Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche 
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :
Format
Type de contenu
Date de début
Date de fin
Régions
403 documents correspondants à votre recherche et/ou filtre(s) sélectionné(s)
Carotte et céleri, Avertissement No 6, 13 juin 2024

Nouveau

13 juin 2024
Refroidissement en cours de période, plusieurs jours de pluie consécutifs. Stades maximaux : carotte : 6 feuilles, céleri-branche : 4 feuilles, pour céleri-rave : 8 feuilles. Faibles captures de charançons, mouche de la carotte 1re génération). Punaises : seuil parfois atteint. Début taches cercosporienne dans la carotte. RÉSUMÉ MÉTÉOROLOGIQUE ET RISQUES ASSOCIÉS Après une période chaude et sèche, les températures sont revenues dans les normales de saison et, par endroits, brièvement sous les normales pour la période du 6 au 12 juin. Le rafraîchissement a eu lieu le 6 ou le 7 juin, selon les régions. Cette situation a prévalu pour les régions de la Montérégie, de Lanaudière, des Laurentides, de la Mauricie, du Saguenay–Lac-Saint-Jean, de la Capitale-Nationale, de Chaudière-Appalaches, de l’Estrie, du Bas-Saint-Laurent et de l’Outaouais. Les précipitations y ont été plus abondantes, retardant parfois les travaux au champ et engendrant parfois une période de mouillure prolongée. Ces précipitations ont toutefois été favorables au développement des cultures dans plusieurs régions. Voir la carte des précipitations. AVANCEMENT DES SEMIS ET DES PLANTATIONS Carotte Les carottes les plus avancées sont aux stades 5 à 6 feuilles et certains champs sont au stade des rangs demi-fermés pour certains sites de Montérégie-Ouest, Laval-Lanaudière et Chaudière-Appalaches, tandis que les semis se poursuivent dans les autres. Céleri En Montérégie-Ouest, les stades les plus avancés observés cette semaine sont : Céleri-branche : 4 feuilles à 32 cm de hauteur; Céleri-rave : 4 à 8 feuilles. INSECTES Charançons Les captures de charançons continuent, bien qu’étant faible en général. En Montérégie-Ouest, un 2e traitement a été réalisé dans les champs les plus à risques. Mouche de la carotte (première génération) Des captures ont été rapportées cette semaine dans les régions de la Montérégie, du Saguenay–Lac-Saint-Jean (secteur Saguenay), du Bas-Saint-Laurent et de Chaudière-Appalaches. Aucune Lire la suite
Carotte et céleri, Avertissement No 5, 6 juin 2024

Nouveau

06 juin 2024
Période chaude et sèche pour plusieurs régions. Dommages d'insolation et de vent observés. Semis de carottes les plus avancés à 6 feuilles. Poursuite des transplantations de céleri, stade maximal atteint de 6 ou 7 nouveaux pétioles. Prévention des insolations. Faibles captures de charançons, quelques traitements. Premières captures de mouche de la carotte. Présence de punaises (adultes, larves et dégâts de ponte). Observations de cicadelles. RÉSUMÉ MÉTÉOROLOGIQUE ET RISQUES ASSOCIÉS Pour la période du 30 mai au 5 juin, les températures ont d’abord été près des normales saisonnières jusqu’au 31 mai ou 1er juin. Elles ont ensuite augmenté, alors que certaines stations météo ont enregistré des températures maximales de près de 30 °C. Cette situation a prévalu dans les régions de la Capitale-Nationale, de Chaudière-Appalaches, de la Montérégie, de Lanaudière et des Laurentides. Le Saguenay–Lac-Saint-Jean a connu un scénario similaire, mais certaines nuits ont été très froides en début de période. Le Bas-Saint-Laurent a quant à lui vécu une période légèrement au-dessus des normales, sans excès. Les précipitations ont été absentes dans la majorité de ces régions. Des dommages d’insolation commencent à être rapportés par endroits et des dommages ont été occasionnés par les forts vents survenus à la fin du mois de mai. AVANCEMENT DES SEMIS ET DES PLANTATIONS Carotte Les stades de croissance des carottes varient du semis au stade « 6 feuilles », selon les régions. Les cultures les plus avancées sont observées en Montérégie-Ouest et à Montréal-Laval-Lanaudière. En général, la levée est bonne dans toutes les régions. Quelques dommages causés par les vents forts et l’insolation ont été rapportés. Céleri Les transplantations se poursuivent en Montérégie-Ouest. Les céleris-branches les plus avancés sont à 6 pétioles tandis que les céleris-raves les plus avancés sont à 7 pétioles.   PRÉVENTION DES INSOLATIONS Fréquemment, lorsque les Lire la suite
