Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :
3811 documents correspondants à votre recherche et/ou filtre(s) sélectionné(s)
Maïs sucré, Avertissement No 6, 8 juillet 2021
08 juillet 2021
Pyrale du maïs (race bivoltine, 1re génération) : les captures de papillons se poursuivent faiblement; les recommandations émises précédemment demeurent inchangées. Pyrale univoltine : les captures de papillons se poursuivent; les recommandations émises précédemment demeurent inchangées. Ver de l’épi : faibles captures de papillons à quelques sites; importance du piégeage à la ferme. Ver-gris occidental des haricots (VGOH) : début très timide des captures de papillons dans quelques régions.   PYRALE DU MAÏS Bivoltine Un très faible nombre de papillons de la 1re génération de la pyrale bivoltine a été capturé au cours de la dernière semaine, réparti dans les régions de la Capitale-Nationale, de l’Estrie et de l'Outaouais. Les suivis au champ effectués par les collaborateurs du RAP indiquent que des larves ou des dommages ont été observés dans certains champs, nécessitant parfois une intervention. Pour le reste des champs suivis dans le cadre du RAP, la situation est peu préoccupante pour l’instant. Notons que lorsque des larves ou des dommages sont observés au champ, il n’est pas toujours possible de déterminer s’il s’agit de la pyrale bivoltine ou univoltine. Univoltine L’activité de la pyrale univoltine se poursuit avec de faibles captures (1 à 4 papillons) à quelques sites répartis dans les régions suivantes : Bas-Saint-Laurent, Chaudière-Appalaches, Hautes-Laurentides, Laval, Outaouais et Saguenay–Lac-Saint-Jean. Les recommandations émises dans l’avertissement Nº 5 de la semaine dernière demeurent inchangées. Pour plus d’information, consultez le bulletin d’information Bio-insecticides, insecticides et fongicides foliaires homologués dans la culture du maïs sucré en 2021 et la fiche technique Pyrale du maïs. VER DE L'ÉPI Au cours de la dernière semaine, parmi tout le réseau, quelques papillons du ver de l’épi ont été capturés dans les régions suivantes : Chaudière-Appalaches (1 papillon), Gaspésie (1 papillon), Mauricie Lire la suite
Grandes cultures, Avertissement No 11, 9 juillet 2021
08 juillet 2021
PUCERON DU SOYA : fortes populations dans certains champs, ennemis naturels aussi à surveiller. Comment évaluer le risque d'infection du soya par la POURRITURE À SCLÉROTES. VER-GRIS OCCIDENTAL DES HARICOTS (maïs) : premiers papillons capturés. CICADELLE DE LA POMME DE TERRE dans la luzerne : état de la situation. TÉTRANYQUE À DEUX POINTS dans la culture du soya et présence de CRIQUETS.    Télécharger l'enregistrement audio de l'avertissement Lecture audio Avertissement RAP Grandes cultures Nº 11 du 9 juillet 2021.com   ABONDANCE DU PUCERON DU SOYA DANS CERTAINS CHAMPS, MAIS LE TRAVAIL DES ENNEMIS NATURELS CONTRE CE RAVAGEUR N’EST PAS À NÉGLIGER! Stéphanie Mathieu, agr. (MAPAQ), Brigitte Duval, agr. (MAPAQ) et Julien Saguez, entomologiste (CÉROM) Puceron du soya (Avertissement RAP Grandes cultures no 11 du 9 juillet 2021).com   Quelques champs de soya présentant des populations importantes de puceron du soya nous ont été rapportés, notamment en Montérégie et au Centre-du-Québec. Le dépistage dans le cadre du RAP Grandes cultures a été devancé cette année. Pour les 33 champs qui ont pu être dépistés dès cette semaine, la moyenne de pucerons par plant (pp) pour la province est de 62. Les populations les plus élevées ont été retrouvées en Montérégie dans les municipalités de La Présentation (249 pp), Rivière-Beaudette (962 pp) et Saint-Anicet (350 pp). Pour consulter les données par site, cliquez ici.  Présentement, le stade physiologique du soya varie du stade végétatif à R3. Cliquez ici pour accéder à un guide sur les stades du soya. Jusqu’au stade R5, le soya peut subir des pertes de rendement si le seuil d’alerte de 250 pucerons par plant est atteint ET QUE la population de pucerons est en augmentation. L’atteinte du seuil d’alerte ne signifie pas qu’un insecticide doit être appliqué immédiatement, mais qu’il est nécessaire de dépister en comptant le nombre moyen de pucerons par plant et l’abondance des ennemis Lire la suite
