Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Vigne, Avertissement No 11, 9 juillet 2020

Réseau d'avertissements phytosanitaires Avertissement - Vigne
Météo : pluie, chaleur et humidité au programme; soyez prêt à intervenir. Maladies : conditions favorables pour toutes les maladies, le dépistage est important. Insectes : présence de scarabées japonais parasités, nouvelle homologation contre la tordeuse. Mauvaises herbes : croissance abondante à prévoir.
 

DÉVELOPPEMENT PHÉNOLOGIQUE
 
Sur les sites les plus chauds de la Montérégie, quelques cépages au débourrement hâtif (Frontenac rouge, Maréchal Foch et Marquette) ont atteint le stade fermeture de la grappe (EL33). Pour les autres régions, les cépages les plus hâtifs sont majoritairement au stade baies de la taille d'un pois (7-10 mm) (EL31). Pour les cépages tardifs, le stade baies de la taille d'un plomb (4-6 mm) (EL29) est atteint sur les sites les plus chauds.
 
 
ACTIONS DE PRÉVENTION 

Peu importe la maladie contre laquelle vous souhaitez intervenir, si des symptômes sont présents dans votre vignoble, utilisez de préférence des produits protecteurs afin de diminuer le risque que les pathogènes s’adaptent et développent de la résistance.
 
Avant d’intervenir à répétition contre différentes maladies ou différents insectes, vérifiez les problématiques pour lesquelles le produit utilisé est homologué et efficace. Plusieurs fongicides sont homologués pour plus d’une maladie. Consultez SAgE pesticides, les étiquettes ou votre conseiller en cas de doute. Pour la majorité des produits protecteurs, le lessivage survient après 20 à 25 mm de pluie, sauf dans le cas du cuivre et du soufre où il se produit généralement après environ 10 mm, ce qui peut arriver rapidement lors d’un orage violent.
 

MALADIES
 
Le temps incertain et orageux d'aujourd'hui et des prochains jours créera d’excellentes conditions (chaleur, humidité, mouillure, etc.) pour le développement des maladies. La protection est de mise; ouvrez l'œil pour détecter les premiers symptômes lors de votre dépistage, et ce, particulièrement si aucune intervention n'a été faite avant que la pluie ne tombe. Pour un rappel des conditions propices au développement des différentes maladies, les éléments à surveiller pour les dépister et la sensibilité des cépages aux maladies, relisez la section « Maladies » de l'avertissement Nº 8 du 17 juin 2020.

La majorité des principales maladies de la vigne sont présentes à différentes intensités dans les vignobles. Voici les observations des collaborateurs du réseau, dans les différentes régions, au cours des 7 derniers jours :
  • Anthracnose  : Estrie, Lanaudière, Laurentides, Montérégie-Est, Montérégie-Ouest, Saguenay
  • Blanc : Montérégie-Est et Montérégie-Ouest
  • Excoriose : Estrie, Lanaudière, Montérégie-Est, Montérégie-Ouest
  • Mildiou : Capitale-Nationale, Lanaudière, Montérégie-Est, Montérégie-Ouest, Saguenay
  • Pourriture noire : Centre-du-Québec, Estrie, Montérégie-Est, Montérégie-Ouest

Rougeot 

Des mentions de rougeot parasitaire (taches rouge brique à la bordure ou au milieu du limbe des feuilles de la base, à environ 1 m du sol) ont été rapportées par des collaborateurs en Montérégie-Est, en Montérégie-Ouest, au Centre-du-Québec et dans les Laurentides. Cette maladie n’affecte que les feuilles du plant. Cependant, selon son intensité, elle peut faire sécher complètement les feuilles et affecter la qualité et le rendement des récoltes.

Les symptômes sont visibles sur les feuilles et diffèrent légèrement s'ils sont présents sur un cépage rouge ou blanc. En général, les taches sont grandes et délimitées par les nervures principales et secondaires. Une défoliation de la base des rameaux est possible.

