Ajouté à Mes favoris.

    Chargement en cours

    06 avril 2018
    In Quebec, any beekeeper is required to register under the current regulation. Return this duly completed and signed form by June 1, 2018, along with a cheque or postal money order in the amount of $18.24 made out to the Minister of Finance to the following address: Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (Service des permis) 200, chemin Sainte-Foy, 11e étage Québec (Québec),  G1R 4X6   ... lire la suite >>
    06 avril 2018
    L'enregistrement annuel des propriétaires d'abeilles auprès du MAPAQ est obligatoire au Québec et cet enregistrement doit être renouvelé entre le 1er avril et le 1er juin de chaque année. Les propriétaires ayant déjà été enregistrés reçoivent un avis de renouvellement et un formulaire par courrier. Les autres peuvent compléter le présent formulaire en tout temps et l'acheminer au MAPAQ avec leur paiement. ... lire la suite >>
    05 avril 2018
    Any beekeeper planning to have colonies, nuclei or packages of bees transit through Québec territory must have a transit authorization issued by the Direction de la santé animale (DSA) of the Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ). The goal of this protocol is to contribute to ensuring a reasonable degree of protection against the risk of introducing Aethina tumida (small hive beetle), a bee disease designated in the Regulation to designate contagious or parasitic diseases, infectious agents and syndromes (CQLR, c. P-42, r. 4.2). This protocol targets beekeeping operations planning to have bees from other Canadian provinces or territories transit through Québec, and specifies the requirements that these businesses must meet to be eligible for an authorization to transit through Québec territory.   ... lire la suite >>
    05 avril 2018
    Tout apiculteur qui projette de faire transiter par le territoire du Québec des colonies, nucléi ou paquets d’abeilles a l'obligation de détenir une autorisation de transit délivrée par la Direction de la santé animale (DSA) du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ). L'objectif du présent protocole est de contribuer à assurer une protection adéquate contre les risques d’infestations par Aethina tumida (petit coléoptère de la ruche), maladie apicole désignée dans le Règlement sur la désignation des maladies contagieuses ou parasitaires, des agents infectieux et des syndromes (RLRQ, chapitre P-42, r. 4.2). Ce protocole vise les entreprises projetant de faire transiter par le territoire québécois des abeilles en provenance d’autres provinces ou territoires canadiens et précise les exigences du Québec auxquelles ces entreprises doivent satisfaire pour être admissibles à une autorisation de transit.   ... lire la suite >>
    05 avril 2018
    Any beekeeper planning to permanently (sale) or temporarily (commercial pollination) import colonies, nuclei or packages of bees into Québec territory[1] must have an authorization to import bees into Québec issued by the Direction de la santé animale (DSA) of the Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ). The goal of this protocol is to contribute to ensuring a reasonable degree of protection against the risk of introducing Aethina tumida (small hive beetle or SHB) and Paenibacillus larvae (the causative organism of American foulbrood), bee diseases designated in the Regulation to designate contagious or parasitic diseases, infectious agents and syndromes (CQLR, c. P-42, r. 4.2). This protocol targets beekeeping operations in provinces where the small hive beetle is absent or controlled by health authorities, and specifies the requirements that these businesses must meet to be eligible for an authorization to import into Québec territory.   [1]     The issuance of an authorization to import by MAPAQ is not required for package bees imported into Canada in accordance with the requirements of the Canadian Food Inspection Agency. ... lire la suite >>
    05 avril 2018
    Tout apiculteur qui projette d'introduire, de façon permanente (vente) ou temporaire (pollinisation commerciale), des colonies, nucléi ou paquets d’abeilles sur le territoire du Québec[1] a l'obligation de détenir une autorisation d’introduction d’abeilles délivrée par la Direction de la santé animale (DSA) du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ). L'objectif du présent protocole est de contribuer à assurer une protection adéquate contre les risques d’infestations par Aethina tumida (petit coléoptère de la ruche) et par Paenibacillus larvae (agent de la loque américaine), maladies apicoles désignées dans le Règlement sur la désignation des maladies contagieuses ou parasitaires, des agents infectieux et des syndromes (RLRQ, chapitre P-42, r. 4.2). Ce protocole vise les entreprises apicoles établies dans une province où le petit coléoptère de la ruche (PCR) est absent ou contrôlé par les autorités sanitaires et précise les exigences du Québec auxquelles ces entreprises doivent satisfaire pour être admissibles à une autorisation d’introduction sur son territoire.   [1]     La délivrance par le MAPAQ d’une autorisation d’introduction n’est pas requise pour les paquets d’abeilles importés au Canada conformément aux exigences de l’Agence canadienne d’inspection des aliments. ... lire la suite >>