Carotte et céleri, Avertissement No 4, 30 mai 2024
30 mai 2024
Poursuite des semis de carottes, stade maximal à 4 feuilles. Poursuite des plantations de céleris, stade maximal à 3-4 nouveaux pétioles. Faibles captures des charançons en Montérégie-Ouest, quelques traitements ont eu lieu. Observations de punaises ternes sans traitement nécessaire, voir les seuils dans le texte. RÉSUMÉ MÉTÉOROLOGIQUE ET RISQUES ASSOCIÉS Période du 22 au 28 mai À compter du 24 ou 25 mai, plusieurs régions ont connu un retour aux températures normales de saison. Le Bas-Saint-Laurent, qui connait un printemps sec, a connu des précipitations bienvenues pendant la période. La région de Québec a reçu deux importants épisodes de pluie, le 23 et le 27 mai, ayant retardé les travaux au champ. Voir la carte des précipitations pour plus de détails. En Montérégie, de forts vents sont survenus le 27 mai, occasionnant des épisodes d’érosion éolienne. Ces conditions peuvent entraîner des dommages aux cultures en raison de l’abrasion causée par les particules de sol. Les systèmes d’irrigation ont été déployés par endroits pour limiter les dommages. Des dommages de vents ont été observés dans le céleri en Montérégie-Ouest. AVANCEMENT DES SEMIS ET DES PLANTATIONS Carottes Les semis de carottes se poursuivent dans la plupart des régions. Les carottes les plus avancées sont aux stades cotylédon jusqu’à 4 feuilles. Les semis sont terminés dans la Capitale-Nationale (Île d’Orléans) et au Saguenay–Lac-St-Jean. La croissance est particulièrement bonne et uniforme. Céleris Les plantations se poursuivent pour le céleri-branche et le céleri-rave en Montérégie-Ouest. Les plants les plus avancés sont au stade de 3 à 4 nouveaux pétioles. INSECTES Charançons Les captures se poursuivent en Montérégie-Ouest, mais demeurent faibles. Des traitements ont eu lieu dans les champs où la culture est au bon stade. Pour plus de détails sur le dépistage et la lutte contre cet insecte, consultez ce bulletin d’information.   Mouche de la carotte (première génération) Lire la suite
Carotte et céleri, Avertissement No 3, 23 mai 2024
23 mai 2024
Températures au-delà des moyennes et précipitations. Avancement des semis et des plantations. Captures de charançons et faible présence de punaise terne. Destruction de la plante-abri. RÉSUMÉ MÉTÉOROLOGIQUE ET RISQUES ASSOCIÉS La dernière période a été marquée par des températures au-delà des moyennes à partir du 19 ou du 20 mai, pour la majorité des régions. Les régions du Sud-Ouest ont reçu de la pluie en début de période, puis les sols se sont asséchés et ils sont maintenant secs en surface et humide dans la zone racinaire. Le déploiement des systèmes d’irrigations est en cours sur plusieurs entreprises en Montérégie-Ouest. Les régions plus à l’Est (Capitale-Nationale, Chaudière-Appalaches et Saguenay-Lac-Saint-Jean) qui manquaient d’eau en ont reçu, avec des quantités inégales selon les secteurs en Chaudière-Appalaches. La chaleur et les précipitations ont favorisé le développement des cultures et l’activité des insectes. La région du Bas-Saint-Laurent n'a pas reçu de précipitations (voir la carte des précipitations). Il est à noter que le présent bilan ne tient pas compte des orages survenus par endroits le 22 mai. AVANCEMENT DES SEMIS ET DES PLANTATIONS Carottes Les semis de carottes se poursuivent dans toutes les régions. Les stades les plus avancés sont 2-3 feuilles, en Montérégie, Montréal-Laval-Lanaudière, Saguenay–Lac-Saint-Jean et en Chaudière-Appalaches. L'herbicide a commencé à être utilisé dans certains sites à Montréal-Laval-Lanaudière, notamment dans les champs où les carottes ont au moins 2 feuilles. Céleris En Montérégie-Ouest, les transplantations de céleri se poursuivent. Les céleri-branches, les plus avancés sont au stade de 3 nouveaux pétioles et ont environ 20 cm de haut. Les céleris-raves les plus avancés sont au stade de 2 nouveaux pétioles.   INSECTES Charançons En Montérégie-Ouest, des captures de charançons ont été rapportées, mais demeurent en faible quantité. Même si les seuils ont été atteints dans certains champs dont le voisinage Lire la suite
