Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :
22781 documents disponibles
Pépinières ornementales, Avertissement No 12, 27 juillet 2021

Nouveau

27 juillet 2021
État de la situation : lécanie de Fletcher et scarabée japonais.   LÉCANIE DE FLETCHER   Lécanies de Fletcher adultes et masse d'œufs Photo : IQDHO Dans la plupart des cédrières visitées par nos collaborateurs, la lécanie de Fletcher (Parthenolecanium fletcheri) ne constitue pas un problème majeur cette année, et aucune intervention n’est recommandée. Des carapaces brunes de femelles de lécanie de Fletcher sont visibles, en quantité variable selon les entreprises, sur le feuillage du thuya occidental. Ces enveloppes protègent les œufs, et avant leur éclosion, les traitements phytosanitaires sont inefficaces.   Des larves de premier stade (rampant) sont maintenant visibles, et les carapaces sont presque vides. Si les populations le justifient, c’est le bon moment de faire un traitement pour atteindre les larves qui en sont sorties. Les traitements en cours de saison sont toutefois moins efficaces qu’une application d’huile de dormance au printemps.   Fiche technique : Lécanie de Fletcher Insecticides homologués contre la lécanie de Fletcher   SCARABÉES JAPONAIS ADULTES : SUIVI   Le scarabée japonais (Popillia japonica) ne cause pas énormément de dommages cette année, en pépinière. Le parasitoïde naturel Istocheta aldrichi a été observé sur une partie des scarabées, dans plusieurs régions du Québec. Dans certaines pépinières de production, le coléoptère a été dépisté en plus grand nombre dans certaines espèces ligneuses telles qu’Acer sp., Aesculus sp., Celtis sp., Juglans nigra et dans de jeunes saules (Salix sp.).   Un collaborateur rapporte avoir réalisé un traitement bio-insecticide foliaire à base de Bacillus thuringiensis sous-espèce galleriae localement, avec de bons résultats. Rappelons qu’en juillet, seuls les adultes seront susceptibles d’être contrôlés par les insecticides (foliaires). Plus tard, en août, il sera possible d’intervenir contre les jeunes larves (au sol). Lire la suite
Bleuet nain, Avertissement No 13, 27 juillet 2021

Nouveau

27 juillet 2021
Résultat des captures de la mouche du bleuet. Sommaire agrométéorologique.   MOUCHE DU BLEUET Durant la semaine du 19 juillet, la présence de la mouche du bleuet a été détectée dans 14 entreprises au Saguenay–Lac-Saint-Jean. Voici le tableau présentant le résultat des captures du réseau de piégeage du MAPAQ :   Date de prélèvement Nom des secteurs Nombre de pièges Nombre de pièges positifs Nombre total de captures 19 et 21 juillet Albanel 90 11 14 Semaine du 19 juillet L’Ascension-de-Notre-Seigneur 15 A A Semaine du 19 juillet Bégin 20 A A 19 au 21 juillet Dolbeau-Mistassini 105 45 175 Semaine du 19 juillet Girardville 37 A A Semaine du 19 juillet Labrecque 20 A A Semaine du 19 juillet La Doré 30 A A Semaine du 19 juillet Lamarche 20 A A Semaine du 19 juillet Normandin 40 A A Semaine du 19 juillet Notre-Dame-de-Lorette 15 A A Semaine du 19 juillet Péribonka 20 A A Semaine du 19 juillet Roberval 10 A A 22 juillet Saint-Augustin 20 1 1 Semaine du 19 juillet Saint-David-de-Falardeau 20 A A 20 juillet Saint-Eugène-d’Argentenay 20 2 2 20 juillet Sainte-Jeanne-d’Arc 20 1 1 Semaine du 19 juillet Saint-Méthode 80 A A Semaine du 19 juillet Sainte-Monique 15 A A Semaine du 19 juillet Saint-Prime 10 A A Semaine du 19 juillet Saint-Stanislas 15 A A Semaine du 19 juillet Saint-Thomas-Didyme 20 A A Semaine du 19 juillet Shipshaw 20 A A A : absence de mouches du bleuet   SOMMAIRE AGROMÉTÉOROLOGIQUE Le sommaire agrométéorologique vous présente le tableau des précipitations et des degrés-jours cumulés pour chacune des régions productrices de bleuets. Le modèle bioclimatique Phénologie du bleuetier nain illustre les degrés-jours cumulés, les degrés-jours prévus et identifie les différents stades de développement du bleuet nain.     Toute intervention de contrôle d’un ennemi des cultures doit être précédée d’un dépistage et de l’analyse des différentes stratégies d’intervention applicables (prévention et bonnes pratiques, lutte biologique, Lire la suite