Image Agri-Réseau

Brûlure du limbe d'une feuille de vigne par le rougeot
IRIIS phytoprotection

  • Cépage rouge : présence de taches angulaires rouge brunâtre avec une marge foncée. Délimitation nette entre les tissus sains et affectés.
  • Cépage blanc : les taches sont d’abord jaunes puis deviennent brunes avec la marge jaune verdâtre.


La lutte contre le rougeot parasitaire est préventive. Il est possible d’intervenir en enlevant manuellement les feuilles atteintes, en ratissant celles tombées au sol et en brûlant le tout. Présentement, aucun fongicide n’est homologué pour lutter contre cette maladie. Les matières actives (cuivre, folpet, mancozèbe ou métiram) appliquées contre le mildiou auraient un effet contre le rougeot parasitaire. En cas de doute, consultez votre conseiller.

Blanc
Pour la majorité des régions, le seuil critique de 400 DJ6 est atteint depuis plusieurs jours, et le sera probablement aujourd'hui pour toute la région du Bas-Saint-Laurent. Les infections de blanc sont donc possibles pour la toutes les régions viticoles du Québec.

Pour plus d'information sur le cycle du blanc et pour les explications du modèle, consultez l'avertissement Nº 8 du 17 juin 2020.

 
Degrés-jours accumulés
depuis le stade EL05
Niveau de risque
du blanc
Stratégies
400 à 500 DJ6 Faible Le dépistage est de mise.
S’il y a apparition de taches blanches, les traitements fongiques débutent.
500 à 600 DJ6 Moyen
 
La fréquence du dépistage augmente.
Les traitements sur cépages sensibles (Chancellor, Seyval, Vidal, les pinots, etc.) peuvent débuter.
600 DJ6 et + Élevé La fréquence de dépistage est encore augmentée.
Les traitements fongiques sur les cépages modérément sensibles
(De Chaunac, Frontenac, Foch, Ste-Croix, etc.) peuvent commencer.
 
En cliquant sur votre région, vous trouverez les diverses informations se rapportant au développement du blanc et aux stratégies recommandées.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 29 mai 2020
Degrés-jours moyens cumulés depuis EL05 : 388
L'accumulation de 400 DJ6 a été atteinte environ le 8 juillet
Selon les normales, date approximative 500 DJ6 : 14 juillet

Stratégie : le seuil de 400 DJ6 est légèrement dépassé pour les stations météo consultées, et l’accumulation de 500 DJ6 sera atteinte d’ici  la prochaine semaine, selon les normales. Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. La protection devrait être commencée. Le « danger » se rapproche pour la majorité des cépages.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 28 mai 2020
Degrés-jours moyens cumulés depuis EL05 : 480
L'accumulation de 400 DJ6 a été atteinte environ le 1er juillet
Selon les prévisions, date approximative 500 DJ6 : 9 juillet
Selon les normales, date approximative 600 DJ6 : 15 juillet

Stratégie : le seuil de 400 DJ6 est dépassé pour l’ensemble des stations météo consultées, et l’accumulation de 500 DJ6 sera atteinte d’ici les prochains jours, selon les prévisions, tandis que celui de 600  DJ6 devrait l'être d'ici la prochaine semaine. Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. La protection devrait être commencée. Le « danger » se rapproche rapidement pour la majorité des cépages.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 27 mai 2020
Degrés-jours moyens cumulés depuis EL05 : 546
L'accumulation de 400 DJ6 a été atteinte environ le 28 juin
L'accumulation de 500 DJ6 a été atteinte environ le 4 juillet
Selon les prévisions, date approximative 600 DJ6 : 10 juillet
Selon les normales, date approximative 700 DJ6 : 17 juillet

