Chargement en cours

    Nouveau

    14 novembre 2017 Les jeunes et la SST
    Les moins de 24 ans se retrouvent souvent dans une position de nouvel employé et à ce titre connaissent parfois mal la santé et la sécurité au travail (SST). Ils sont plus susceptibles de se blesser et plus réticents à déclarer les accidents ou les presqu'accidents qui surviennent pour éviter de mal paraître.
    23 octobre 2017
    Teagasc – the Agriculture and Food Development Authority – is the national body providing integrated research, advisory and training services to the agriculture and food industry and rural communities. Site anglais, consultez  la section publication, choisissez la production visé. Source d'articles de vulgarisation, de vidéos, de compte-rendu de journées d'information. ... lire la suite >>
    20 octobre 2017 Le travail en hauteur - Résumé
    Quels sont les risques associés au travail en hauteur? Comment réduire ceux-ci? Quels types de protection choisir en fonction du travail? Formatrad répond à ces questions dans son résumé sur le travail en hauteur.
    05 octobre 2017 Site du projet - Vers une alimentation territorialisée et durable
    Le site qui vient tout juste d'être mis en ligne présente les objectifs de ce projet de recherche participative. Le site présentera les résultats au fur et à mesure de l'avancement des travaux ainsi que différentes ressources en lien avec le projet. Vers une alimentation territorialisée et durable : une recherche participative pour comprendre le système alimentaire de Québec (REPSAQ) est un projet de partenariat intersectoriel et interdisciplinaire qui vise à favoriser la transition vers un système alimentaire territorialisé et durable pour la grande région de Québec. Mené par une équipe de l’Université Laval en collaboration avec des organisations régionales, il s’articule autour d’activités de recherche, de concertation et de mobilisation des connaissances. ... lire la suite >>
    04 octobre 2017
    04 octobre 2017 Exploitation d'un verger nordique (camerise, amélanchier, aronia, argousier, sureau, etc.) : nouveau programme de formation collégiale
    Vous vous intéressez aux productions fruitières nordiques qui peuvent être cultivées dans l’ensemble des régions du Québec, comme la camerise, l’amélanchier, l’aronia, l’argousier, le sureau et autres productions similaires? Vous souhaitez acquérir une solide formation afin de devenir gestionnaire d’un verger nordique ou y travailler? Le programme Exploitation d’un verger nordique a été développé pour vous. Le métier d’exploitant de verger nécessite bien sur des compétences liées à la gestion des terres et à la production fruitière. Toutefois, ce qui fait le succès d’une entreprise, c’est la capacité des gestionnaires à l’administrer correctement et de mettre en marché ses produits de façon optimale. L’AEC en Exploitation d’un verger nordique propose donc un parcours complet qui permettra à l’étudiant d’acquérir l’ensemble de ces compétences, de la production jusqu’à la vente des produits, en passant par le plan d’affaires et la gestion. Actuellement, le principal besoin est de former des exploitants de verger, un domaine en forte expansion. Toutefois, l’augmentation des superficies mènera rapidement à un besoin important de former de la main-d’œuvre spécialisée dans ces entreprises. Le Collège d'Alma annonce qu'une première cohorte du programme d'attestation d'études collégiales (AEC) en Exploitation d'un verger nordique démarrera à la fin du mois de novembre 2017. D'une durée d'un an et demie, cette AEC est un programme d'études à temps partiel  et à distance. Voici le lien pour l'information détaillée et l'inscription :   ... lire la suite >>
    03 octobre 2017 Outil Excel du calcul du prix coûtant de coupes de viande et de la marge bénéficiaire
    Cet outil Excel permet de calculer le prix coûtant à l'achat de chaque coupe de viande à partir du prix coûtant initial d'une carcasse ou d'une pièce entière. Il permet aussi d'estimer la marge bénéficiaire moyenne en fonction des prix de vente associés à chacune des coupes de viande. Cette méthode de calcul du prix de revient des coupes de viande, appelée aussi Experise, est adaptée pour une utilisation en boucherie ou dans toute entreprise alimentaire où la viande est achetée auprès d'un fournisseur pour être préparée et mise en vente en coupes. L'utilisation de cet outil de calcul permet d'analyser différents scénarios de calcul de la marge bénéficiaire impliquant le prix coûtant de la carcasse ou de pièces de viande basé sur les poids et prix des coupes de viande obtenues. Le fichier contient deux feuillets de calcul (onglets) : l'une "EntréeCoupesEN POIDS" permet d'entrer les données selon le poids en kilogramme de chacune des coupes à effectuer à partir de la pièce de viande initiale tandis que dans la seconde "EntréesCoupesEN %", les entrées de données se font selon le poids en % de coupe par rapport au poids de la pièce de viande initiale. Lisez aussi le billet de blogue Comment démêler le prix coûtant de ses coupes de viande?, pour comprendre encore mieux l'utilisation de cet outil de calcul. ... lire la suite >>
    28 septembre 2017 Les chariots élévateurs - Résumé
    Tout ce que vous devez savoir sur les chariots élévateurs : le triangle de stabilité, la plaque signalétique, l'inspection et la formation.
    27 septembre 2017 Production, transformation et consommation d'insectes comestibles au Canada: des occasions à saisir et des défis à relever
    Selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), la population mondiale devrait atteindre neuf milliards de personnes en 2050, ce qui nécessitera la production de deux fois plus d’aliments qu’aujourd’hui pour répondre à la demande. Dans un contexte de rareté des ressources naturelles, le défi à relever sera énorme. La FAO a désigné l’entomophagie (consommation d’insectes) comme une partie de la solution à ce problème. En effet, l’élevage d’insectes, moins énergivore et plus respectueux de l’environnement, apparaît comme une solution de rechange aux élevages traditionnels, tout en procurant une excellente source de protéines. Des entreprises canadiennes se positionnent déjà avantageusement dans cette industrie naissante. ... lire la suite >>
    25 septembre 2017
    Au Québec, les chocolats et les autres produits dérivés du cacao sont grandement appréciés. Des noms comme Chocolats Favoris, Ferrero, Hershey, Laura Secord, Lindt ou Mars y sont connus de tous. Aussi, dans le maillon des détaillants-artisans chocolatiers, l’entrepreneuriat québécois compte de francs succès, si bien que certaines PME qui s’affirment déjà sur le marché du Québec se projettent sur celui du reste du Canada, en attendant de s’étendre ailleurs dans le monde. ... lire la suite >>
    1 à 10 sur 889