Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Mot du pilote

Le Réseau d'avertissements phytosanitaires (RAP) a pour mission d'informer les producteurs et autres intervenants de l'agroalimentaire québécois sur :

  • La présence et l'évolution des ennemis des cultures dans leur région.
  • Les stratégies d'intervention les plus appropriées dans un contexte de gestion intégrée des cultures et de développement durable.
Le site Agri-Réseau du RAP regroupe l’ensemble des communiqués émis par le réseau depuis 2004. Vous pouvez rechercher parmi ces informations par groupe de culture et en utilisant le moteur de recherche.
Recevez gratuitement par courriel les communiqués du RAP en vous abonnant :

M'abonner au RAP

Liens rapides

Les choix du pilote

Nouveau

04 août 2020
Principaux insecticides et fongicides homologués en 2020 dans l’oignon et l’oignon vert
Cultures ornementales en serre, Avertissement No 9, 24 juillet 2020

Mise à jour

04 août 2020
État de la situation des cultures de poinsettia en serre. Réception des boutures : irrigation raisonnée en période de chaleur intense et rappels de prévention et de bonnes pratiques.     GESTION DE L’IRRIGATION EN PÉRIODE DE CANICULE Il pourrait être tentant d’irriguer abondamment et à répétition, par temps très chaud et ensoleillé, les jeunes plants fraîchement empotés. Toutefois, il faut éviter de saturer le sol d’eau afin de prévenir les maladies racinaires et la prolifération de sciarides. Optez plutôt pour une brumisation régulière du feuillage qui laissera de l’oxygène dans le terreau, favorisant ainsi le développement des racines.   Aleurode (Bemisia tabaci) sur poinsettia Photo : IQDHO Plateau de boutures de poinsettia Photo : IQDHO OPÉRATIONS PRÉVENTIVES  Planifier la lutte biologique Effectuez un bon dépistage dès la réception. L’aleurode est le ravageur à contrôler en priorité. La résistance de la souche Q de Bemisia tabaci aux pesticides est bien connue. La lutte biologique constitue une stratégie à privilégier pour contourner ce problème. Prévoir l’utilisation de parasitoïdes des aleurodes comme Encarsia formosa et Eretmocerus mundus. D’autres ravageurs sont à surveiller tout au long de la culture. Dans les serres qui sont ventilées par des côtés ouvrants, des bandes collantes jaunes peuvent être installées près de ces entrées d’air afin d’intercepter des insectes comme les thrips et les cicadelles provenant de l’extérieur. Ces bandes collantes peuvent aussi contribuer à baisser la population d’aleurodes. En cours de culture, on dépistera notamment les tétranyques et les thrips afin d’effectuer les introductions de prédateurs requis.   Premiers traitements Il est possible que des pesticides chimiques aient été utilisés par les multiplicateurs et nuisent à la survie des auxiliaires. On peut attendre quelques semaines avant de les introduire, et contrôler les aleurodes par l’emploi d’insecticides à faible toxicité, par exemple Lire la suite
Pépinières ornementales, Avertissement No 12, 4 août 2020

Nouveau

04 août 2020
Populations très élevées de cicadelles de la pomme de terre. Autres ravageurs observés cette semaine : scarabée japonais, tétranyque à deux points, altise à tête rouge. Cicadelle de la pomme de terre (Empoasca fabae) La cicadelle de la pomme de terre est dépistée en nombre plus élevé que d’habitude, cette année. Généralement, en pépinière, on aperçoit ses dommages sur les érables (Acer spp.), les chênes (Quercus spp.) et les végétaux du genre Malus, comme les pommiers. Nos collaborateurs nous ont rapporté avoir observé des dommages sévères dans une plus grande diversité de plantes vivaces et ligneuses, cette saison.   Pour faciliter l'identification en pépinière, les images suivantes montrent les dommages de la cicadelle de la pomme de terre sur divers végétaux. Les dommages peuvent facilement être confondus avec d’autres problèmes de croissance. Vous pouvez consulter l’avertissement No 10 du 6 juillet dernier, où l'on rapportait la présence de ce ravageur.   Dommage de la cicadelle de la pomme de terre sur Astilbe sp. Photo : IQDHO Dommages de la cicadelle de la pomme de terre sur Maackia amurensis Photo : IQDHO   Dommages de la cicadelle de la pomme de terre sur Acer x freemanii Photo : IQDHO Dommages de la cicadelle de la pomme de terre sur Acer rubrum Photo : IQDHO   Dommages de la cicadelle de la pomme de terre sur Malus x prunifolia 'Rinki' Photo : IQDHO   Dommages de la cicadelle de la pomme de terre sur Gleditsia triacanthos Photo : IQDHO Fiche technique Cicadelle de la pomme de terre Tableau - Insecticides homologués contre la cicadelle de la pomme de terre Autres observations cette semaine Les scarabées japonais sont toujours présents et causent des dommages importants dans les arbres, comme le tilleul (Tilia sp.). Les feuilles peuvent être complètement squelettisées. Des produits à faible risque pour la santé et l’environnement sont disponibles pour lutter contre ce ravageur. Le scarabée japonais était l’un Lire la suite
Cultures maraîchères en serre, Avertissement No 10, 3 août 2020