Nouveau

26 juillet 2021

Nouveau

26 juillet 2021
Opérations préventives dans la culture du poinsettia.  

Mise à jour

26 juillet 2021
Poinsettia : prévenir les problèmes au cours de la saison de production

Nouveau

26 juillet 2021
2020-2021 en quelques chiffres… Plus de 1 700 clones in vitro maintenus en banque Plus de 500 croisements réalisés en serres Plus de 74 000 graines obtenues, sources de nouvelles variétés Plus de 4 000 analyses PCR effectuées afin de dépister des gènes de résistance contre le PVY, le nématode à kyste doré et le mildiou Plus de 7 000 variétés et parcelles en essais Contribution financière des PPTQ de 1 248 430 $, pour la période 2018-2023, dans 21 projets de recherche et pour lesquels d'autres programmes de financement ont investi un total de 9 918 149 $  Effet de levier de 9 du Programme de recherche du CRPTQ, pour la période 2018-2023  Plus de 95 collaborateurs provinciaux, canadiens et internationaux impliqués dans des projets et collaborations. Les États financiers au 31 mars 2021 sont également disponibles à la suite du Rapport annuel. Lire la suite
Pomme de terre, Avertissement No 11, 23 juillet 2021

Nouveau

23 juillet 2021
Conditions météo : températures plutôt saisonnières avec des précipitations variables. Développement de la culture : bonne croissance végétative avec une tubérisation active. Insectes : adultes du doryphore de retour; activité variable de la cicadelle de la pomme de terre. Maladies : aucun cas de mildiou; progression plutôt lente de la brûlure hâtive; début d’activité d’autres maladies. CONDITIONS MÉTÉOROLOGIQUES Pour la période du 16 au 22 juillet 2021, des températures plutôt saisonnières ont été enregistrées, peut-être un peu sous les moyennes par endroits, avec des nuits parfois douces et surtout humides. De nouveau cette semaine, le mercure est demeuré sous les 30 oC le jour (sommaire agrométéorologique). Les précipitations ont été hétérogènes sur le territoire, avec des accumulations plutôt légères en général et plus importantes par endroits, à la suite d’averses et d'orages localisés (carte des précipitations des 7 derniers jours). Pour les 7 prochains jours (soit du 23 au 29 juillet), les prévisions émises par Environnement Canada indiquent des températures généralement sous les moyennes de saison. Du côté des précipitations, elles s’annoncent fréquentes dans certains secteurs, notamment plus au nord, mais avec des quantités de pluie plutôt légères. Une perturbation un peu plus importante est également prévue le 25 et/ou 26 juillet, selon la région.   DÉVELOPPEMENT DE LA CULTURE   La croissance demeure bonne à peu près partout à la faveur du fond d’air humide et des températures modérées. La plupart des parcelles sont en floraison ou en début de sénescence plus au sud, et surtout en floraison ou début floraison dans celles plus au nord. La biomasse foliaire est généralement saine sauf dans certains champs où des taches, des décolorations ou des brûlures apparaissent ou se développent sur les feuilles (voir photos). La ou les causes sont toujours à l’étude, avec des analyses en cours par endroits Lire la suite
Pommier, Avertissement No 14, 23 juillet 2021

