Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :
21187 documents correspondants à votre recherche et/ou filtre(s) sélectionné(s)

Nouveau

17 octobre 2019
Le début de la coupe des arbres

Mise à jour

16 octobre 2019
Différenciation entre les espèces d'amarantes

Nouveau

16 octobre 2019
La carnosine, une molécule composée de deux acides aminés (ß-alanine et L-histidine), est produite naturellement par l’organisme. Elle se concentre principalement dans les muscles squelettiques et le cerveau et elle se retrouve également dans le coeur et dans d’autres tissus.
Pommier, Avertissement No 18, 16 octobre 2019

Nouveau

16 octobre 2019
TAVELURE : URÉE À L'AUTOMNE L’urée est efficace contre la tavelure, lorsqu'appliquée à l’automne et au printemps. La période privilégiée demeure le printemps, mais un traitement postrécolte est possible en tenant compte de certaines restrictions : Traitement foliaire ou de litière  Le traitement d’urée peut être appliqué directement sur l’arbre avant la chute des feuilles à l’automne, ce qui assure une meilleure couverture que lorsque le traitement est appliqué au sol. Cet apport d’azote automnal n’a pas de conséquences graves sur l’arbre et peut même être bénéfique. Cependant, l’apport nutritionnel sera négligeable si les feuilles contiennent déjà beaucoup d’azote. Par ailleurs, un apport automnal d’urée sur de jeunes arbres pas encore productifs pourrait être néfaste, et dépasser 50 kg/ha à l’automne peut mener à une mortalité partielle des bourgeons. Finalement, les applications d’urée à l’automne sont associées à une augmentation des problèmes de chancre européen. Quand l’application d’automne a lieu trop longtemps avant la chute des feuilles, l’urée est métabolisée et son action contre la tavelure est moindre. L’urée foliaire appliquée à l’automne sur du feuillage encore fonctionnel est absorbée par l’arbre en 48 heures. Pour maximiser l’effet contre la tavelure, il faut donc retarder autant que possible le traitement et/ou accélérer la défoliation. L'application d'urée au sol doit être faite après la chute des feuilles et est donc souvent retardée au printemps. Recette  Le traitement « classique » est fait avec une solution de 50 kg d’urée par hectare dans un volume d'eau suffisant pour dissoudre l’urée. Les Américains préconisent près de 1 000 litres d’eau par hectare (40 livres d’urée dans 100 gallons par acre), mais il n’est pas nécessaire d’utiliser un volume aussi élevé. Il est possible de dissoudre 50 kg d’urée dans 75 litres d’eau à 0 °C, mais c’est plus facile avec les volumes usuels (ex. : 250 l/ha). Il n’y a donc pas de problème Lire la suite

Nouveau

16 octobre 2019
PRIX DES VEAUX D'EMBOUCHE automne 2019/ Source: Rapport quotidien encans spécialisées, FPBQ, www.bovin.qc.ca    

Mise à jour

15 octobre 2019
Moyennes provinciales, du premier et du dernier quarts pour 8 caractères d'importance établies à partir des troupeaux contrôlés au PATBQ de 2009 à 2018. Les entreprises retenues ont été classées selon l'indice d'efficacité technique (IET) suivant : ((Poids moyen au sevrage X Taux d'efficacité reproductive X 365,25)  / Intervalle moyen de vêlage). Les entreprises du premier et du dernier quarts ont été déterminées sur la base de cet IET. Les caractères ont été analysés indépendamment les uns des autres. Le document est disponible dans les deux langues et les deux systèmes d’unités de mesure. Cliquez sur le lien de votre préférence, pour l’avoir en français système international d'unités; français système impérial ; anglais système international d'unités ou encore en anglais système impérial. Lire la suite

Mise à jour

15 octobre 2019
Liste des hybrides de maïs disponibles pour la saison 2020 avec traitements de semences aux fongicides seulement (sans insecticides).

Mise à jour

11 octobre 2019
Dans ce guide, on propose à l'apiculteur une série de pratiques facilitant l’atteinte des résultats visés par la mise en place de mesures de biosécurité décrites dans le document sur la  "Norme nationale de biosécurité à la ferme pour l’industrie apicole" publiée par l'Agence canadienne d'inspection des aliments. Le guide contient entre autres une liste de contrôle d'auto-évaluation visant à aider les apiculteurs à déterminer s'ils ont atteint les objectifs en matière de biosécurité; des formulaires pour la tenue de registre; des diagrammes du cycle annuel de production apicole et de surveillance liés aux pratiques de biosécurité. Enfin, l'utilisateur trouvera en annexe des listes des personnes et organismes à contacter pour obtenir des informations additionnelles sur les pratiques de biosécurité pour le secteur apicole. Le document est aussi disponible sur le site suivant:   http://www.inspection.gc.ca/animaux/animaux-terrestres/biosecurite/normes-et-principes/fra/1344707905203/1344707981478 Lire la suite
Synthèse - Changements climatiques et phytoprotection au Québec

Nouveau

10 octobre 2019
La recherche sur les changements climatiques avance à grands pas depuis plusieurs années. Le groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) a été créé en 1988 et depuis les rapports sur le sujet se multiplient. Au Québec, la création d’Ouranos en 2001 et du Fonds vert en 2006 a marqué un tournant dans l’acquisition de connaissances sur l’impact des changements climatiques et sur l'élaboration de solutions pour l’adaptation de la société québécoise. De nombreux projets de recherche ciblant la phytoprotection et les changements climatiques ont ainsi été financés depuis plusieurs années par l’entremise du Fonds vert via le Ministère de l’Agriculture des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) et Ouranos. Dans le cadre d’un appel de projets ciblé sur les Mesures d’adaptation aux changements climatiques en phytoprotection, le MAPAQ et Ouranos nous ont mandatés pour entreprendre une analyse globale des résultats des études réalisées à ce jour et pour identifier les besoins futurs à prioriser pour servir au mieux le secteur agricole et la pratique de la phytoprotection dans le contexte des changements climatiques. Les objectifs de cette synthèse sont : Identifier les acteurs des recherches/services en phytoprotection au Québec et les sources de financement; Identifier les principaux projets de recherche réalisés au Québec en phytoprotection en lien avec les changements climatiques afin de dresser un portrait dans les différentes cultures; Identifier ce qui limite le Québec dans son adaptation aux changements climatiques en matière de phytoprotection; Identifier les lacunes à combler en matière de connaissance des impacts des changements climatiques et des mesures d’adaptation en phytoprotection; Identifier les actions à entreprendre pour les prochaines années afin d’aider le secteur de la phytoprotection à s’adapter aux impacts des changements climatiques. Lire la suite
Publications « ABC de la production porcine » - mise à jour de 2 feuillets

Nouveau

09 octobre 2019
L’équipe du secteur Économie et gestion du CDPQ a effectué la mise à jour des 2 feuillets suivants : Tendances de consommation (Août 2019) Portrait de la production porcine québécoise (Octobre 2019) Pour rappel, l’ABC de la production porcine est un recueil d'information qui regroupe des renseignements concernant la production porcine québécoise, canadienne et nord-américaine principalement. Cette publication n'est diffusée que sur notre site Internet. Pour vous les procurer, cliquez ici. Lire la suite
1 à 10 sur 21187

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.