Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche 
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :
Format
Type de contenu
Date de début
Date de fin
Régions
477 documents correspondants à votre recherche et/ou filtre(s) sélectionné(s)
Pomme de terre, Avertissement No 6, 14 juin 2024

Nouveau

14 juin 2024
Météo : retour du temps plus frais et précipitations notables, mais hétérogènes. Développement de la culture : conditions favorables, mais levée parfois variable. Insectes : doryphores plus actifs, intervention à venir par endroits; captures de la cicadelle de la pomme de terre stables, mais plus rapportées; activité restreinte d’autres ravageurs. Maladies : températures favorables au mildiou de la pomme de terre, d’autres maladies présentes, mais faiblement. Mauvaises herbes : interventions de prélevée généralement terminées, contrôle à compléter par endroits en postlevée; cas du souchet comestible.     CONDITIONS MÉTÉOROLOGIQUES   Pour la période du 7 au 13 juin, c'était le retour du temps plus frais, et ce, partout à travers la province. Le mercure s’est généralement maintenu sous à près des moyennes de saison, le jour, mais il a été un peu plus élevé en fin de période. Cependant, les nuits ont été généralement douces (voir le sommaire agrométéorologique). Les cumuls de précipitations ont été élevés, mais de manière hétérogène, et un peu plus faibles au sud. En plusieurs endroits, des précipitations ont été enregistrées sur plusieurs jours, dont du 6 au 10 juin (voir la carte des précipitations cumulées au cours des sept derniers jours). Pour la période qui débute (14 au 20 juin), Environnement Canada indique des températures plutôt de saison jusqu’à lundi, puis des valeurs possiblement records par la suite. Un peu de pluie est possible le vendredi 14 juin, mais à priori rien ou presque par la suite.      DÉVELOPPEMENT DE LA CULTURE Les températures plus modérées, accompagnées de précipitations et de temps souvent humide, ont favorisé la croissance active des plants plus avancés, avec entre autres un début de floraison et/ou une initiation de la tubérisation. Cependant, dans certaines régions, pour des semis plus tardifs, des collaborateurs rapportent une émergence plus Lire la suite
Pomme de terre, Avertissement No 5, 7 juin 2024

