Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :
22621 documents disponibles

Nouveau

11 juin 2021
Ce séminaire en phytologie de l'Université Laval présente une revue de littérature sur l'utilisation de la punaise prédatrice Dicyphus hesperus utilisée pour le contrôle des aleurodes dans la tomate de serre avec plante réservoir de molène.

Nouveau

11 juin 2021
Maïs strié : causes possibles

Nouveau

11 juin 2021
Degrés-jour carpocapse 
Grandes cultures, Avertissement No 7, 11 juin 2021

Nouveau

11 juin 2021
Luzerne : CICADELLE DE LA POMME DE TERRE et CHARANÇON POSTICHE DE LA LUZERNE. CHRYSOMÈLE DU HARICOT (soya). CRIQUETS et autres insectes défoliateurs. TIPULE DES PRAIRIES OU VER GRIS : nouveaux cas signalés. MALADIES des céréales. THRIPS dans du maïs (Estrie). CARENCE EN K (soya). Faibles captures de LÉGIONNAIRE UNIPONCTUÉE. Télécharger l'enregistrement audio de l'avertissement Avertissement RAP GC no 7 du 11 juin 2021   LUZERNE : DÉPISTAGE DE LA CICADELLE DE LA POMME DE TERRE ET DU CHARANÇON POSTICHE RECOMMANDÉ Isabelle Fréchette, agr. (CÉROM) et Julien Saguez, entomologiste (CÉROM) Insectes dans la luzerne (Avertissement RAP GC no 7 du 11 juin 2021) Cicadelle de la pomme de terre En Ontario et dans l’État de New York, on rapporte des champs de luzerne colonisés par la cicadelle de la pomme de terre. En Estrie, les cicadelles étaient déjà présentes dans deux luzernières (Waterville et Standstead). Les populations étaient sous les seuils d’intervention dans un champ alors que les populations dans l’autre s'en approchaient. Des cicadelles ont également été dépistées à Sainte-Anne-de-Bellevue et le seuil d’intervention était atteint. Plusieurs champs dans différentes régions feront l’objet de dépistages à partir de la semaine prochaine.   Considérant l’impact que cet insecte peut avoir sur le rendement et la qualité du fourrage, les producteurs sont invités à dépister leurs prairies, en particulier dans leurs luzernières en implantation, et ce, avant de voir des symptômes apparaître. Le dépistage des insectes devrait se faire tous les cinq à sept jours. Le suivi pourrait être nécessaire jusqu’à la mi-août, moment où les cicadelles réduisent leurs activités.   Dépendamment du niveau des populations de l’insecte, qui doit être évalué par un dépistage avec un filet fauchoir, du stade et de la hauteur de la luzerne, la meilleure stratégie pourrait être de devancer la coupe et de surveiller les populations par la suite. Pour en savoir plus sur Lire la suite

Nouveau

11 juin 2021
Nouveau cas de PCR confirmé dans les Jardins de Napierville (Montérégie) Un cas de PCR détecté dans le cadre de la surveillance active du PCR dans les zones à risque a été confirmé par le laboratoire d’entomologie du MAPAQ le 4 juin : -Dans le seul rucher d’un apiculteur de la MRC des Jardins-de-Napierville (Montérégie). -Un insecte adulte trouvé dans la ruche. -Le rucher positif est localisé dans la même MRC qu’un autre rucher, appartenant à un autre apiculteur, confirmé positif en septembre 2020. Rappelons que la ruche positive provenait du lot de ruchettes introduites de l’Ontario sans autorisation. Il est possible que la ruche était infestée à son arrivée au Québec, ou qu’elle ait été contaminée par dissémination naturelle du PCR via les frontières. Le MAPAQ met en œuvre la surveillance nécessaire pour réduire les risques que les PCR se disséminent dans les autres ruchers du secteur. Une enquête épidémiologique est en cours afin de déterminer l’origine potentielle de l’infestation. Le MAPAQ a communiqué à l’apiculteur concerné les mesures de confinement et de contrôle à mettre en place. Cette année, toutes les MRC où des cas de PCR ont été confirmés en 2020 ainsi que les MRC le long des frontières avec les États-Unis font l’objet d’une surveillance active aléatoire du PCR par le MAPAQ. Pour plus d’information, consultez le site web du MAPAQ. Des informations détaillées sur le PCR et les mesures de biosécurité recommandées sont disponibles à www.mapaq.gouv.qc.ca/abeille (sous la rubrique « petit coléoptère de la ruche »). Pour toute information supplémentaire, n’hésitez pas à communiquer au 1 844 ANIMAUX. L’infestation par le petit coléoptère de la ruche est à déclaration obligatoire au Québec. Toute suspicion relative à sa présence dans un rucher québécois doit obligatoirement être déclarée au MAPAQ. 1 844 ANIMAUX ou animaux@mapaq.gouv.qc.ca À consulter en complément : Fiche d’identification du petit coléoptère de la ruche Prévention et contrôle du Lire la suite
Pomme de terre, Avertissement No 5, 11 juin 2021

