Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche 
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :
Format
Type de contenu
Date de début
Date de fin
Régions
154 documents correspondants à votre recherche et/ou filtre(s) sélectionné(s)
Laitue et chicorée, Avertissement No 10, 11 juillet 2024

Nouveau

11 juillet 2024
Températures au-dessus des normales. Précipitations variables d'une région à l'autre. Les populations de pucerons augmentent. L'altise à tête rouge est en augmentation, mais il y a peu de dommages. Présence de symptômes de jaunisse de l'aster. La tache bactérienne, les pourritures bactériennes et la tache luisante sont présentes en Montérégie-Ouest. Faible augmentation du mildiou en Montérégie-Ouest.   RÉSUMÉ CLIMATIQUE ET RISQUES ASSOCIÉS La période du 4 au 9 juillet a été marquée par des températures au-dessus des normales climatiques de jour comme de nuit pour la majorité des régions. Les régions de la Capitale-Nationale, du Saguenay–Lac-Saint-Jean et du Bas-Saint-Laurent ont connu une journée plus fraîche le 6 juillet. Du côté des précipitations, elles ont été variables d’une région à l’autre tant du point de vue des quantités reçues que du nombre d’épisodes. Les régions de la Montérégie et de la Matapédia ont reçu peu de précipitations, alors que d’autres régions comme la Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches en ont reçu plus souvent et en plus grande quantité. Voir la carte des précipitations. Il est à noter que ce résumé météo et la carte des précipitations ne tiennent pas compte des pluies importantes tombées par endroits les 10 et 11 juillet. Leurs conséquences, s’il y en a, seront présentées dans le prochain avertissement.   AVANCEMENT DES TRAVAUX Les plantations et les récoltes se poursuivent dans toutes les régions. La croissance est bonne et les récoltes sont de bonne qualité. INSECTES Punaises En Montérégie-Ouest, la présence des punaises ternes et des punaises brunes est variable. Des dommages ont été rapportés. Plusieurs traitements ont été effectués pour contrôler ce ravageur. On retrouve des adultes de la punaise terne avec des dommages dans la Capitale-Nationale, dans Chaudière-Appalaches et à Montréal-Laval-Lanaudière, mais aucun traitement n’a été fait dans ces régions.   Lire la suite
Laitue et chicorée, Avertissement No 9, 4 juillet 2024
04 juillet 2024
Températures plus fraîches et augmentant en fin de période. Précipitations plus fréquentes et humidité relative élevée. Punaises : dommages et traitements; pucerons : quelques traitements. Vers gris présents avec traitements ciblés. Arrivée de l'altise à tête rouge. Affaissements pythien et sclérotique : incidence faible et stable, incidence variable pour la rhizoctonie. Présence de moisissure grise affectant le collet. Présence faible du mildiou. Cas de tache bactérienne, tache luisante et pourriture bactérienne. RÉSUMÉ CLIMATIQUE ET RISQUES ASSOCIÉS Pour la période du 27 juin au 3 juillet, les températures ont été légèrement sous les normales de saison jusqu’au 29 juin puis sont remontées à partir du 30 juin et ce, pour la plupart des régions. Une ou deux nuits froides ont été enregistrées dans certaines régions le 27 et/ou le 28 juin. La nuit la plus froide a été enregistrée à Mont-Laurier le 28 juin (2,9 °C). La majorité des régions ont connu des épisodes de pluie plus ou moins longs et l’abondance des précipitations varie d’une région à l’autre (voir la carte des précipitations). Pour plusieurs régions, l’humidité relative est restée élevée pendant de longues périodes, ce qui est favorable au développement de certains pathogènes. Les conséquences de la canicule du 18-20 juin continuent d’être observées. Des cas de montaison hâtive ont été observés. Les conditions humides et les températures au-dessus de 20 °C ont également contribué à l’apparition de symptômes de tache luisante.   AVANCEMENT DES TRAVAUX Les plantations et les récoltes se poursuivent dans toutes les régions concernées. En Chaudière-Appalaches, des dégâts de grêle ont été observés par endroit. INSECTES Punaises Les populations de punaises ternes et de punaises brunes (adultes et larves) sont toujours élevées en Montérégie-Ouest, et des traitements ont été effectués pour contrôler ces ravageurs. Les punaises sont relativement peu nombreuses dans les autres régions, et aucun traitement Lire la suite
