Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :
596 documents correspondants à votre recherche et/ou filtre(s) sélectionné(s)
24 archives correspondants à votre recherche et/ou filtre(s) sélectionné(s)
12 septembre 2022
Le Conseil canadien du porc, au cours des deux dernières années, a mis à jour la norme nationale de biosécurité porcine qui datait de 2010.
Bleuet nain, Avertissement No 4, 31 mai 2022
31 mai 2022
Réduction du pH pour contrôler les mauvaises herbes. Contrôle des mauvaises herbes en prélevée. Stade d’intervention pour le traitement du danthonie à épi. Contrôle printanier du quatre-temps. Dépistage de l’altise. Application de pesticides en présence des pollinisateurs. Biosécurité à la ferme. Plan de biosécurité. Stades de la culture. Sommaire agrométéorologique.   RÉDUCTION DU PH POUR CONTRÔLER LES MAUVAISES HERBES   Les applications de soufre sont toujours en cours au Saguenay–Lac-Saint-Jean et sur la Côte-Nord. Pour plus de détails concernant l’application de soufre, voir l’ avertissement N° 3 du 24 mai 2022.     CONTRÔLE DES MAUVAISES HERBES EN PRÉLEVÉE Les applications d’herbicides en prélevée sont en cours au Saguenay–Lac-Saint-Jean et sur la Côte-Nord. Pour plus de détails concernant le contrôle des mauvaises herbes en prélevée, veuillez consulter l’avertissement N° 2 du 16 mai 2022.   STADE D’INTERVENTION POUR LE TRAITEMENT DU DANTHONIE À ÉPI Au Saguenay–Lac-Saint-Jean et sur la Côte-Nord, le stade de traitement de 7 cm du danthonie à épi est atteint dans certains secteurs. Pour plus de détails concernant le traitement du danthonie à épi, voir l’avertissement N° 3 du 24 mai 2022.   CONTRÔLE PRINTANIER DU QUATRE-TEMPS Au Saguenay–Lac-Saint-Jean et sur la Côte-Nord, le stade pour le traitement printanier du quatre-temps est à surveiller. L’herbicide SPARTAN est le seul produit homologué pour la suppression du quatre-temps. L’application printanière est réalisée lorsque la majorité des feuilles de la plante sont dépliées et forment un angle de 45° avec la tige. Pour de l’information complémentaire, consulter la fiche du Guide de production du bleuet sauvage. Il est important de ne pas confondre le quatre-temps et le maïanthème du Canada. Ces deux mauvaises herbes sont souvent présentes au même moment.   DÉPISTAGE DE L’ALTISE Historiquement, les premières larves d’altises sont capturées vers le 30 mai. Lire la suite
Bleuet nain, Avertissement No 2, 16 mai 2022
16 mai 2022
Réglage des pulvérisateurs et des épandeurs. Nettoyage des pulvérisateurs. Contrôle des mauvaises herbes en prélevée. Précisions pour l’hexazinone. Pourriture sclérotique. Plan de biosécurité. Stades de la culture. Sommaire agrométéorologique.   RÉGLAGE DES PULVÉRISATEURS ET DES ÉPANDEURS Il est temps de régler vos épandeurs et vos pulvérisateurs en ce début de saison. Une machinerie défectueuse ou mal réglée peut entraîner des dommages à la culture, une augmentation des coûts ou un contrôle inadéquat des mauvaises herbes, des insectes ou des maladies visés. Le réglage des équipements d’épandage et de pulvérisation est donc une étape importante qui permet d’être efficace (uniformité et dosage) tout en étant respectueux de l’environnement. Pour plus d’information sur les méthodes de réglage, consultez les documents Le réglage du pulvérisateur, Le réglage d’un épandeur granulaire et Le réglage du Valmar. Vous pouvez aussi faire inspecter et régler votre pulvérisateur par une personne accréditée dans le cadre du projet Action-réglage.   