Nouveau

11 juin 2021
Conditions météo : période de fortes chaleurs et de temps sec. Développement de la culture : croissance active malgré le temps sec, fin des semis. Insectes : doryphore plus actif, vers gris à surveiller, captures de cicadelles de la pomme de terre. Maladies : poursuite de conditions peu favorables à leur développement. Mauvaises herbes : contrôle parfois variable, interventions problématiques par endroits. CONDITIONS MÉTÉOROLOGIQUES Pour la période du 4 au 10 juin 2021, les températures ont graduellement augmenté pour atteindre des valeurs très élevées partout en province, plus marquées dans les régions du sud et de l’ouest. La barre du 30 oC a été dépassée à quelques occasions, surtout les 7 et 8 juin, avec des records de températures maximales journalières qui ont été fracassés dans plusieurs localités. À partir du 9 ou du 10 juin, selon la région, le mercure est subitement redescendu à des valeurs plus saisonnières et même en dessous par endroits (sommaire agrométéorologique). Du côté des précipitations, quelques averses ou orages localisés ont eu lieu les 5 et 8 juin, laissant très peu de quantités sauf dans les secteurs des Laurentides et de Trois-Rivières, avec plus de 25 mm localement, le 8 juin (carte des précipitations). Pour les 7 prochains jours (soit du 11 au 17 juin), Environnement Canada nous annonce des températures variables, mais le plus souvent près de la moyenne saisonnière. Des précipitations pourraient survenir à partir de lundi 14 juin, avec des quantités variables en province, mais toujours sans intensité a priori.   DÉVELOPPEMENT DE LA CULTURE Malgré le temps sec et parfois venteux qui perdure un peu partout, les collaborateurs rapportent une bonne croissance de la culture. La levée de derniers semis est rapide, sans problème particulier. Cependant, des signes de stress commencent à être plus visibles dans certaines parcelles plus avancées du sud de la province. La pratique de l’irrigation s’est intensifiée Lire la suite

Nouveau

11 juin 2021
Nouveau cas de PCR confirmé dans la Vallée-du-Richelieu (Montérégie) Un nouveau cas de PCR chez un apiculteur qui n’avait pas acheté de ruchettes du lot contaminé a été confirmé par le laboratoire d’entomologie du MAPAQ le 10 juin : - Un seul insecte adulte a été trouvé, dans une trappe à pollen. - Le rucher était visé par l’enquête sanitaire menée dans la municipalité régionale de comté (MRC) de la Vallée-du-Richelieu (Montérégie) en lien avec un cas détecté en fin de saison 2020. Il s’agit du troisième cas d’infestation dans la MRC Vallée-du-Richelieu, et du premier cas détecté dans cette région en 2021. - La contamination est suspectée d’être en lien avec le lot de ruchettes introduites de l’Ontario sans autorisation l’été dernier, mais l’enquête épidémiologique est en cours afin de déterminer l’origine potentielle de l’infestation. Le MAPAQ met en oeuvre la surveillance nécessaire pour réduire les risques que les PCR se disséminent dans les autres ruchers du secteur. Le MAPAQ a communiqué à l’apiculteur concerné les mesures de confinement et de contrôle à mettre en place. Cette année, toutes les MRC où des cas de PCR ont été confirmés en 2020 ainsi que les MRC le long des frontières avec les États-Unis font l’objet d’une surveillance active aléatoire du PCR par le MAPAQ. Pour plus d’information, consultez le site web du MAPAQ. Des informations détaillées sur le PCR et les mesures de biosécurité recommandées sont disponibles à www.mapaq.gouv.qc.ca/abeille (sous la rubrique « petit coléoptère de la ruche »). Pour toute information supplémentaire, n’hésitez pas à communiquer au 1 844 ANIMAUX. L’infestation par le petit coléoptère de la ruche est à déclaration obligatoire au Québec. Toute suspicion relative à sa présence dans un rucher québécois doit obligatoirement être déclarée au MAPAQ. 1 844 ANIMAUX ou animaux@mapaq.gouv.qc.ca À consulter en complément : Fiche d’identification du petit coléoptère de la ruche Prévention et contrôle du petit coléoptère de la ruche Lire la suite
Bleuet en corymbe, Avertissement No 9, 10 juin 2021