Nouveau

07 juin 2024
Météo : forte chaleur, avec des précipitations en toute fin de période par endroits. Développement de la culture : toujours bon, mais la chaleur intense affecte la culture par endroits. Insectes : ponte du doryphore en hausse avec début d’activité larvaire dans le secteur sud; hausse des captures de la cicadelle de la pomme de terre; activité restreinte d’autres ravageurs. Maladies : rien à signaler, suivi du mildiou. Mauvaises herbes : poursuite des interventions, phytotoxicité par endroits. Nouveau guide des ennemis des cultures.      CONDITIONS MÉTÉOROLOGIQUES   Pour la période du 31 mai au 6 juin, une masse d’air très chaud s’est installée sur l’ouest, une partie du centre et le nord de la province. Des mercures entre 28 et 32 ºC ont été atteints, et ce, sur plusieurs journées. Cependant, le long du fleuve Saint-Laurent, de Québec en allant plus vers l’est, le mercure a été plus timide avec moins de chaleur. Des nuits fraîches et parfois froides ont eu lieu dans plusieurs secteurs, dont le 31 mai et/ou le 1er juin. Le fond de l’air a été souvent sec avec un taux d’humidité peu élevé (voir le sommaire agrométéorologique). Des précipitations ont été enregistrées en toute fin de période seulement (soit le 6 juin), et ce, pour des secteurs situés plus à l’ouest (voir la carte des précipitations du 6 juin et la carte des précipitations cumulées au cours des sept derniers jours). Pour la période qui débute (7 au 13 juin), le site Web d’Environnement Canada indique des précipitations jusqu’à lundi (sauf pour la Gaspésie), avec des quantités significatives par endroits (dont pour le centre de la province) et du temps plus frais, puis un retour du beau temps à partir de mardi ou mercredi selon la région avec un mercure à la hausse.   DÉVELOPPEMENT DE LA CULTURE Plusieurs collaborateurs rapportent la poursuite d’un bon développement de la culture. Cependant, les fortes chaleurs ont ralenti momentanément Lire la suite
Pomme de terre, Avertissement No 4, 31 mai 2024
31 mai 2024
Météo : temps plus frais et précipitations. Développement de la culture : poursuite de semis dans plusieurs régions, bonnes conditions de croissance. Insectes : hausse de l’activité du doryphore avec une ponte en cours, faible présence d'autres espèces. Maladies : quelques cas de pourriture de plantons, prévention du mildiou. Mauvaises herbes : poursuite des interventions.   CONDITIONS MÉTÉOROLOGIQUES   Pour la période du 24 au 30 mai, un retour à la fraîcheur a été observé sur l’ensemble de la province. Le tout a été un peu moins marqué, dans des secteurs plus au sud avec un mercure à près de 25-26 ºC les 26 et 27 mai. Quelques nuits ont été fraîches, dont les 25, 29 et/ou 30 mai avec de 2 à 6 ºC par endroits, et descendant même au point de congélation comme au Témiscamingue (voir le sommaire agrométéorologique). Des cumuls de précipitations ont été enregistrés partout en province, parfois de manière significative (surtout les 27 et/ou 28 mai) avec de 20 à 30 mm, mais certains secteurs ont reçu moins de pluie, comme l’ouest du Bas-Saint-Laurent (voir la carte des précipitations cumulées au cours des sept derniers jours). Pour la période qui débute (soit du 31 mai au 6 juin), le site Web d’Environnement Canada mentionne une séquence de beau temps avec un mercure à la hausse pour l’ensemble des régions, atteignant des valeurs parfois élevées, et surtout sans précipitation, sauf pour des probabilités en toute fin de période pour des secteurs plus à l’ouest.   DÉVELOPPEMENT DE LA CULTURE   La germination et la levée ont continué de progresser à la suite de la poussée de chaleur de la semaine précédente. On remarque un ralentissement avec les températures plus fraîches en cours, mais encore favorables à un bon développement de la biomasse foliaire. Des collaborateurs rapportent une levée inégale par endroits pour certains cultivars reconnus, dont 'Goldrush' et 'Colomba'. La levée peut varier, entre Lire la suite
Pomme de terre, Avertissement No 3, 24 mai 2024
24 mai 2024
Conditions météorologiques : poussée de chaleur et précipitations variables. Développement de la culture : progression rapide des semis, bonne croissance de la culture. Insectes : début d’activité des doryphores adultes, faible présence d’autres espèces. Maladies : peu de pourriture de plantons, prévention du mildiou. Mauvaises herbes : poursuite des interventions, efficacité des herbicides, attention à la dérive.   CONDITIONS MÉTÉOROLOGIQUES   Pour la période du 17 au 23 mai 2024, des conditions estivales ont enveloppé la province. Le mercure a atteint et même dépassé les 30 ºC dans des secteurs du sud de la province (ex. : 30-32 ºC les 20 et 22 mai en Montérégie et dans Lanaudière). Des nuits douces ont été enregistrées, mais parfois plus fraîches dans des secteurs plus à l’est et au nord (voir le sommaire agrométéorologique). Des précipitations ont eu lieu en début et/ou en toute fin de période, mais de manière hétérogène à travers la province, le plus souvent marginales. Des secteurs ont été plus arrosés comme la Mauricie, le Saguenay–Lac-Saint-Jean, la grande région de Québec et le Bas-Saint-Laurent. Des averses orageuses ont causé du ravinement dans des parcelles en pomme de terre de la région de Québec (voir la carte des précipitations cumulées au cours des sept derniers jours). Pour la période qui débute (soit du 24 au 30 mai), Environnement Canada prévoit un changement de masse d’air avec des températures qui vont revenir à des valeurs de saison et parfois en dessous, avec des risques de précipitations légères en tout début, mais plus significatives à partir de lundi ou mardi selon le secteur.   DÉVELOPPEMENT DE LA CULTURE   Des collaborateurs de plusieurs régions rapportent un bon début de saison pour la culture. Une fois émergés, les plants se développent rapidement. Les semis se déroulent à un bon rythme, pour les producteurs qui en ont encore à compléter. Cependant, des averses ou Lire la suite
