Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Oignon, ail et poireau, Avertissement No 10, 23 juin 2022

Réseau d'avertissements phytosanitaires Avertissement - Oignon, ail et poireauCroissance améliorée dans l’oignon. Plantations de poireau terminées. Ail d’automne : inflorescence en récolte. Ail de printemps de 10 à 11 feuilles. Mouches des semis dans l’oignon sec. Stratégie d'intervention contre la deuxième génération de la teigne du poireau et dates prévisionnelles de traitements. Faible présence de thrips. Progression de la brûlure de la feuille dans l’oignon. Quelques maladies et virus dans l’oignon, l’ail et le poireau. Date limite pour l’application d’azote dans l’oignon sec : 25 juin.

 
RÉSUMÉ MÉTÉOROLOGIQUE et RISQUES ASSOCIÉS

Les températures ont varié de fraîches à chaudes, le mercure descendant durant la nuit à 4-5 °C dans certaines régions. La croissance des plants s’est quelque peu améliorée, favorisée par des journées davantage ensoleillées que lors de la semaine précédente. La fréquence et l’abondance des précipitations ont diminué par rapport à la semaine précédente dans la Capitale-Nationale et en Chaudière-Appalaches, et ont été significatives dans les autres régions (voir la carte des précipitations). Certaines précipitations sous forme d’orages, avec bourrasques, pluies fortes et parfois quelques grêlons, n’ont généralement causé que de légers dommages aux cultures. On observe dans quelques zones la compaction du sol en surface ou des plants dont le système racinaire est affecté par un surplus d’eau. Toutefois, les opérations culturales s’effectuent normalement.


AVANCEMENT DES SEMIS ET DES PLANTATIONS

Oignon sec et oignon espagnol
La croissance reprend lentement. Le développement est bon, mais parfois variable en Chaudière-Appalaches et dans la Capitale-Nationale. Les oignons semés y sont au stade 2 à 3 feuilles et les plantés de 4 à 5 feuilles. En Montérégie-Ouest, les semis sont au stade 1 à 6 feuilles et les plantés de 6 à 10 feuilles. Dans Lanaudière, l’oignon espagnol est à 7 feuilles. La pression des mauvaises herbes demeure forte et le contrôle est difficile, surtout en biologique.

Ail
Dans l’ail d’automne, la récolte de l’inflorescence est en cours dans presque toutes les régions. Dans l’ail de printemps, les plants atteignent généralement 10 à 11 feuilles.

Poireau
Les plantations sont terminées. On observe de 4 (régions fraîches) à 8 nouvelles feuilles (régions du sud et du centre du Québec). Les plants sont beaux, mais la croissance est variable en Chaudière-Appalaches et dans la Capitale-Nationale. Dans le Centre-du-Québec, les champs ont subi des dommages de vent et de pluies fortes et des traitements de prévention sont en cours afin d’éviter la propagation de maladies.

 
DATE LIMITE POUR L'APPLICATION D'AZOTE DANS L'OIGNON SEC : 25 JUIN

Si vous voulez appliquer une dernière dose d’azote sous forme d’engrais granulaire à vos oignons jaunes et espagnols, faites-le durant les prochaines semaines. Même dans les champs semés tardivement, il est déconseillé d’appliquer de l’azote après le 25 juin. Les applications tardives d’azote, surtout si la dose est élevée, risquent, certaines années, de stimuler la croissance végétative de l’oignon jusqu’à tard en saison, au détriment de la maturation du bulbe. Si vous désirez favoriser la croissance de vos oignons après cette date, il est préférable d’utiliser des engrais foliaires (urée ou autres). Ces engrais agiront rapidement et ne risqueront pas de nuire à la bulbaison.
 
INSECTES
Les nouveaux dommages de larves de mouche des semis sont variables en Montérégie-Ouest dans l’oignon sec, avec une moyenne de 1 %, mais certains semis atteignent parfois jusqu’à 10 %.
L’activité des vers gris est rapportée dans la Capitale-Nationale, dans Lanaudière et en Montérégie-Ouest. Des traitements ont été nécessaires seulement en Montérégie-Ouest.
Les thrips sont peu nombreux dans les champs d’oignons de Lanaudière. En Montérégie-Ouest, les populations sont variables mais augmentent, parfois jusqu’à 35 % de plants porteurs. La coupe des foins a favorisé la migration des thrips adultes vers les champs d’oignons. Les traitements ont débuté sur quelques fermes, entre autres en régie biologique. Sauf exception, on observe très peu de thrips dans l’ail.

Teigne du poireau
Le deuxième vol est en cours sur les secteurs les plus chauds de la province (voir la carte de prévision des vols de la teigne du poireau), et l'on observe une remontée du nombre de captures sur quelques sites. En Montérégie, sur des sites très favorables, on en est même à une deuxième semaine avec un nombre relativement élevé de captures. Il faudra donc intervenir bientôt sur ces sites. Cependant, dans les régions plus froides, on se situe encore dans le creux de vague, entre le premier et deuxième vol.
 