Laitue et chicorée, Avertissement No 8, 27 juin 2024
27 juin 2024
Période caniculaire suivie de retour aux normales puis pluies fortes par endroits. Poursuite des transplantations et récoltes en cours, maturité accélérée. Punaises : traitements nécessaires. Pucerons : activité variable sans traitement. Vers gris : activité forte, traitements nécessaires. Nouveau cas de pourriture blanche, mais affaissement sec plus rare. Pourriture basale présente, mais rare. Moisissure grise présente. Cas de tache bactérienne.   RÉSUMÉ CLIMATIQUE ET RISQUES ASSOCIÉS Pour la période du 20 au 26 juin, les températures sont restées élevées le 20 juin pour la majorité des régions pour ensuite redescendre près des normales saisonnières, marquant ainsi la fin de la canicule. Pour le reste de la période, les températures de jour ont été près des normales saisonnières ou légèrement au-dessus, à l’exception du 23 juin où les températures de jour ont été plus froides. Les températures de nuit sont restées près ou légèrement au-dessus des normales pour cette période. La période a été sèche, sans précipitations jusqu’au 23 juin, où des précipitations sont tombées sur l’ensemble de la province avec une abondance variable selon les régions, parfois sous forme d’orage violent. Voir la carte des précipitations pour plus de détails.   Les conséquences de la canicule sont maintenant mieux évaluées. Les dégâts ont été assez limités, mais quelques cas d’assèchement marginal, de pommes difformes et d’insolation sont à rapporter. L’irrigation a bien entendu été nécessaire pour limiter les impacts.  Quant aux conséquences de la pluie parfois forte, de l’érosion a été rapportée de même qu’un retard dans les travaux au champ en raison du sol trop humide. L’apport en eau a toutefois été bienvenu dans la majorité des cas.   AVANCEMENT DES TRAVAUX Les plantations se poursuivent dans toutes les régions, malgré des sols parfois humides favorisés par la dernière phase de pluie. Les temps de chaleur accélèrent la maturité des laitues. Les récoltes Lire la suite
Laitue et chicorée, Avertissement No 7, 20 juin 2024
20 juin 2024
Poursuite des plantations et des récoltes. Hausse de l’activité des punaises. Pucerons actifs, quelques traitements contre Nasonovia. Vers gris actifs et traitements par endroit. Pythium et rhizoctonie stables. Moisissure grise en augmentation. Mildiou présent sans traitement nécessaire.  RÉSUMÉ CLIMATIQUE ET RISQUES ASSOCIÉS 13 au 19 juin Les températures de jour ont d’abord été près des normales (parfois légèrement sous les normales pour certaines régions) pour augmenter à compter du 17 juin et atteindre des températures caniculaires à compter du 18 juin. La majorité des régions ont connu une ou des nuits froides autour du 16 juin, des températures sous les 4 °C ont été enregistrées. Les précipitations ont été généralement faibles pendant la période, mais variables selon les régions. Voir la carte des précipitations. AVANCEMENT DES TRAVAUX Les plantations et la récolte des laitues primeurs se poursuivent. On retrouve donc des laitues de tous les stades dans toutes les régions concernées. La croissance rapide est favorisée par les conditions météorologiques favorables. INSECTES Punaises En Montérégie-Ouest, les populations de punaises ternes et de punaises brunes (adultes et larves) sont en hausse. Des traitements ont été nécessaires pour contrôler la pression de ces ravageurs. Dans la Capitale-Nationale, on note une activité des punaises moins importante, aucun traitement n’est prévu. Les seuils d’intervention recommandés sont présentés dans la fiche technique en lien (sur le titre). Pucerons Actuellement, les pucerons sont actifs en Montérégie-Ouest, sur l’île-d’Orléans et en Chaudière-Appalaches. Les populations demeurent généralement variables (faible ou élevée). Cependant, on commence à observer quelques colonies d’aptères. Des traitements ont été effectués en Montérégie-Ouest et à Montréal-Laval-Lanaudière (où l'on retrouve du Nasonovia ribisnigri). Ver gris Les populations de ver gris sont actives en Montérégie-Ouest, à Montréal-Laval-Lanaudière Lire la suite
Laitue et chicorée, Avertissement No 6, 13 juin 2024
13 juin 2024