Nouveau

10 juin 2021
Les stades de développement du cultivar 'Patriot'. Sommaire météo. Les dommages par le gel sont moins importants que prévu. Arrêt des interventions contre l'anthracnose. La spongieuse est encore présente. Plusieurs insectes demeurent sous surveillance. STADES DE DÉVELOPPEMENT DU CULTIVAR 'PATRIOT'   Fruits verts (grosseur d'un petit pois) Photo : Christian Lacroix (MAPAQ) Chaudière-Appalaches, 9 juin 2021 Fruits verts Photo : Julie Street (Club Durasol) Centre-du-Québec, 8 juin 2021   Stades de développement Régions Bourgeons à feuilles Bourgeons à fruits Montérégie Point noir Fruit vert (green fruit) Laurentides et Lanaudière Point noir Fruit vert (green fruit) Estrie, Centre-du-Québec et Mauricie Point noir Fruit vert (green fruit) Chaudière-Appalaches et Capitale-Nationale Point noir Fruit vert (early green fruit) Bas-Saint-Laurent Expansion des pousses Chute des corolles (petal fall) Liste et photos des stades du bleuet en corymbe : Highbush blueberry growth stages table (en anglais) Note : Le tableau ci-dessus indique les stades atteints dans certaines bleuetières pour le cultivar 'Patriot'. Selon votre emplacement, les stades atteints par vos bleuetiers peuvent différer et être plus ou moins avancés.    SOMMAIRE MÉTÉO Les gelées extrêmes de la fin mai ont fait place à la chaleur extrême et à des températures dépassant les 30 °C dans la majorité des bleuetières. Ce type de météo contrastée n'est pas si rare à ce temps-ci de l'année. Quelques journées venteuses ont contribué à l'assèchement des sols. Surveillez l'état hydrique de vos plants, puisque les précipitations naturelles ont plutôt été de courte durée, mais intenses par endroits. Les tiges allongent rapidement avec un feuillage qui a retrouvé sa coloration verte normale. La saison demeure hâtive avec maintenant une dizaine de jours d'avance sur l'an dernier (en moyenne). Pour plus de détails, vous pouvez consulter le sommaire agrométéorologique de Lire la suite

Nouveau

10 juin 2021
Le gel printanier survenu à la fin du mois de mai dans certaines régions du Québec a causé d’importants dommages aux vignobles dont la récolte de raisins pourrait être affectée par la mort des bourgeons. Sachez que les producteurs qui participent au programme Agri-stabilité peuvent dès maintenant faire une demande de paiement provisoire afin d’obtenir une avance correspondant à 50 % du paiement final estimé. Nous vous rappelons que vous avez jusqu’au 30 juin 2021 pour adhérer au programme ou confirmer votre participation. Site WEB Lire la suite
Vigne, Avertissement No 7, 10 juin 2021

Mise à jour

10 juin 2021
La floraison est commencée : quel parfum! Temps chaud et sec : les petites vignes ont soif. La prévention des maladies en période caniculaire. Insectes : présence du scarabée du rosier, des cicadelles et de quelques autres indésirables. Le relevage hâtif au stade nouaison est avantageux. Symptômes de carences nutritives : c'est le temps de faire des analyses foliaires.   DÉVELOPPEMENT PHÉNOLOGIQUE   Nous avons connu une accumulation record de degrés-jour durant la dernière semaine. Pour certains secteurs, c'est près de 100 degrés-jours. C'est la meilleure accumulation depuis la saison 2016, pour presque tous les secteurs. Sur les sites les plus chauds de la Montérégie, plus de 300 degrés-jours en base 10 (DJ10) sont maintenant accumulés depuis le 1er mars dernier, début des calculs d'accumulation de degrés-jours. Déjà, pour ces sites, la floraison des cépages ‘Frontenac rouge’ et ‘Marquette’ tire à sa fin. Pour un aperçu de l'accumulation des degrés-jour dans votre région, consultez le document Degrés-jour vigne saison 2021. Consultez Agrométéo pour un visuel provincial de l'état d'avancement du développement des cépages à débourrements hâtifs et semi-tardifs ainsi que d'autres modèles bioclimatiques sur la vigne. Attention à la date de début des calculs. Certains modèles débutent au 1er avril, alors que pour la vigne, les degrés-jours sont accumulés à partir du 1er mars. Floraison sur ‘Foch’ Evelyne Barriault, agr. MAPAQ   CANICULE ET SÉCHERESSE Pensez à irriguer les nouvelles plantations. La vigne mature est parmi les cultures qui supportent le mieux les conditions sèches, puisque ses racines très étendues lui permettent d'aller puiser l’eau en profondeur. Des apports d'eau sont toutefois à prévoir, pour les nouvelles plantations dont le système racinaire n'est pas encore bien développé. Pour être efficace, l'eau d'irrigation devrait pénétrer le sol à un minimum de 25 à 30 cm de profondeur, ce qui représente Lire la suite
1 à 10 sur 22621

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.