NETTOYAGE DES PULVÉRISATEURS Il est essentiel de bien nettoyer les pulvérisateurs afin d’éviter des situations (phytotoxicité, mélange incompatible entre deux produits phytosanitaires, etc.) qui risqueraient d’endommager les bleuetiers. Le réservoir, les tuyaux, la rampe, les buses et les filtres doivent être bien nettoyés. Avant de commencer le nettoyage du pulvérisateur, il est important de consulter les étiquettes des pesticides utilisés puisque pour certains produits, la procédure de nettoyage et le type de détergent à utiliser y sont précisés. Veuillez consulter ce document pour obtenir une procédure de nettoyage générale.      CONTRÔLE DES MAUVAISES HERBES EN PRÉLEVÉE Le stade pour les applications en prélevée de l’herbicide VELPAR DF CU est atteint au Saguenay–Lac-Saint-Jean et sur la Côte-Nord. Afin de bien choisir les herbicides de prélevée, il est important Lire la suite
25 février 2022
Mouche du bleuet : recommandations de biosécurité
Trousse de biosécurité pomme de terre
02 décembre 2021
La biosécurité est une alliée incontournable pour limiter la propagation des organismes nuisibles aux cultures. La rentabilité et la pérennité du secteur agricole sont liées au maintien du meilleur état sanitaire possible des végétaux. Les principes de biosécurité ont déjà fait leurs preuves pour limiter l’introduction et la propagation de plusieurs organismes nuisibles de la pomme de terre. En vue d’aider les entreprises à renforcer la biosécurité dans leur entreprise, voici une trousse de biosécurité adaptée à la production de pommes de terre. Cette trousse propose différents outils numériques (modèle de plan de biosécurité, fiche explicative, capsules d’animation, vidéo, affiches, dépliants) pour permettre l’implantation et la communication des mesures de biosécurité. Ils peuvent servir, entre autres, à la gestion de la biosécurité, à l’affichage, à la signalisation, à la sensibilisation des visiteurs et à la formation des employés. Certains outils peuvent être téléchargés et adaptés au besoin de l’entreprise, utilisés pour impression sur le matériel de votre choix ou visionnés en ligne. De plus, des liens vers des renseignements pertinents ou d’autres outils déjà existants sur le Web seront également ajoutés pour regrouper l’information.   La biosécurité est un ensemble de pratiques utilisées pour prévenir, minimiser et gérer la transmission des ravageurs connus, nouveaux ou inconnus, y compris leur introduction, leur propagation et leur libération. Elle contribue à protéger les intérêts économiques des entreprises ainsi que de l’ensemble du secteur. 1.1 CONCEPTS DE BIOSÉCURITÉ La biosécurité se divise en trois segments qui peuvent être utilisés selon le risque et le statut des ravageurs à gérer pour l’entreprise, soit : la bioexclusion (risque d’introduction d’un ravageur), la biogestion (risque de dispersion dans l’entreprise d’un ravageur présent) et le bioconfinement (risque de contamination d’autres entreprises avec un ravageur Lire la suite
14 janvier 2022
L'objectif du projet était d'évaluer l'efficacité de l'aérogéothermie pour filtrer l'air dans une optique de biosécurité et de conditionnement de l'air. Plusieurs documents sont associés à ce projet. Cliquez sur le lien pour les consulter.