Nouveau

23 juillet 2021
Insectes et acariens. Journée de démonstration du 12 août. Liste des laboratoires pour analyses foliaires. Pesticides : délais avant récolte. Observations et prévisions du Réseau-pommier.  INSECTES et ACARIENS (G. Chouinard et F. Pelletier) Carpocapse On se situe actuellement entre le vol de la 1re génération de papillons et le début de la 2e génération, selon le modèle prévisionnel du Réseau-pommier. Les collaborateurs du Réseau rapportent des captures à la baisse dans la majorité des vergers. Des captures et des dégâts récents sont observés dans une minorité de vergers seulement.   Mouche de la pomme Une augmentation des captures a été observée par endroits au cours de la dernière semaine. Mais, dans l’ensemble, jusqu’à maintenant, moins de la moitié des parcelles ont atteint le seuil d’intervention dans les régions les plus hâtives. Selon le modèle prévisionnel, on se situe près du pic de captures pour la majorité des régions, alors qu’il est prévu au début août pour les régions de l’Estrie et de Québec (voir le sommaire par région en fin de communiqué).   Tordeuses Peu de dommages de tordeuses à bandes obliques ont été observés par les collaborateurs du Réseau. Seules quelques interventions localisées ont été requises dans certains vergers, principalement dans la région des Laurentides. Le vol de la 2e génération de papillons devrait débuter dans environ une semaine, dans les régions les plus hâtives (Montérégie et sud-ouest de Montréal).   Acariens Un bon contrôle des tétranyques est atteint par les acariens prédateurs (phytoséides et agistèmes) dans la plupart des vergers. Des applications d’acaricides ont été requises, de façon localisée, dans une minorité de blocs jusqu’à présent.     Pucerons Une augmentation des observations de pucerons lanigères dans plusieurs vergers est également mentionnée par différents collaborateurs du Réseau. Scarabée japonais Les populations ont augmenté, au cours des deux dernières semaines, dans Lire la suite

Nouveau

23 juillet 2021
Mise à jour du 23 juillet 2021
Grandes cultures, Avertissement No 13, 23 juillet 2021

Nouveau

23 juillet 2021
FONGICIDES DANS LE MAÏS : Attention à la rentabilité. VER-GRIS OCCIDENTAL DES HARICOTS : un traitement effectué trop tôt peut être inefficace. POURRITURE À SCLÉROTES : surveillance des champs à risque recommandée. Populations élevées du PUCERON DU SOYA dans plusieurs régions. CÉRÉALES : récolter sans tarder. CICADELLE DE LA POMME DE TERRE (luzerne) : état de la situation.     Télécharger l'enregistrement audio de l'avertissement APPLICATIONS DE FONGICIDES DANS LA CULTURE DU MAÏS GRAIN ET DU MAÏS ENSILAGE : LA PLUPART DU TEMPS NON RENTABLES Groupe de travail sur les maladies des Grandes cultures Parmi les maladies du maïs grain et ensilage, ce sont les maladies des épis qui sont les plus préoccupantes, puisqu’elles peuvent produire des toxines dommageables pour la santé humaine et animale. C’est lors des premiers jours suivant la sortie des soies que le maïs est le plus sensible à ce type d’infection. Aussi, les blessures causées par des insectes (ex.: ver-gris occidental des haricots) plus tard en saison peuvent créer une porte d’entrée, provoquant une infection plus tardive.   Une analyse, réalisée par Luc Belzile et Gilles Tremblay, et publiée en 2016 a mis en lumière qu’il y avait peu de chances d'atteindre le seuil de rentabilité avec l’application de fongicides dans le maïs grain. Parmi les 13 essais qu'ils ont analysés, même si des gains de rendement ont été obtenus dans la majorité des cas, à la suite de l’application de fongicides, seulement trois essais présentaient un bénéfice économique, alors qu'il y avait eu des pertes financières dans les 10 autres essais. En actualisant le prix du maïs et ceux des fongicides qui ont été utilisés dans ces différents essais, on obtient la même proportion de cas rentables. Concernant le maïs ensilage, la rentabilité des traitements fongicides ainsi que l’impact positif sur la qualité de l’ensilage et sur la performance des vaches laitières restent à être démontrés. La décision Lire la suite
1 à 10 sur 22781

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.