  • La première génération a causé des dommages significatifs ou si par le passé, la deuxième génération a fait d'importants dégâts. 
  • On prévoit utiliser un produit à base de Bt (Bacillus thuringiensis) comme insecticide.
  • Stratégie à un traitement : intervenez, dans le poireau, environ 10 jours après la date qui correspond au pic de capture des papillons.
  • Stratégie à deux traitements : dans le poireau, effectuez le premier traitement environ 3 jours après la date correspondant au pic d'activité des papillons et le deuxième traitement, 14 jours après le premier.
 
Le tableau ci-dessous indique les dates prévisionnelles d’intervention pour les stratégies à un ou à deux traitements dans le poireau, pour le 2e vol de la teigne du poireau. Elles pourraient changer légèrement dans les semaines qui viennent, plus on s'approche du pic de capture. Notez cependant que la date proposée correspond à une date médiane pour la région. Si le champ est situé dans la partie la plus chaude de la région, intervenez deux ou trois jours plus tôt. Si, au contraire, il est dans un secteur plus froid, intervenez deux ou trois jours plus tard. Tenez compte également du microclimat particulier du champ (ex. : champ entouré de boisés) en traitant, s’il y a lieu, un ou deux jours avant la date indiquée.
 
Dates prévisionnelles d’intervention pour les stratégies à un ou à deux traitements
 
Région Stratégie à
1 traitement
Stratégie à
2 traitements
Date Date 1 Date 2
Montérégie-Ouest 9 juillet 2 juillet 16 juillet
Montérégie-Est 10 juillet 3 juillet 17 juillet
Lanaudière 15 juillet 8 juillet 22 juillet
Centre-du-Québec 17 juillet 10 juillet 24 juillet
Laurentides 20 juillet 13 juillet 27 juillet
Estrie 20 juillet 13 juillet 27 juillet
Outaouais 20 juillet 13 juillet 27 juillet
Autres régions À venir À venir À venir
Note : Vous pouvez consulter la carte de prévision du 2e vol de la teigne du poireau
 

Pour plus d’information
 
MALADIES

Oignon sec et oignon espagnol
Les cas de brûlure de la feuille (Botrytis squamosa) observés en Montérégie-Ouest sont stables ou en légère augmentation, surtout dans l’oignon planté.  La régie fongicide est en cours dans les champs où la maladie est présente ou dans les champs à risque ayant atteint le stade 4 feuilles.

En Montérégie-Ouest, les cas de pourritures diverses et de fusariose du plateau demeurent peu nombreux dans quelques champs d’oignons transplantés. Les plants affectés présentent généralement de vieux dommages de larves ou se retrouvent principalement dans les champs où le drainage est insuffisant. Les symptômes de charbon de l’oignon sont stables.

Ail
Dans l’ail de printemps, la présence de symptômes de Botrytis en Montérégie et en Estrie a été confirmée par le laboratoire. Ce type de Botrytis provoque la pourriture du col. La maladie semble plus agressive cette saison, surtout dans les champs désherbés mécaniquement.

Dans l’ail d’automne, les symptômes de pourriture fusarienne augmentent en Montérégie, surtout dans les baissières ou les zones mal drainées. De plus, un cas de brûlure stemphylienne est confirmé dans cette région.

Toujours dans l’ail d’automne, en Estrie et en Montérégie-Est, la présence du virus latent commun de l’ail (GarCLV) et d’un complexe de potyvirus est confirmée. Une forte proportion de plants est affectée dans certains champs. Les symptômes ne semblent pas trop évoluer, mais il faut prendre note que les plants atteints produiront des semences infectées qu’on ne peut pas assainir. La présence de nématodes et de suie des bulbes est également confirmée.
 
Image Agri-Réseau

Symptômes du virus latent commun de l’ail sur feuille

Charlotte Coutin-Beaulieu (Club Bio-Action)


 
Toute intervention envers un ennemi des cultures doit être précédée d’un dépistage et de l’analyse des différentes stratégies d’intervention applicables (prévention et bonnes pratiques, lutte biologique, physique et chimique). Le Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP) préconise la gestion intégrée des ennemis des cultures et la réduction des pesticides et de leurs risques. 

 
 
Cet avertissement a été rédigé par Carl Dion Laplante, agr. (PRISME), à l'exception de la stratégie de traitements contre la teigne du poireau qui a été rédigée par Isabelle Couture, agr. (MAPAQ), puis révisé par la Direction de la phytoprotection (MAPAQ). Pour des renseignements complémentaires, vous pouvez contacter les avertisseurs du réseau Oignon, ail et poireau ou le secrétariat du Réseau d'avertissements phytosanitaires (RAP). La reproduction de ce document ou de l’une de ses parties est autorisée à condition d'en mentionner la source. Toute utilisation à des fins commerciales ou publicitaires est cependant strictement interdite.
Image Agri-Réseau

Organisation : Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ)
Auteur(s) : RAP - Réseau Oignon, ail et poireau
Date de publication : 23 juin 2022
Infolettre Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP)

M'abonner au RAP

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.