Trousse de biosécurité bleuet nain
07 décembre 2021
La biosécurité est une alliée incontournable pour limiter la propagation des organismes nuisibles aux cultures. La rentabilité et la pérennité du secteur agricole sont liées au maintien du meilleur état sanitaire possible des végétaux. Les principes de biosécurité ont déjà fait leurs preuves dans de nombreux domaines, notamment au niveau des productions animales. L’arrivée de la mouche du bleuet au Saguenay–Lac-Saint-Jean a fait ressortir la nécessité d’implanter ces concepts, qui sont encore peu connus ou utilisés dans ce secteur, afin de mieux gérer les risques économiques que peuvent causer de nouveaux ravageurs.   En vue d’aider les entreprises dans cette transition, voici une trousse de biosécurité adaptée à la production du bleuet nain. Cette trousse propose différents outils numériques (modèle de plan de biosécurité, fiche explicative, capsules d’animation, vidéo, affiches, dépliants, etc.) pour permettre d’implanter des mesures de biosécurité. Ils peuvent servir, entre autres, à la gestion de la biosécurité, à l’affichage, à la signalisation, à la sensibilisation des visiteurs et à la formation des employés. Certains outils peuvent être téléchargés et adaptés au besoin de l’entreprise, utilisés pour impression sur le matériel de votre choix ou visionnés en ligne. De plus, des liens vers des renseignements pertinents ou d’autres outils déjà existants sur le Web seront également ajoutés pour regrouper l’information.   La biosécurité est un ensemble de pratiques utilisées pour prévenir, minimiser et gérer la transmission des ravageurs connus, nouveaux ou inconnus, y compris leur introduction, leur propagation et leur libération. Elle contribue à protéger les intérêts économiques des entreprises ainsi que de l’ensemble du secteur. 1.1 CONCEPTS DE BIOSÉCURITÉ La biosécurité se divise en trois segments qui peuvent être utilisés selon le risque et le statut des ravageurs à gérer pour l'entreprise soit: la bioexclusion (risque d'introduction Lire la suite
04 juillet 2022
Un protocole harmonisé de surveillance de l’amarante tuberculée a été élaboré pour permettre la coordination et l’échange d’information entre les provinces. Cette collaboration contribuera à la connaissance de la distribution des populations d’amarante tuberculée résistantes aux herbicides au Canada, ce qui aidera à orienter les programmes de lutte contre cette mauvaise herbe problématique afin que les producteurs puissent limiter son incidence et sa propagation au Canada. Le protocole est disponible en anglais et en français.  Ce questionnaire peut être utilisé avec le protocole pour recueillir des renseignements sur les pratiques agricoles des sites dépistés. Le questionnaire est également disponible en anglais. Pour de plus amples informations, veuillez contacter le secrétariat du Conseil canadien de la santé des végétaux par courriel à l’adresse : CPHCsecretariat@gmail.com.   Lire la suite
04 juillet 2022
Un protocole harmonisé de surveillance de l’amarante tuberculée a été élaboré pour permettre la coordination et l’échange d’information entre les provinces. Cette collaboration contribuera à la connaissance de la distribution des populations d’amarante tuberculée résistantes aux herbicides au Canada, ce qui aidera à orienter les programmes de lutte contre cette mauvaise herbe problématique afin que les producteurs puissent limiter son incidence et sa propagation au Canada. Le protocole est également disponible en anglais. Un questionnaire sur les pratiques agricoles des sites dépistés accompagnant le protocole est disponible en français et en anglais. Pour de plus amples informations, veuillez contacter le secrétariat du Conseil canadien de la santé des végétaux par courriel à l’adresse : CPHCsecretariat@gmail.com.   Lire la suite
04 juillet 2022
Un protocole harmonisé de surveillance de l’amarante tuberculée a été élaboré pour permettre la coordination et l’échange d’information entre les provinces. Cette collaboration contribuera à la connaissance de la distribution des populations d’amarante tuberculée résistantes aux herbicides au Canada, ce qui aidera à orienter les programmes de lutte contre cette mauvaise herbe problématique afin que les producteurs puissent limiter son incidence et sa propagation au Canada. Le protocole est également disponible en français. Un questionnaire sur les pratiques agricoles des sites dépistés accompagnant le protocole est disponible en français et en anglais. Pour de plus amples informations, veuillez contacter le secrétariat du Conseil canadien de la santé des végétaux par courriel à l’adresse : CPHCsecretariat@gmail.com.   Lire la suite
1 à 10 sur 596

En cliquant sur « Accepter tous les cookies », vous acceptez le stockage de ces témoins de connexion sur votre appareil. Ceux-ci permettent au CRAAQ de générer des statistiques et d'améliorer votre expérience utilisateur. Vous pourrez les désactiver en tout temps dans votre fureteur Web.

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.