Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :
9439 documents correspondants à votre recherche et/ou filtre(s) sélectionné(s)
68 archives correspondants à votre recherche et/ou filtre(s) sélectionné(s)
Grandes cultures, Avertissement No 35, 28 juillet 2017
28 juillet 2017
En Maurice, en Montérégie, en Estrie et au Bas Saint-Laurent, des conseillers ont rapporté des cas de champs de luzerne et de trèfle endommagés par la cicadelle de la pomme de terre. Les infestations sont parfois importantes et les dommages varient de légers à sévères selon les régions. Puisque cet insecte peut affecter la qualité du fourrage et en diminuer le rendement, un suivi est recommandé.    LA CICADELLE DE LA POMME DE TERRE : CAS RAPPORTÉS, LA VIGILANCE EST DE MISE Les symptômes caractéristiques de dommages provoqués par la cicadelle de la pomme de terre sont un arrêt de croissance, un jaunissement en forme de V qui peut être accompagné d’un dessèchement  des zones jaunies (ce qu’on appelle la brûlure ou grillure  des cicadelles) (photos 1 et 2) ou le plant affecté peut prendre une couleur rougeâtre et violacée (photos 3 et 4). Ces symptômes peuvent être confondus avec ceux d'une carence en bore.   Photo 1. Dommages provoqués par la cicadelle de la pomme de terre dans un champ de luzerne. Crédit : P.Séguin (Université McGill)   Photo 2. Dommages provoqués par la cicadelle de la pomme de terre dans un champ de luzerne. Crédit : P.Séguin (Université McGill)   Photo 3. Dommages provoqués par la cicadelle de la pomme de terre dans un champ de trèfle Kura. Crédit : P.Séguin (Université McGill)   Photo 4. Dommages provoqués par la cicadelle de la pomme de terre dans un champ de trèfle Kura. Crédit : P.Séguin (Université McGill) Pour en savoir plus sur la méthode de dépistage, les seuils d’intervention et les stratégies de lutte contre ce ravageur, référez-vous à la fiche technique : La cicadelle de la pomme de terre dans la luzerne.   Cet avertissement a été rédigé par Isabelle Fréchette, agr. et Huguette Martel, agr. Pour des renseignements complémentaires, vous pouvez contacter les avertisseurs du réseau Grandes cultures ou le secrétariat du RAP. La reproduction de ce Lire la suite
Grandes cultures, Avertissement No 39, 4 août 2017
04 août 2017
Depuis l’avertissement paru vendredi dernier sur le sujet, des conseillers en Outaouais, en Montérégie-Ouest et en Montérégie-Est ont rapporté des cas de champs de luzerne et de trèfle endommagés par la cicadelle de la pomme de terre. Les infestations sont parfois importantes, dépassant les seuils d’intervention et les dommages varient de légers à sévères selon les cas. Puisque cet insecte peut affecter la qualité du fourrage et en diminuer le rendement, un suivi est recommandé.   LA CICADELLE DE LA POMME DE TERRE : CAS RAPPORTÉS, LA VIGILANCE EST DE MISE Les symptômes caractéristiques de dommages provoqués par la cicadelle de la pomme de terre sont un arrêt de croissance, un jaunissement en forme de V qui peut être accompagné d’un dessèchement  des zones jaunies (ce qu’on appelle la brûlure ou grillure  des cicadelles) (photos 1 et 2) ou le plant affecté peut prendre une couleur rougeâtre et violacée (photos 3 et 4). Ces symptômes peuvent être confondus avec ceux d'une carence en bore.   Photo 1. Dommages provoqués par la cicadelle de la pomme de terre dans un champ de luzerne. Crédit : P.Séguin (Université McGill)   Photo 2. Dommages provoqués par la cicadelle de la pomme de terre dans un champ de luzerne. Crédit : P.Séguin (Université McGill)   Photo 3. Dommages provoqués par la cicadelle de la pomme de terre dans un champ de trèfle Kura. Crédit : P.Séguin (Université McGill)   Photo 4. Dommages provoqués par la cicadelle de la pomme de terre dans un champ de trèfle Kura. Crédit : P.Séguin (Université McGill) Pour en savoir plus sur la méthode de dépistage, les seuils d’intervention et les stratégies de lutte contre ce ravageur, référez-vous à la fiche technique : La cicadelle de la pomme de terre dans la luzerne.   Cet avertissement a été rédigé par Isabelle Fréchette, agr. et Huguette Martel, agr. Pour des renseignements complémentaires, vous pouvez contacter les avertisseurs Lire la suite
19 novembre 2012
Exercer un meilleur contrôle sur les coûts de production, le rendement, la qualité et l'utilisation de vos fourrages? Un défi qu'il vaut la peine de relever!
