Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Mot du pilote

Le Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP) a pour mission de réaliser la surveillance des ennemis des cultures du territoire agricole. Il informe les producteurs et les autres intervenants de l’agroalimentaire québécois de la présence et de l’évolution des ennemis des cultures dans leur région et des stratégies d’intervention les plus appropriées dans un contexte de gestion intégrée des ennemis des cultures (GIEC). Le RAP participe au rôle stratégique de développement et de transfert des connaissances du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ) afin de prévenir les problèmes phytosanitaires au Québec et d’en minimiser les répercussions. Son objectif étant la réduction des pesticides et de leurs risques, il est un pilier important du Plan d’agriculture durable 2020-2030 (PAD).

Le site Web Agri-Réseau du RAP regroupe l’ensemble des communiqués émis par le réseau depuis 2004. Vous pouvez rechercher parmi ces informations par groupe de culture et en utilisant le moteur de recherche.

Recevez gratuitement par courriel les communiqués du RAP en vous abonnant :

M'abonner au RAP

Liens rapides

Les choix du pilote

Nouveau

20 mai 2022
Fongicides et biofongicides homologués en 2022 dans les principales cultures maraîchères et fruitières en serre
Pomme de terre, Avertissement No 2, 20 mai 2022

Nouveau

20 mai 2022
Conditions météo : températures plus fraîches et précipitations significatives. Développement de la culture : plantations ralenties ou retardées par endroits. Insectes : rien de spécial à signaler. Maladies : pourriture de plantons à surveiller. Volontaires dans des champs en rotation. Mauvaises herbes : choix du contrôle des désherbants.     CONDITIONS MÉTÉOROLOGIQUES Pour la dernière période (13 au 19 mai), les températures très chaudes (30 °C et plus en plusieurs endroits) ont laissé la place à du temps plus frais. Le mercure a même atteint des valeurs basses la nuit, les 17 et 18 mai, avec du gel au sol par endroits, surtout dans les secteurs plus au nord et à l’est (sommaire agrométéorologique). Des épisodes de forts vents ont été également rapportés. Du côté des précipitations, des quantités significatives et même intenses par endroits ont été mesurées, mais de manière hétérogène selon la région. On peut mentionner de 60 à 80 mm dans des localités de Lanaudière, de la Mauricie et du Lac-Saint-Jean (carte des précipitations). Pour les sept prochains jours (soit du 20 au 26 mai), les prévisions émises par Environnement Canada mentionnent de la brève chaleur pour les 20 et 21 mai, avant le retour à des températures près ou sous les moyennes de saison. Des précipitations sous la forme d’averses ou d’orages sont prévues, surtout pour la fin de semaine, avec des quantités variables selon les secteurs.   DÉVELOPPEMENT DE LA CULTURE Le rythme des semis varie selon la région et les quantités de précipitations reçues. Des collaborateurs rapportent aussi de la variabilité selon le producteur et le type de sol. Il reste encore des superficies à ensemencer dans les secteurs plus au sud à la suite des fortes pluies. Pour les régions plus centrales, cela progresse plutôt bien, après une pause, toujours en lien avec les dernières précipitations. Les semis débutent à peine pour certains producteurs des régions plus à l’est et au nord. À la suite Lire la suite
Grandes cultures, Avertissement No 5, 20 mai 2022

Nouveau

19 mai 2022
Grêle : dommages possibles, mais pas d'inquiétude. Ver-gris noir : captures élevées de papillons; dépistage des larves (champs à risque). Mouche des semis : pics d'activité des adultes mis à jour. Ver-gris moissonneur : dépistage recommandé (zones touchées l'an passé). Chénopode : mauvais contrôle avec glyphosate (causes possibles). Levée du maïs et du soya : évaluation.     DES DOMMAGES DE GRÊLE POURRAIENT ÊTRE OBSERVÉS, MAIS PAS D’INQUIÉTUDE B. Duval, Y. Dion, Y. Faucher et V. Samson, agronomes (MAPAQ) Des épisodes de forte grêle ont eu lieu récemment dans certaines régions, notamment en Montérégie, alors que le maïs commençait à émerger ou avait atteint le stade de 1 ou 2 feuilles. Avant le stade V6 du maïs, le point de croissance étant sous le niveau du sol, l’impact sur le rendement est donc minime. Il est toutefois recommandé de visiter les champs affectés 7 à 10 jours après l’épisode de grêle pour évaluer la reprise du maïs. En effet, dans de rares cas, les plants peuvent avoir une croissance anormale (plants enroulés). Bien que vivants, la reprise d’une croissance normale de ces plants peut être affectée. Rappelons que généralement, la grêle ne crée pas de porte d’entrée pour les maladies fongiques, mais plutôt pour des maladies bactériennes qui sont peu préoccupantes chez le maïs.   Plant de maïs coupé par la grêle Source : P. Leduc (Club Agri Conseils Maska) Dans les céréales, des essais expérimentaux et des observations rapportées indiquent que le blé ne subit pas d’effets ou montre des effets minimes après un épisode de grêle à des stades hâtifs (tallage et redressement). Une défoliation qui peut atteindre environ 30 % ne se traduit pas en perte de rendement significative. Lors d’une grêle sévère, les feuilles peuvent être endommagées, mais les points de croissance ne sont pas atteints, étant sous le sol ou au niveau du sol. Des études montrent également que tous fertilisants ou fongicides que l’on Lire la suite
Bleuet en corymbe, Avertissement No 5, 19 mai 2022