Vigne, Avertissement No 11, 8 juillet 2021
08 juillet 2021
Détection du virus ToRSV dans certains vignobles. Attention : conditions favorables au blanc et aux autres maladies. Bientôt le temps de procéder au rognage et à l'écimage. Altise à tête rouge présente dans les vignobles. Nouveau guide sur la production du raisin de table.   NOUS FERONS RELÂCHE LA SEMAINE PROCHAINE   DÉVELOPPEMENT PHÉNOLOGIQUE ET MÉTÉO   La vigne poursuit son développement avec une avance considérable par rapport aux cinq années précédentes. Sur les sites les plus chauds de la Montérégie, plus de 600 degrés-jours en base 10 (DJ10) sont maintenant accumulés depuis le 1er mars, jour du début des calculs d'accumulation de degrés-jours. Pour les régions plus fraîches comme le Bas-Saint-Laurent et le Saguenay, les accumulations varient entre 350 et 400 DJ. Les cépages hâtifs sont au stade « fermeture de la grappe » (EL33) sur les sites les plus chauds de la Montérégie.   Pour un aperçu de l'accumulation des degrés-jour dans votre région, consultez le document Degrés-jour vigne saison 2021. Consultez Agrométéo pour un visuel provincial de l'état d'avancement du développement des cépages à débourrements hâtifs et semi-tardifs, et pour d'autres modèles bioclimatiques sur la vigne. Attention à la date de début des calculs : certains modèles débutent au 1er avril, alors que pour la vigne, les degrés-jours sont accumulés à partir du 1er mars.   VIRUS   Tomato ringspot virus (ToRSV) Ouvrez l'oeil! Le « Tomato ringspot virus » a été aperçu dans certains vignobles de la Montérégie. Ce virus, qui entraîne une baisse de productivité et le dépérissement des vignes, a été diagnostiqué, depuis 2017, par le Laboratoire d'expertise et de diagnostic en phytoprotection (LEDP) du MAPAQ, sur les cépages ‘Frontenac’, ‘Vidal’ et ‘Vandal-Cliche’. Il est transmis, entre autres, par les nématodes du sol, les boutures, et probablement par la sève des plants infectés.   Sur les plants infectés Lire la suite
Solanacées, Avertissement No 7, 7 juillet 2021
07 juillet 2021
Situation actuelle et sommaire agrométéorologique. Tomate : premiers symptômes de chancre sur fruit; punaise terne : premiers dommages sur fruits. Poivron : premier cas de P. Capsici; punaise terne à surveiller; pyrale du maïs : quelques captures dans le réseau Maïs sucré et différencier les dommages de pyrale sur poivron de ceux d'autres chenilles. Aubergine : premier cas de verticilliose : différencier les dommages de cicadelle et les symptômes de verticilliose. Cerise de terre : aucune maladie rapportée; chrysomèle trirayée et autres insectes encore présents, mais sous contrôle.   SITUATION ACTUELLE    Les fortes précipitations par endroits ont été accompagnées de temps plus frais. Des précipitations importantes et des températures plus élevées sont prévues d’ici la fin de la semaine.   Voici les liens d'Agrométéo Québec pour cette semaine :   Précipitations des sept derniers jours  Sommaire Cucurbitacées et Solanacées       TOMATE    Maladies  Chancre  On note une présence dans quelques régions. L’évolution est variable selon les sites. Les premiers symptômes sur fruits sont observés en Montérégie.   Moucheture bactérienne Elle est encore présente, mais sous contrôle.   Mildiou (Phytophthora infestans) Pour le moment, aucun cas n’est rapporté au Québec, en Ontario et aux États-Unis. Assurez-vous de protéger vos plants.    Alternariose Sa présence est limitée sur les vieilles feuilles en champ et en serre froide.   Serre froide De la moisissure olive est observée en Chaudière-Appalaches et en Outaouais. Pour plus d’information sur le dépistage et les méthodes de lutte, veuillez vous référer à l'avertissement Nº 1 du 13 mai 2021 du réseau Cultures maraîchères en serre.  Autres Très peu d'observations de pourriture apicale selon l’ensemble Lire la suite
Cucurbitacées, Avertissement No 7, 7 juillet 2021
07 juillet 2021
