Ajouté à Mes favoris.

    Chargement en cours

    Il faut du sélénium au menu!

     Télécharger le document original
    Le sélénium est un élément mineur qui, bien que présent en petite quantité dans l’organisme, est pourtant essentiel au fonctionnement et à l’intégrité de différentes structures tissulaires. Il agit en collaboration avec la vitamine E comme antioxydant et est un composé d’enzymes, de protéines et d’hormones fabriquées par la thyroïde. Une déficience en sélénium peut entraîner des manifestations cliniques comme la dystrophie musculaire (maladie du muscle blanc) chez le jeune veau, mais également des problèmes plus subtils au niveau de la reproduction (rétention placentaire, mammite), de la performance et du système immunitaire (baisse de la résistance aux maladies infectieuses, par exemple, diarrhée néonatale et pneumonie). Ce dernier point est particulièrement important pour les veaux qui entrent en parc d’engraissement et qui sont soumis à beaucoup de stress, car ils doivent compter sur un système de défense qui fonctionne de façon optimale.

    Organisation : Bovins du Québec, été 2005
    Auteur(s) : Geneviève Côté et Yvon Couture
    Date de publication : 13 novembre 2007

    Annonces