Chargement en cours

    03 mars 2017
    Le petit coléoptère de la ruche (PCR) est un insecte ravageur qui peut causer des dommages importants dans les ruches et dans les mielleries. C’est une maladie à déclaration obligatoire au Québec et dans la plupart des provinces canadiennes. Mis à part quelques introductions sporadiques liées à l’importation de reines et de cire en provenance de pays non indemnes, sa présence n’avait pas été rapportée au Canada jusqu’en 2008. Depuis ce moment, quelques rares incursions ont été détectées au Québec près de la frontière américaine, mais les mesures de contrôle et de surveillance qui ont été mises en œuvre dans chaque cas permettent de considérer que le PCR ne s'est pas encore établi au Québec. La situation est différente en Ontario où, à la suite de la découverte d’un grand nombre de cas,  une zone de quarantaine a été établie à l’extrême sud-ouest de la province dès 2010 par le gouvernement ontarien. Devant l’ampleur et l’endémicité de l’infestation, la zone de quarantaine a été maintenue depuis ce temps. ... lire la suite >>
    02 mars 2017
    Any beekeeper planning to have colonies, nuclei or packages of bees transit through Québec territory must have a transit authorization issued by the Direction de la santé animale (DSA) of the Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ). The goal of this protocol is to contribute to ensuring a reasonable degree of protection against the risk of introducing Aethina tumida (small hive beetle), a bee disease designated in the Regulation to designate contagious or parasitic diseases, infectious agents and syndromes (CQLR, c. P-42, r. 4.2). This protocol targets beekeeping operations planning to have bees from other Canadian provinces or territories transit through Québec, and specifies the requirements that these businesses must meet to be eligible for an authorization to transit through Québec territory.   ... lire la suite >>
    02 mars 2017
    Tout apiculteur qui projette de faire transiter par le territoire du Québec des colonies, nucléi ou paquets d’abeilles a l'obligation de détenir une autorisation de transit délivrée par la Direction de la santé animale (DSA) du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ). L'objectif du présent protocole est de contribuer à assurer une protection adéquate contre les risques d’infestations par Aethina tumida (petit coléoptère de la ruche), maladie apicole désignée dans le Règlement sur la désignation des maladies contagieuses ou parasitaires, des agents infectieux et des syndromes (RLRQ, chapitre P-42, r. 4.2). Ce protocole vise les entreprises projetant de faire transiter par le territoire québécois des abeilles en provenance d’autres provinces ou territoires canadiens et précise les exigences du Québec auxquelles ces entreprises doivent satisfaire pour être admissibles à une autorisation de transit.   ... lire la suite >>
    02 mars 2017
    Any beekeeper planning to import colonies, nuclei or packages of bees into Québec territory[1] must have an authorization to import bees into Québec issued by the Direction de la santé animale (DSA) of the Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ). The goal of this protocol is to contribute to ensuring a reasonable degree of protection against the risk of introducing Aethina tumida (small hive beetle or SHB) and Paenibacillus larvae (the causative organism of American foulbrood), bee diseases designated in the Regulation to designate contagious or parasitic diseases, infectious agents and syndromes (CQLR, c. P-42, r. 4.2). This protocol targets beekeeping operations in provinces where the small hive beetle is absent or controlled by health authorities, and specifies the requirements that these businesses must meet to be eligible for an authorization to import into Québec territory.   [1]     The issuance of an authorization to import by the MAPAQ is not required for packages of bees imported into Canada in accordance with the requirements of the Canadian Food Inspection Agency. ... lire la suite >>
    02 mars 2017
    Tout apiculteur qui projette d'introduire des colonies, nucléi ou paquets d’abeilles sur le territoire du Québec[1] a l'obligation de détenir une autorisation d’introduction d’abeilles délivrée par la Direction de la santé animale (DSA) du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ). L'objectif du présent protocole est de contribuer à assurer une protection adéquate contre les risques d’infestations par Aethina tumida (petit coléoptère de la ruche) et par Paenibacillus larvae (agent de la loque américaine), maladies apicoles désignées dans le Règlement sur la désignation des maladies contagieuses ou parasitaires, des agents infectieux et des syndromes (RLRQ, chapitre P-42, r. 4.2). Ce protocole vise les entreprises apicoles établies dans une province où le petit coléoptère de la ruche est absent ou contrôlé par les autorités sanitaires et précise les exigences du Québec auxquelles ces entreprises doivent satisfaire pour être admissibles à une autorisation d’introduction sur son territoire.   [1]     La délivrance par le MAPAQ d’une autorisation d’introduction n’est pas requise pour les paquets d’abeilles importés au Canada conformément aux exigences de l’Agence canadienne d’inspection des aliments. ... lire la suite >>