    05 avril 2018
    Any beekeeper planning to permanently (sale) or temporarily (commercial pollination) import colonies, nuclei or package bees into Québec territory[1] must have an authorization to import bees into Québec issued by the Direction de la santé animale (DSA) of the Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ). The goal of this protocol is to contribute to ensuring a reasonable degree of protection against the risk of introducing Aethina tumida (small hive beetle or SHB) and Paenibacillus larvae (the causative organism of American foulbrood), bee diseases designated in the Regulation to designate contagious or parasitic diseases, infectious agents and syndromes (CQLR, c. P-42, r. 4.2). This protocol targets beekeeping operations in provinces where the small hive beetle (SHB) is endemic or not controlled by health authorities,[2] and specifies the requirements that these businesses must meet to be eligible for an authorization to import into Québec territory.   [1]     The issuance of an authorization to import by MAPAQ is not required for package bees imported into Canada in accordance with the requirements of the Canadian Food Inspection Agency. [2]    For 2018, the provinces to which this protocol applies are Ontario, British Columbia and New Brunswick. ... lire la suite >>
    05 avril 2018
    Tout apiculteur qui projette d’introduire, de façon permanente (vente) ou temporaire (pollinisation commerciale), des colonies, nucléi, paquets d’abeilles sur le territoire du Québec[1] a l’obligation de détenir une autorisation d’introduction d’abeilles au Québec délivrée par la Direction de la santé animale (DSA) du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ). L’objectif du présent protocole est de contribuer à assurer une protection adéquate contre les risques d’infestations par Aethina tumida (petit coléoptère de la ruche) et par Paenibacillus larvae (agent de la loque américaine), maladies apicoles désignées dans le Règlement sur la désignation des maladies contagieuses ou parasitaires, des agents infectieux et des syndromes (RLRQ, chapitre P-42, r. 4.2). Ce protocole vise les entreprises apicoles établies dans une province où le petit coléoptère de la ruche (PCR) est endémique ou non contrôlé par les autorités sanitaires[2] et précise les exigences du Québec auxquelles ces entreprises doivent satisfaire pour être admissibles à une autorisation d’introduction sur son territoire.   [1]     La délivrance par le MAPAQ d’une autorisation d’introduction n’est pas requise pour les paquets d’abeilles importés au Canada conformément aux exigences de l’Agence canadienne d’inspection des aliments. [2]     Pour 2018, les provinces concernées par le présent protocole sont l’Ontario, la Colombie-Britannique et le Nouveau-Brunswick. ... lire la suite >>
    28 mars 2018
    Le projet PerformNuc, divisé en trois volets, a permis d'évaluer l'efficacité technique et économique des apiculteurs québécois en matière de fabrication de nucléi destinés au remplacement ou à l'augmentation du cheptel des entreprises apicoles ou encore ceux destinés à la vente. Il a également permis d'évaluer l'efficacité zootechnique de plusieurs méthodes de fabrication de nucléi, entre autres, par la production de différentes forces de nucléi ou en comparant des nucléi produits à des dates de fabrication et d'enruchement différentes. ... lire la suite >>
    28 mars 2018
    Cette affiche a été présentée lors du congrès North American Beekeeping Conference and Tradeshow à Galveston au Texas en janvier 2017. Il est reconnu que l'administration de suppléments alimentaires aux colonies de l'abeille domestique (Apis mellifera L.) au printemps est essentielle pour le bon développement des colonies dans les régions apicoles nordiques. L'impact de la supplémentation des colonies en pollen et en sirop sur la production des faux-bourdons et la qualité de sperme demeure peu documenté, mais pourrait résulter en une meilleure fécondation des reines produites tôt en saison. Dans cette étude, l'impact de la supplémentation en sirop et/ou en supplément de protéines a été évalué sur la production et la qualité des faux-bourdons produits dans les colonies d'abeilles au printemps dans l'est du Canada. Les faux-bourdons ont été élevé sous différents régimes alimentaires et les individus matures ont ensuite été évalués pour leur taille, leur poids, ainsi que leur sperme (volume de sperme, nombre de viabilité des spermatozoïdes). Les résultats montrent une augmentation significative du poids et de la taille de l'abdomen des faux-bourdons élevés dans les colonies recevant des suppléments de sirop et de protéines. Les faux-bourdons élevés dans les colonies ne recevant aucun supplément alimentaire possédaient les plus petits volumes de sperme ainsi que la plus faible viabilité des spermatozoïdes. Notre étude démontre la pertinence de la supplémentation alimentaire des colonies au sirop et en protéines au printemps afin de favoriser la qualité reproductive des faux-bourdons. ... lire la suite >>
    1 à 10 sur 302