Refroidissement en cours de période, plusieurs jours de pluie consécutifs. Récoltes de primeurs. Présence stable de punaise. Arrivée du puceron de la laitue. Pression parfois forte de vers gris. Présence variable de moisissure blanche, stable ou en diminution pour l'affaissement sec, stable pour la pourriture basale et faible pour le mildiou. RÉSUMÉ CLIMATIQUE ET RISQUES ASSOCIÉS Période du 6 au 12 juin Après une période chaude et sèche, les températures sont revenues dans les normales de saison et, par endroits, brièvement sous les normales, le rafraîchissement a eu lieu le 6 ou le 7 juin. Cette situation a prévalu pour les régions de la Montérégie, de Lanaudière, des Laurentides, de la Mauricie, du Saguenay-Lac-Saint-Jean, de la Capitale-Nationale, de la Chaudière-Appalaches, de l’Estrie, du Bas-Saint-Laurent et de l’Outaouais. Les précipitations y ont été plus abondantes, retardant parfois les travaux au champ et engendrant parfois une période de mouillure prolongée. Ces précipitations ont toutefois été favorables au développement des cultures dans plusieurs régions. Voir la carte des précipitations. AVANCEMENT DES TRAVAUX Les plantations se poursuivent dans toutes les régions.  En Montérégie-Ouest, les premières récoltes de laitues pommées, romaines et feuilles (frisée, Boston) ont commencé. En général, les laitues sont à 10-15 cm de diamètre pour les pommées et à 10-34 cm de hauteur pour la romaine.  Dans les autres régions, les plants les plus avancés atteignent le stade de 5 à 8 feuilles pour Laval et Chaudière-Appalaches.  La croissance est bonne. La récolte des primeurs se poursuit en Chaudière-Appalaches.   INSECTES Punaises Des adultes de punaise terne sont observés, sans dommage, dans la Capitale-Nationale et dans Lanaudière. En Montérégie, c’est le stade larvaire de la punaise terne qui prédomine dans les champs, mais des adultes de punaise terne et de punaise brune sont aussi observés. Pucerons En Montérégie-Ouest, les premiers Lire la suite
Laitue et chicorée, Avertissement No 5, 6 juin 2024
06 juin 2024
Période chaude et sèche pour plusieurs régions. Quelques cas d’insolation. Poursuite des transplantations dans toutes les régions et récoltes des primeurs en Montérégie et Chaudière-Appalaches. Présence des punaises ternes et brunes, quelques seuils atteints. Maladies du sol assez stable. Mildiou observé. RÉSUMÉ CLIMATIQUE ET RISQUES ASSOCIÉS Pour la période du 30 mai au 5 juin, les températures ont d’abord été près des normales saisonnières jusqu’au 31 mai ou 1er juin avec augmentation par la suite, alors que certaines stations météo ont enregistré des températures maximales de près de 30 degrés. Cette situation a prévalu dans les régions de Québec, Chaudière-Appalaches, Montérégie, Lanaudière, Laurentides. Le Saguenay–Lac-Saint-Jean a connu un scénario similaire, néanmoins, certaines nuits ont été très froides en début de période. Le Bas-Saint-Laurent a, quant à lui, eu une période légèrement au-dessus des normales, sans excès. Les précipitations ont été absentes dans la majorité de ces régions. Les conditions ont été bénéfiques aux insectes. La pluie prévue dans les prochains jours pourrait favoriser le développement des maladies déjà présentes. AVANCEMENT DES TRAVAUX Les plantations se poursuivent dans toutes les régions. En Montérégie-Ouest, la laitue pommée hors bâche est au stade 5 feuilles à la formation de la pomme. Les premières récoltes de laitues feuilles ont commencé. Dans les autres régions, les plants les plus avancés atteignent le stade 5 à 8 feuilles. La croissance est variable. Les primeurs ont commencé à être récoltés en Chaudière-Appalaches. INSECTES Punaises En Montérégie et Montréal-Laval-Lanaudière, on rapporte une présence des punaises adultes et des larves ainsi que des dommages occasionnés par ces ravageurs dans la culture des laitues. Les premières larves de la punaise terne ont été observées, et la présence de la punaise brune est en augmentation. Des seuils ont été atteints, justifiant des interventions réalisées dans certains Lire la suite
Laitue et chicorée, Avertissement No 4, 30 mai 2024
30 mai 2024