Carotte et céleri, Avertissement No 2, 16 mai 2024
16 mai 2024
Semaine un peu moins humide dans le Sud-Ouest et sèche vers l’Est. Poursuite des semis de carottes et des transplantations de céleris. Début d'activité des insectes avec hausse des captures de charançon et faible activité des punaises ternes, aucun traitement à prévoir. Aucune maladie rapportée.   RÉSUMÉ MÉTÉOROLOGIQUE ET RISQUES ASSOCIÉS   Sud-Ouest de la province (Montérégie, Lanaudière, Laurentides, Outaouais) La période précédente a été marquée par des températures autour des normales saisonnières avec des précipitations moins importantes que la semaine précédente. L’humidité du sol a parfois nui à l’avancement des travaux et à la reprise des cultures transplantées. La prochaine semaine devrait être plus chaude et ensoleillée, ce qui favorisera l’assèchement et réduira les risques phytosanitaires associés à l’humidité. Est de la province (Capitale-Nationale, Chaudière-Appalaches, Bas-Saint-Laurent, Saguenay–Lac-Saint-Jean) La période précédente a été marquée par une semaine fraîche et sèche, avec du gel par endroit. Le sol sec nuit d’ailleurs à la levée ou à la reprise des cultures par endroit. Voir la carte des précipitations de la semaine précédente.   AVANCEMENT DES SEMIS ET DES PLANTATIONS   Carottes Les semis de carottes se poursuivent dans toutes les régions. Les carottes les plus avancées sont aux stade cotylédon à une feuille. Céleris Les plantations se poursuivent pour le céleri et le céleri-rave en Montérégie-Ouest. Le stade le plus avancé est de 2 pétioles, observé dans le céleri branche. INSECTES   Charançons Les captures sont en augmentation en Montérégie-Ouest. Aucun champ n’a atteint le stade requis de 3 feuilles pour un traitement. Pour plus de détails sur le dépistage et la lutte contre cet insecte, consultez ce bulletin d’information.   Mouche de la carotte (première génération) L’installation des pièges se poursuivra au cours des prochains jours avec l’émergence des carottes. L’historique Lire la suite
Carotte et céleri, Avertissement No 1, 9 mai 2024
09 mai 2024
Printemps humide au Sud-Ouest et plus sec à l'Est. Premiers semis de carottes débutés dans certaines régions. Transplantations de céleri débutées, mais l'humidité retarde les travaux par endroits. Début des captures de charançon de la carotte.   RÉSUMÉ MÉTÉOROLOGIQUE ET RISQUES ASSOCIÉS L’hiver a été caractérisé par une faible couverture de neige et des températures douces dans plusieurs régions, avec quelques périodes de fontes. Le printemps a été caractérisé par des températures en dents de scie avec des alternances de journées et de nuits chaudes suivies de périodes plus froides avec des températures sous zéro la nuit. Les précipitations sont abondantes en Montérégie alors qu’elles sont plus faibles vers l’sst avec la région de Québec qui enregistre un mois d’avril avec des précipitations sous la normale (voir la carte des précipitations).   AVANCEMENT DES SEMIS ET DES PLANTATIONS Carottes Les semis de carottes se poursuivent. Les premiers semis ont débuté à la mi-avril en Montérégie-Ouest, Montréal-Laval-Lanaudière, Capitale Nationale et en Chaudière-Appalaches. Les carottes sont aux stades d’émergence à 1 feuille Céleris En Montérégie-Ouest, les transplantations ont débuté à la fin avril et se poursuivent. Dans certaines zones, la forte humidité du sol et les pluies retardent les opérations culturales.   INSECTES Charançons L’installation des pièges se poursuit et les premières captures ont été signalées dans certains champs de carottes en Montérégie-Ouest. Pour plus de détails sur le dépistage et la lutte contre cet insecte, consultez le bulletin d’information permanent N° 1 du 4 mai 2007.   Mouche de la carotte (première génération) L’installation des pièges de la mouche de la carotte devrait être effectuée à compter de la semaine prochaine, lorsque les carottes sont émergées. L’historique de dommages des fermes détermine habituellement la pertinence d’installer des pièges ou non.   MALADIES Aucun agent pathogène n’est Lire la suite
Carotte et céleri, Avertissement No 17, 14 septembre 2023
14 septembre 2023