Stratégie : le seuil de 500 DJ6 est dépassé pour l’ensemble des stations météo consultées, et l’accumulation de 600 DJ6 sera atteinte d’ici les prochains jours, selon les prévisions. Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. La protection devrait être commencée.
Le « danger » se rapproche pour la majorité des cépages.
À partir de 600 DJ6, le risque est présent pour tous les cépages, peu importe leur sensibilité à la maladie.
Le dépistage régulier et la protection devront être planifiés.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 27 mai 2020
Degrés-jours moyens cumulés depuis EL05 : 518
L'accumulation de 400 DJ6 a été atteinte environ le 29 juin
L'accumulation de 500 DJ6 a été atteinte environ le 6 juillet
Selon les prévisions, date approximative 600 DJ6 : 13 juillet

Stratégie : le seuil de 500 DJ6 est dépassé pour l’ensemble des stations météo consultées, et l’accumulation de 600 DJ6 sera atteinte d’ici la prochaine semaine, selon les prévisions. Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. À partir de 600 DJ6, le risque est présent pour tous les cépages, peu importe leur sensibilité à la maladie. Le dépistage régulier et la protection devront être planifiés.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 27 mai 2020
Degrés-jours moyens cumulés depuis EL05 : 516
L'accumulation de 400 DJ6 a été atteinte environ le 30 juin
L'accumulation de 500 DJ6 a été atteinte environ le 6 juillet
Selon les prévisions, date approximative 600 DJ6 : 13 juillet

Stratégie : le seuil de 500 DJ6 est dépassé pour l’ensemble des stations météo consultées, et l’accumulation de 600 DJ6 sera atteinte d’ici la prochaine semaine, selon les prévisions. Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. À partir de 600 DJ6, le risque est présent pour tous les cépages, peu importe leur sensibilité à la maladie. Le dépistage régulier et la protection devront être planifiés.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 26 mai 2020
Degrés-jours moyens cumulés depuis EL05 : 577
L'accumulation de 400 DJ6 a été atteinte environ le 26 juin
L'accumulation de 500 DJ6 a été atteinte environ le 2 juillet
Selon les prévisions, date approximative 600 DJ6 : 9 juillet
Selon les normales, date approximative 700 DJ6 : 15 juillet

Stratégie : le seuil de 500 DJ6 est dépassé pour l’ensemble des stations météo consultées, et l’accumulation de 600 DJ6 sera atteinte d’ici les prochains jours, selon les prévisions. Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. À partir de 600 DJ6, le risque est présent pour tous les cépages, peu importe leur sensibilité à la maladie. Le dépistage régulier et la protection devront être planifiés.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 26 mai 2020
Degrés-jours moyens cumulés depuis EL05 : 577
L'accumulation de 400 DJ6 a été atteinte environ le 26 juin
L'accumulation de 500 DJ6 a été atteinte environ le 3 juillet
Selon les prévisions, date approximative 600 DJ6 : 9 juillet
Selon les normales, date approximative 700 DJ6 : 15 juillet

Stratégie : le seuil de 500 DJ6 est dépassé pour l’ensemble des stations météo consultées, et l’accumulation de 600 DJ6 sera atteinte d’ici les prochains jours, selon les prévisions. Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. À partir de 600 DJ6, le risque est présent pour tous les cépages, peu importe leur sensibilité à la maladie. Le dépistage régulier et la protection devront être planifiés.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 27 mai 2020
Degrés-jours moyens cumulés depuis EL05 : 534
L'accumulation de 400 DJ6 a été atteinte environ le 29 juin
L'accumulation de 500 DJ6 a été atteinte environ le 5 juillet
Selon les prévisions, date approximative 600 DJ6 : 11 juillet
Selon les normales, date approximative 700 DJ6 : 18 juillet

Stratégie : le seuil de 500 DJ6 est dépassé pour l’ensemble des stations météo consultées, et l’accumulation de 600 DJ6 sera atteinte d’ici les prochains jours, selon les prévisions. Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. À partir de 600 DJ6, le risque est présent pour tous les cépages, peu importe leur sensibilité à la maladie. Le dépistage régulier et la protection devront être planifiés.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 25 mai 2020
Degrés-jours moyens cumulés depuis EL05 : 594
L'accumulation de 400 DJ6 a été atteinte environ le 25 juin
L'accumulation de 500 DJ6 a été atteinte environ le 2 juillet
Selon les prévisions, date approximative 600 DJ6 : 8 juillet
Selon les normales, date approximative 700 DJ6 : 14 juillet

