP) souhaite ainsi effectuer une surveillance active du territoire en misant sur la collaboration de tous. Les mauvaises herbes présentées sur l’affiche sont jugées problématiques, car elles peuvent causer des pertes significatives de rendements, représenter une menace pour la biodiversité et exprimer de la résistance aux herbicides.   L’amarante tuberculée est présente au Québec depuis 2017 sur un nombre limité de fermes et des populations ont déjà démontré de la résistance aux herbicides des groupes 2, 5, 9, 14 et 27. Elle peut diminuer les rendements de maïs de 84 % et ceux du soya de 93 %. L’amarante de Palmer est présente aux États-Unis et dans quelques endroits au sud de l’Ontario où elle ne semble pas causer de problème. Aux États-Unis, elle affiche de la résistance aux herbicides des groupes 2, 3, 5, 9, 14 et 27. Elle peut diminuer les rendements de maïs de 91 % et ceux du soya de 79 %. Le kochia à balais a été retrouvé sur une ferme du Québec à l’été 2020. Il est très problématique dans les prairies canadiennes où il présente de la résistance aux herbicides des groupes 2, 4 et 9. L’égilope cylindrique n’a été trouvée qu’en Ontario dans deux zones de petite superficie où des mesures ont été déployées pour empêcher sa propagation. Tout de même, il s’agit d’un contaminant des semences de blé et peut causer d’importantes pertes de rendement dans les cultures de blé d’automne. Lire la suite
Infolettre Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP)

M'abonner au RAP

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.