Pomme de terre, Avertissement No 2, 17 mai 2024
17 mai 2024
Conditions météorologiques : températures fraiches ou de saison, avec peu de précipitations. Développement de la culture : progression des semis très variable. Insectes et acariens : aucune activité pour le moment, mais celle du doryphore à surveiller. Maladies : rien à signaler, malgré une levée un peu lente par endroits; prévention du mildiou de la pomme de terre. Mauvaises herbes : début des interventions, bien lire les étiquettes des produits.   CONDITIONS MÉTÉOROLOGIQUES   Pour la période du 10 au 16 mai 2024, on a connu du temps plutôt frais en début de période et des nuits froides par moments, dont les 10 et 11 mai, avec du gel au sol en plusieurs endroits. Par la suite, le mercure a augmenté le jour et la nuit pour se rapprocher des moyennes de saison et même les dépasser à la toute fin par endroits (voir le sommaire agrométéorologique). Du côté des précipitations, les cumuls ont été faibles en cours de période (moins de 10 mm), mais localement un peu plus élevés pour certains secteurs du centre de la province principalement (voir la carte des précipitations cumulées au cours des 7 derniers jours). Pour la semaine du 17 au 23 mai, Environnement Canada prévoit des températures à la hausse partout, dépassant largement les moyennes de saison en plusieurs endroits, et des précipitations à priori faibles ou légères selon la région, en tout début et en toute fin de période.   DÉVELOPPEMENT DE LA CULTURE   Les semis débutent ou se poursuivent selon la région. Certains producteurs des secteurs sud et centre de la province ont complété le tout récemment. Des conditions de sols humides ont ralenti les chantiers par endroits, spécialement en Montérégie. Il y a donc beaucoup de variabilité dans l’avancement des semis selon le type de sol et les précipitations reçues depuis la fin avril. Même en l’absence de précipitations notables depuis 7 jours, certains sols ont pris du temps à bien se ressuyer. Le Lire la suite
Pomme de terre, Avertissement No 1, 10 mai 2024
10 mai 2024
Mot de bienvenue. Conditions météorologiques : un printemps aux températures inégales, avec des épisodes de gel et de précipitations variables. Gestion des ravageurs, dont le doryphore. Gestion des maladies lors du semis et mildiou de la pomme de terre. Gestion des mauvaises herbes : bien lire les étiquettes, cas du linuron.   MOT DE BIENVENUE La saison 2024 est démarrée pour certains producteurs des régions du sud et du centre de la province, alors que des semis ont débuté vers la mi-avril par endroits. Les avertissements réguliers du sous-réseau Pomme de terre vont débuter la semaine prochaine pour se poursuivre tout au long de la saison; ils seront publiés chaque vendredi. Les informations retrouvées dans les communiqués proviendront d’observations et de données d’une équipe de collaborateurs-terrain répartis à travers la province. Pour rendre encore plus utiles les avertissements, tous les intervenants du secteur de la pomme de terre, en particulier les producteurs, sont invités à apporter leur collaboration en transmettant leurs observations à leur conseiller ou directement à l'avertisseur du sous-réseau. Bonne saison de production 2024!   CONDITIONS MÉTÉOROLOGIQUES Un printemps hâtif en mars a été suivi par du temps bien variable par la suite en avril et au début mai, avec entre autres plusieurs nuits froides. Malgré cela, le cumul des degrés-jours (base 5) pour 2024 dépasse partout la moyenne de référence. Quant aux précipitations depuis le 1er avril, le total reçu surpasse la moyenne pour les secteurs sud et ouest, mais demeure sous la moyenne pour les secteurs centre et est. Cela a comme conséquence des conditions de sol qui varient passablement selon la région, ce qui influence l’avancement des semis. Voici des hyperliens pour accéder à d'autres paramètres météo d'intérêt :  Un suivi en temps réel de la température du sol à 10 cm; Un sommaire agrométéorologique des sept derniers Lire la suite
27 septembre 2023
Récolte, entreposage et gestion des rebuts : quoi faire en présence de mildiou dans la pomme de terre
Pomme de terre, Avertissement No 18, 15 septembre 2023
15 septembre 2023
Développement de la culture : défanage plus généralisé; début des chantiers de récolte pour entreposage à plus long terme; défauts à la récolte. Maladies : activité variable du mildiou, sans nouvelle région touchée; évolution de la brûlure hâtive, du flétrissement verticillien et de la dartrose dans des parcelles non-défanées. Insectes et acariens : rien de spécial à signaler. Dernier avertissement régulier de la saison.   