Stratégie : le seuil de 600 DJ6 sera atteint aujourd'hui pour les stations météo consultées. Le risque est présent pour tous les cépages, peu importe leur sensibilité à la maladie. Le dépistage régulier et la protection doivent être planifiés. Si le seuil de 700 DJ6 est dépassé, le dépistage et la protection doivent être commencés. 
Date moyenne pointe verte (EL05) : 25 mai 2020
Degrés-jours moyens cumulés depuis EL05 : 613
L'accumulation de 400 DJ6 a été atteinte environ le 24 juin
L'accumulation de 500 DJ6 a été atteinte environ le 1er juillet
L'accumulation de 600 DJ6 a été atteinte environ le 7 juillet
Selon les prévisions, date approximative 700 DJ6 : 12 juillet

Stratégie : le seuil de 600 DJ6 a été  atteint pour les stations météo consultées. Le risque est présent pour tous les cépages, peu importe leur sensibilité à la maladie. Le dépistage régulier et la protection devront être planifiés. Si le seuil de 700 DJ6 est dépassé, le dépistage et la protection doivent être commencés.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 25 mai 2020
Degrés-jours moyens cumulés depuis EL05 : 619
L'accumulation de 400 DJ6 a été atteinte environ le 24 juin
L'accumulation de 500 DJ6 a été atteinte environ le 30 juin
L'accumulation de 600 DJ6 a été atteinte environ le 6 juillet
Selon les prévision, date approximative 700 DJ6 : 12 juillet

Stratégie : le seuil de 600 DJ6 a été  atteint pour les stations météo consultées. Le risque est présent pour tous les cépages, peu importe leur sensibilité à la maladie. Le dépistage régulier et la protection devront être planifiés. Si le seuil de 700 DJ6 est dépassé, le dépistage et la protection doivent être commencés.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 25 mai 2020
Degrés-jours moyens cumulés depuis EL05 : 608
L'accumulation de 400 DJ6 a été atteinte environ le 24 juin
L'accumulation de 500 DJ6 a été atteinte environ le 1er juillet
L'accumulation de 600 DJ6 a été atteinte environ le 7 juillet
Selon les prévisions, date approximative 700 DJ6 : 13 juillet

Stratégie : le seuil de 600 DJ6 a été  atteint pour les stations météo consultées. Le risque est présent pour tous les cépages, peu importe leur sensibilité à la maladie. Le dépistage régulier et la protection devront être planifiés. Si le seuil de 700 DJ6 est dépassé, le dépistage et la protection doivent être commencés.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 26 mai 2020
Degrés-jours moyens cumulés depuis EL05 : 540
L'accumulation de 400 DJ6 a été atteinte environ le 29 juin
L'accumulation de 500 DJ6 a été atteinte environ le 5 juillet
Selon les prévisions, date approximative 600 DJ6 : 11 juillet
Selon les normales, date approximative 700 DJ6 : 18 juillet

Stratégie :  le seuil de 500 DJ6 est dépassé pour l’ensemble des stations météo consultées, et l’accumulation de 600 DJ6 sera atteinte d’ici les prochains jours, selon les prévisions. À partir de 600 DJ6, le risque est présent pour tous les cépages, peu importe leur sensibilité à la maladie. Le dépistage régulier et la protection devront être planifiés.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 31 mai 2020
Degrés-jours moyens cumulés depuis EL05 : 415
L'accumulation de 400 DJ6 a été atteinte environ le 6 juillet
Selon les prévisions, date approximative 500 DJ6 : 12 juillet
Selon les normales, date approximative 600 DJ6 : 20 juillet

Stratégie : le seuil de 400 DJ6 est dépassé pour l’ensemble des stations météo consultées, et l’accumulation de 500 DJ6 sera atteinte d’ici la prochaine semaine, selon les prévisions. Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. La protection devrait être commencée. Le « danger » se rapproche rapidement pour la majorité des cépages.
 