Peu de captures de mouche de la carotte et de punaises. Augmentation de la présence de limaces causant des dommages aux céleris. Augmentation importante des symptômes de tache cercosporéenne et de tache bactérienne. Augmentation des champs affectés par la tache septorienne. AVANCEMENT DES SEMIS ET DES PLANTATIONS Les récoltes se poursuivent dans la carotte et le dépistage est terminé dans quelques régions. Dans le céleri-branche, les dernières plantations mesurent une soixantaine de cm de hauteur et les récoltes continuent.   INSECTES Mouche de la carotte On rapporte de rares captures de la mouche de la carotte dans toutes les régions. Pour des détails sur la biologie et la stratégie d’intervention contre la mouche de la carotte, consultez cet avertissement. Punaises (céleri) En Montérégie-Ouest, peu de punaises sont dépistées aux champs, mais la présence de vieux dommages sur les plants est notée. Aucun traitement n’a été effectué cette semaine. Autres insectes Une augmentation de la présence de limaces et de dommages sur les pétioles des céleris en Montérégie est signalée. Aucune activité notable d’autres ravageurs dans la carotte n'est rapportée.   MALADIES Tache cercosporéenne Dans la carotte, une augmentation importante des symptômes de tache cercosporéenne est notée dans toutes les régions. La régie fongicide est maintenue dans presque tous les champs. On remarque aussi une augmentation de cette maladie dans le céleri branche. Des applications foliaires d’azote ont été faites pour fortifier le feuillage des carottes par endroits.   Tache septorienne (Septoria apiicola)  (Céleri) Le nombre de champs de céleri-branche affectés par la tache septorienne continue d’augmenter sur certaines fermes. Les symptômes, visibles également sur les pétioles, se multiplieront rapidement en fonction des précipitations. Stratégie d’intervention recommandée contre la tache cercosporéenne et la tache septorienne : Dès que des symptômes Lire la suite
Carotte et céleri, Avertissement No 16, 7 septembre 2023
07 septembre 2023
Carotte : mouche de la carotte en hausse en Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine; tache cercosporéenne et brûlure alternarienne. Céleri : dommages par les limaces sur les pétioles des céleris; tétranyques dans le céleri-rave; tache bactérienne et pourriture sclérotique. AVANCEMENT DES SEMIS ET DES PLANTATIONS Dans les champs de carottes, l’avancement des cultures s'étale entre 6 feuilles et la récolte. En Montérégie-Ouest, les récoltes se poursuivent dans le céleri-branche et les rendements sont bons. Les dernières plantations de céleri-branche mesurent au moins 50 cm de hauteur. Dans la Capitale-Nationale, les récoltes ont commencé au cours de la dernière semaine. Dans le céleri-rave, les récoltes sont en cours.   INSECTES Mouche de la carotte La présence de la mouche de la carotte est toujours faible sur l’ensemble des régions. On note toutefois un peu plus de captures sur certains sites de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine. Pour des détails sur la biologie et la stratégie d’intervention contre la mouche de la carotte, consultez l’avertissement N° 14 du 11 août 2005. Punaises (céleri) En Montérégie-Ouest, les populations de punaises ternes sont en baisse et peu de traitements ont été effectués cette semaine. Autres insectes La présence de pucerons, de mineuses, d’altises et de cicadelles est tolérable. On remarque davantage de dommages sur les pétioles des céleris causés par les limaces en Montérégie et dans la Capitale-Nationale. Dans le céleri-rave, les tétranyques observés la semaine passée ont entraîné une intervention.   MALADIES   Tache cercosporéenne (carotte) Dans la carotte, de nouveaux champs sont affectés et les taches sont maintenant plus nombreuses sur les pétioles et les nouvelles feuilles. Des symptômes de brûlure alternarienne sont également rapportés dans toutes les régions. Les traitements pour lutter contre cette maladie sont en cours. Tache septorienne (Septoria apiicola)  (Céleri) Peu de nouveaux champs ont été observés avec des Lire la suite
Carotte et céleri, Avertissement No 15, 31 août 2023
31 août 2023