Nouveau

03 août 2020
Présentation du réseau provincial des serres sentinelles du RAP. Les tétranyques sont en hausse dans toutes les cultures, particulièrement sur le concombre. Une année plutôt calme pour les thrips, mais n'oubliez pas qu'ils se déplacent massivement lorsque l'herbe n'est pas fauchée régulièrement, le long des serres. Voyez comment les températures extrêmes (tableau) peuvent jouer un rôle dans l'échec de certains agents de lutte biologique. Détection du sphinx de la tomate en Estrie et en Montérégie. Une punaise miride appelée Microtechnites (syn. Halticus) bractatus de plus en plus présente sur le concombre, le poivron, l'aubergine et même le céleri en serre.   NOUVEAUTÉ : RÉSEAU DE SERRES SENTINELLES   Le réseau des serres sentinelles est un nouveau réseau de surveillance phytosanitaire provincial dans les serres maraîchères. Il a été mis en place par le Réseau d'avertissements phytosanitaires (RAP), au début de l’été 2020, afin de dépister les ravageurs, les maladies et autres problèmes abiotiques (désordres, carences, phytotoxicités) dans des serres de différentes tailles, régies et cultures sur l’ensemble du territoire québécois. Ce réseau est coordonné par la chercheure-entomologiste Geneviève Labrie et la chargée de projet Catherine Sylvestre, du Centre de recherche agroalimentaire de Mirabel (CRAM), ainsi que par l'avertisseure et experte en serriculture au MAPAQ, Liette Lambert. Au total, une vingtaine d’agronomes et autres professionnels formant l’équipe de collaborateurs (MAPAQ, clubs, consultants) visitent une quarantaine d’entreprises serricoles dans 10 régions du Québec. Cette équipe se réunit virtuellement chaque semaine pour partager leurs observations, identifier les problématiques souvent validées par des diagnostics du Laboratoire d'expertise et de diagnostic en phytoprotection du MAPAQ, discuter des meilleures pistes de solution à utiliser par les producteurs et faire le point sur les projets de recherche en cours. Lire la suite
Bleuet nain, Avertissement No 12, 3 août 2020

Nouveau

03 août 2020
Mouche du bleuet détectée dans 2 entreprises au Saguenay–Lac-Saint-Jean. Sommaire agrométéorologique.     MOUCHE DU BLEUET    Le réseau de piégeage du MAPAQ pour la mouche du bleuet couvre la majorité des municipalités où il y a de la production de bleuets sauvages, dans les 5 MRC du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Voici le tableau de répartition à cet effet.   Répartition des pièges pour la mouche du bleuet Nom des secteurs Nombre de pièges Dolbeau 20 Mistassini 20 Saint-Eugène 20 Saint-Thomas-Didyme 20 Girardville 37 Albanel 35 Saint-Stanislas 15 Sainte-Jeanne-d’Arc 20 Notre-Dame-de-Lorette 15 La Doré 35 Normandin 20 Fjord-du-Saguenay 75 Saint-Augustin 20 Péribonka 20 Roberval 15 Saint-Méthode 49 Labrecque 20 Lamarche 20 Sainte-Monique 40 Saint-Prime 20 Durant la semaine du 27 juillet, la présence de la mouche du bleuet a été détectée dans 2 entreprises au Saguenay–Lac-Saint-Jean.   Présence de la mouche du bleuet Date de prélèvement Secteur Nombre de pièges positifs Nombre total de captures 28 juillet Albanel 4/35 4 31 juillet Dolbeau 19/20 196 Sem. du 27 juillet Les autres secteurs A A A : absence de mouches du bleuet   Les producteurs peuvent se procurer des pièges (pièges jaunes AM) auprès de la compagnie Distributions Solida. Pour plus de détails concernant la mouche du bleuet, veuillez consulter le bulletin d'information No 2 du 14 mai 2020.     SOMMAIRE AGROMÉTÉOROLOGIQUE   Le sommaire agrométéorologique présente le tableau des précipitations et des degrés-jours cumulés pour chacune des régions productrices de bleuets. Le modèle bioclimatique « Phénologie du bleuetier nain » illustre les degrés-jours cumulés, les degrés-jours prévus et identifie les différents stades de développement du bleuet nain.   Toute intervention de contrôle d’un ennemi des cultures doit être précédée d’un dépistage et de l’analyse des différentes stratégies d’intervention applicables (prévention Lire la suite
Infolettre Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP)

M'abonner au RAP

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.