Moisissure grise
Le traitement fait en protection avant la fermeture de la grappe sera à prévoir bientôt pour les vignobles ayant un historique de la maladie et dont les cépages ont des grappes très compactes, et si la tordeuse de la vigne y est présente. Plusieurs produits autant conventionnels que biologiques peuvent être appliqués. Attention, ce champignon peut développer de la résistance rapidement! Alternez les matières actives et travaillez en prévention le plus souvent possible.

 

TRAITEMENTS AU CUIVRE : EFFICACE CONTRE PLUSIEURS MALADIES 


Le cuivre peut être utilisé pour lutter contre plusieurs maladies affectant les vignes : blanc, mildiou, excoriose et pourriture noire. Attention de ne pas l’utiliser à l'excès! Pour plus d'information, relisez l'avertissement No 10 du 30 juin 2020.



INSECTES
 

Plusieurs insectes et acariens sont présents dans les vignobles depuis quelques semaines et étendent leur présence à davantage de régions :

  • Altise à tête rouge : première mention d’observation pour les régions de Lanaudière, Montérégie-Est, Montérégie-Ouest. Voir la fiche technique sur cet insecte.
  • Altise de la vigne : Montérégie-Ouest
  • Ériophyide de la vigne (acarien causant l'érinose) : Centre-du-Québec, Montérégie-Est, Montérégie-Ouest
  • Cécidomyie gallicole de la vigne : Lanaudière, Laurentides, Montérégie-Est
  • Cicadelles : Capitale-Nationale, Chaudière-Appalaches, Estrie, Lanaudière, Mauricie, Montérégie-Est, Montérégie-Ouest
  • Cidadelle de la pomme de terre : Montérégie-Est
  • Phylloxéra : 2e génération présente partout. Chevauchement des générations = moments d'interventions plus difficiles à déterminer et probablement moins efficaces.
  • Scarabée du rosier : populations à la baisse, mais encore présentes en Estrie, dans Lanaudière, les Laurentides, la Mauricie, la Montérégie-Est et la Montérégie-Ouest
  • Scarabée japonais : Centre-du-Québec, Montérégie-Est et Montérégie-Ouest. Observations d’individus parasités : entre 10 et 75 % selon les sites.
  • Tordeuse de la vigne : Montérégie-Est, Montérégie-Ouest. Nouvelle homologation pour lutter contre la tordeuse de la vigne, seulement après la floraison : VAYEGO 2000 SC.

Pour en savoir plus sur le complexe des cicadelles, relisez l’avertissement No 6 du 4 juin 2020. Et concernant la cicadelle de la pomme de terre et le scarabée japonais, relisez l'avertissement No 10 du 30 juin 2020.

 
MAUVAISES HERBES 

Les mauvaises herbes profiteront de l'apport de pluie des derniers jours et des températures élevées pour croître abondamment. Pour garder un bon contrôle, revoyez les interventions possibles à cette période dans l'avertissement No 8 du 17 juin 2020.


CARENCE ET EXCÈS EN POTASSIUM (K)
 
Les collaborateurs du réseau ont observé des symptômes de carence en potassium sur quelques sites. Cette dernière se manifeste par une décoloration (jaunissement) du pourtour des jeunes feuilles à l’extrémité des rameaux. La vigne est exigeante en potassium, particulièrement à partir de la véraison. Plus la charge en fruit est importante, plus les besoins de la plante sont élevés. La carence apparaît généralement lorsque les sols sont pauvres en potassium et en matière organique, particulièrement dans les sols légers, sablonneux. Toutefois, la sécheresse peut aggraver la situation, puisque cet élément se retrouve coincé entre les couches minérales d’argile. Il en résulte une réduction de l’assimilation du potassium dans les racines des vignes. Lors d’une période de sécheresse prolongée, l’absorption du potassium sera diminuée, et les analyses foliaires pourraient démontrer cette faiblesse même si l’analyse de sol montre une teneur optimale en cet élément. Dans ce contexte, il est inutile d’en ajouter au sol, puisque celui-ci ne sera pas prélevé. Il est alors préférable de fournir le potassium avec des pulvérisations foliaires. Paradoxalement, les vignes bien alimentées en potassium supportent mieux la sécheresse.

