Chargement en cours

    Que devient l'azote du lisier après l'épandage? (deuxième partie)

     Télécharger le document original
    Une première étude, publiée en avril 2002 (Porc Québec, vol. 13, no 1, pages 63-65), rapportait le développement d'une méthode qui permet d'établir au champ un bilan agroenvironnemental réel de l'azote provenant des épandages de lisier de porc. Les résulats d'une seconde étude de deux ans utilisant cette méthode permettent de dire que le lisier de porc appliqué en postlevée du maïs-grain, à des doses variant entre 85 et 95 kg/ha d'azote total, est aussi efficace et pas plus à risque que l'utilisation d'un engrais minéral dans ces mêmes conditions.

    Organisation : Porc Québec, avril 2006
    Auteur(s) : Martin Chantigny, Philippe Rochette et Candido Pomar, Agriculture et Agroalimentaire Canada
    Date de publication : 15 septembre 2006

    Annonces