CONDITIONS MÉTÉOROLOGIQUES Pour la période du 8 au 14 septembre, la forte chaleur a laissé la place à du temps plus saisonnier. Le mercure en journée a atteint une valeur élevée le 8 septembre (26-28 ºC par endroits). Les nuits ont continué à être plutôt douces pour la période, mais certaines furent plus fraîches par moments, dont plus au nord (ex. : 2 ºC au Témiscamingue le 9 septembre) (voir le sommaire agrométéorologique). Les précipitations ont été variables sur le territoire, avec des cumuls plus élevés dans des secteurs plus au nord et plus au sud (ex. : 72 mm à Saguenay pour la seule journée du 8 septembre) (voir la carte des précipitations des sept derniers jours). Pour la période du 15 au 21 septembre (selon Environnement Canada), des températures près à un peu au-dessus des moyennes de saison sont annoncées, avec de faibles risques de précipitations, et ce, pour la plupart des régions, exception pour des secteurs plus à l’est avec le passage prévu d’une tempête post-tropicale samedi. DÉVELOPPEMENT DE LA CULTURE Les opérations de défanage sont avancées dans des secteurs du sud et du centre de la province, en lien avec une maturité atteinte, la présence de mildiou dans l’environnement, un dépérissement accéléré par la présence de maladies de sol et/ou la programmation des récoltes. Il reste encore des champs avec du feuillage actif dont les producteurs laissent prendre du calibre aux tubercules. et ce. dans plusieurs régions. Mais en général, la sénescence de plants s’est accélérée Lire la suite
Pomme de terre, Avertissement No 17, 8 septembre 2023
08 septembre 2023
Développement de la culture : défanage en cours pour des récoltes d’entreposage; sénescence plus ou moins accélérée dans les autres champs; récoltes ralenties par le temps trop chaud. Maladies : progression plutôt limitée du mildiou; évolution constante de la brûlure hâtive, du flétrissement verticillien et de la dartrose dans des parcelles non défanées. Insectes et acariens : rien de spécial à signaler (fin des interventions). AgriRÉCUP : collecte 2023 de pesticides et médicaments périmés.     CONDITIONS MÉTÉOROLOGIQUES Pour la période du 1er au 7 septembre, la chaleur attendue plus tôt en juillet et août s’est enfin présentée. Les températures ont rapidement grimpé, passant de plutôt fraîches à très élevées (le jour et la nuit), et ce, partout en province, sauf moins intenses dans des secteurs situés plus à l’est de la province. Des maximums de 30 °C et plus ont été atteints du 4 au 7 septembre en plusieurs endroits (voir le sommaire agrométéorologique). Des précipitations localisées ont eu lieu en toute fin de période, soit les 6 et 7 septembre, principalement dans le secteur nord-ouest, avec par exemple 62 mm à Latulipe le 6 septembre (voir la carte des précipitations des sept derniers jours). Pour la période du 8 au 14 septembre (selon Environnement Canada), les températures devraient revenir partout à des valeurs plus de saison. Des précipitations sont mentionnées en tout début, mais surtout en fin de période pour la plupart des régions.   DÉVELOPPEMENT DE LA CULTURE Les hautes températures combinées au temps sec ont accéléré la phase de sénescence et le dépérissement dans plusieurs parcelles, incluant celles à vocation tardive. Cependant, des champs de certains cultivars (ex. : 'Satina' et autres reconnus comme plus tolérants aux différents stress) présentent encore une végétation plutôt en santé et donc active. L’irrigation a été pratiquée à des endroits qui étaient moins aux prises avec le mildiou, pour permettre Lire la suite
Pomme de terre, Avertissement No 16, 1er septembre 2023
01 septembre 2023
Développement de la culture : défanage et sénescence naturelle des plants destinés à l’entreposage; récoltes de primeurs avec rendement et qualité variables. Maladies : progression variable du mildiou dans les régions déjà identifiées et présence nouvelle en Estrie; évolution plus rapide de la brûlure hâtive, du flétrissement verticillien et de la dartrose. Insectes et acariens : fin des interventions.   CONDITIONS MÉTÉOROLOGIQUES Pour la période du 25 au 31 août, la météo a été plutôt clémente, sauf vers la toute fin par endroits. Les températures se sont maintenues près ou un peu au-dessus de la moyenne de saison le jour, avec des nuits plus fraîches par moments, et ce, un peu partout en province (ex. : aussi bas que 3-4 °C dans des localités du Lac-Saint-Jean et du Témiscamingue), une situation plutôt typique de la fin août (voir le sommaire agrométéorologique). Des précipitations ont été enregistrées principalement les 29 et/ou 30 août. Une perturbation a alors balayé tout le Québec, mais en y déversant des quantités variables en précipitations, plus dans des secteurs au sud du fleuve Saint-Laurent (ex. : 86 mm à Saint-Prosper-de-Beauce le 30 août) (voir la carte des précipitations des sept derniers jours). Pour la période du 1er au 7 septembre (selon Environnement Canada), des températures très estivales sont dans les prévisions, et ce, partout en province, avec un mercure dépassant même les 30 °C en plusieurs endroits. Des risques d’averses ne sont mentionnés qu’en toute fin de période.   DÉVELOPPEMENT DE LA CULTURE La sénescence et/ou un dépérissement de plants pour des cultivars de mi-saison se sont amplifiés un peu partout en province, avec un défanage fait ou en cours selon le secteur. Pour des parcelles à récolte plus tardive, un bon développement foliaire est encore observé dans des parcelles de certaines régions, dont dans celles plus centrales. Mais, en général, la phase de sénescence ou de maturation Lire la suite
1 à 10 sur 477
Infolettre Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP)

M'abonner au RAP

En cliquant sur « Accepter tous les cookies », vous acceptez le stockage de ces témoins de connexion sur votre appareil. Ceux-ci permettent au CRAAQ de générer des statistiques et d'améliorer votre expérience utilisateur. Vous pourrez les désactiver en tout temps dans votre fureteur Web.

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.