Punaise terne causant des dommages au céleri. Aucune capture de mouche de la carotte. Symptômes de brûlure cercosporéenne stables ou en augmentation dans la carotte. Nouveaux foyers de tache septorienne dans le céleri. Rappel sur les cultures de couverture. AVANCEMENT DES SEMIS ET DES PLANTATIONS Les récoltes de carottes se poursuivent dans toutes les régions. En Montérégie-Ouest, les récoltes de céleris-branches et de céleris-raves se poursuivent également.   INSECTES Punaises (céleri) La punaise terne est encore très présente dans certains champs et des dommages d’alimentation continuent d’être observés au cœur du céleri.  Des traitements insecticides ont été faits dans les champs où la présence de l’insecte était plus importante. Les seuils d’intervention contre les punaises dans le céleri se trouvent dans cet avertissement. Mouche de la carotte On ne rapporte aucune capture dans le réseau de piégeage, à l’exception d’un site en Estrie, où plusieurs mouches de la carotte ont été relevées sur 1 piège dans la semaine du 7 au 15 août dernier et identifiées par le Laboratoire d'expertise et de diagnostic en phytoprotection (LEDP). Pour des détails sur la biologie et la stratégie d’intervention contre la mouche de la carotte, consultez cet avertissement. Tétranyques En Montérégie-Ouest, la présence de tétranyques a été rapportée dans le céleri-rave, mais elles n’ont pas justifié d’intervention.   MALADIES Tache cercosporéenne Dans la carotte, les symptômes de brûlure cercosporéenne sont stables ou en augmentation dans la majorité des régions. L’augmentation des symptômes observés dépend, entre autres, des conditions météorologiques, des traitements effectués et des variétés cultivées. La régie fongicide se poursuit. Dans le céleri, la brûlure cercosporéenne est peu présente et ne justifie pas d’intervention ciblée pour ce pathogène pour le moment. Septoria (Septoria apiicola)  (Céleri) De nouveaux foyers ainsi que Lire la suite
Carotte et céleri, Avertissement No 14, 24 août 2023
23 août 2023
Populations de punaises ternes dans le céleri variables. Hausse des symptômes de tache cercosporéenne et de tache alternarienne. Cas de cœur noir et de gerçure du pétiole stables. Cultures de couverture.     AVANCEMENT DES SEMIS ET DES PLANTATIONS Les récoltes de carottes se poursuivent dans toutes les régions. En Montérégie-Ouest, les récoltes de céleris-branches et de céleris-raves se poursuivent. INSECTES Punaises (céleri) Les populations de punaises ternes sont stables ou en augmentation. Dans certains champs, ce sont les larves qui augmentent et dans d’autres champs, ce sont les adultes qui sont plus nombreux. Des interventions sont justifiées dans les deux types de céleri lorsqu'il y a observations de dommages d’alimentation au cœur des plants. Les seuils d’intervention contre les punaises dans le céleri se trouvent dans cet avertissement. Mouche de la carotte On rapporte très peu de capture dans le réseau de piégeage.  Pour des détails sur la biologie et la stratégie d’intervention contre la mouche de la carotte, consultez cet avertissement.   MALADIES Tache cercosporéenne (carotte) Dans toutes les régions, on observe une hausse des symptômes de tache cercosporéenne et quelques symptômes de tache alternarienne. Les symptômes demeurent généralement sur les feuilles du bas, mais de plus en plus de taches sont observées sur les feuilles du haut et sur les pétioles. Les régies fongicides se poursuivent avec les conditions favorables actuelles et à venir, particulièrement dans les champs plus avancés où l’humidité du feuillage peut perdurer. Dans le céleri, les symptômes de brûlure cercosporéenne sont peu observés. Septoria (Septoria apiicola)  (Céleri) Il n’y a pas eu de nouveaux foyers de septoria détecté dans de nouveaux champs. Les foyers déjà existants ont été récoltés ou arrachés pour éviter toute possibilité de la propagation de cette maladie.   DÉSORDRES (céleri) Les cas de cœur noir (déséquilibre en calcium) Lire la suite
1 à 10 sur 403
Infolettre Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP)

M'abonner au RAP

En cliquant sur « Accepter tous les cookies », vous acceptez le stockage de ces témoins de connexion sur votre appareil. Ceux-ci permettent au CRAAQ de générer des statistiques et d'améliorer votre expérience utilisateur. Vous pourrez les désactiver en tout temps dans votre fureteur Web.

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.