    02 mars 2017
    Any beekeeper planning to import colonies, nuclei or packages of bees into Québec territory[1] must have an authorization to import bees into Québec issued by the Direction de la santé animale (DSA) of the Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ). The goal of this protocol is to contribute to ensuring a reasonable degree of protection against the risk of introducing Aethina tumida (small hive beetle or SHB) and Paenibacillus larvae (the causative organism of American foulbrood), bee diseases designated in the Regulation to designate contagious or parasitic diseases, infectious agents and syndromes (CQLR, c. P-42, r. 4.2). This protocol targets beekeeping operations in provinces where the small hive beetle is endemic or not controlled by health authorities, and specifies the requirements that these businesses must meet to be eligible for an authorization to import into Québec territory.   [1]     The issuance of an authorization to import by the MAPAQ is not required for packages of bees imported into Canada in accordance with the requirements of the Canadian Food Inspection Agency. ... lire la suite >>
    02 mars 2017
    Tout apiculteur qui projette d'introduire des colonies, nucléi ou paquets d’abeilles sur le territoire du Québec[1] a l'obligation de détenir une autorisation d’introduction d’abeilles au Québec délivrée par la Direction de la santé animale (DSA) du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ). L'objectif du présent protocole est de contribuer à assurer une protection adéquate contre les risques d’infestations par Aethina tumida (petit coléoptère de la ruche) et par Paenibacillus larvae (agent de la loque américaine), maladies apicoles désignées dans le Règlement sur la désignation des maladies contagieuses ou parasitaires, des agents infectieux et des syndromes (RLRQ, chapitre P-42, r. 4.2). Ce protocole vise les entreprises apicoles établies dans une province où le petit coléoptère de la ruche est endémique ou non contrôlé par les autorités sanitaires et précise les exigences du Québec auxquelles ces entreprises doivent satisfaire pour être admissibles à une autorisation d’introduction sur son territoire.   [1]     La délivrance par le MAPAQ d’une autorisation d’introduction n’est pas requise pour les paquets d’abeilles importés au Canada conformément aux exigences de l’Agence canadienne d’inspection des aliments. ... lire la suite >>
    15 février 2017
    Cette série de séminaires présentent les exigences et les stratégies pour assurer une bonne pollinisation des cultures, par les abeilles domestiques et les pollinisateurs indigènes.
    08 novembre 2016 Trousse à outils pour la remise en culture des terres agricoles dévalorisées au Bas-Saint-Laurent
    Les terres agricoles dévalorisées : un potentiel de développement ! La valorisation des terres agricoles abandonnées représente un enjeu de taille pour plusieurs intervenants régionaux et ce, depuis plusieurs années. La Planification stratégique du secteur bioalimentaire bas-laurentien 2013-2018, qui résulte d'échanges et de consultations des membres de la Table de concertation bioalimentaire du Bas-Saint-Laurent (TCBBSL) et des partenaires de la filière agroalimentaire bas-laurentienne, identifie différents moyens qui mèneront à l'utilisation des terres agricoles dévalorisées. Dans ce contexte, la Direction régionale du MAPAQ au Bas-Saint-Laurent a été identifiée comme porteur, en collaboration avec différents partenaires, dans la mise en œuvre de deux objectifs du plan stratégique, visant à remettre en culture les TAD et à favoriser le développement des productions traditionnelles et émergentes pour lesquelles la région bénéficie d'un avantage comparatif générateur de développement. La trousse contient 21 fiches d'information réparties en trois catégories: les productions émergentes de grandes cultures, les productions horticoles et les productions animales. De plus, trois fiches synthèses résument l'Étude sur la santé des sols agricoles et l'Inventaire et caractérisation des TAD du Bas Saint-Laurent et Info-sols. ... lire la suite >>
    03 novembre 2016
    Best Management Practices (BMPs) for the honey bee industry are developed by different levels and divisions of government, various organizations, institutions and stakeholders. Content ranging from regulations for pest and disease treatment thresholds to management of colonies during pollination services are included. While in many cases these recommendations are readily available, their authors are varied and the publications are provided by diverse sources. Some recommendations will apply to the Canadian nation as a whole, while others will only relate to specific areas of the country. The BMPs discussed in this document refer to those that pertain to honey bee health. Traceability aspects like food safety, beekeeper safety and environmental safety are not included within this BMP document. ... lire la suite >>
    1 à 10 sur 264