Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Mot du pilote

Le Réseau d'avertissements phytosanitaires (RAP) a pour mission d'informer les producteurs et autres intervenants de l'agroalimentaire québécois sur :

  • La présence et l'évolution des ennemis des cultures dans leur région.
  • Les stratégies d'intervention les plus appropriées dans un contexte de gestion intégrée des cultures et de développement durable.
Le site Agri-Réseau du RAP regroupe l’ensemble des communiqués émis par le réseau depuis 2004. Vous pouvez rechercher parmi ces informations par groupe de culture et en utilisant le moteur de recherche.
Recevez gratuitement par courriel les communiqués du RAP en vous abonnant :

M'abonner au RAP

Liens rapides

Les choix du pilote

Nouveau

12 août 2020
Insecticides, bio-insecticides et acaricides homologués en 2020 dans les principales cultures maraîchères et fruitières en serre.
Cucurbitacées, Avertissement No 12, 12 août 2020

Nouveau

12 août 2020
Nombreux nouveaux cas de Phytophthora capsici dans les fruits de cucurbitacées à la suite des pluies abondantes des 4 et 5 août derniers laissées par le passage de la tempête tropicale Isaias. Nouveaux foyers de mildiou du concombre dans la région de Québec. Présence modérée et contrôlée du mildiou sur la rive nord de Montréal.   ÉTAT DES CULTURES   De la chaleur accablante, de l’humidité et des précipitations variables ont été au menu pour la période s’échelonnant du 5 au 11 août. Dans les sols légers bien égouttés, les cucurbitacées se développent bien. Par contre, les précipitations abondantes laissées par le passage de la tempête tropicale Isaias ont favorisé le développement du pathogène Phytophthora capsici, champignon de sol redoutable, responsable du dépérissement de plants et de la pourriture de fruits. La récolte débute timidement dans quelques champs de courge d’hiver hâtifs. Les récoltes sont terminées pour les premiers champs de melon d’eau et de melon brodé en Montérégie et dans les régions de Montréal-Laval-Lanaudière. Le sommaire agrométéorologique cucurbitacées vous présente le tableau des précipitations et des degrés-jours cumulés pour chacune des régions.   LE BLANC ET LES MALADIES FOLIAIRES   Le blanc est en augmentation dans les cucurbitacées cette semaine. Pour connaître la stratégie de traitement contre le blanc, consultez l’avertissement N° 9 du 22 juillet dernier. Pour ce qui est des autres maladies fongiques, la tache alternarienne est davantage présente dans le concombre et la tache septorienne a augmenté significativement, dans la citrouille et la courge butternut, dans les régions de Québec, Montérégie et Lanaudière. La tache angulaire est plutôt stable dans le feuillage des cucurbitacées, mais on note une augmentation des lésions sur les fruits de courge spaghetti, en Montérégie et dans Lanaudière. La présence de foyers d’anthracnose sur feuilles de melon brodé Lire la suite
Crucifères, Avertissement No 14, 12 août 2020

Nouveau

12 août 2020
À surveiller : plusieurs ravageurs principaux et secondaires ainsi que les maladies fongiques et bactériennes.    Avec la poursuite des récoltes, on observe à nouveau quelques cas de tige creuse dans le brocoli et le chou-fleur. Quelques cas de brûlure de la pointe (carence en calcium) sont également observés dans le chou-fleur et le chou chinois.  INSECTES RAVAGEURS Plusieurs ravageurs (altises des crucifères, des navets et à tête rouge, piéride du chou, fausse-teigne des crucifères et fausse-arpenteuse du chou) sont actifs. De manière générale, leur activité est toutefois maîtrisée grâce aux interventions faites lorsque les seuils sont atteints. Du côté de la mouche du chou, la ponte se poursuit par endroits. Les cultures les plus susceptibles d'être affectées par ce ravageur à ce stade-ci de la saison sont les crucifères-racines ainsi que les crucifères chinois (ponte jusque dans le feuillage). Quant aux thrips, ils demeurent actifs dans plusieurs champs de choux de la province. Enfin, l'activité des pucerons est en hausse, notamment dans les cultures plus sensibles telles que les choux chinois et le rutabaga.   RÉSEAU DE PIÉGEAGE DE LA CÉCIDOMYIE DU CHOU-FLEUR   Les captures de la cécidomyie du chou-fleur se poursuivent dans les pièges à phéromone du Réseau de piégeage. Des traitements sont appliqués pour protéger les cultures en développement, et ce, jusqu'à leur récolte ou lorsque les points de croissance ne sont plus accessibles à l'adulte pour y pondre ses œufs (ex. : chou pommé). Afin de lutter efficacement contre ce ravageur, il importe de l'empêcher de compléter son cycle vital en enfouissant bien les résidus de culture dès la récolte terminée. Le tableau qui suit vous permet de prendre connaissance des niveaux de captures de la dernière semaine dans les différentes régions. Vous remarquerez qu'ils sont souvent fort variables Lire la suite

Nouveau

12 août 2020
Fongicides et biofongicides homologués en 2020 dans les principales cultures maraîchères et fruitières en serre
Bleuet nain, Avertissement No 13, 10 août 2020

Nouveau

10 août 2020
Mouche du bleuet détectée dans 5 entreprises au Saguenay–Lac-Saint-Jean. Sommaire agrométéorologique.      MOUCHE DU BLEUET    Le réseau de piégeage du MAPAQ pour la mouche du bleuet couvre la majorité des municipalités où il y a de la production de bleuets sauvages, dans les 5 MRC du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Voici le tableau de répartition à cet effet.   Répartition des pièges pour la mouche du bleuet Nom des secteurs Nombre de pièges Dolbeau 20 Mistassini 20 Saint-Eugène 20 Saint-Thomas-Didyme 20 Girardville 37 Albanel 35 Saint-Stanislas 15 Sainte-Jeanne d’Arc 20 Notre-Dame-de-Lorette 15 La Doré 35 Normandin 20 Fjord-du-Saguenay 75 Saint-Augustin 20 Péribonka 20 Roberval 15 Saint-Méthode 49 Labrecque 20 Lamarche 20 Sainte-Monique 40 Saint-Prime 20 Durant la semaine du 3 août, la présence de la mouche du bleuet a été détectée dans 5 entreprises au Saguenay–Lac-Saint-Jean. La vigilance est de mise, car la présence de larves a été rapportée dans le secteur de Dolbeau et d'Albanel. Tous les producteurs concernés ont été avisés et une stratégie propre à chaque entreprise a été développée. Pour toute question, n’hésitez pas à contacter votre conseiller agricole. Le tableau suivant présente le portrait de la semaine du 3 août. Les données ne sont pas cumulatives.   Présence de la mouche du bleuet Date de prélèvement Secteur Nombre de pièges positifs Nombre total de captures 4 août Saint-Méthode* 3/49** 4** 4 août Albanel 4/35 4 5 août Normandin 1/20 1 6 août Dolbeau 16/20 70 6 août Saint-Eugène 1/20** 1** Semaine du 3 août Les autres secteurs A A A : absence de mouches du bleuet * Nouveau site à confirmer par le laboratoire ** Identification à confirmer par le laboratoire   Les producteurs peuvent se procurer des pièges (pièges jaunes AM) auprès de la compagnie Distributions Solida. Pour plus de détails concernant la mouche du bleuet, veuillez consulter le bulletin d'information No 2 du 14 mai 2020.   Lire la suite
Infolettre Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP)

M'abonner au RAP

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.