Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :
434 documents correspondants à votre recherche et/ou filtre(s) sélectionné(s)

Mise à jour

03 août 2022
Grandes cultures, Avertissement No 16, 29 juillet 2022
15 juillet 2022
Liste de ressources pour lutter contre l'amarante tuberculée selon la chronologie des interventions.
13 juillet 2022
L’Amarante tuberculée est une nouvelle mauvaise herbe au Québec.  Elle affecte très négativement les rendements dès son apparition dans un champ. Ce guide de surveillance permet de l’identifier et de savoir quoi faire pour l’éradiquer rapidement.  
06 juillet 2022
L’amarante tuberculée (Amaranthus tuberculatus; AMATU) est considérée comme une des mauvaises herbes les plus problématiques et difficiles à contrôler, à cause de sa biologie, sa capacité de reproduction, ainsi qu’à la présence de la résistance multiple chez la majorité des populations. Ceci fait que l’utilisation exclusive des herbicides pour le contrôle de l’AMATU n’est pas une pratique soutenable à long terme. Il est donc nécessaire d’évaluer d’autres options de lutte intégrée, incluant la rotation de cultures, les cultures de couverture et l’arrachage manuel. Pour cela, des parcelles expérimentales ont été établies sur deux fermes en la région de la Montérégie, ayant la présence confirmée de l’AMATU afin de tester différents traitements dans la culture du maïs et du soya. Le document présente les résultats obtenus lors de la saison 2021. Le projet «?Développement, dans les systèmes de culture conventionnelle en grandes cultures, de diverses stratégies de lutte contre l’amarante tuberculée en vue de réduire l’usage des herbicides?» est réalisé en vertu du sous-volet 3.1 du Programme Prime Vert (2018-2023) et il a bénéficié d’une aide financière du MAPAQ et il est associé à la Stratégie phytosanitaire québécoise en agriculture (2011-2021).   Lire la suite
Malherbologie, Avertissement No 3, 3 juin 2022
03 juin 2022
L’amarante tuberculée commence à émerger. Rappel sur le Plan d’intervention phytosanitaire pour lutter contre l’amarante tuberculée. Portez une attention particulière lors de l’achat et l’utilisation de machinerie usagée pour éviter la propagation de nouvelles mauvaises herbes problématiques. ÉMERGENCE DE L'AMARANTE TUBERCULÉE En collaboration avec Brigitte Duval, agr., Stéphanie Mathieu, agr., Véronique Samson, agr. et Jacques Gagnon, agr. (MAPAQ) et Sandra Flores-Mejia Ph. D. (CÉROM)   L’amarante tuberculée commence à émerger au Québec; elle a été observée dans les régions de la Montérégie, des Laurentides et de Chaudière-Appalaches. Sa croissance se situe présentement entre les stades cotylédons et 6 feuilles. Il importe donc de surveiller cette mauvaise herbe lors de vos dépistages.   Amarantes tuberculées au stade 4-5 feuilles dans une culture de maïs de la Montérégie Source : Sandra Flores-Mejia (CÉROM) Amarantes tuberculées au stade 2-5 feuilles en Montérégie Source : Sandra Flores-Mejia (CÉROM)   L’amarante tuberculée peut croître jusqu’à 3 cm par jour et la plupart des herbicides ne sont pas efficaces lorsqu'elle a atteint 10 cm de hauteur. Il est donc crucial de détecter et de contrôler cette mauvaise herbe tôt en saison. Cela permettra également d’appliquer hâtivement des mesures de biosécurité pour limiter sa propagation.   L’amarante tuberculée est difficile à identifier au stade plantule. Pour aider à l'identification, vous pouvez consulter les documents suivants : Fiche technique Amarante tuberculée Fiche technique Différenciation entre les espèces d'amarantes IRIIS phytoprotection Amarante tuberculée Vous pouvez également envoyer des plants au Laboratoire d'expertise et de diagnostic en phytoprotection (LEDP) du MAPAQ, qui dispose d'un test moléculaire permettant une confirmation rapide de l'espèce d'amarante. Pour connaître la procédure d'envoi d'un échantillon, vous pouvez Lire la suite
Grandes cultures, Avertissement No 7, 3 juin 2022