La tache angulaire est stable ou en légère augmentation dans le melon en Montérégie. On signale les premiers foyers de tache septorienne dans la citrouille, dans les régions de Québec et de la Chaudière-Appalaches. Le blanc est présent dans la courge d’hiver en Montérégie. Le mildiou est à surveiller dans des champs de concombre.     ÉTAT DES CULTURES   Pour la période du 30 juin au 6 juillet, plusieurs secteurs ont eu de la pluie mercredi, puis la fraîcheur s’est installée jeudi et vendredi pour un retour progressif des températures chaudes et humides, le lundi 5 juillet. Les vents ont souvent été présents. Certains champs ont eu des excès d’eau qui nuisent à la croissance des plantes. Cependant, dans l'ensemble, les cultures se développent bien et on commence à voir des fleurs dans les concombres de champ, les courges d’hiver et les citrouilles. Des petits fruits sont visibles dans les melons et les cantaloups. Dans bien des champs, un sarclage manuel a dû être fait en plus des sarclages mécaniques. Le sommaire agrométéorologique cucurbitacées vous présente le tableau des précipitations et des degrés-jours cumulés pour chacune des régions.   MALADIES FOLIAIRES Depuis une semaine, la tache angulaire a peu progressé sauf dans le melon, en Montérégie, où le nombre de lésions a augmenté significativement. Ne traitez que si des nouveaux foyers font leur apparition et que les lésions progressent vers les nouvelles feuilles. La tache septorienne a été dépistée cette semaine dans la citrouille en Chaudière-Appalaches et dans la région de Québec. Elle est causée par le champignon Septoria cucurbitacearum. Il peut infecter les feuilles des cantaloups, des citrouilles, des courges d’été et d’hiver (Butternut et poivrée). Les symptômes de la tache septorienne sont semblables chez toutes les cucurbitacées. Les taches foliaires sont circulaires, de couleur brune à blanche, mesurant Lire la suite
07 juillet 2021
Mildiou des cucurbitacées
Crucifères, Avertissement No 10, 8 juillet 2021
07 juillet 2021
Les conditions climatiques plus humides sont favorables au développement de certains désordres physiologiques et de maladies. Plusieurs insectes ravageurs sont actifs. Soyez à l'affût!   DÉSORDRES PHYSIOLOGIQUES Des symptômes ressemblant à de la granulée brune ont été observés dans certains champs de brocoli sur le point d'être récoltés. Ce désordre physiologique est associé à des poussées de croissance rapides des inflorescences lorsque des températures élevées (> 25 °C) succèdent à des pluies abondantes. Ce désordre physiologique peut aussi être lié, entre autres, à une carence en bore ou en calcium. On rapporte également quelques cas de tige creuse dans le brocoli récemment récolté. Ce désordre se manifeste notamment lors d'un déséquilibre bore-azote dans les tissus. D'autres facteurs, tels qu'une carence en calcium, peuvent aussi être en cause. Dans les jours à venir, surveillez l'apparition de désordres physiologiques induits par la chaleur et les précipitations, tels la brûlure de la pointe chez les cultures plus sensibles comme les choux-fleurs et les choux chinois. Enfin, on fait mention d'autres cas d'asphyxie racinaire aux endroits où l'eau s'accumule et stagne (ex. : baissières) causant le flétrissement et la mort de plants.   INSECTES RAVAGEURS   La ponte de la mouche du chou se poursuit timidement jusqu'à la hauteur de la Capitale-Nationale. Des interventions sont nécessaires par endroits pour contrôler les altises (des crucifères et des navets) lorsque le seuil de 1 altise par plant jusqu'au stade « 6 feuilles » de la culture est atteint. Portez également attention à l'altise à tête rouge qui a commencé à faire des dégâts dans certains champs de crucifères. Les vers gris sont toujours à surveiller dans les champs récemment transplantés puisque d'importants dégâts ont été observés sur des plantules dans les dernières Lire la suite
06 juillet 2021
Fulgore tacheté : changement aux exigences d’importation de l’ACIA

Mise à jour

28 juillet 2021
Principaux fongicides homologués pour les solanacées en 2021
02 juillet 2021
Distribution de la moutarde des oiseaux résistante au glyphosate au Québec
21 à 30 sur 3811
Infolettre Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP)

M'abonner au RAP

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.