La carence en potassium peut également survenir dans les sols faiblement oxygénés (sols compactés, saturés en eau ou avec un mauvais drainage) ou lorsque des pluies abondantes lessivent cet élément très mobile. À l’opposé, un excès de potassium peut augmenter la sensibilité des vignes à la pourriture grise ainsi que les carences en calcium et en magnésium. Un excès de potassium dans les moûts peut également être problématique pour la vinification, puisqu’elle engendre une instabilité des vins et des problèmes d’acidité.
 

RELEVAGE DES VIGNES 
Collaboration de Raphaël Fonclara, agr. (Dura-Club)

Les conditions chaudes et humides de ces jours-ci sont propices au développement de maladies fongiques (blanc, mildiou, etc.). Les vignes bien relevées seront sans doute avantagées. Un projet sur le relevage des vignes est en cours dans quelques vignobles, avec le Dura-Club. Nous évaluons différents scénarios pour optimiser cette opération culturale de façon à avoir un maximum d’impact sur la réduction des maladies et les coûts associés à cette tâche (temps et main-d’œuvre). Au cours des dernières semaines, la croissance de la vigne a atteint des vitesses record et, par conséquent, les besoins de relevage aussi. Dans cette situation, on remarque que les parcelles homogènes où les vignes poussent uniformément sont beaucoup plus faciles à relever et nous permettent de gagner du temps. Ces observations rappellent l’importance de corriger les problématiques qui créent des zones hétérogènes telles que : le mauvais drainage du sol, les zones d’érosion, les variations de cépage, etc. Le nombre et la position des fils releveurs sont également très importants pour garantir l’efficacité des travailleurs. De plus, la gestion de la vigueur des vignes est primordiale. Dans certains cas, pour des cépages vigoureux dans des terroirs fertiles, le recours à des modes de conduite divisés, tels que Scott Henry, Smart Dyson ou le palissage vers le bas, est très avantageux, puisqu’il permet à la vigne d’exprimer sa vigueur tout en maximisant l’exposition du feuillage et des grappes à la lumière, et au vigneron, de cesser de se battre avec ces lianes!
 
 
MISE EN GARDE

Avant d'appliquer différents produits antiparasitaires, qu'ils soient biologiques ou conventionnels, relisez les mises en garde de l'avertissement Nº 4 du 21 mai 2020. 

 
RÉFÉRENCES

D'autres références publiées par le passé demeurent également disponibles.
Fiches techniques pour l'identification et la gestion des maladies du bois de la vigne 
Fiches sur les outils de désherbage physique
Spécial phytoprotection bio 2020 
Guide de protection du raisin, publication 360C-F, OMAFRA


 
Toute intervention de contrôle d’un ennemi des cultures doit être précédée d’un dépistage et de l’analyse des différentes stratégies d’intervention applicables (prévention et bonnes pratiques, lutte biologique, physique et chimique). Le Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP) préconise la gestion intégrée des ennemis des cultures et la réduction des risques associés à l’utilisation des pesticides.



Cet avertissement a été rédigé par Karine Bergeron, agronome, et Evelyne Barriault, agronome (MAPAQ). Pour des renseignements complémentaires, vous pouvez contacter les avertisseures du réseau Vigne ou le secrétariat du RAP.  La reproduction de ce document ou de l’une de ses parties est autorisée à condition d'en mentionner la source. Toute utilisation à des fins commerciales ou publicitaires est cependant strictement interdite.
Image Agri-Réseau

Organisation : Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ)
Auteur(s) : RAP - Réseau Vigne
Date de publication : 09 juillet 2020
Infolettre Vigne et vin

M'abonner à l'infolettre

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.