Chargement en cours

    Essai portant sur deux paillis noirs biodégradables

     Télécharger le document original
    En production maraîchère, les paillis de plastique en polyéthylène procurent de nombreux avantages. D’abord, ils contrôlent les mauvaises herbes, ils favorisent le réchauffement du sol et augmentent la qualité des fruits et des légumes. Par contre, leur utilisation comporte également des inconvénients. Un des désavantages non-négligeables est qu’il faut les enlever en fin de saison. Souvent, cette opération est faite tard à l’automne ce qui rend la tâche des travailleurs parfois pénible. L’usage de ce type de paillis pose aussi plusieurs défis environnementaux. Rappelons que les paillis de plastique sont fait à partir de pétrole, ressource non renouvelable qui contribue aux changements climatiques. Une fois les paillis de plastique enlevés, il faut s’en défaire. Actuellement, une très grande proportion des plastiques utilisés en horticulture se retrouvent après usage, dans les sites d’enfouissement. La mise au rancart des paillis plastique est coûteuse pour le producteur en plus d’avoir un coût indirect pour les citoyens. Les plastiques ne se décomposent pas facilement et, de ce fait, chaque année leur quantité augmente dans l’environnement.  Afin de contrer les inconvénients des paillis de plastique, sont disponibles depuis plus de 10 ans en Europe et beaucoup plus récemment en Amérique, des 

    Organisation : MAPAQ Direction régionale de la Montérégie-Est
    Auteur(s) : Isabelle Couture, agronome M.Sc., MAPAQ Direction régionale de la Montérégie-Est
    Date de publication : 10 février 2009

    Annonces