Température plus près des normales. Érosion éolienne en Montérégie. Présence des punaises ternes et brunes adultes, mais quantité faible. Seuils de traitements présentés. Présence de Pythium, pourriture blanche et moisissure grise. RÉSUMÉ CLIMATIQUE ET RISQUES ASSOCIÉS Période du 22 au 28 mai À compter du 24 ou du 25 mai, plusieurs régions ont connu un retour aux températures normales de saison. Le Bas-Saint-Laurent, qui connait un printemps sec, a connu des précipitations bienvenues pendant la période. La région de Québec a reçu deux importants épisodes de pluie, le 23 et le 27 mai, ayant retardé les travaux au champ. Voir la carte des précipitations pour plus de détails.  En Montérégie, de forts vents sont survenus le 27 mai, occasionnant des épisodes d’érosion éolienne. Ces conditions peuvent entraîner de l’étranglement des plants ou de l’abrasion par les particules de sol. Les systèmes d’irrigation ont été déployés par endroit pour limiter les dommages. AVANCEMENT DES TRAVAUX Les plantations se poursuivent dans toutes les régions. La reprise des transplants est généralement bonne. En Montérégie-Ouest, les laitues romaines les plus avancées ont atteint environ 18 cm de hauteur (sous bâche) et 14 feuilles (hors bâche). La pommée est au stade « initiation de la pomme » avec environ 6 cm de diamètre. Dans Montréal-Laval-Lanaudière, la pommée est au stade « 2 à 3 feuilles » tandis que la frisée est au stade « 6 à 7 feuilles ». Dans les régions plus fraîches, les plants les plus avancés présentent de 4 à 6 feuilles, comme en Chaudière-Appalaches. Les plantations se poursuivent dans la Capitale-Nationale. INSECTES Punaises En Montérégie-Ouest, on observe principalement des adultes de punaise terne et de punaise brune en faible quantité. Des larves de punaise terne ont été également rapportées, mais en faible quantité. Dans Montréal-Laval-Lanaudière et la Capitale-Nationale, les adultes de punaise terne sont encore peu nombreux. Lire la suite
Laitue et chicorée, Avertissement No 3, 23 mai 2024
23 mai 2024
Températures au-delà des moyennes et précipitations. Avancement des travaux. Forte présence de collemboles et de cicadelles. Augmentation des symptômes de pourriture blanche. RÉSUMÉ CLIMATIQUE ET RISQUES ASSOCIÉS La dernière période a été marquée par des températures au-delà des moyennes à partir du 19 ou du 20 mai, pour la majorité des régions. Les régions du Sud-Ouest ont reçu de la pluie en début de période, puis les sols se sont asséchés et ils sont maintenant secs en surface et humide dans la zone racinaire. Le déploiement des systèmes d’irrigations est en cours sur plusieurs entreprises en Montérégie-Ouest. Les régions plus à l’Est (Capitale-Nationale, Chaudière-Appalaches et Saguenay-Lac-Saint-Jean) qui manquaient d’eau en ont reçu, avec des quantités inégales selon les secteurs en Chaudière-Appalaches. La chaleur et les précipitations ont favorisé le développement des cultures et l’activité des insectes. La région du Bas-Saint-Laurent n'a pas reçu de précipitations (voir la carte des précipitations). Il est à noter que le présent bilan ne tient pas compte des orages survenus par endroits le 22 mai. AVANCEMENT DES TRAVAUX En Montérégie-Ouest, les stades les plus avancés sont de 15 feuilles (laitues sous bâches) et de 9 feuilles (hors bâches). La majorité des bâches ont été retirées. À Montréal-Laval-Lanaudière, la laitue est au stade de 6 feuilles. INSECTES Punaises En Montérégie-Ouest et à Montréal-Laval-Lanaudière, une faible présence d’adultes de punaises ternes (Lygus lineolaris) et brunes (Euschistus servus) a été rapportée ainsi que très peu de dommages sur les plants. Aucun avis de traitement n’a été émis. Ver-gris Une faible quantité de ver-gris a été observée en Montérégie. Aucun traitement en vue. Autres insectes Une forte présence de collemboles et de cicadelles a été signalée dans certains champs en Montérégie, mais aucun traitement n’a été nécessaire. Les collemboles sont de petits insectes noirs, bruns ou ocres, aussi gros qu’une tête d’épingle qui Lire la suite
22 mai 2024
Mildiou de la laitue
21 mai 2024
Punaise terne et punaise brune
1 à 10 sur 154
Infolettre Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP)

M'abonner au RAP

En cliquant sur « Accepter tous les cookies », vous acceptez le stockage de ces témoins de connexion sur votre appareil. Ceux-ci permettent au CRAAQ de générer des statistiques et d'améliorer votre expérience utilisateur. Vous pourrez les désactiver en tout temps dans votre fureteur Web.

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.