26 juillet 2019
Affiche présentée lors du Symposium sur les bovins laitiers du 24 octobre 2017. Une vidéo a été réalisée dans le cadre du symposium présentant les affiches scientifiques, cliquez ici. Une initiative du Comité bovins laitiers du CRAAQ.
11 mars 2016
Le rendement et la qualité des fourrages, tout comme la performance et la santé des animaux, sont fortement influencés par la fertilité du sol. Les meilleures pratiques de gestion impliquant la fertilisation seront discutées. Résumé et présentation PowerPoint de la conférence présentée lors du Colloque sur les plantes fourragères du 9 décembre 2015.  Une initiative du Comité plantes fourragères du CRAAQ.  Lire la suite
08 août 2018
En saituation de sécheresse, quoi faire cet automne pour augmenter ses réserves en fourrages ? Consultez l'ensemble des documents du Dossier sécheresse 2018
04 juin 2018
Les opérations de récolte ont une grande influence sur la qualité du fourrage récolté, la qualité du peuplement et la durée de vie des prairies. Cette problématique parfois subtile sera abordée en y apportant des solutions concrètes. Les facteurs pouvant influencer le rendement des cultures de plantes fourragères seront également discutés et des solutions seront proposées pour réduire les pertes, que ce soit avant ou pendant la récolte. Cette conférence est également displonible en vidéo. Résumé et présentation PowerPoint de la conférence présentée lors du Colloque sur les plantes fourragères du 22 février 2018. Une initiative du Comité plantes fourragères du CRAAQ. Lire la suite
16 juin 2014
Résumé et présentation PowerPoint de la conférence présentée lors de la Journée d'information scientifique grandes cultures du 20 février 2014. À l’été 2012, la Fédération de l’UPA du Bas-Saint-Laurent, le CFP Mont-Joli-Mitis et la firme Écosphère, ont entrepris une première phase d’expérimentation sur le soya fourrager en zone agricole nordique afin de déterminer la faisabilité de cette culture sous les conditions de La Mitis. Lire la suite
01 juin 2011
Le chou fourrager (Brassica oleracea var. acephala DC; en anglais, il est désigné par forage kale ou fodder kale) est une plante de la famille des crucifères qui se distingue par un rendement élevé, une valeur nutritive exceptionnelle, une bonne appétibilité et une grande résistance au froid. Cette plante est tout indiquée pour les entreprises qui désirent offrir un fourrage d’une qualité supérieure à leurs animaux de septembre jusque tard à l’automne. Il faut cependant être en mesure de faire une gestion intensive de la paissance, car il y a certains risques d’ordre métabolique associés à la consommation des crucifères fourragères. Lorsque les conditions de croissance sont bonnes, des semis précoces peuvent fournir plus de 10 tonnes par hectare de matière sèche après 5 mois de végétation (Kunelius et al., 1989). Il existe plusieurs formes de chou fourrager, dont les plus connues sont les types moellier, cavalier et branchu (« mille têtes »).    Lire la suite
30 juin 2016
Fiche synthèse du projet qui avait pour objectif de développer les méthodes culturales de semis, de fertilisation et de récolte les plus appropriées pour améliorer la productivité, le rendement en sucres et la qualité fourragère du millet perlé sucré. Cette étude a démontré que le millet perlé sucré présente un bon potentiel de rendement comme culture énergétique pour la production d’éthanol. Toutefois, afin de vérifier si cette culture peut servir à deux filières, soit la production d’éthanol et l’utilisation du fourrage pressé dans l’alimentation des bovins, il reste à vérifier les procédés de pressage et d’extraction de la sève sucrée et la valorisation en ensilage des résidus ligno-cellulosiques obtenus après pressage. Lire la suite
1 à 10 sur 9439

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.