Nouveau

19 mai 2022
Les stades de développement du cultivar 'Patriot'. Après la chaleur, le froid qui fait rougir le feuillage. C'est presque la fin pour les traitements contre la pourriture sclérotique. L'anthracnose à surveiller. Sélection d'herbicides pour des applications localisées. Protéger les pollinisateurs des pesticides. STADES DE DÉVELOPPEMENT ('PATRIOT')   Floraison Photo : Violaine Joly-Séguin, agr. (Club Conseil du Corymbe) 16 mai 2022, Montérégie Boutons fruitiers dégagés Déroulement des feuilles Photo : Christian Lacroix, agr. (MAPAQ) Chaudière-Appalaches, 18 mai 2022   Régions Bourgeons à feuilles Bourgeons à fruits Montérégie Expansion des pousses Floraison (bloom) Laurentides et Lanaudière Déroulement des feuilles Début floraison (early bloom) Estrie, Centre-du-Québec et Mauricie Déroulement des feuilles Boutons dégagés à début floraison (early bloom) Chaudière-Appalaches et Capitale-Nationale Déroulement des feuilles Boutons regroupés à dégagés (late pink bud) Bas-Saint-Laurent Déroulement des feuilles Boutons serrés à regroupés (early pink bud) Liste et photos des stades du bleuet en corymbe : Highbush blueberry growth stages table (en anglais) Note : Le tableau ci-dessus indique les stades atteints dans certaines bleuetières pour le cultivar 'Patriot'. Selon votre emplacement, les stades atteints par vos bleuetiers peuvent différer et être plus ou moins avancés.    MÉTÉO EN BREF   Rougissement du feuillage à la suite du temps frais de lundi à mercredi derniers Photo : William Lafroge, agr. (Fertior) 19 mai 2022, Chaudière-Appalaches La chaleur record de la dernière semaine a favorisé une évolution très rapide des plants. En quelques jours, ils sont passés du stade « boutons serrés » au stade « début floraison ». La pluie de lundi à mardi, estimée à 27 mm en moyenne selon les régions, fut la bienvenue puisque le sol montrait des signes de sécheresse par endroits. Toutefois, cette pluie fut suivie de temps Lire la suite
Vigne, Avertissement No 3, 19 mai 2022

Nouveau

19 mai 2022
Croissance importante. Mises en garde météo. Stratégies GIEC. Mauvaises herbes : belles conditions pour le désherbage mécanique. Insectes : huile en prévention contre le phylloxéra. Taille. Maladies : blanc, excoriose, anthracnose. Gels printaniers : températures critiques.      DÉVELOPPEMENT PHÉNOLOGIQUE Certains cépages, dont le Frontenac rouge, atteignent les stades « inflorescences visibles » (EL12) et « allongement de l'inflorescence » (EL15) sur les sites les plus chauds de la Montérégie. Le tableau de suivi des degrés-jours 2022 est disponible sur Agrométéo! Pour la vigne, le 1er mars correspond au début des calculs pour l'accumulation des degrés-jours en base 10 (DJ10). Selon les cépages, le débourrement a lieu entre 52 DJ10 (cépages à débourrement hâtif) et 74 DJ10 (cépages à débourrement tardif). Vous pouvez aussi consulter Agrométéo pour un visuel provincial de l'état d'avancement du développement des cépages à débourrement hâtif et semi-tardif ainsi que d'autres modèles bioclimatiques pour la vigne.    Phénologie des cépages à débourrement hâtif Agrométéo Phénologie des cépages à débourrement semi-tardif Agrométéo   NOUVELLES PLANTATIONS : RIEN NE SERT DE COURIR, IL FAUT PARTIR À POINT!   Stratégie GIEC  La préparation du sol avant l'implantation des vignes est primordiale et entraînera des répercussions durant toute la vie de la plantation. Avant de planter les vignes, assurez-vous que le sol est meuble et bien drainé, que le pH et la fertilité sont optimaux et que les mauvaises herbes sont bien contrôlées.  Certains vignerons se préparent pour de nouvelles plantations, d’autres ont déjà commencé. Les plants en dormance (à racines nues) peuvent être plantés dès maintenant. Toutefois, il serait sage d’attendre que les risques de gel soient passés avant de planter les vignes en croissance (celles en pots qui ont des feuilles). Lire la suite
Infolettre Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP)

M'abonner au RAP

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.