03 juin 2022
Tipule des prairies : nouveaux dommages rapportés. Chrysomèle du haricot : présence observée, mais pas d'inquiétude. Mouche des semis : pic d'activité des adultes mis à jour. Ver-gris noir : dépistage des larves (champs à risque). Altises du canola : faibles défoliations. Fusariose : à surveiller dans le blé d'automne. Amarante tuberculée : contrôle en postlevée.     TIPULE DES PRAIRIES : NOUVEAUX DOMMAGES RAPPORTÉS DANS PLUSIEURS RÉGIONS M. Neau 1, V. Samson 2 et S. Boquel 3 1. Coordonnateur du RAP GC (CÉROM)  2. Agronome (MAPAQ)  3. Chercheur (CÉROM)   Depuis la semaine dernière, de nouveaux dommages causés par la tipule des prairies au Bas-Saint-Laurent (1 champ), en Chaudière-Appalaches (3 champs) et en Estrie (2 champs) ont été rapportés au RAP Grandes cultures. Les cultures affectées sont une prairie, une céréale de printemps, un champ de canola et des champs de maïs. Les larves sont reconnaissables à leur corps gris-brun dépourvu de pattes. Toutefois, elles peuvent être confondues avec des larves de vers gris. Cette fiche technique présente les critères distinctifs des deux types de ravageurs. Le comportement des deux espèces est différent lorsqu’on les dérange; la tipule se tortille alors que le ver gris s’enroule sur lui-même. Les prairies et les céréales infestées par la tipule des prairies présentent de larges zones jaunies ou dénudées. Dans les grandes cultures, des plants plus petits et grignotés pourraient également être observés.   Aucun insecticide n’est homologué contre la tipule des prairies. Les dommages pourraient se poursuivre jusqu’à ce que les larves atteignent entre 4 et 5 cm de longueur (soit entre la mi et la fin juin), taille à laquelle elles se préparent à se transformer en pupes. Si les dommages sont importants et qu’un resemis est envisagé, la taille des larves doit être évaluée afin de semer lorsque l’activité des larves est terminée. Cette évaluation aidera à limiter Lire la suite
21 avril 2022
Hybridation entre l’amarante tuberculée et l’amarante de Powell détectée en Chaudière-Appalaches
05 juillet 2022
Bilan de l'amarante tuberculée au Québec 2017-2021
04 juillet 2022
Un protocole harmonisé de surveillance de l’amarante tuberculée a été élaboré pour permettre la coordination et l’échange d’information entre les provinces. Cette collaboration contribuera à la connaissance de la distribution des populations d’amarante tuberculée résistantes aux herbicides au Canada, ce qui aidera à orienter les programmes de lutte contre cette mauvaise herbe problématique afin que les producteurs puissent limiter son incidence et sa propagation au Canada. Le protocole est également disponible en anglais. Un questionnaire sur les pratiques agricoles des sites dépistés accompagnant le protocole est disponible en français et en anglais. Pour de plus amples informations, veuillez contacter le secrétariat du Conseil canadien de la santé des végétaux par courriel à l’adresse : CPHCsecretariat@gmail.com.   Lire la suite
04 juillet 2022
Un protocole harmonisé de surveillance de l’amarante tuberculée a été élaboré pour permettre la coordination et l’échange d’information entre les provinces. Cette collaboration contribuera à la connaissance de la distribution des populations d’amarante tuberculée résistantes aux herbicides au Canada, ce qui aidera à orienter les programmes de lutte contre cette mauvaise herbe problématique afin que les producteurs puissent limiter son incidence et sa propagation au Canada. Le protocole est également disponible en français. Un questionnaire sur les pratiques agricoles des sites dépistés accompagnant le protocole est disponible en français et en anglais. Pour de plus amples informations, veuillez contacter le secrétariat du Conseil canadien de la santé des végétaux par courriel à l’adresse : CPHCsecretariat@gmail.com.   Lire la suite
1 à 10 sur 434

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.