Chargement en cours

    Utilisation d’un nanofilm pour l'analyse simultanée d’infimes traces de glyphosate et de glufosinate

    Une électrode de graphite modifiée par l’ajout d’un nanofilm à base de nanoparticules d’or a été fabriquée pour l'analyse simultanée d’herbicides de type acide phosphonique, comme le glyphosate et le glufosinate, dans des échantillons de sol et de sérum humain. Le capteur a été assez sensible dans des échantillons aqueux pour obtenir, respectivement pour le glyphosate et le glufosinate, des limites de détection aussi faibles que 0,35 et 0,19 ng/mL. Ce test a également permis la détermination simultanée d'une cible en présence de l'autre, sans aucune réactivité croisée, d’interférence, et de faux-positifs.

    Référence :
    Prasad, B.B., et al. (2014) « Doubly imprinted polymer nanofilm-modified electrochemical sensor for ultra-trace simultaneous analysis of glyphosate and glufosinate ». Biosensors and Bioelectronics. 59 : 81–88.

    Pour télécharger l’article complet. 


    Auteur(s) :
    Date de publication : 03 juin 2014

    Annonces