Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Comparaison entre cinq graminées vivaces pour le pâturage

Lorsque vient le temps de choisir une graminée dans notre mélange à pâturage, notre choix se porte habituellement sur la fléole des prés (mil). Elle ne coûte pas cher, est facile à semer, s’implante toujours bien et offre une bonne croissance au printemps. Mais lorsqu’on veut de l’herbe en juillet, août et septembre, il vaut mieux se tourner vers d’autres graminées comme les bromes ou le dactyle.

En 1996, cinq enclos d’un peu moins d’un hectare ont été aménagés à la Ferme Brawer enr. de Victoriaville. Chacun de ces enclos a été ensemencé avec une graminée. Les espèces sont la fléole des prés (mil), le dactyle pelotonné, la fétuque élevée, le brome inerme et le brome des prés. De 1997 à 1999, les parcelles étaient offertes en rotation à des vaches laitières et différents paramètres comme la vitesse d’établissement, le rendement, la valeur alimentaire, l’appétibilité et la survie à l’hiver ont été mesurés.

Article publié dans Bovins du Québec, édition Hiver 2001.
Ouvrir le document

Organisation : Bovins du Québec
Auteur(s) : Louis Bergeron, agronome, Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec
Date de publication : 21 janvier 2003

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.